Passion des mots

Forum culturel
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Ecriture et cinéma

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Ecriture et cinéma    13/6/2016, 07:48

Je veux évoquer ici un petit ( par la taille!) livre de Junichiro Tanizaki : Eloge de l'ombre.

C'est une réflexion sur l'esthétique traditionnelle japonaise qui me semble offrir quelques clés sur le cinéma de ce pays. En effet, trop souvent, nous regardons les oeuvres étrangères avec notre regard ce qui pour être une évidence n'est pas la seule façon de procéder. Il peut être en effet intéressant de connaître ou du moins d'approcher les conceptions de départ, la philosophie esthétique sous-jacente à une oeuvre.

Un exemple, ce livre analyse l'opposition du noir et du blanc d'une façon radicalement différente de la nôtre. En occident le noir et blanc est auréolé par une philosophie de l'ascèse teintée du passéisme de l'âge d'or. La couleur serait plus ludique et donc moins pure et surtout moins élevée. Le reste, c'est-à-dire les considérations sur la prétendue supériorité graphique ( une idiotie contredite par l'histoire de la peinture toute entière!) ne sont que des considérations annexes.

Au japon le noir et blanc se réfère au théâtre d'ombres chinoises et plus largement à la primauté de l'ombre sur le clair, du mat sur le brillant, de l'obscur sur ce qui est éclairé. Tanisaki donne l'exemple suivant: En Europe on astique l'argent pour en souligner la brillance, au japon c'était* une faute de goût d'en faire disparaître la terne patine!

"C'était" car le Japon moderne a adopté nombre de conceptions occidentales.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5900
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Ecriture et cinéma    13/6/2016, 08:50

Intéressante évocation à propos du cinéma japonais.

Ton allusion au noir et blanc cinématographique dans la conception occidentale (on ne parle pas ici de photographie) m'interpelle : quelques grands films occidentaux sont sortis en noir et blanc depuis une petite dizaine d'années et ce par justification ou nécessité pour leur auteur (ils pensaient, souvent à juste titre, que le noir et blanc avait une force supérieure dans le cas de leur film).

Je pense aussi qu'il ne convient pas, quand on parle du noir et blanc (et même de la couleur), de confondre cinéma, peinture et photographie.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Ecri   13/6/2016, 09:46

"Je pense aussi qu'il ne convient pas, quand on parle du noir et blanc (et même de la couleur), de confondre cinéma, peinture et photographie."

Sans confondre cinéma et photographie, c'est-à-dire considérer qu'ils sont une même chose, on peut tout de même souligner leur évidente parenté ( c'est le moins qu'on puisse dire!)

Quant à la peinture, qui soit dit en passant n'existe qu'en couleur, elle est aussi parente de deux autres et bien des artistes ne s'y sont pas trompés.

Ce sont donc trois arts proches parents même s'ils ont à l'évidence leurs spécificités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ecriture et cinéma    

Revenir en haut Aller en bas
 
Ecriture et cinéma
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quizz Le cinéma d'horreur en Image N°4
» ciné cure rare du vieil acteur
» ecriture en arc de cercle
» Home cinéma de Manson
» Lollywood, le cinéma pakistanais

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion des mots :: Forums de discussions :: Quel cinéma !-
Sauter vers: