Passion des mots

Forum culturel
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les écrits d'Agnès Ruiz

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5903
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Les écrits d'Agnès Ruiz   30/12/2005, 12:32

Agnès Ruiz vous parlera, dans ce topic, de ses écrits !
Elle vous présentera, éventuellement, quelques textes personnels.
Vous pourrez lui poser toutes les questions que vous souhaitez lui poser.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
marie chevalier
Membre
Membre


Nombre de messages : 1135
Date d'inscription : 14/12/2005

MessageSujet: Re: Les écrits d'Agnès Ruiz   30/12/2005, 14:02

j'attends avec impatience de te lire Agnés, mais en attendant profite de ces derniers jours de l'année !et bises pour l'an prochain !
sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
agnes R

avatar

Nombre de messages : 28
Localisation : Montréal Qc Canada
Date d'inscription : 23/12/2005

MessageSujet: Re: Les écrits d'Agnès Ruiz   7/1/2006, 15:46

Bien, à mon tour de vous parler un peu de mes livres... Pour l'instant, j'ai trois romans de publié. Très bientôt 4 (en 2006) tous chez J.C.L..
Ma vie assassinée a été publié en 2001 chez J.C.L.
France Loisirs et Succès du livre ont acheté les droits de reproduction et l'ont distribué.

Voici le résumé :Vingt et un ans après la mort de sa fille, est-il possible que Mady Lestrey se retrouve face à celle qu'elle croyait avoir perdue à tout jamais? Marianne est-elle vraiment celle qu'elle prétend être ou cherche-t-elle simplement à la faire souffrir?

L'amour passé
À Pincourt, lorsqu'elle avait seize ans, Mady a fait la connaissance de Guillaume, un Québécois venu chercher la paix dans ce petit village de France. Malgré les remontrances de son père, Mady continue de voir le jeune homme. Tous deux rêvent d'une vie ensemble, tantôt au Canada, tantôt en Europe.

Guillaume doit toutefois rentrer au Québec afin d'aider sa jeune sur gravement malade. On promet de s'écrire et de s'attendre

La soeur de Guillaume se remet péniblement. La vie de Mady, restée en France, est bouleversée par le départ de sa meilleure amie et le secret d'une grossesse acceptée mais déchirante.

Les événements sépareront finalement les deux amoureux. Ce n'est que vingt et un ans plus tard que tous sauront vraiment ce qui s'est passé.

Voilà pour une première présentation coucou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.agnesruiz.com
callinira
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 265
Date d'inscription : 09/12/2005

MessageSujet: Re: Les écrits d'Agnès Ruiz   8/1/2006, 18:46

Bonsoir,

Ne serait-il pas préférable de donner un extrait plutôt qu'un résumé ? Un résumé ne dit rien. Je m'explique: deux êtres qui s'aiment et sont contraints de se séparer, cela peut faire le sujet d'un roman de la collection Harlequin, cela peut être aussi celui de Bérénice., non ? Very Happy

Bien amicalement.

C.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Papillon
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 166
Localisation : Estrie
Date d'inscription : 11/12/2005

MessageSujet: Re: Les écrits d'Agnès Ruiz   8/1/2006, 19:34

Yess!


Un petit extrait, pour voir le style, ca serait apprécié.

Ca donne une bonne idée.

@+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie chevalier
Membre
Membre


Nombre de messages : 1135
Date d'inscription : 14/12/2005

MessageSujet: Re: Les écrits d'Agnès Ruiz   9/1/2006, 13:22

Oui et non , moi quand j'achète un livre sans bien connaitre l'auteur, je regarde le thème (ou résumé) appelons cela ainsi et cela me conforte ou pas dans mon envie d'acheter.
Par contre un extrait? alors il en faut plusieurs pour se donner une idée non?

C'était mon avis et je le partage sunny

Agnés, j'ai ton livre en bonne place dans ma bibliothèque depuis quelques années. Je l'avais acheté à France Loisirs et je viens d'aller y jeter un oeil. Je me souviens qu'il m'avait angoissée et émue. Merci pour cela. Je ne pensais pas pouvoir te l'écrire en direct et c'est un plaisir pour moi.


Dernière édition par le 9/1/2006, 14:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5903
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Les écrits d'Agnès Ruiz   9/1/2006, 14:27

Je partage un peu le point de vue de Marie et celui de Callinira !

Le rappel du contexte et un, voire deux extraits sont intéressants ! Lequel choisir... à l'auteur peut-être de faire découvrir un extrait qui lui semble révélateur sur le plan de la fiction (histoire) et de la narration (son écriture).

Merci en tous les cas Agnès pour cette première ouverture sur ton oeuvre !
Jean-Claude Lattès ? Ce n'est pas rien comme éditeur ! C'est comme Callinira avec les Éditions de Minuit ! Vous êtes des pro-esses !!! :lol:

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
callinira
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 265
Date d'inscription : 09/12/2005

MessageSujet: Re: Les écrits d'Agnès Ruiz   9/1/2006, 16:41

Lorsque j'achète un livre dont je ne connais pas l'auteur, c'est que j'en ai lu préalablement quelques pages en le feuilletant... chez le libraire. L'écriture, pour moi, est essentielle. Une expression plate, truffée de poncifs et -horreur!- de fautes de langue, m'éloigne à jamais d'un livre.

Dans une salle de dessin ou de peinture, disposez quelques pommes sur un buffet et invitez les "élèves" présents à les reproduire. Pour un seul sujet vous aurez des dessins différents. Certains vous plairont, d'autres non, pourquoi ? Imaginez à présent que Cézanne soit dans la salle. Il aura peint les mêmes pommes que les autres, croyez-vous qu'il aura fait le même tableau ?

La langue est un fabuleux instrument. A défaut d'en jouer en virtuose, apprenons du moins à en connaître l'usage.

Tout ceci pour dire que, si le sujet n'est pas indifférent, la forme vient bien avant lui. Pour moi du moins. Smile

Bien amicalement.

C.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie chevalier
Membre
Membre


Nombre de messages : 1135
Date d'inscription : 14/12/2005

MessageSujet: Re: Les écrits d'Agnès Ruiz   9/1/2006, 17:17

Enfin Agnés , je maintiens que ce livre que tu nous présentes est très bien écrit et qui plus est, intéressant. Hâte de connaitre tes autres écrits.

Bien sûr Callinira, Cézanne aurait fait un tableau: dire aujourd'hui que nous reconnaitrions un Cézanne soit, mais Cézanne dans l'anonymat, avec les autres? croyez-vous vraiment que nous aurions eu la même approche ?

Cela dit nous sommes dans le topic d'Agnés et je m'en excuse, car cet échange est intéressant. :carton j:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
agnes R

avatar

Nombre de messages : 28
Localisation : Montréal Qc Canada
Date d'inscription : 23/12/2005

MessageSujet: Re: Les écrits d'Agnès Ruiz   11/1/2006, 00:44

Tout d'abord, Merci, Marie, cela me touche beaucoup.... Par contre, Jipi, mon éditeur est J.C.L. (Jean-Claude Larouche) et non J.C. Lattès. Mais l'erreur est courante et tout à fait légitime.

Alors, voilà un petit extrait pour les intéressés. Il s'agit d'une portion du premier chapitre.

[...] Mais qui êtes-vous? Pourquoi venez-vous ainsi chez moi? Je ne comprends pas vos intentions? Allez, parlez, je n’ai rien à cacher, moi... Je ne vous connais pas et, pour vous dire franchement, je ne sais pas si j’ai le désir de vous connaître davantage!
La gêne des deux femmes augmentait tout autant que la tension. Elles restaient toutes deux polies avec visiblement beaucoup d’efforts. C’était évident maintenant. Un rien pouvait les emporter dans une discussion très vive, comme une bombe prête à exploser... Elles avaient toutes d’eux la sensation d’être des détonateurs humains...
– Je m'appelle Marianne de Fourtoyes...
Marianne lâcha ces mots d’un coup... Mme Lestrey eut un très léger sursaut en entendant le prénom, comme si on la tirait de nombreuses années en arrière... Une grande tristesse s’empara d’elle... « Ce n’est pas le moment de penser à mon passé. », se dit-elle. « Cette Marianne de Fourtoyes ne peut rien y changer même si elle porte le prénom tant chéri. » D'une voix lasse, elle murmura:
– Excusez-moi, mademoiselle de Fourtoyes mais, je ne vous connais pas... Qui êtes-vous? Que me voulez-vous vraiment? Finissons-en, voulez-vous?
– Oui, sans doute avez-vous raison. Finissons-en au plus vite... Voyez-vous, madame, de mon vrai nom, je m'appelle Martinon, Marianne Martinon!
L’explosion venait maintenant d’avoir lieu... Mme Lestrey accusa le coup sans afficher de réaction. Son cœur battait cependant à tout rompre et elle ne comprenait pas pourquoi cette femme venait lui causer tant de peine alors qu’elles ne se connaissaient pas... De quel droit venait-elle ainsi dans sa vie? Se prétendre être Marianne Martinon de surcroît... Non! Ça n’avait décidément aucun sens! Elle resta silencieuse puis, tout à coup, d'une voix tremblante de colère, elle apostropha sa vis-à-vis qui affichait une si belle assurance maintenant:
– Comment? Je ne vous comprends vraiment pas... Votre jeu est bien cruel, mademoiselle... Je suis bien placée pour savoir que vous ne pouvez être celle que vous prétendez... Non, je ne peux le croire... La Marianne Martinon dont vous parlez est morte... Vous entendez... Elle est morte... Alors, si vous vouliez me faire une plaisanterie, je la trouve de fort mauvais goût! Peut-être que vous n’aviez rien de mieux à faire aujourd’hui mais, quant à moi, j’ai du travail! Alors, au revoir, mademoiselle! Et je vous le dis tout de suite, qui que vous soyez, vous n’êtes pas la bienvenue dans cette maison. Les gens de votre trempe me révoltent et me dégoûtent. Vous êtes heureux quand vous voyez les autres souffrir autour de vous... J’ai eu mon lot de malheur dans la vie et je n’aspire maintenant qu’à finir mes jours dans la paix ; alors, s’il vous plaît, passez votre chemin... Apportez le bonheur autour de vous plutôt que la détresse chez les gens que vous ne connaissez pas... Le passé reste toujours dans notre esprit mais nous n’avons pas toujours le goût d’y songer. Il y a suffisamment de soucis de nos jours.
Après cette longue tirade, Mme Lestrey mit sa main droite devant sa bouche et, sans crier gare, elle fondit brutalement en larmes... Ses épaules se courbèrent et elle se retourna, en refermant la porte lourdement derrière elle. Elle était incontestablement abattue et si triste... Si irrémédiablement triste...
Marianne resta figée... Quelle attitude adopter désormais!! Elle ne s’attendait pas à une entrée en matière aussi difficile... Elle se sentait déchirée... Se pouvait-il que...? Non! Et pourtant! Cette femme semblait si sincère... Non! Elle ne pouvait pas commettre d’erreur... Elle hésitait sur la marche à suivre, maintenant... Deux idées radicalement contradictoires flottaient dans sa tête, se faisant écho. Elle se trouvait prise entre deux feux. Son intervention avait déclenché l’explosion, elle en était douloureusement consciente, mais ce n’était tout de même pas sa faute... Qui était vraiment à blâmer dans cette histoire? « Oh! à quoi bon continuer à torturer cette femme! » se disait-elle. Oui, ce jeu était stupide... Mais voilà, ce n’était pas un jeu... Elle aurait pourtant préféré d’ailleurs... Marianne inspira profondément et se mordit la lèvre supérieure, mimique peu fréquente chez elle sauf en cas d’extrême stress, comme pour se donner une contenance.
– Oh! Seigneur... Comme c’est difficile! laissa-t-elle échapper tout haut. Pourquoi a-t-il fallu que ça tombe sur moi? Pourquoi moi? Ah! sans doute est-ce la question que chacun se pose quand une situation extrême survient! formula-t-elle encore.
Mais non, décidément elle n’allait pas rebrousser chemin maintenant... Ce serait si facile! Elle était allée trop loin, se dit-elle encore une fois. Marianne retrouva d'un coup toute sa fureur et chassa la dernière image qu’elle avait eue de Mme Lestrey, l’image d’une femme en colère mais aussi emplie de chagrin. Sincère ou feint, elle devait en savoir plus et ne surtout pas se laisser démonter. C’était aujourd’hui que tout allait se jouer pour elle... Il y avait gros sur la table se disait-elle et, elle n’avait pas l’intention de laisser passer ça! Elle releva sa main droite et cogna fermement contre le bois vermoulu de la porte. Ne recevant aucune réponse, c’est d'une voix dure et sévère qu’elle lâcha:
– Oui, je suis Marianne!... L'enfant que vous avez abandonnée, il y a vingt-et-un ans! Ouvrez cette porte, vous m’entendez! J’ai assez de preuves pour vous faire entendre raison [...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.agnesruiz.com
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5903
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Les écrits d'Agnès Ruiz   11/1/2006, 17:26

Toutes mes excuses Agnès pour cette confusion ! Mais peu importe l'éditeur finalement ! Larouche... tiens je ne connaissais pas.

Je vais lire ton texte demain à tête reposée... si tant est que cela soit possible !

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
agnes R

avatar

Nombre de messages : 28
Localisation : Montréal Qc Canada
Date d'inscription : 23/12/2005

MessageSujet: Re: Les écrits d'Agnès Ruiz   12/1/2006, 01:20

Tout à fait, peu importe l'éditeur... Mais quand il est sympathique, c'est un plus... Voici le lien des Éditions J.C.L. Il y a une bonne équipe. Ils sont situés à Chicoutimi. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Maintenant, mon éditeur va sortir mon 4ème roman en 2006. Il s'agit justement de la suite de "Ma vie assassinée". J'ai su que mon manuscrit était accepté la veille de Noël. C'était un beau cadeau. Le titre est "Où est ma vie". J'ai bien hâte d'en découvrir la couverture... et ensuite... de le tenir dans ma main...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.agnesruiz.com
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5903
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Les écrits d'Agnès Ruiz   12/1/2006, 12:01

Je suis allé voir l'équipe de ton éditeur ! Un pro du Québec alors ! J'avais oublié que tu ne vivais pas en France... Ils m'ont l'air bien sympathique tous les trois ! Quant à ton texte, chère Agnés, autant l'inspiration me semble séduisante, autant je n'accroche pas trop à l'écriture. Que veux-tu ? Je suis souvent à la recherche d'un langage qui me surprend sur le plan formel même à travers un roman. Par contre je trouve que ton sujet est vraiment très intéressant. La thématique de la confusion et de la déchirure entre deux êtres qui ne reconnaissent pas ou ne veulent pas se reconnaître, ce désarroi qui traverse la psychologie de ces deux femmes...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
agnes R

avatar

Nombre de messages : 28
Localisation : Montréal Qc Canada
Date d'inscription : 23/12/2005

MessageSujet: Mon second roman "L'ombre d'une autre vie"   19/1/2006, 00:43

"L'ombre d'une autre vie" est cette fois un suspense. Il est sorti en 2002 toujours aux Éditions J.C.L. Il a été distribué par les clubs de livres France Loisirs en europe et par Succès du livre. C'est bien agréable car il y a plusieurs couvertures, c'est toujours amusant...

J'ai beaucoup de plaisir à naviguer dans différents genres littéraires. Je déteste me cantonner et cela me permet de m'améliorer, après tout, je ne suis qu'à l'aube de mon investissement littéraire...

Voici un bref résumé:
Seize années se sont écoulées depuis qu'Alicia Vartell a quitté sa petite ville natale de Montpelier dans le Vermont.

Aujourd'hui installée à Boston avec son fils âgé de seize ans, elle s'efforce tant bien que mal de reprendre une vie normale après le double viol qui l'a contrainte à s'exiler dans le Massachusetts.

Sa vie bascule le matin où elle croise dans la rue l'un de ses deux agresseurs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.agnesruiz.com
marie chevalier
Membre
Membre


Nombre de messages : 1135
Date d'inscription : 14/12/2005

MessageSujet: Re: Les écrits d'Agnès Ruiz   19/1/2006, 17:17

Citation :
Maintenant, mon éditeur va sortir mon 4ème roman en 2006. Il s'agit justement de la suite de "Ma vie assassinée". J'ai su que mon manuscrit était accepté la veille de Noël. C'était un beau cadeau. Le titre est "Où est ma vie". J'ai bien hâte d'en découvrir la couverture... et ensuite... de le tenir dans ma main...


J'avoue moi avoir hâte de le lire ! sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: les écrits d'Agnès Ruiz   21/1/2006, 07:19

Bonjour à tous

Je suis revenu faire un tour ( petit ? ) sur ce forum après une interruption sur laquelle je passe ...

Surprise ! Je découvre Jipi plein de soudain respect pour deux auteurs au seul nom de leur éditeur prestigieux ! ( ce qui est exact pour Minuit des annnées 70, un peu plus discutable pour Latès, mais cela est secondaire)


Tout les auteurs ne se valent-ils pas ? Et qu'importe
l'éditeur , Xo, Albin, Nil ou Zulma n'est-ce pas la même chose?

Ceci étant dit Agnès Ruiz écrit :

La gêne des deux femmes augmentait tout autant que la tension. Elles restaient toutes deux polies avec visiblement beaucoup d’efforts. C’était évident maintenant. Un rien pouvait les emporter dans une discussion très vive, comme une bombe prête à exploser... Elles avaient toutes d’eux la sensation d’être des détonateurs humains...


Ce qui force le respect à l'évidence !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: les écrits d'Agnès Ruiz   21/1/2006, 08:03

Petite précision utile pour expliquer mon allusion à Lattès:

Extrait de Audace, annuaire des éditeurs par le Calcre.

« Lattès, filiale de Hachette depuis 1981. Politique éditoriale : lancer de jeunes auteurs "talentueux" capables de pondre du best-seller. »

Sans commentaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie chevalier
Membre
Membre


Nombre de messages : 1135
Date d'inscription : 14/12/2005

MessageSujet: Re: Les écrits d'Agnès Ruiz   21/1/2006, 18:33

Mais ma parole vous êtes un obsédé des maisons d'éditions monsieur Poccioni dans tous les forums vous ne parlez que de cela!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: les écrits d'Agnès Ruiz   22/1/2006, 09:17

Marie Chevallier,

Relisez mon message, vous verrez qu'il correspond à une remarque de JIPI sur les éditeurs à laquelle j'ai souhaité répondre et non à une sois-disant obsession de ma part.

Je reconnais bien dans le ton de votre remarque la pointe d'intolérance dont j'ai déjà souffert ici. Ce qui est intérêt ou passion chez nos amis devient nuisible ou désagréable chez d'autres !

En réalité, je suis effectivement passionné de littérature. Je vis (en grande partie) pour écrire et quand je n'écris pas...je lis!

L'édition fait partie du monde de la lecture et de l'écriture. Je fréquente des éditeurs, des directeurs littéraires, des écrivains. Il est un peu normal que j'en parle. J'ai même la faiblesse de penser que certains pourraient être intéressés par une approche réaliste de ce monde sur lequel circulent plus d'idées reçues que de vérités. Je me trompe?

Je parle aussi de mes lectures ( voir ailleurs sur ce site) ce qui n'est pas le cas général ( à part les échanges de lectures courtoises toutes naturelles, mais obligatoirement réduites à un monde un peu clos)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie chevalier
Membre
Membre


Nombre de messages : 1135
Date d'inscription : 14/12/2005

MessageSujet: Re: Les écrits d'Agnès Ruiz   22/1/2006, 14:31

Mais cher monsieur, je lis aussi ce que vous écrivez sur ce forum, la preuve je participe. Et si vous regardez bien, en dehors de mes réponses polies à la majorité des sujets, j' ai même mis des nouvelles et fait le résumé de mes "oeuvres" dans mon topic!!
Ce n'est pas cela que je vous dis, mais, comme vous parler est toujours vu par vous comme de l'intolérance, je ne vous dirais plus rien, ce sera mieux. Vous n'échangez pas, Monsieur Poccioni: vous dites...vous assénez... point..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: les écrits d'Agnès Ruiz   22/1/2006, 16:27

Pourquoi carricaturer ? Pourquoi être agressive ?


J'ai simplement voulu dire que ce n'était pas de mon fait qu'une question d'éditeurs était venue sur le tapis. En outre je pense être aussi poli que vous si je suis certes bien plus volcanique!

Quant à vos oeuvres qui ici ne sont pas en question, qui vous dit que je ne les ai pas lus ?

N'exagérez pas! Il ne faut pas toujours confondre conviction et intolérance. Je sais écouter puisque je sais lire avec la plus grande attention.
" Je ne vous dirais plus rien " ça fait un peu bouderie, non ? Cela dit, si vous ne me supportez pas nous éviterons le dialogue dans la mesure où je refuse absolument de retomber dans les querelles stériles qui marquèrent mon entrée sur ce forum.

En espérant un peu de sérénité...

Jean-Pierre Poccioni
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie chevalier
Membre
Membre


Nombre de messages : 1135
Date d'inscription : 14/12/2005

MessageSujet: Re: Les écrits d'Agnès Ruiz   22/1/2006, 16:52

Vous avez réussi à me faire sourire! bravo c'est un début de relations dificiles mais .... à vaincre sans péril !! et ne prenez pas encore cela au premier degrè c'est une boutade!!

j'espère simplement pouvoir vous répondre et vous parler sans que vous vous sentiez agressé car là n'est absolument pas mon but d'accord?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Papillon
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 166
Localisation : Estrie
Date d'inscription : 11/12/2005

MessageSujet: Re: Les écrits d'Agnès Ruiz   22/1/2006, 17:02

Simple constatation!


Les meilleurs amis virtuels et non-virtuels que j'ai dans notre bas monde, comment je les ai rencontrés?

Je vous le donne en mille.

On s'était accrochés les pieds solidements, et en travers nos discussions âpres, nous avons découvert l'humain derrière les mots. Les qualités de l'autre etc... et de fil en aiguille, l'amitié a grandi et s'est étoffée.

Bizarre non!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie chevalier
Membre
Membre


Nombre de messages : 1135
Date d'inscription : 14/12/2005

MessageSujet: Re: Les écrits d'Agnès Ruiz   22/1/2006, 17:09

Papillon tu es adorable et tu n'as pas tort . En fait comme les chats, les humains délimitent, non pas leur territoire, mais leur capacité à s'apprécier sunny

ps: excuse nous Agnés nous sommes en train de "papoter" dans ton topic bises
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5903
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Les écrits d'Agnès Ruiz   23/1/2006, 23:37

I love you I love you I love you I love you I love you I love you
Belle réflexion Papillon... l'humain derrière les mots !
Merci maintenant de se rappeler qu'on est dans le topic d'Agnès !
On reste cool ! On respire un bonne fois !!!
Merci à vous !!! Mais je vois que la sérénité revient et c'est le principal ! Ne m'en voulez donc pas si j'enlève des messages qui s'écarteraient dorénavant du sujet du topic principal qui est, je le rappelle le topic d'Agnès ! Sur ce je m'en vais continuer la lecture de La Maison du Faune (un livre aux éminentes qualités littéraire), puis je dois encore aller chercher le livre de Callinira que j'ai commandé, puis je dois lire Agnès, Marie, Pietra et tous les autres ! Il va me ruiner ce forum je vous jure !!!
I love you I love you I love you I love you I love you I love you

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les écrits d'Agnès Ruiz   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les écrits d'Agnès Ruiz
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Agnès Grey
» [Desarthe, Agnès] Dans la nuit brune
» [Michaux, Agnès] Le Témoin
» [J'ai Lu] Le Témoin d'Agnès Michaux
» MARINA, de Carlos Ruiz Zafón

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion des mots :: Forums de discussions :: Les écrits de nos membres-
Sauter vers: