Passion des mots

Forum culturel
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le pied dans l'engrenage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Francine Allard



Nombre de messages : 15
Localisation : Rive-Nord de Montréal
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Le pied dans l'engrenage   5/2/2006, 21:02

Dès que j'ai publié une fois et puis deux, j'ai ressenti que quelqu'un, quelque part, avait des attentes. Je ne suis pas une auteure populaire et mon peuple de Québécois ne sait pas qui je suis après 39 romans publiés. Mais, j'écris encore et toujours, comme s'il y avait urgence. Mon ami Claude Jasmin, avec lequel je publiais l'an passé un recueil d'entretiens littéraires, me disait: j'écris quand ça élance. Quelle belle manière d'exprimer l'obligation qu'a l'écrivain de continuer à produire l'oeuvre qu'il a commencée, bien souvent, sans trop y réfléchir. Lors d'une entrevue, donnée la semaine dernière à une gentille dame d'un cercle littéraire de ma région, je disais qu'il y a tellement de gens qui écrivent que lorsque je dis à quelqu'un que je suis écrivaine, on me demande si j'ai déjà publié. Quand un plombier dit qu'il est plombier, lui demande-t-on s'il a déjà réparé un tuyau? Chez nous, il y a aussi trop d'artistes peintres. À toutes les deux portes, il y a quelqu'un qui a posé là son petit chevalet et qui barbouille des toiles, s'appliquant à reproduire une carte de Noël ou une photo qu'il a prise à la campagne et combien est-il fier que sa toile soit identique à la photo. Comment les gens qui n'ont suivi aucun cours d'arts visuels font-ils pour départager le vrai du faux, l'artiste peintre qui peine et qui ne vit que de cet art difficile, du type qui, avec talent, reproduit des photos après son job aux Postes ou chez Mercedes?
Il y a tant d'écrivains aussi qui sont connus d'abord comme comédiens, acteurs, cinéastes que la promotion de leurs oeuvres est au trois-quart faite. Alors, que faire quand ça élance? Prendre du thé des Carmélites et attendre que ça passe?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie chevalier
Membre
Membre


Nombre de messages : 1135
Date d'inscription : 14/12/2005

MessageSujet: Re: Le pied dans l'engrenage   5/2/2006, 22:02

dur dilemme !! mais je pense qu'il ne faut pas laisser "élancer" et même si cela ne doit pas être "productif" il faut continuer ! sunny sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5901
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Le pied dans l'engrenage   6/2/2006, 15:49

Personnellement je ne pense pas qu'il faille parler en termes d'obligation...
Surtout pas je dirais même ! À la limite un écrivain peut s'arrêter, ne fût-ce que momentanément, pour des raisons diverses. Je dois avouer que je vois les choses un peu différemment, car, pour moi, la qualité passe avant la quantité. Ne prends pas mal mon intervention, Francine, d'autant plus que je n'ai jamais lu un de tes ouvrages, mais, à la limite, je préférerais écrire deux ou trois ouvrages marquants qu'une floppée d'écrits à la qualité moyenne. Donc un écrivain n'a pas pour tâche d'écrire à la commande ou pour produire de nombreux ouvrages de grande consommation. Son rôle est avant tout d'offrir la perle de grande qualité, de travailler et retravailler sur le même ouvrage s'il le faut avant de vouloir passer à la réalisation du suivant... En résumé j'ai une vision de qualité avant une vision de productivité.
Donc pour répondre à ta question, je dirais oui... s'arrêter si nécessaire et ce quelles que soient les raisons fondamentales personnelles à chacun.
Même un arrêt momentané peut être hautement productif...
Il y tant d'écrivains, de peintres... d'artistes, mais ce n'est pas pour autant que la qualité est toujours au rendez-vous...
Maintenant on peut très bien vouloir peindre et écrire pour des raisons qui ne sont pas liées au désir de produire une oeuvre de grande qualité, mais alors il faut savoir que ces raisons ne sont pas picturales ou littéraires.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
marie chevalier
Membre
Membre


Nombre de messages : 1135
Date d'inscription : 14/12/2005

MessageSujet: Re: Le pied dans l'engrenage   6/2/2006, 20:44

Et si chacun faisait ce qu'il voulait sans penser aux gains même d'amour propre? ce serait merveilleux un monde sans récompense, sans "carotte" mais où tout le monde ferait ce qu'il aime faire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mireille

avatar

Nombre de messages : 47
Localisation : Paris
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Le pied dans l'engrenage   6/2/2006, 22:08

Francine, tu te poses des questions que je ne m'étais pas posée !

Car perso, j'écris plus vite que mon ombre, que cela soit de la qualité Exclamation Pour certains peut-être, pour d'autres non...

En réalité quand je relis plusieurs mois après ce que j'ai écrit, ben certain de mes écrits me gavent, d'autres m'amusent, d'autre encore me surprennent, je ne me rappelais pas les avoir rédigés dans ces termes...

Bref! toute personne qui écrit qu'elle passe des mois et des années sur un texte ou qu'elle préfère privilégier la forme du premier jet qui reflète pleinement ce qu'elle avait en tête, se trouve à écrire du bon et du moins bon...


Je suis moins bonne en écrit sur commande et/ou amidonés que dans l'impro....

Si tu ressens le besoin d'écrire, écris! Surtout si tu n'as pas de problèmes pour te faire éditer! Smile

Pis tant pis si tu sais pas reproduire une photo en peinture à chacun son habileté avec ce que "des gens" ont décrété que c'était de l'art!

Tu exerces ta créativité dans l'écrit. Crée et ne t'occupe pas de la dame qui te demande si tu as déjà été éditée Very Happy Si elle était au fait de sa passion, elle n'aurait pas dû te poser la question!

39 livres ça ne passe pas inaperçu!! A t-elle seulement déjà lu ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.acala.new.fr/
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5901
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Le pied dans l'engrenage   6/2/2006, 22:23

Oups... mon message était incomplet !

Exactement Marie et donc ne pas se sentir obligé d'écrire parce qu'il faut écrire !!! Je crois que Francine doit suivre son impulsion ! Je ne souscris donc pas à cette phrase : « Quelle belle manière d'exprimer l'obligation qu'a l'écrivain de continuer à produire l'oeuvre qu'il a commencée ». Pas d'obligation à produire , mais seulement l'envie comme tu dis qui nous « élance » !
D'ailleurs le titre du topic de Francine me semble assez explicite : Le pied dans l'engrenage... jamais bon... enfin ce point de vue n'engage que moi !

Francine Allard, vous (j'avais envie d'utiliser le « vous » dans cette phrase, mais sachez que mon « tu » est tout aussi respectueux !) que l'on dit très grande dans votre pays (j'espère avoir un jour le plaisir de lire un de vos écrits), vous avez peut-être tout simplement besoin de souffler un peu comme tout homme et toute femme en a vraiment besoin à certains moments de sa vie ?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le pied dans l'engrenage   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le pied dans l'engrenage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» APPARITIONS (Tome 2) UN PIED DANS LA TOMBE de N. M. Zimmermann
» [voyage] Le trépied dans l'avion?
» [Jeaniene Frost] Chasseuse de la nuit, tome 2 : Un pied dans la tombe
» Blessure pendant pied dans la main
» Technique de pied dans la main

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion des mots :: Forums de discussions :: La littérature et le langage-
Sauter vers: