Passion des mots

Forum culturel
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La mise en abyme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5899
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: La mise en abyme   11/11/2005, 16:14

Je suis un passionné de la mise en abyme !

Cette expression fut créée par André Gide pour relever tous ces éléments qui annoncent ou rappellent la fiction de base d'un roman, d'un film...

Cette technique est repérable chez plusieurs romanciers (voir, par exemple, les nouveaux romanciers dont Alain Robbe-Grillet) et cinéastes (voir, par exemple David Lynch).
Vous voulez un exemple ? C'est le couteau que vous voyez apparaître au début d'un film ou décrit au début d'un roman : couteau qui annonce le meurtre final perpétré avec le même instrument ! C'est le rêve du personnage principal qui annonce un événement de la fiction.

Dans le spectacle IMAGA que nous avons monté le 30 avril et le 1 mai 2004, on pouvait repérer au moins une dizaine de mises en abyme !

Lorsque je lis un roman ou lorsque je vais voir un film, je suis évidemment très sensible à cette technique vertigineuse qui, théoriquement, peut être infinie...
La mise en abyme avec un « y » ! Pourquoi ? En fait cette expression fait allusion aux profondeurs abyssales : une procédé théoriquement infini comme les profondeurs abyssales semblent sans fin ! Maintenant que vous avez lu mon explication vous ne commettrez plus jamais l'erreur commise, par manque de connaissances littéraires, par plusieurs journalistes qui écrivent « mise en abîme » ! Pour une fois que devez écrire un mot avec une faute d'orthographe !

Pour vous mettre l'eau à la bouche voici un site qui vous révèle des mises en abyme photographiques : Un chat regarde un écran montrant un chat regardant un écran montrant un chat regardant un écran... Une fascinante et hilarante série de vertiges félins !

Pour décorer vos classeurs, mesdemoiselles les étudiantes et messieurs les étudiants !!!


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Kurdy
Membre
Membre


Nombre de messages : 148
Date d'inscription : 29/02/2008

MessageSujet: Re: La mise en abyme   25/4/2008, 16:13

Je ressors ce vieux message auquel personne n'a jamais répondu car je suis moi-même un grand amateur de mises en abyme.

Le site des chats est très parlant mais je suis moins convaincu par les exemples que vous donnez en littérature:
"C'est le couteau que vous voyez apparaître au début d'un film ou décrit au début d'un roman : couteau qui annonce le meurtre final perpétré avec le même instrument ! C'est le rêve du personnage principal qui annonce un événement de la fiction. "

Où voyez-vous des mises en abymes dans ces deux cas?

J'ai trouvé l'explication suivante sur Wikipédia et je la trouve assez claire :
"En littérature, la mise en abyme est un procédé consistant à placer à l'intérieur du récit principal un récit qui reprend de façon plus ou moins fidèle des actions ou des thèmes du récit. "

Reste à trouver quelques bons exemples.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Ma mise en abyme   26/4/2008, 17:22

Je suis perplexe devant les exemples donnés qui me semblent relever de la technique de la prolepse et de l'analepse.

A moins d'une mauvaise interprétation de ma part...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5899
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: La mise en abyme   26/4/2008, 18:32

Les exemples que je donne sont bien des mises en abyme ! La mise en abyme n'est pas seulement un récit...

Voici une variante de l'explication d'une de mes petites passions donnée dernièrement à certains de mes étudiants :

La mise en abyme est un récit dans le récit qui mime les événements de la fiction en les rappelant ou en les annonçant.

Le mot « récit » peut être pris au sens strict du terme (par exemple le récit d'un rêve du héros annonçant une scène finale), mais peut aussi être pris dans un autre sens plus extensible : il désigne alors une image, un objet, une phrase ou un mot, une réflexion...

Exemples :

1) La télévision dans la télévision.

2) Le miroir dans Les époux Arnolfini de Van Eyck.

3) La boîte de La vache qui rit qui pend à l'oreille de la vache figurant sur le couvercle de la boîte de Vache qui rit.

4) Quelques romanciers, cinéastes, photographes...développent fortement ce procédé : André Gide dans Les Faux-Monnayeurs, Alain Robbe-Grillet (Nouveau Roman), l'immense David Lynch dans Mulholland Drive , le grand Paul Auster, Jostein Gardner dans Le Monde de Sophie qui présente, vers la fin, une des mises en abyme les plus vertigineuses dans la mesure où elle offre plusieurs degrés.

5) Les poupées russes et les tables gigogne qui s'emboîtent les unes dans les autres.

6) Un couteau dans un film peut annoncer le meurtre final avec ce même couteau.




Cliquez ici :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Puis choisissez ABYME...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2378
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: La mise en abyme   27/4/2008, 18:43

Le lien est intéressant et tes derniers exemples sont bien clairs, mais comme Kurdy et Jean-Pierre, je suis dubitatif concernant le tout premier exemple que tu avais donné, celui du couteau.

Pourrais-tu le développer et expliquer où est la mise en abyme dans ce cas précis?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5899
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: La mise en abyme   27/4/2008, 19:37

Comme je l'ai précisé à deux reprises, la mise en abyme peut être un texte, un récit... mais aussi un rêve, un objet, une phrase, etc.

Prenons le cas du couteau ! Si, au début d'un film, tu vois que la caméra s'attarde sur un couteau déposé sur une table, il n'y a pas de mise en abyme. Mais si le protoganiste, à la fin du film, saisit le couteau en question, le couteau devient une mise en abyme, dans la mesure où le couteau vu au départ annonce le couteau final qui servira au meurtre de l'assassin. Bien entendu, dans le cas présent, il faut avoir vu tout le film pour se rendre compte qu'il s'agit d'une mise en abyme.

Comme je l'ai déjà dit, plusieurs cinéastes utilisent le procédé fréquemment.
Dans mon film-culte qui est Mulholland Drive de Davis Lynch, le procédé apparaît fréquemment : le téléphone rouge par exemple. Tu as même des renvois d'un film à l'autre de Lynch.

Dans tous les spectacles que j'ai montés et qui, pour la plupart, étaient des créations totales, j'utilisais ce procédé. Attention... il faut que son utilisation ne soit pas gratuite : elle doit être signifiante. En plus entre ces spectacles créés il y avait des renvois d'un spectacle à l'autre comme des effets de miroir que j'affectionne particulièrement : le nez rouge du clown, un vrai cercueil, etc. Bien entendu seules les personnes qui tenaient à voir tous ces spectacles se rendaient compte de ces renvois...

Finalement la mise en abyme renvoie souvent au thème du double, du reflet, du miroir, de la confusion entre le monde réel et fictif... tous des thèmes que j'apprécie particulièrement.

À votre disposition pour toute autre question concernant ce procédé pour lequel je suis intarissable !!!


PS : La prolepse et l'analepse citées par J-P Poccioni sont des figures de style sans rapport évident avec la technique de la mise en abyme. Pour faire simple, l'analepse correspond plus ou moins au flash-back des cinéastes et la prolepse correspond plus ou mois à une anticipation littéraire.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2378
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: La mise en abyme   27/4/2008, 23:21

Merci pour ces précisions. Je comprends mieux maintenant ta définition de la mise en abyme, qui est plus large que la mienne et que celle du site que tu renseignes.

Pour mon esprit (sans doute trop) cartésien, l'exemple du couteau n'est pas une mise en abyme au sens propre du terme mais je ne sais pas quel autre nom lui donner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allan
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 67
Date d'inscription : 20/08/2007

MessageSujet: Re: La mise en abyme   29/4/2008, 10:03

La mise en abyme en architecture peut donner des choses absolument magnifiques! aime


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Ce site détaill aussi des exemples intéressants en littérature:

EXEMPLES DE MISES EN ABYME EN LITTÉRATURE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5899
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: La mise en abyme   17/5/2008, 17:33

Un tout grand merci Allan pour ce bel exemple architectural... (image un peu grande pour le forum : si tu as le temps de la réduire ?)

Heureux de redécouvrir ton lien très intéressant : encore plus intéressant pour moi dans la mesure où Paul Auster est mon écrivain étranger préféré...
Certains de mes étudiants ont fait un excellent travail sur LA CITÉ DE VERRE... où les mises en abyme austeriennes sont nombreuses !

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
kistila



Nombre de messages : 30
Localisation : espagne
Date d'inscription : 19/05/2008

MessageSujet: la mise en abyme   17/6/2008, 13:04

j'ignorai que l'on appellait cette technique "mise en abyme". je me demande si en fait les metaphores ne sont pas en quelque sorte des "mises en abyme"?...
je me permets d'envoyer un poème qui va dans ce sens... mais peut-être me trompais-je...

Demarche

Sur le dos de mes poèmes
Je m'embarque au bois Dormant
Les métaphores sont les vérités de l'arbre
L'ombre du réel
Et je me dissimule derrière chaque arbre
C'est à dire...
M'y révèle!

...et en fait m'importe plus
Cette ombre de l'arbre
...que l'arbre lui-même...
Meditations en lisière du bois
En lisière de la vie
Qui révèlent plus
...Que la vie elle-même...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5899
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: La mise en abyme   30/8/2008, 22:40

La métaphore n'est pas vraiment une mise en abyme. Par contre si dans votre poème vous parlez du poème, il s'agit de ce procédé !

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La mise en abyme   

Revenir en haut Aller en bas
 
La mise en abyme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mise en abyme littéraire
» [Auster, Paul] Invisible
» Nathalie Sarraute
» L'Enfant Cachée, de Lizano et Dauvillier
» Paul Auster.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion des mots :: Forums de discussions :: La littérature et le langage-
Sauter vers: