Passion des mots

Forum culturel
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 De nombreux américains sont-ils cons ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5903
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: De nombreux américains sont-ils cons ?   28/2/2016, 11:08

quand je vois le succès de ce pitoyable Donald Trump...

là ça me dépasse infiniment...

Ou alors c'est moi qui suis trop intelligent (en détectant la manipulation) ?!!!

Ou alors cela rejoint ma théorie sur la stupidité humaine qui croît d'une manière exponentielle ?

Si quelqu'un a une analyse à me fournir ?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: De nombreux américains sont-ils cons?    29/2/2016, 08:40

Une précision tout d'abord : l'intelligence est une valeur relative définie par sa propre mesure. L'intelligence moyenne ( QI = 100) est par définition celle de la moyenne c'est-à-dire du plus grand nombre, la courbe de gauss ayant un sommet plat. Conclusion les américains ne sont ni plus ni moins cons que n'importe qui et la question du populisme n'est pas une problématique de l'intelligence.

Quant au succès de Donald Trump il ne faudrait pas oublier que c'est un succès chez les républicains puisque nous sommes en période de primaires. Ce sont donc des électeurs conservateurs qui l'acclament.

Pour le reste nous retrouvons les recettes du populisme:

Un noyau "dur" raciste et xénophobe, homophobe etc, la crème du conservatisme.

Une constellation d'arrivistes qui suivraient n'importe qui pour une carrière ou des avantages.

Une masse populaire ( même racine que populisme) qui fonctionne comme l'électorat du FN en France. Des gens pauvres, méprisés, laissés pour compte de la croissance et du rêve américain, des gens que personne n'écoute. Ces gens vont vers la/les religions ou sectes et vers les politiques qui leur parlent, qui semblent écouter leurs doléances.

Ces politiciens démagogues sont infects c'est vrai. Mais que dire des autres politiciens qui ont abandonné ces gens ? Que dire d'un Hollande élu sur des espoirs qu'il piétine avec pour seul objectif sa réélection?

Reste la question posée: pourquoi ces gens se laissent-ils abuser alors que "nous" voyons clair dans le jeu démagogique ? Est-ce sottise? Est-ce inculture politique? Est-ce attitude suicidaire ?

Sans doute un mélange, rien n'est simple. Mais aussi le produit d'une société qui ne cherche plus à élever les gens, une société qui a inventé la médiocrité valorisée: les personnes qui vous disent que vous consommez de la merde ( culturelle ou alimentaire, c'est la même usine!) sont d'ignobles intellos élitistes qui vous méprisent et dont nous vous débarrasserons, ce que nous avons déjà commencé de faire.

La vie intellectuelle de haut vol ne concerne plus qu'une poignée de plus de soixante ans qui vont bientôt mourir et laisser le champ libre.

L'ultra libéralisme ne brûle pas les livres il attend que les derniers lecteurs soient morts !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gosayn
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1027
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: De nombreux américains sont-ils cons ?   29/2/2016, 12:04

Trump est malheureusement un moindre mal ( à droite) et soutient des positions modérées (par comparaison à d'autres candidats de la droite américaine)... Il ne prône pas par exemple le lynchage des médecins des plannings familiaux, on appréciera cette pondération ; bref; on parle de Trump à tout bout de champ, mais Ted Cruz est bien pire que lui. Louons donc le succès de Trump à la tête de la droite américaine  !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gosayn
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1027
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: De nombreux américains sont-ils cons ?   1/3/2016, 09:05

J'ajoute, comme Jean-Pierre, que la question de l'intelligence ne me semble pas pertinente, il s'agit plutôt d'un reformatage des esprits afin de les sensibiliser à tous ces discours visant à fragmenter la société dans un contexte où les inégalités sociales sont telles que les plus aisés ont tout intérêt à entretenir ces divergences, ne serait-ce que pour leur propre sécurité.
Si cela vous intéresse, lisez quelques articles concernant le livre de Naomi Klein, "La stratégie du choc"


-----------------------------

"Alors que 1% des Américains accaparent 93% de l’augmentation des revenus, la part du profit des entreprises dans le PIB n’a jamais été aussi haute et celle des salaires n’a jamais été aussi basse."
Le milliardaire américain Warren Buffett a déclaré il y a quelques années, non sans humour, qu'il existait "bel et bien une guerre des classes mais c'est ma classe, la classe des riches qui fait la guerre et c'est nous qui gagnons".

-------------------------


Autre point: nos médias depuis quelques années entretiennent et développent ces comportements, avec chaque jours un peu plus d'énergie, il n'y a qu'à être attentif aux mots utilisés.
Aujourd’hui''hui par exemple, nous apprenons qu'il y a eu des incidents entre "migrants" et "militants radicaux".
Ainsi donc, alors qu'hier nous avions des immigrés, ou des demandeurs d'asiles, ou des réfugiés, nous avons aujourd'hui des migrants, terme faussement neutre qui retire toute la légitimité sous-entendue par les anciennes appellations. Ils ne viennent pas travailler, ne fuient pas un régime politique, un danger, la guerre la famine, ce sont donc des "migrants", des gens qui se baguenaudent, se déplacent sans se soucier des dégâts qu'ils créent, un peu comme des cigognes. Nier, effacer leur statu de victime c'est déjà en faire des coupables. Anna Arendt a bien décri ce processus, visiblement pour rien.
Si ce n'est pas pour créer des divisions, moi je suis plus à droite que Hollande.

Nouveauté du jour: les  fachos qui sont allés lancer des pierres aux réfugiés sont des "militants radicaux" sans autre précision radicaux de quoi ???? miltants pour quoi? ... Purée de purée, là je rêve, mais de qui ces fils de purée se moquent-ils? Là encore, qu'on ne vienne pas me dire qu'il n'y a pas volonté de manipuler les masses.
Jipi s'inquiète du comportement des électeurs américains, mais purée moi je m'inquiète de l'apathie des populations européennes à qui l'on file à bouffer des tartines de purée et qui finiront d'ici quelques années enfoncés jusqu'au cou dans la purée.


Un état d'urgence permettant de manière fort à propos de mettre dans un même sac des personnes potentiellement dangereuses ( pas encore coupables ni suspectes) et militants syndicalistes, écolos ce qui dans la perspective de cette nouvelle loi travail est tout à fait pratique. Application parfaite de la stratégie du choc, vous dis-je, stratégie théorisée par Milton Friedman, gentil économiste américain (dont on appréciera l'action dans le Chili de PInochet) à qui nous devons l'ultra capitalisme d'aujourd'hui, système qui pour se maintenir doit faire plonger au plus bas les populations.

Jipi, on ne peux pas répondre aux questions que vous posez par un raisonnement instinctif. Une vision globale, quelques bases en sciences humaines, et un esprit critique sont nécessaires. Et je me targue de posséder un esprit critique, malgré mes manières de voir, je ne suis pas un partisans de l'ultra gauche comme on dit aujourd'hui, je ne suis ni opposé au capitalisme, ni opposé à la création de richesse par le commerce, ni choqué par l'idée de classes sociales. Tout est question de proportions, passé un certain niveau, comme peut-on encore les accepter?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5903
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: De nombreux américains sont-ils cons ?   2/3/2016, 17:47

Un tout grand merci Jean-Pierre et Gosayn d'avoir répondu  à mon questionnement avec brio !

Quand je parlais d'intelligence, je ne faisais pas allusion au QI, mais à cette capacité qu'ont encore certains hommes à détecter les formes de manipulation qu'elle viennent de la droite ou de la gauche. Quand cette capacité existe, on peut avancer plus sérieusement. Mais, comme le dit Jean-Pierre, si des intérêts personnels sont en jeu ils priment la détection d'une idéologie manipulatrice éventuelle.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2380
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: De nombreux américains sont-ils cons ?   3/3/2016, 18:42

A toutes vos remarques plus pertinentes les unes que les autres je voudrais ajouter celle-ci : Trump aux USA, Marine Lepen en France et d'autres populistes dans d'autres pays européens, doivent aussi leur succès au fait qu'une partie grandissante de la population, tous niveaux culturels et intellectuels confondus, est déboussolée par la disparition accélérée d'une certaine homogénéité culturelle qui existait (plus ou moins) au sein de chaque pays.

La multiculturalité, il y a des gens qui la rejettent sans nuances mais ce n'est pas de ceux-là que je parle. Je vois et entend autour de moi beaucoup de personnes qui, tout en sachant que cette évolution est inévitable et pas nécessairement néfaste, trouvent que ça va beaucoup trop vite et qu'à ce rythme-là, ça ne peut mener qu'à des clashes ou des montées de l'extrémisme.

Trump - que je trouve tout à fait insupportable, que ceci soit bien clair - l'a très bien compris en claironnant qu'il voulait interdire l'accès des USA aux musulmans. Une mesure extrême et ridicule, mais qui rassure sans doute un certain nombre d'électeurs parce que les autres candidats, eux, ne proposent rien d'autre si ce n'est d'essayer de convaincre que tout va très bien (et c'est comme ça en Europe aussi, en gros.)

Ceci demanderait un plus grand développement mais le temps me manque et je suis donc obligé de résumer, en espérant ne pas être mal compris...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: De nombreux américains sont-ils cons?    23/3/2016, 08:18

Je suis d'accord avec François. Un homme comme Trump propose des caricatures de solutions. Mais il est aidé par des gens qui pratiquent en guise de solution la dénégation systématique des problèmes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5903
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: De nombreux américains sont-ils cons ?   25/5/2016, 23:21

On en revient quand même à ma question de départ vu ce qui se passe aux États-Unis !!!

Hallucinant de voir la progression de ce très petit Donald !

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2380
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: De nombreux américains sont-ils cons ?   26/5/2016, 13:22

Hallucinant en effet d'imaginer que ce type devienne président des Etats-Unis, et pourtant c'est de plus en plus probable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yugcib
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 992
Age : 69
Localisation : 186 route d'Audon 40400 Tartas
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: De nombreux américains sont-ils cons ?   14/6/2016, 15:41

... Je partage entièrement l'analyse, le propos, de Jean Pierre Poccioni au sujet de la candidature de Donald Trump à la présidence des Etats Unis d'Amérique, et en réponse au post d'origine de Jipi...
J'ai eu la très nette impression, en lisant la réponse de J.P Poccioni, de retrouver pour ainsi dire, sur cette question, mes propres paroles, mon propre "discours" on va dire... Donc je ne vais pas revenir là dessus, je n'ai rien à ajouter de plus sur ce sujet...
Je dis tout de même ceci (peut-être un peu caricatural et ou épidermique?) : "Avec ce type, Donald Trump, s'il devient président des Etats Unis d'Amérique, on va se retrouver avec une guerre mondiale sur le dos (soit dit en passant on y est déjà dans une sorte de guerre mondiale, mais là, avec ce type, ce sera la guerre armées contre armées, blocs contre blocs, avec des alliances qui se feront, et ce sera l' "apocalypse" !) ... Il l'a dit, il veut redonner à l'Amérique sa grandeur et sa puissance passée... mais... à quel prix? ça on le pressent, du moins certains...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
PierreVDM
Membre
Membre


Nombre de messages : 175
Localisation : Berlin
Date d'inscription : 17/11/2013

MessageSujet: Re: De nombreux américains sont-ils cons ?   9/11/2016, 10:56

Je ne sais pas si on peut toujours être aussi catégorique que la question de Jipi ne le laissait entendre, mais oui, une partie des Américains me semble assez stupide. Manipulée et égocentrique, peureuse et pleine de haine pour l'autre. En fait ayant dit cela, c'est plutôt à l'autre frange du pays que je pense ce matin, pas forcément ou seulement à ceux qui ont voté pour Clinton, mais à ceux qui ne voulaient pas de cet ignoble populiste, et à ceux qui peu à peu vont pâtir de ce vote. Ce pays ne nous étonne plus vraiment dans les confins d'absurdité qu'il atteint souvent, et pourtant, ce matin, c'était le choc. Partout. Notre vie ne va pas vraiment changer, on peut dédramatiser si l'on ne voit pas plus loin que son quotidien. L'avenir proche nous dira dans quelle mesure ou si les Américains se sont trompés.
Et puis attendons les élections françaises avant de jeter la pierre (élections qui aux yeux du monde ne valent pas grand chose d'ailleurs). Une partie du pays baigne dans le même genre de stupidité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gosayn
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1027
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: De nombreux américains sont-ils cons ?   9/11/2016, 11:21

Je ne pense toujours pas qu'il s'agisse de connerie, mais plutôt de l'aboutissement logique, la concrétisation des efforts du système ultralibéral: les dirigeants du monde, polleurs/fabricants de cancers/marchands d'arme/patron de presse sont parvenus à mettre l'un des leurs au pouvoir.

En France on suit le même chemin, avec un bourrage de mou permanent visant à discréditer la mouvements de gauches et anti libéraux. Un intervenant du forum assimilait par exemple les zadistes à des fascistes, la gauche de conviction comme un premier pas vers les camps de concentration; bref, l'ultralibéralisme est sans cesse présenté comme la seule voie possible, les autres menant au chaos... c'est ainsi que l'on crachera sur les opposants ) la loi travail comparé à des terroristes.



Il y a quelques temps,on nous comparait Mélanchon à Le pen, tandis que je tentais de lui expliquer qu'il n'y a pas de parti plus atlantiste que le FN... la joie de Marine le pen ce matin est éloquente... L'acharnement des soi-disant intello à discréditer la vraie gauche est responsable de la montée du fascisme ultra libéral.

Où est la connerie? Ces partis reposent sur des industrie qui pèsent des centaines de milliards de dollars; cela suffit à fabriquer une opinion, à reformater les esprits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2380
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: De nombreux américains sont-ils cons ?   10/11/2016, 21:58

D'accord Gosayn, mais le fait de se laisser formater l'esprit par d'autres, si ce n'est pas de la connerie, qu'est-ce que c'est ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gosayn
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1027
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: De nombreux américains sont-ils cons ?   11/11/2016, 11:06

C'est de la fatigue. La majeure partie de la population, que ce soit aux USA ou ailleurs n'a pas le loisir de réfléchir de manière critique aux messages qui lui sont transmis en permanence, tournée qu'elle est vers sa survie. Des ouvrières américaines qui se tapent 5 heures de bus par jour et qui cumulent deux tafs, aux chinois enfermés dans les camps de travail Apple, je ne considère pas ces gens comme des cons, mais comme des personnes fatiguées.

Une chose me gène: encore une fois on préfère évoquer la soit-disant connerie des populations, plutôt que de mettre à l'index le cynisme, la malhonnêteté, la malfaisance de leurs dirigeants.
Chaque jours, l’actualité montre que des pourritures nous mènent à encore plus de pourriture, mais on va cracher sur les peuples qui se mangent bombes, cancers. Pourquoi de tels scrupules? Les salauds mènent la danse; on peut le dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gosayn
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1027
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: De nombreux américains sont-ils cons ?   11/11/2016, 11:13

Et en ce 11 novembre, demandons-nous si les millions de jeunes gens massacrés dans les tranchées étaient des cons, ou des victimes de la propagande, les victimes encore une fois d'ordures et d'un système qui vous arrache à votre vie, sacrifie cette dernière, pour le profit de quelques-uns.

On pense aux soldats,moi je pense à cette société qui s'est donné les outils légaux de vous voler votre vie, tout abandonner et de vous obliger à aller faire la guerre.
Rien n'a changé, nous sommes toujours de la chair à canon, un soldat devenu chez nous un consommateur, mais c'est un peu la même chose en terme de considération.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5903
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: De nombreux américains sont-ils cons ?   11/11/2016, 14:44

Je trouve ta réflexion très intéressante Gosayn, mais je pense, comme François, qu'un esprit qui accepte de se laisser formater d'une telle façon, en l'occurrence ici, par une bête de foire, est assez stupide (variante du mot con !).

Il y a la fatigue dis-tu, mais la fatigue ne t'empêche pas de cocher la bonne case : il suffit seulement de tourner légèrement la tête !

Plus sérieusement, et c'est mon analyse, on vit dans une société de crétinisation de masse... les gens deviennent de plus en plus cons, réfléchissent de moins en moins, à cause des médias, à cause des manipulations exercées par des voies diverses.

Je fais actuellement le procès des médias qui crétinisent les gens d'année en année en leur offrant le nivellement par le bas.

Mais il faut aussi donner des outils aux gens pour ne pas se laisser crétiniser (une partie de mon cours en terminale), pour arriver à décoder l'idéologie manipulatrice.

Ici, dans le cas du bouffon Trump, la crétinisation est liée à l'avalement, sans aucun esprit de recul, d'une pensée populiste, manipulatrice, raciste, vulgaire et sexiste.


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2380
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: De nombreux américains sont-ils cons ?   11/11/2016, 16:23

Gosayn, c'est vrai que c'est facile de s'en prendre à la connerie, je le reconnais, et ça ne fait probablement pas avancer le schmilblik.

Dans le cas de l'élection de Trump, je soupçonne d'ailleurs que la plupart des gens qui ont voté pour lui ne sont pas cons, mais soit manipulés et fatigués pour les raisons que tu expliques (mais ce n'est vrai que pour une petite partie de son électorat, à mon avis), soit tout simplement égoïstes.

Je me laisse parfois aller à traiter de cons les égoïstes mais c'est une erreur de langage.

Et donc, pour en revenir à la thèse de Jipi, je ne pense pas, tout bien réfléchi, que les gens ou les peuples ou les électeurs soient de plus en plus cons, mais je suis sûr qu'ils sont de plus en plus égoïstes. Des mouvements altruistes se développent un peu partout, c'est indéniable, mais quand on regarde les résultats des élections, pour moi ce qui se manifeste clairement, c'est un repli sur soi, une peur de l'autre, deux sentiments qui sont dictés par la part d'égoïsme que tout homme a en lui et qui prend vite le dessus si on n'y prend garde.

Quant à la question de savoir s'il faut s'en prendre à ceux qui manipulent et qui formatent plus qu'à ceux qui se laissent formater, je dirais que les deux vont de pair et que le combat est à mener des deux côtés en même temps. Tant que trop de gens acceptent de se laisser formater - même avec de bonnes excuses - on ne fera pas "tomber" ceux qui tirent les ficelles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5903
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: De nombreux américains sont-ils cons ?   11/11/2016, 17:46

Moi je pense qu'ils sont bien de plus crétinisés (variante du mot con !)... voir mes thèses déjà développées à maintes reprises (et encore dans mon message précédent).

Mais tes raisons avancées sont également juste François (mais ce sont d'autres raisons) : l'égoïsme en premier lieu... Et tu ajoutes à cela la résignation et l'individualisme et tu as les trois mamelles de notre société actuelle.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Gosayn
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1027
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: De nombreux américains sont-ils cons ?   11/11/2016, 17:55

Le problème des outils, Jipi, n'est pas tant d'en donner, de faire en sorte de développer l'esprit critique, puisque ces outils existent déjà, c'est surtout d'empêcher leur destruction. Nous ne manquons pas d'outils; en revanche la société libérale s'efforce de les détruire. On le voit aux USA ( qui sont un cas particulier) avec la présence massive du secteur public dans l'éducation primaire, et la non gratuité de l'éducation universitaire. C'est évidemment le chemin qui est pris chez nous. Quand on s'attarde un peu sur le fonctionnement des institutions européenne, gros lobby libéral, il y a de quoi s'inquiéter.

Entièrement d'accord avec ton évocation de la résignation.

Pour ce qui est de Trump, sa force est d'avoir multiplié les promesses polémiques : il n'est pas dit que les opposants à l'avortement soient aussi des partisans d'un rapprochement avec la Russie, etc.

Encore une fois, je ne suis pas tout à fait d'accord avec toi François, quand tu parles d’égoïsme. C'est évidemment encore une conséquence de cette propagande qui va seriner que les sans-papiers nous coutent tant alors qu'une Liliane Bettancour palpe plus de  30 millions d'euros par mois, sans bosser, et étant imposée à 9%.


Dernière réflexion peu optimiste ( mais je suis coutumier du fait) : je pense finalement que le discours de Trump est finalement à peine extrémiste, car si nous prenons la peine de revenir sur les propos tenus par des grands humanistes français, les mêmes qui affirmaient " Mélanchon rejoint un populisme associé à l'extrême droite", ces mêmes ( et je ne suis pas grand amoureux de Mélanchon) ont dit:


"Il y a trop d'immigration" F. Hollande

"Il y a un problème avec l'Islan" F. Hollande

" Les roms ont vocation à revenir en Roumanie et Bulgarie" M. Valls

entre autres propos pas du tout à visée populiste

Je sais qu'il est facile de citer "hors contexte" comme on dit, mais l'exercice illustre à quel point l'entreprise de division est globale.


Bref, je joue un peu sur les mots, nous sommes à peu près sur la même longueur d'ondes. Ce monde est quelque peu effrayant.


Pour vraiment finir ma tartine: si les peuples étaient vraiment cons, aurait-on besoin de ces nouvelles guerre mondiales artificielles pour les mener? Non. C'est bien parce que les population sont loin d'êtres aussi crétines qu'on va devoir les canaliser en leur donnant un ennemi, en leur inventant des guerre, en les mettant dans un état de choc qui leur fera accepter la loi martiale, le recours à la torture, ou l'état d'urgence, outils vaguement utiles en terme de lutte contre le terrorisme, mais bien pratiques dans une optique de maintien de l'ordre, comme on l'a vu lors des manifs contre la loi travail.

La part de syndicalistes qui ont pâti de cet état d'urgence est nettement supérieure à celle de terroristes présumés ou avérés.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5903
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: De nombreux américains sont-ils cons ?   11/11/2016, 22:12

Très intéressantes tes réflexions Gosayn.

Elles apportent d'autres éclairages qui me font croître intérieurement.

Le partage de points de vue parfois différents est toujours enrichissant.


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
yugcib
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 992
Age : 69
Localisation : 186 route d'Audon 40400 Tartas
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: De nombreux américains sont-ils cons ?   12/11/2016, 06:51

... Voici ce que je pense -et que j'écris- au sujet de l'élection de Donald Trump à la présidence des Etats Unis s'Amérique :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Gosayn
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1027
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: De nombreux américains sont-ils cons ?   12/11/2016, 11:12

J'ai lu tes post, Yugcib; je vois que nous partageons le même ressenti quant à la manière dont est attribué le terme "violence"... Une chemise de DRH déchirée c'est de la violence; un étudiant tué à coup de grenade et des licenciements boursiers, c'est normal.


Juste une remarque concernant ce racisme social: "la grogne" des infirmières ou des retraités, etc. qui sont visiblement des truies ou des porcs, opposée à la "fronde" des policiers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gosayn
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1027
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: De nombreux américains sont-ils cons ?   13/11/2016, 09:12

Même si cela ne change rien au postulat de départ de ce film, il semble, ous l'avions pressenti dans une autre discussion, que la politique de Trump sera très éloignée de ses promesses ; comme Hollande, et comme d'autres, l'action au pouvoir n'a plus rien à voir avec le discours électoraliste, ce sera un traitre de plus, et tant mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yugcib
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 992
Age : 69
Localisation : 186 route d'Audon 40400 Tartas
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: De nombreux américains sont-ils cons ?   13/11/2016, 18:50

... Merci, Gosayn, pour avoir pris le temps de lire mes posts sur l'élection de Donald Trump...
Comme toi, je pense que les "promesses électorales" (ce qui avait été annoncé durant la campagne par D. Trump), ne sera pas appliqué (en assez grande partie sinon en quasi totalité)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De nombreux américains sont-ils cons ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
De nombreux américains sont-ils cons ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Décidement, les Anglais sont des cons!
» les Anglais ( et anglaises) sont des cons...
» ils sont trop cons : renzi et macé
» Subversion
» Patrice Leconte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion des mots :: Forums de discussions :: Regarde vers le passé et vis dans le présent !-
Sauter vers: