Passion des mots

Forum culturel
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le dernier texte de Rémi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
rem
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 66
Localisation : 50
Date d'inscription : 11/12/2005

MessageSujet: textes de rémi   26/12/2005, 00:14

un nouveau texte :


Ma ligne de vie se cicatrise.



Permettez-moi de ne pas danser au moment où la musique se fait plus romantique. Rester en surface de son corps, ne pas voir plus loin que le bout de son nez. La solitude est un délice auquel on finit par s'habituer, et l'amour vient alors nous déranger, comme un cheveu sur la soupe, dans notre cathédrale de néant. On avait à peine commencé à se réduire en cendres qu'une femme arrive et se prétend de taille à continuer l'incendie...



Demain se fera sans moi. Croissant chauds et café au lait se feront sans moi. Je refuse de prendre la ligne de départ d'un autre jour, d'une autre mort au programme de ma vie. Le matin, les femmes réorganisent leur beauté, anéantissent tout le travail de laideur de la nuit. La vie, c'est ne jamais cesser de travailler pour cette pute qu'est le jour. Ma vie, c'est de ne jamais réussir à trouver l'interrupteur du soleil.



Ca sent les organes en pleine mutation, ici. Ca sent les hormones qui n'ont pas encore eu le temps d'aller prendre l'air. Ca sent l'adolescent qui ne s'est pas encore fait décalotter.



Je voudrais qu'elle soit sensible à la douleur du monde, au mal aussi qu'il me fait. Mais je ne fais que gêner sa lecture. Cette chose rare que le bus exceptionne. Sa tête est toujours en exergue, sous l'horizon...



Je ne sais pas aimer sans me niquer au minimum un organe. Je ne sais pas aimer une fille sans qu'elle finisse à l'hôpital. Je ne vois pas pourquoi je me défoncerais. Je n'ai vraiment aucune raison de me défoncer. Ma vie est une défonce permanente. Des extases à tous les coins de rue. Des éclats lumineux à chaque poignée de main. Je ne vois pas pourquoi j'irais chercher ailleurs, le rêve que je garde à l'intérieur. Je mange le paradis à même le fruit.



Un garçon qui se décide à écrire des poèmes est décidément bel et bien foutu. Il sait qu'il est condamné par avance au ridicule. Tout comme sa laideur peut prêter à sourire. Chaque goutte de sang doit trouver sa blessure. L'amour est un prétexte un peu facile pour condamner notre solitude à sa nature gigogne. Notre peau n'en demande pas tant. Aimer, c'est tourner la clé un peu vite, alors que j'aurais préféré laisser ta beauté soigneusement rangée à l'intérieur. Ma prétention à t'aimer me fait rire quand elle ne me fait pas pleurer. C'est un piège pour enfermer le soleil, c'est un assoiffé de larmes qui compte sur l'amour pour étancher son vice. Ne l'écoute pas, il a mérité sa tristesse. Ta beauté aurait du le rassurer. Il aurait voulu accompagner tes nuits, atténuer la moindre de tes douleurs. Il n'a rien fait d'autre que te contempler. C'est un soldat sans armes, un enfant qui ne sait plus crier. Le monde espère le débusquer un jour en plaçant l'amour à l'entrée de son terrier. L'orage n'épargnera pas celui qui vit sans toit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.blogg.org/blog-15069.html
marie chevalier
Membre
Membre


Nombre de messages : 1135
Date d'inscription : 14/12/2005

MessageSujet: Re: Le dernier texte de Rémi   26/12/2005, 13:25

très pessimiste ton texte mais très beau . Peut-être n'est ce qu'une impression personnelle, mais la gaité n'est pas de mise dans ce texte même plus que la tristesse,, j' y vois la capitulation! c'est mon ressenti mais j'ai beaucoup aimé ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le dernier texte de Rémi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Avant dernier texte d'amour
» Explication des mots du dernier texte accompagnés de l'astérisque
» Le Dernier Testament du Christ à ses Disciples
» Le dernier spartiate
» Le dernier inédit de Fantômette : à la main verte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion des mots :: Forums de discussions :: La littérature et le langage-
Sauter vers: