Passion des mots

Forum culturel
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Rentrée littéraire de septembre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
yugcib
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 987
Age : 69
Localisation : 186 route d'Audon 40400 Tartas
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Rentrée littéraire de septembre   13/8/2006, 18:19

LA RENTREE LITTERAIRE DE SEPTEMBRE

Loin de cette rentrée littéraire que je ne conteste en aucune façon et qui s’inscrit tout à fait bien dans l’ordre du monde et dont certains auteurs verront leurs ouvrages couronnés…A juste titre si l’on peut dire…
Mais encore plus loin des potins et des petits recoins de salons… Et des batailles d’éditeurs, de cette rentrée littéraire…
Et de la portée médiatique du livre de Nicolas Sarkozy… (Tiens, tiens, comme c’est curieux que la belle et bien sapée Ségolène n’ait pas son livre cet été dans toutes les maisons de la presse)…
…Je lis en ce moment LA VIE EST AILLEURS de Milan Kundera. Un livre que j’ai acheté à la brocante vide grenier de Tartas le dimanche 6 Août 2006. Une pure merveille ! Jaroménil, le petit garçon (futur poète et déjà poète) voit sa maman qui affiche les premiers écrits de son gamin sur de grandes feuilles de dessin et les accroche aux murs de sa chambre comme si c’étaient des tableaux. Tout étonné et ravi, le petit prend alors conscience de l’importance que l’on donne à ses mots ; il en est très ému et, bien au-delà de la fierté qu’il en a, il réfléchit et se dit que les mots qu’il prononce puis écrit, sont des mots que l’on retiendra…
En lisant ce premier chapitre je me suis dit que beaucoup d’enfants de par le monde n’ont pas ainsi une maman ou une autre personne à leur côté qui « magnifie » avec autant de sincérité et d’émotion leurs petits mots, leurs dessins et tout ce qu’ils font…
Par contre, tant qu’ils sont tout petits, ces bambins, on les prend parfois pour de petits dieux, on cède à leurs caprices, on exalte ce qui les porte à dominer d’une manière ou d’une autre leurs petits copains, à devenir de petits héros… En bref on les gâte !
Mais on ne s’intéresse jamais à ce qui les singularise et qui n’est pas « du sens du monde ». Et ces enfants là, si nombreux dans le monde et surtout dans nos pays « technologiquement et économiquement développés », seront les adolescents puis les adultes de demain.
Je ne pense pas qu’un Jaroménil de quatre ans devienne un jour un incendiaire de voiture, de cave d’immeuble ou de forêt proche d’un village, s’il a une maman comme la maman de Jaroménil ou quelqu’un dans son entourage qui lui accroche ses mots comme des tableaux sur les murs de sa chambre…
Mais… Qu’en septembre 2006, la rentrée littéraire soit !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
marie chevalier
Membre
Membre


Nombre de messages : 1135
Date d'inscription : 14/12/2005

MessageSujet: Re: Rentrée littéraire de septembre   13/8/2006, 20:22

très jolie présentation de cette rentrée littéraire thks
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ishtar



Nombre de messages : 45
Age : 52
Localisation : Bruxelles - Belgique
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Rentrée littéraire de septembre   18/8/2006, 09:09

En parlant de rentrée littéraire...
Yahoo! Actualités - jeudi 17 aout 2006

683 nouveaux romans en librairie pour la rentrée littéraire, la production éditoriale frôle son niveau record.
683 romans, c'est vingt de plus qu'en 2005.
Dans cette montagne de livres, 475 romans français et 208 étrangers, à paraître d'août à octobre.
Une production dopée par l'envie d'un nombre croissant d'éditeurs de se mêler à l'emballement de la rentrée et de se mesurer aux plus grands. Autant dire que quelques dizaines de titres seulement trouveront suffisamment de lecteurs, et que beaucoup disparaîtront à peine sortis des cartons.
Dans "Journal d'Hirondelle" (Albin Michel), son quinzième roman en quinze ans, Amélie Nothomb raconte l'histoire d'un coursier devenu tueur à gages. Christine Angot donne "Rendez-vous" chez Flammarion. Michel Del Castillo arrive chez Fayard avec "La religieuse de Madrigal" et Yann Moix s'invente un "Panthéon" chez Grasset.
Rentrée sociale, cette année. Chômage, violence, immigration, éducation, crise des banlieues... sont autant de thèmes abordés par les romanciers.
Dans "Eldorado" (Actes Sud), Laurent Gaudé, 34 ans (Goncourt 2004), évoque le drame des clandestins au large de la Sicile et les banlieues ont inspiré à Jean-Eric Boulin, 28 ans, un inquiétant "Supplément au roman national" (Stock).
Il n'y a pas d'âge pour publier son premier roman, dont le nombre reste en revanche stable (97 contre 96 en 2005). Le benjamin, Bruno Lemoine, a 25 ans. Son personnage de "Matachine" (Al Dante) égorge une passante dans un accès de folie. Le doyen, Maurice Baron, publie "L'illettré" (Anne Carrière) à 69 ans.
De jeunes auteurs déjà reconnus pointent le nez à l'approche des prix littéraires. Christian Authier, 37 ans, publie "Une si douce fureur" (Stock), Gaspard Koenig, 24 ans, "Un baiser à la russe" (Grasset), et Florian Zeller, 27 ans (Interallié 2004), vise large avec "Julien Parme" (Flammarion), les tribulations d'un adolescent égaré dans la nuit parisienne.
Si la parole est libre, le volume baisse. Beaucoup de courts récits cette année, 120/150 pages, pour capter l'attention de lecteurs de plus en plus sollicités.
Des romans brefs, incisifs, dont les titres claquent : "Valdingue" (Natalie Carter, Robert Laffont), "Borderline" (Christophe Nicolas, UBU), "Fraternité" (Marc Weitzmann, Denoël), "Bouchère" (Catherine Soullard, Calmann-Lévy), "Nous arrivons" (Christine Lapostolle, Seuil)... Une économie de mots pour dire l'inquiétude, l'absence de repères ou la colère d'une génération.
Certains se mettent carrément en boule. Alain Mabanckou publie "Mémoires de porc-épic" (Seuil) et Muriel Barbery "L'élégance du hérisson" (Gallimard).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rentrée littéraire de septembre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rentrée littéraire de septembre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion des mots :: Forums généraux :: Autour d'un verre-
Sauter vers: