Passion des mots

Forum culturel
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Origine d'une expression française

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5897
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Origine d'une expression française   4/10/2006, 14:54

Certains prétendent que le proverbe français « Tant va la cruche à l'eau qu'à la fin elle se casse » contient, en réalité, une faute de transcription qui en a modifié la signification originelle.
Au départ, cette expression évoquait l'histoire d'une jeune fille très niaise qui, à force d'exposer ses charmes à l'occasion de baignades, avait quand même fini par y trouver un mari.
Et, en effet, le proverbe s'écrivait comme ceci : « Tant va la cruche à l'eau qu'à la fin elle se case » (un seul "s" change tout).


Note :

À propos des cruches (les pots en terre, pas les « blondes », cette fois), il existe un proverbe chinois qui dit quelque chose comme ceci :
"Si tu tapes une cruche contre ta tête et que tu entends un son creux, n'en déduis pas forcément que c'est la cruche qui est vide".

Jipi en collaboration avec Buchkremer Henry-Jacques



_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Jim
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 589
Localisation : En plein centre de Liège
Date d'inscription : 15/12/2005

MessageSujet: Re: Origine d'une expression française   5/10/2006, 13:39

L'expression "être sur son 31" vient en fait d'une déformation du mot "trentin". Le trentin était un tissu de belle qualité produit (l'est-il encore ?) dans la région éponyme !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.actadiurna.be.ma
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5897
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Origine d'une expression française   2/10/2007, 22:31

Incroyable comme déformation Jim !

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2376
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Origine d'une expression française   3/10/2007, 21:12

Jipi a écrit:
À propos des cruches (les pots en terre, pas les « blondes », cette fois), il existe un proverbe chinois qui dit quelque chose comme ceci :
"Si tu tapes une cruche contre ta tête et que tu entends un son creux, n'en déduis pas forcément que c'est la cruche qui est vide".

Hé mais... c'est le proverbe que j'avais posté en juin dans "le dictionnaire des idées marginales" sur Frandidac ... et qui fut aussitôt effacé, à juste titre car je n'avais pas respecté les règles, je l'avoue.
N'empêche, ça me fait plaisir de voir que l'a mémorisé, Jipi !
:lol:

P.S.: Je ne revendique pas les droits d'auteur sur ce poème, il est sans doute chinois en effet, ou tibétain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2376
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Origine d'une expression française   3/10/2007, 22:07

...que tu l'as mémorisé...

(Le bouton EDITER n'apparait pas!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jim
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 589
Localisation : En plein centre de Liège
Date d'inscription : 15/12/2005

MessageSujet: Re: Origine d'une expression française   5/10/2007, 12:02

Tiens à propos d'expressions...

Au temps pour moi - Autant pour moi

Au temps pour moi : se dit pour s'excuser et admettre son erreur afin de reconsidérer le problème pour le rectifier.

Selon l'Académie française, l'expression au temps pour moi est issue du langage militaire, où "Au temps!" se dit pour commander la reprise d’un mouvement depuis le début (au temps pour les crosses, etc). Dès lors, dans le cas d'une erreur, il fallait reprendre le mouvement dès le début. Celui qui a fait une erreur dans le mouvement était pointé du doigt "Au temps pour Dupont", par exemple, et les autres savaient qu'ils devaient reprendre l'entièreté du mouvement à cause du soldat Dupont.

On dit "Au temps pour moi" pour admettre son erreur et concéder que l’on va reprendre ou reconsidérer les choses depuis leur début.

On le voit parfois écrit "Autant pour moi", si cette graphie est aujourd'hui admise elle reste cependant fausse. Ainsi écrite, l'expression signifie "la même chose pour moi".

Exemples des deux expressions :

"Il y a plus de 1000 kilomètres jusque là-bas ? Vraiment ? Au temps pour moi, j'étais persuadé du contraire !"

"Vous me dites que Robert à acheté 200 actions dans votre société... Autant pour moi, s'il vous plait !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.actadiurna.be.ma
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2376
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Origine d'une expression française   5/10/2007, 16:42

Je te remercie pour cette explication, Jim, car je me suis souvent interrogé sur l'origine de cette expression.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allan
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 67
Date d'inscription : 20/08/2007

MessageSujet: Re: Origine d'une expression française   2/11/2007, 18:29

Merci, j'avais vaguement entendu une autre explication (une sombre histoire de chef d'orchestre) mais celle-ci ne m'avait pas vraiment convaincu :respect:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Océane

avatar

Nombre de messages : 6
Age : 26
Date d'inscription : 18/01/2008

MessageSujet: Re: Origine d'une expression française   21/1/2008, 13:38

L'expression OK, qui est presque universel et se retrouve dans nombres de langues, vient en fait d'une faute d'orthographe.

Un lieutenant anglais et qui avait fait peu d'études était sur le front. Pour signaler à ceux qui attendaient dans le camp alors qu'il faisait le guet que tout allait bien, il a écrit sur une pancarte O K pour (Oll Korrect, c'est-à-dire All is Correct - tout va bien ) Et voilà, à présent, on emploie cette expression couramment, alors que cela vient d'une bête faute d'orthographe !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jim
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 589
Localisation : En plein centre de Liège
Date d'inscription : 15/12/2005

MessageSujet: Re: Origine d'une expression française   11/2/2008, 15:03

Renvoyer aux calendes grecques signifie repousser une chose à faire à une date lointaine, voire l'abandonner totalement.

Dans le calendrier romain, les calendes étaient les premiers jours du mois et étaient les échéances de paiement des dettes et des taxes. Le calendrier grec n'avait pas de calende et, dès lors, les romains utilisaient l'expression "payer aux calendes grecques" pour les mauvais payeur. Par extension, l'expression est devenue "renvoyer aux calendres grecques" pour parler de toutes choses que l'on reporte sans cesse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.actadiurna.be.ma
Enzo
Membre
Membre


Nombre de messages : 51
Age : 47
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 10/02/2008

MessageSujet: Re: Origine d'une expression française   11/2/2008, 15:42

A la saint Glinglin est une déformation "au jour du seing qui gleint", c'est-à-dire le Jugement Dernier.

Notons qu'une jurisprudence fixe la date de la Saint Glinglin au 1er novembre en ce qui concerne le remboursement des créances...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mireille.j
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 524
Age : 60
Localisation : belgique
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Origine d'une expression française.   13/2/2008, 02:20

Très intéressant, tout cela me profite à approfondir ma deuxième langue qui est le Français.
Je connais ses expressions mais pas leurs déformations, ni «Tant va la cruche à l’eau qu’à la fin, elle se casse’ .
J’en apprends des choses, merci a vous tous pour mon enrichissement, grâce a vos explications que je lis avec beaucoup d’attention. study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maxdelik.be
saiga

avatar

Nombre de messages : 46
Localisation : Uccle
Date d'inscription : 04/03/2006

MessageSujet: Re: Origine d'une expression française   2/3/2008, 22:45

Jipi a écrit:
Certains prétendent que le proverbe français « Tant va la cruche à l'eau qu'à la fin elle se casse » contient, en réalité, une faute de transcription qui en a modifié la signification originelle.
Au départ, cette expression évoquait l'histoire d'une jeune fille très niaise qui, à force d'exposer ses charmes à l'occasion de baignades, avait quand même fini par y trouver un mari.
Et, en effet, le proverbe s'écrivait comme ceci : « Tant va la cruche à l'eau qu'à la fin elle se case » (un seul "s" change tout).

contrepèterie?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Origine d'une expression française   

Revenir en haut Aller en bas
 
Origine d'une expression française
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'expression Québécoise et Française
» Boxe Française / Savate
» Pénétration de la pipe française sur le marché US et sur le Net
» peinture armée française
» Tnt française en suisse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion des mots :: Forums de discussions :: La littérature et le langage-
Sauter vers: