Passion des mots

Forum culturel
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Haineuse de vous... Antoine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
italopéra
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 97
Localisation : Rouen-Mont St Aignan
Date d'inscription : 03/12/2005

MessageSujet: Re: Haineuse de vous   20/4/2006, 08:10

Jean-Pierre Poccioni a écrit:
Les derniers échanges lus ici me font songer aux "conversations" de certains de mes élèves à cette différence qu'ils s'expriment en langage SMS.

C'est plus court !

C'est vrai, mon cher Jean-Pierre Poccioni, que les hommes sont des gamins et des éternels étudiants.
Seuls les Dieux, dans le groupe desquels tu te ranges, ont la science infuse.
Quant à tes "poèmes"....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.italopera.com
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Haineuse de vous   20/4/2006, 10:08

Italopéra,

Depuis que j'ai eu l'arrogance, insuportable à vos yeux, de m'attribuer le beau vocable de créateur, vous me poursuivez de vos allusions pernicieuses.

Quel nerf ai-je donc piqué ? Quelle frustration se révèle ici ?

Je ne risque pas de me prendre pour un Dieu pour la bonne raison que je ne crois pas une seconde à l'existence d'une quelconque divinité!

Créateur, je le suis, et mes lecteurs, mes critiques, sans doute moins complexés que vous, n'en font pas non plus une thèse, ni un titre de gloire éternelle.
Par ailleurs, il m'arrive, vous en êtes un exemple, de payer mon état d'écrivain de certaines jalousies tenaces et délétères.

Quant à votre allusion à "mes poèmes" cela reste un mystère car je n'en n'écris pas. Vous avez sans doute confondu, ce qui n'est guère aimable pour le pauvre poète qui n'a eu de vous que votre inattention ( de gamin sans doute !)

Allons, faites donc un retour sur vous même, votre attitude actuelle ne vous honore pas.


Ps : Je fus un peu déçu de ne pas avoir trouvé dans vos exemples de Dieux vivants un seul créateur d'opéra. Pourtant le "divin Mozart" n'est-il pas celui qui nous donna l'opéra des opéra ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
italopéra
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 97
Localisation : Rouen-Mont St Aignan
Date d'inscription : 03/12/2005

MessageSujet: Re: Haineuse de vous   20/4/2006, 12:36

Jean-Pierre Poccioni a écrit:
Italopéra,

Depuis que j'ai eu l'arrogance, insuportable à vos yeux, de m'attribuer le beau vocable de créateur, vous me poursuivez de vos allusions pernicieuses.

Quel nerf ai-je donc piqué ? Quelle frustration se révèle ici ?

Je ne risque pas de me prendre pour un Dieu pour la bonne raison que je ne crois pas une seconde à l'existence d'une quelconque divinité!

Créateur, je le suis, et mes lecteurs, mes critiques, sans doute moins complexés que vous, n'en font pas non plus une thèse, ni un titre de gloire éternelle.
Par ailleurs, il m'arrive, vous en êtes un exemple, de payer mon état d'écrivain de certaines jalousies tenaces et délétères.

Quant à votre allusion à "mes poèmes" cela reste un mystère car je n'en n'écris pas. Vous avez sans doute confondu, ce qui n'est guère aimable pour le pauvre poète qui n'a eu de vous que votre inattention ( de gamin sans doute !)

Allons, faites donc un retour sur vous même, votre attitude actuelle ne vous honore pas.

Ps : Je fus un peu déçu de ne pas avoir trouvé dans vos exemples de Dieux vivants un seul créateur d'opéra. Pourtant le "divin Mozart" n'est-il pas celui qui nous donna l'opéra des opéra ?



Enfin il fallait mon dernier post pour que vous répondiez aux miens.
Je ne vous reproche rien sinon de prendre les gens de haut en un certain apparent mépris de ceux qui ne sont pas littéraires. Mais peut-être est-ce que je me trompe ?
Et bien non je ne suis pas littéraire car on ne peut pas exceller partout.
J'ai pourtant un cursus universitaire que beaucoup envient et je ne suis pas créateur pour autant.

Sachez que je ne suis absolument pas jaloux de qui ou quoi que ce soit, mes compétences dans mon domaine (médecine et musique) suffisent à emplir ma vie que tout le monde s'accorde à dire bien remplie.

Je vois dans le domaine de l'opéra que vous n'y connaissez rien : ce n'est pas un reproche car encore une fois on ne peut pas être bon partout.
Je vous accorde que Mozart est un génie, je ne l'ai jamais caché mais quand depuis 50 ans on entend que lui en France c'est un peu lassant.
Il y a aussi les Divins Verdi, Puccini, Bellini, Donizetti, Ciléa sans oublier les français Massenet, Gounod, St-Saens, Meyerbeer.
Mais on ne chante plus leurs oeuvres chez nous car personne n'en est capable. Regardez à l'étranger : leurs ouvrages sont en tête d'affiche.

En tous cas sans rancune et bien cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.italopera.com
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Haineuse de vous   20/4/2006, 16:12

J'ignore si je suis méprisant pour ceux qui ne sont pas littéraires. Si c'est le cas c'est une nouveauté quand 'on songe aux activités qui sont les miennes dans des domaines divers et non littéraires. ( Le vin et la musique par exemple)

Mais cette histoire n'est-elle pas celle de la paille et de la poutre ?

Que vous soyez terriblement affirmatif dans le domaine de l'art lyrique, passe encore. Que vous soyez persuadé d'être le seul à détenir une vérité technique, pourquoi pas? L'histoire nous a montré des précédents. Mais que vous affirmiez tout de go et sans état d'âme que je suis un ignorant en matière d'opéra, c'est un peu fort ! Qu'en savez-vous ?

J'ai cité Mozart donc, ipso facto, je suis de ceux qui ne connaissent QUE Mozart ? Quellle forte déduction!

Mais bref. Je n'irai ni plus loin, ni plus fort, façon de monter à Jipi que je ne suis pas sourd à ses leçons de sagesse.

Ps : Une question: Quel est votre but en venant sur un forum, disons peu spécialisé, nous entretenir de l'incurie des professeurs de chant européens et de la vanité coupable d'avoir abandonné l'école italienne ?

Plaider pour l'opéra, passe encore, bien qu'il soit de nos jours bien difficile d'obtenir une place lors des représentations. Mais plaider pour cette prise de position passablement pointue ( que je ne commente pas étant bien trop ignorant pour cela!) quel intérêt ? Nous inciter à changer de méthode ? Nous faire descendre dans la rue aux cris de VIVE DEL MONACO ?


Dernière édition par le 20/4/2006, 16:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
italopéra
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 97
Localisation : Rouen-Mont St Aignan
Date d'inscription : 03/12/2005

MessageSujet: Re: Haineuse de vous   20/4/2006, 17:38

Jean-Pierre Poccioni a écrit:
J'ignore si je suis méprisant pour ceux qui ne sont pas littéraires. Si c'est le cas c'est une nouveauté quand 'on songe aux activités qui sont les miennes dans des domaines divers et non littéraires. ( Le vin et la musique par exemple)

Mais cette histoire n'est-elle pas celle de la paille et de la poutre ?

Que vous soyez terriblement affirmatif dans le domaine de l'art lyrique, passe encore. Que vous soyez persuadé d'être le seul à détenir une vérité technique, pourquoi pas? L'histoire nous a montré des précédents. Mais que vous affirmiez tout de go et sans état d'âme que je suis un ignorant en matière d'opéra, c'est un peu fort ! Qu'en savez-vous ?

J'ai cité Mozart donc, ipso facto, je suis de ceux qui ne connaissent QUE Mozart ? Quellle forte déduction!

Mais bref. Je n'irai ni plus loin, ni plus fort, façon de monter à Jipi que je ne suis pas sourd à ses leçons de sagesse.

Ps : Une question: Quel est votre but en venant sur un forum, disons peu spécialisé, nous entretenir de l'incurie des professeurs de chant européens et de la vanité coupable d'avoir abandonné l'école italienne ?

Plaider pour l'opéra, passe encore, bien qu'il soit de nos jours bien difficile d'obtenir une place lors des représentations. Mais plaider pour cette prise de position passablement pointue ( que je ne commente pas étant bien trop ignorant pour cela!) quel intérêt ? Nous inciter à changer de méthode ? Nous faire descendre dans la rue aux cris de VIVE DEL MONACO ?

Ce serait une bonne chose que de descendre dans la rue aux cris de Vive del Monaco ! Je n'y avais pas pensé, connaissant l'état capitulatif habituel de nos dirigeants je suis sûr que l'on obtiendrait gain de cause en matière de qualité en ce domaine.

Quand au reste de votre discours je n'ai pas le temps de vous répondre et à quoi celà servirait-il ? Vous n'aimez pas que je dise, sur mon site que vous êtes allé voir ce matin, la vérité sur le chant en France ; j'ai trop fréquenté les scènes lyriques internationales pour savoir ce que je dis. Je suppose donc que vous n'aimez aucune vérité et, puisque vous appréciez le vin et la musique, je vous laisse chanter :

"le vin dissipe la tristesse
qui pèse sur mon coeur
A moi les rêves de l'ivresse
et le rire moqueur " !


Ce sera mon dernier post sur ce petit différent et je ne vous répondrai plus.
Très cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.italopera.com
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5900
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Haineuse de vous... Antoine   23/4/2006, 19:20

Que la communication semble parfois si difficile...

Jean-Pierre Poccioni est un créateur. Je le répète et en plus il a du talent (je te conseille Italopéra de lire dans les ÉCRITS DE NOS MEMBRES ce que j'ai dit de son dernier roman La Maison du Faune).
Je te l'ai d'ailleurs déjà écrit Italopéra, puisque tu demandais des renseignements sur l'auteur. Il faut aller voir là-bas alors !

Italopéra a également une grande compétence et un grand talent, mais dans un autre domaine. Je lui sais gré des hautes informations qu'il me transmet dans un domaine que je ne connais pas.

Vous savez... il n'est pas si difficile que cela de communiquer et de rencontrer vraiment l'autre à travers ses différences.

D'ailleurs vous y arrivez bien la plupart du temps et de mieux en mieux.
Alors... continuons sur cette voie ! Plus sympathique ! Non ? Wink

En plus on est dans le sujet d'Antoine ! Il ne convient pas de quitter son sujet !

Merci de votre compréhension !



_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Fée
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 710
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 12/12/2005

MessageSujet: Re: Haineuse de vous... Antoine   23/4/2006, 19:41

J'ai acheté le livre de JP pour la bibliothèque que je gère.

Dès que j'ai fini celui que je suis en train de lire, je m'y colle... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5900
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Haineuse de vous... Antoine   24/4/2006, 14:24

Très sympa de ta part ! Jean-Pierre Poccioni va être content !

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Haineuse de vous   27/4/2006, 17:36

Fée,

Merci pour ce geste.

Chaque auteur sait qu'un livre destiné à une bibliothèque rencontre souvent plus de lecteurs que celui qu'un acheteur isolé pose dans sa bibliothèque.

Je te souhaite en ta lecture un peu du plaisir que j'ai éprouvé à écrire ce livre. Je dis "un peu" car "autant" me semble irréaliste

Bonne lecture
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Haineuse de vous... Antoine   

Revenir en haut Aller en bas
 
Haineuse de vous... Antoine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [Maximy, Antoine (de)] J'irai dormir chez vous, carnets d'un voyageur taquin
» Devant quel film pleurez vous le plus ???
» Combien de livres lisez-vous en même temps?
» Etes-vous plutôt briquet ou allumettes ?
» Quel personnage de dessin animé aimeriez vous etre et pourquoi?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion des mots :: Forums de discussions :: Les écrits de nos membres-
Sauter vers: