Passion des mots

Forum culturel
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les écrits de Callinira

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5897
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Les écrits de Callinira   25/12/2005, 16:02

Callinira vous parlera ici de ses oeuvres. Poèmes et romans entre autres choses ! Vous pourrez lui poser vos questions et elle vous répondra avec plaisir.

Callinira a écrit plusieurs romans : six ont été achevés, quatre publiés dont deux aux Editions de Minuit (Aria da Capo et A Cappella).

Elle a également écrit de la poésie (trois recueils de sonnets ont été publiés par le Vert-Galant pour Editinter) et quelques nouvelles.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par le 30/3/2006, 17:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
callinira
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 265
Date d'inscription : 09/12/2005

MessageSujet: Re: Les écrits de Callinira   26/12/2005, 11:39

Merci, Jipi, de m'avoir accordé cet espace.

A bientôt donc.

Bien amicalement.

Callinira
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5897
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Les écrits de Callinira   27/12/2005, 00:03

Une première question très générale !
Je suis frappé par la diversité de ton oeuvre sur le plan formel.
Comment expliques-tu cette mise sur le même plan de sonnets classiques, de poèmes à facture très moderne et de romans publiés aux Éditions de Minuit qui est cette magnifique maison d'édition de romans au ton très nouveau... Est-ce un choix personnel que cette diversité ? Est-ce la traduction de l'impossibilité du choix d'un ton particulier ? Est-ce le désir de tenter l'impossible en unissant le traditionnel et le nouveau ?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
callinira
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 265
Date d'inscription : 09/12/2005

MessageSujet: Re: Les écrits de Callinira   27/12/2005, 18:31

Rien de tout cela, du moins peu de choses.

Mes inspirations et la thématique de mes écrits sont constantes. Je travaille beaucoup le rythme et m’attache très particulièrement au sens et à la sonorité des mots. Ainsi, que j’écrive un roman, un poème dit « libre » ou un sonnet (forme parfaite qui me convient parfaitement et qui a jusqu‘à nos jours séduit et intrigué bien des poètes ou critiques) je reste fidèle à moi-même. Et ce que je produis est beaucoup moins divers que tu ne le penses.

Quelques exemples seraient sans doute utiles mais je ne suis pas chez moi et n’ai aucun texte sous la main.

C.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
callinira
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 265
Date d'inscription : 09/12/2005

MessageSujet: Re: Les écrits de Callinira   1/1/2006, 14:49

Se retrouver, se découvrir, se projeter dans les textes est essentiel, je crois.

Bien amicalement.

C.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marija

avatar

Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 07/12/2005

MessageSujet: Re: Les écrits de Callinira   2/1/2006, 16:42

Jipi parle de romans - Où ? Quand ? Comment ?? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/zombigirl/
callinira
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 265
Date d'inscription : 09/12/2005

MessageSujet: Re: Les écrits de Callinira   3/1/2006, 04:40

Merci pour ton passage. Smile

Mes romans ? Je vais en donner quelques extraits.

A bientôt. Bien amicalement.

C.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5897
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Extrait de roman   8/1/2006, 11:58

Extrait de Aria da capo (Minuit)

"supporte et tais-toi" tu te souviens ? je me souvenais, tu le disais alors et te voilà vautrée sur cette table, je n'étais pas vautrée mais j'étais fatiguée de l'entendre dire des vérités qui s'écroulent dès qu'on s'y accroche, terrorisée à la pensée qu'elle pouvait partir déçue lassée de ne servir à rien, ne pouvant lui dire reste là et tais-toi, mots inutiles, d'ailleurs je ne l'écoutais plus, seulement une musique, un bruit. Elle tenait ma main, mais à dix lieues de moi déjà, de ce café où des gens allaient, venaient, me regardaient, pensaient quelque chose, logiques,imperturbables, magnifiques, sûrs, seuls

c'était un café comme les autres, peu de clients à cette heure, quelques-uns me regardaient car je m'étais mise à pleurer, à peine, enfin j'avais des larmes dans les yeux, restez avec moi mais taisez-vous, taisez-vous. Des cafés j'en connais, des jours de soleil, des jours de pluie, il y a vingt ans, dix ans, hier, on cherche une place, on demande un café, on ouvre un livre ou un journal mais il est bien rare qu'on lise. On regarde les autres, ou la porte, ou soi-même dans la glace, ou la pendule, et on se souvient de ces moments inutiles ou perdus avec une désespérante précision, on se dit ce jour-là j'avais un imperméable, il pleuvait doucement depuis le matin, de ma place je voyais les passants s'engouffrer dans le métro, la patronne commentait les événements du jour avec le garçon de café qui mangeait un sandwich, je suis restée là une heure, je n'ai rien fait, rien lu, rien dit, et je me souviens de cette longue heure inutile que j'ai vécue intensément, l'oeil sur la pendule, j'attendais midi, j'ai oublié le reste


J'aime beaucoup cet extrait de ton roman Callinira...
Si cela continue comme cela, je vais même acheter un roman d'une certaine Anne-Rolland Jacquet... tu connais ? Pour le choix je te demanderai de m'éclairer !
Blague à part, j'aime cette écriture elliptique qui reproduit les fragments de la pensée, cette absence de l'une ou l'autre ponctuation qui contribue à créer un fleuve de paroles exprimant à certains moments un certain désarroi de la narratrice... mots et moments qui semblent parfois inutiles...
il m'est difficile d'évoquer la densité complète de ce passage...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par le 30/3/2006, 17:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5897
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Les écrits de Callinira   11/1/2006, 17:30

J'ai commandé ton livre après renseignements pris auprès des Éditions de Minuit.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par le 30/3/2006, 17:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Les écrits de callinira   21/1/2006, 07:31

Une question...

Pourquoi un pseudo quand on fait
TOUT pour qu'il soit transparent ?

Aucun piège sous la question mais une très réelle interrogation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5897
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Les écrits de Callinira   21/1/2006, 11:38

Ta question est judicieuse Jean-Pierre mais pourrait être posée à n'importe quel membre qui a choisi un pseudo. Pour des raisons multipliples un peu longues à évoquer ici on conseille souvent dans un forum de choisir un pseudo. En outre la transparence totale est un leurre. Ce n'est pas parce que Callinira nous parle de son oeuvre, qu'elle est totalement transparente. La transparence totale est impossible dans la vie et encore moins dans un forum. Lorsqu'un membre choisit un pseudo c'est une façon de préserver une part plus ou moins grande de soi-même. En plus tu dois savoir que certains membres ont vécu de mauvaises expériences sur le net dont le harcèlement et préfèrent donc garder un certain anonymat. Le fait de parler de ton oeuvre ne te rend de toute façon pas transparent pour autant !
Mais Callinira donnera sa vision des choses si elle le souhaite. Il me semble d'ailleurs qu'elle a déjà parlé de l'origine de son pseudo. Wink

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5897
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Les écrits de Callinira   5/2/2006, 16:41

Callinira a un très grand talent dont je parlerai d'ailleurs, puisque j'ai terminé la lecture de son roman ARIA DA CAPO publié aux Éditions de Minuit comme j'ai terminé, Jean-Pierre, la lecture de ton dernier roman publié chez Phébus. Je parlerai d'abord de ton roman, Jean-Pierre, terminé en premier lieu sur le plan de la lecture.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par le 30/3/2006, 17:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
marie chevalier
Membre
Membre


Nombre de messages : 1135
Date d'inscription : 14/12/2005

MessageSujet: Re: Les écrits de Callinira   10/2/2006, 11:58

J'avais lu sur ce forum un poème érotique tout au début qui était magnifique! bien sûr l'érotisme ne peut pas être dérangeant ( sauf pour les esprits pervers) et tu manies tellement bien les mots qu'ils ne peuvent être autrement que simplement délicieusement érotiques! ( ce n'est pas de la flatterie, j'en suis incapable) sunny

en fait je viens d'aller voir: il s'agit des trois premiers poèmes que tu nous a offerts ( naufrage etc..)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Les écrits de callinira   10/2/2006, 12:04

Je ne suis pas un grand spécialiste de la pornographie en général et de celle qui s'étale sur le web en particulier, mais il me semble que le prosaïque doit y être plus fréqent que le poétique!

Entre tel ou tel texte clamant, en alexandrins, la beauté du phallus le soir au fond d'une lande de préférence Ecossaise et certaines illustrations anatomiques destinées aux compteurs de poils en quatre, le risque de voir Passion des Mots dériver vers Mots-crus.com ou pire me semble léger...

Cela dit je comprends que Jipi veille au grain...de beauté, naturellement!

Plus sérieusement, Eros selon Callinira, je suis assez curieux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5897
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Les écrits de Callinira   10/2/2006, 12:07

Tu es trop drôle Jean-Pierre ! Voilà que tu me fais rire à présent ! :lol:

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Fée
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 710
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 12/12/2005

MessageSujet: Re: Les écrits de Callinira   15/2/2006, 11:28

Les écrits de Callinira sont vraiment, vraiment, vraiment (je l'ai assez dit là ?? Very Happy ) superbes. C'est un enchantement et je ne comprends pas comment on peut les critiquer. Certains diraient que la critique est naturelle, voire indispensable, je dis que la critique glisse sur les poèmes de Callinira sans accrocher nulle part.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fée
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 710
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 12/12/2005

MessageSujet: Re: Les écrits de callinira   15/2/2006, 11:32

callinira a écrit:
Jean-Pierre Poccioni a écrit:


Entre tel ou tel texte clamant, en alexandrins, la beauté du phallus le soir au fond d'une lande de préférence Ecossaise et certaines illustrations anatomiques destinées aux compteurs de poils en quatre, le risque de voir Passion des Mots dériver vers Mots-crus.com ou pire me semble léger...

Mais, monsieur Poccioni, vous avez bien raison,
Le vieil alexandrin qui n’est plus de saison,
Qui sent le renfermé et que le temps écule,
Serait dans cet emploi proprement ridicule.

Et ce phallus, monsieur, que seul vous trouvez beau,
Que fait-il, en effet, cet éternel ribot,
Dans le fond d’une lande, et pourquoi écossaise ?
Que ne le voyez-vous bien coiffé à l’anglaise

Chanter, même en solo, pris d’une ardeur subite,
L’antienne consacrée au brasier qui l’habite?
Il vous semble léger, monsieur, le risque d’ouïr
Un mot cru en ces lieux ? Moi je préfère jouir

D’entière liberté. Il faudrait que je susse
Édulcorer ma plume et qu’ainsi je conçusse
Une pâle tisane insipide et bien fade ?
- Adieu, je m’en retourne à mes arétinades.

C.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Tu es aussi gracieuse et magnifique dans l'expression de l'humour que dans celle des sentiments. Merci pour cet instant de joie [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5897
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Les écrits de Callinira   16/2/2006, 16:38

Il est clair que les textes de Callinira sont excellents, même si l'on peut préférer tel ou tel texte ! Elle a un grand talent notre Callinira !

Maintenant pour être honnête personne n'a critiqué ses textes. Bien au contraire ! Des préférences ont seulement pu être exprimées.

Je tenais à ajouter cet avis afin que l'on ne confonde pas appréciation et critique.

Bravo Callinira pour ce dernier poème qui est une vraie réussite ! Plein d'humour intelligent en plus !

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Fée
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 710
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 12/12/2005

MessageSujet: Re: Les écrits de Callinira   16/2/2006, 16:58

Là tu as raison Jipi. La différence entre la critique et l'appréciation Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5897
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Les écrits de Callinira   16/2/2006, 17:16

Figure-toi que je prépare un article sur le sujet pour Passion des Mots.
Il sera simple et se basant sur des exemples concrets. Wink

Callinira, je ne t'oublie pas pour Aria da Capo... la date approche ! Wink

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
marie chevalier
Membre
Membre


Nombre de messages : 1135
Date d'inscription : 14/12/2005

MessageSujet: Re: Les écrits de Callinira   16/2/2006, 18:15

Jipi a écrit:
Figure-toi que je prépare un article sur le sujet pour Passion des Mots.
Il sera simple et se basant sur des exemples concrets. Wink

Callinira, je ne t'oublie pas pour Aria da Capo... la date approche ! Wink



simple Jipi? je ne peux pas le croire lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5897
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Les écrits de Callinira   24/2/2006, 17:08

Aria da capo... Air qu’on reprend au début

Je viens de lire le beau roman de Callinira intitulé Aria da capo publié aux Éditions de Minuit.

Ce roman est une musique, à la structure narrative fragmentée, qui vous enroule dans ses rêveries, dans ses pensées éparses à travers le passé, le présent et le futur. On voyage donc dans le temps d’une pensée finalement quotidienne, car, nous aussi, ne pensons pas toujours de façon cohérente et notre esprit se déroule infiniment à travers les époques d’une vie, de notre vie.

La fiction du roman est assez simple et je dirais même qu’elle passe au second plan, car d’autres aspects, dont je parlerai plus loin, me semblent prioritaires. Juliette vit seule à Saou en montagne. Son mari et ses enfants semblent très éloignés. Un jour un certain Alexis Gaillon, que Juliette a rencontré jadis, se fait inviter chez elle et semble vouloir s’incruster. Ajoutons que Juliette a un amant qui vit en Italie.

L’essentiel du roman ne se situe pas dans sa fiction, mais dans la manière de traiter les faits. La narration particulièrement originale place ce roman dans la lignée des romans nouveaux (le Nouveau Roman n’étant qu’une catégorie parmi d’autres à l’intérieur du roman nouveau). Callinira, qui a compris que l’écriture était le noyau primordial du véritable écrivain, offre une écriture spécifique, à la fois neutre et poétique, traversée par le foisonnement heureux d'une écriture plurielle afin de traduire l’état mental de Juliette basculant perpétuellement entre le passé et le présent et le futur.

On ne peut donc faire l’impasse du travail important qu’elle a réalisé dans son roman notamment sur le plan de sa structure narrative. Aria da Capo est un long fleuve fragmenté sans chapitres à l’image de notre esprit qui traverse perpétuellement l’océan infini du temps. L’élément narratif qui m’a le plus impressionné est cet étonnant jeu sur les pronoms au risque parfois de s’y perdre, mais, comme le souligne l’auteur, il n’est pas toujours essentiel de raccrocher tel pronom à telle ou telle personne. L’important est de se laisser emporter dans ce beau fleuve à la fois poétique, douloureux et quotidien. La poésie du langage côtoie une simplicité qui fait jaillir le questionnement d’une femme de tous les jours et pourtant si singulière dans son désir d’un rêve qui peut naître au hasard d’une rencontre ou d’un souvenir.

Il faut aussi parler de la structure grammaticale du roman qui offre deux niveaux selon que l’on vit la situation présente ou que l’on bascule dans la pensée de Juliette. Dans le premier cas, on se retrouve en face d’une langue grammaticalement correcte. Dans le deuxième cas, à l’image d’un monologue intérieur, la langue est déconstruite, parfois sans liens logiques et ponctuation traditionnelle.

Impression finale ? Une oeuvre d’une étrange, volontaire et belle confusion. Une oeuvre qui laisse la place à une partie essentielle de l’être, à savoir sa pensée et ses sentiments traduits dans une langue à la fois simple et originale comme si le langage trouvait sa valeur et sa source dans les balbutiements de notre moi intérieur, profond, inépuisable...

Une musique de l’âme qui cherche perpétuellement à aimer, à attendre et à espérer...

Le talent très grand d'une femme à l'écriture qui interpelle à travers son inventivité...

Aria da capo... Air qu’on reprend au début

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Artus



Nombre de messages : 1
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/03/2006

MessageSujet: Retour   27/3/2006, 12:25

Bonjour Callinira,

Nous nous étions croisés il y a quelques années, sur un autre coin de la planète virtuelle.

Je suis heureux de te retrouver ici, mais malgré le caractère récent de tes messages, j'ai l'impression que tu as tout effacé il y a un mois. As-tu déserté ce lieu aussi, ou aurai-je le plaisir d'échanger à nouveau quelques vers avec toi ?


Artus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
callinira
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 265
Date d'inscription : 09/12/2005

MessageSujet: Re: Les écrits de Callinira   25/11/2008, 13:57

La nymphe au doigt savant

(sur des rimes de Mallarmé)


Elle a, tout en riant, sacrifié l’onyx
Qui blesse et quand, là-haut, discret lampadophore,
Complice du désir -inassouvi phénix-
La lune, pâle hostie, vient caresser l’amphore

De sa croupe creusée, profonde comme un ptyx,
On peut entendre, rauque et gravement sonore
Une plainte venue comme des bords du Styx :
La nymphe au doigt savant, solitaire, s’honore.

Les rayons font briller sur ses lèvres un or
Dont la flaveur mouillée se perd au frais décor
Confusément discret où s’agite la nixe.

La lèvre dit « assez », la bouche dit « encore »
Et la note qui meurt est lascivement fixe,
Violon violenté au sein d’un septuor.

23-juin-06
Musiques
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5897
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Les écrits de Callinira   25/11/2008, 21:28

Toutes mes félicitations Callinira pour cette très belle tentative poétique sur des airs mallarméens... Un langage poétique de haute tenue et qui nous surprend par ses recherches.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les écrits de Callinira   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les écrits de Callinira
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le Recueil de Callinira
» Curiosités : Écrits du temps passé
» [BACKGROUND] - Quelques écrits hérétiques sur mon armée en cours de création..
» des liens pour promo, se faire connaitre, partager ses écrits
» Peut-on vivre de ses écrits ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion des mots :: Forums de discussions :: Les écrits de nos membres-
Sauter vers: