Passion des mots

Forum culturel
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les écrits de Maryse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5897
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Les écrits de Maryse   23/12/2005, 22:54

Maryse vous parlera dans ce topic de ses écrits !
Elle vous présentera ici quelques textes personnels.
Vous pourrez lui poser toutes les questions que vous souhaitez lui poser.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Maryse

avatar

Nombre de messages : 41
Localisation : Belgique(Namur)
Date d'inscription : 12/12/2005

MessageSujet: Oui   23/12/2005, 23:04

Merci pour ce petit espace sympa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maryse-froncoux.com/
Maryse

avatar

Nombre de messages : 41
Localisation : Belgique(Namur)
Date d'inscription : 12/12/2005

MessageSujet: oui   23/12/2005, 23:26

Je vais d'abord vous parler de mon premier roman "Mara, l'innocence volée". Un livre édité à compte d'auteur en juin 2005 qui dénonce la prostitution infantile en Afrique. Ce livre est cependant une pure fiction

Je vous laisse découvrir le résumé:


Kainda, jeune fille en perdition, oubliée de Lela et d’Odaï ses parents de hasard, Araï, le rebelle de sa tribu masaï, et Efia, effacée à Paris, se livrent chacun de leur côté à une lutte permanente pour échapper à des destins qu’ils n’ont pas choisis. Ils tenteront ensemble, et dans la révolte, de retrouver leurs profondes racines, perdues pour l’une, oubliées pour l’autre. Mais le bidonville de Majengo, les trottoirs sordides de Kenyatta Avenue ou de Mombassa Road et le béton de Nairobi s’effaceront sous l’appel de la rivière Mara, dans les immenses plaines vertes, ondoyantes au rythme des cris de la savane. Un roman de fiction relatant le témoignage de Kainda, la petite prostituée à l’identité perdue.

Je vous propose un extrait :

Il était près de vingt-deux heures à Nairobi lorsqu’une voiture luxueuse, noir métallisée, tourna dans Kenyatta Avenue pour se diriger, à faible allure, vers les bas quartiers de la capitale où grouillait une faune marginale. Sous la surveillance discrète de leurs proxénètes, les prostituées exhibaient leurs charmes en arpentant inlassablement leur portion de trottoir défoncé ; les dealers pourvoyaient les drogués en manque, hagards, pitoyables ; les délinquants, violeurs et voleurs en tous genres attendaient, tapis dans les coins sombres, le moment propice pour commettre leurs méfaits. L’homme gara sans hésitation sa voiture devant Le Moyen-Orient, un bar sordide à la devanture étroite, serré entre des bâtiments décrépits aux hautes façades lépreuses. Les poubelles oubliées régurgitaient sur le trottoir leur trop plein puant que des chiens faméliques se disputaient avant que les rats, à la nuit, ne les chassent. Le quinquagénaire, à l’apparence bourgeoise, fixait sans bouger la porte d’entrée du bar. Soudain, après avoir regardé l’heure, il chaussa des lunettes de soleil, les enleva puis les remit à nouveau comme pour signaler sa présence à quelqu’un d’invisible qu’il savait pourtant être là. Prostrée derrière les fenêtres opacifiées, Kainda, quatorze ans, attendait avec dégoût et résignation le signal convenu du client qu’elle redoutait le plus mais qu’elle devait cependant rejoindre. Elle n’avait pas le choix. C’était un habitué, et il payait bien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maryse-froncoux.com/
marie chevalier
Membre
Membre


Nombre de messages : 1135
Date d'inscription : 14/12/2005

MessageSujet: Re: Les écrits de Maryse   24/12/2005, 13:11

J'ai lu personnellement ce livre et il m'a enchanté. Avec des mots simples et une recherche du vrai, Maryse nous emmène dans un monde que nous n'avons pas l'habitude de cotoyer avec ses coutumes, ses souffrances et aussi...ses joies et ses bonheurs.
A lire sans modération.
:bise:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maryse

avatar

Nombre de messages : 41
Localisation : Belgique(Namur)
Date d'inscription : 12/12/2005

MessageSujet: Suite   27/12/2005, 07:55

Un des poèmes que j'ai écrit et que j'aime particulièrement



L'indifférence


L’indifférence vous transit
Glaçant votre sang, engourdi
Figeant votre cœur, meurtri
Transperçant votre âme, effrayée

L’indifférence, c’est la transparence
De cette eau pure qui s’écoule
Effaçant sur son passage
Les traces abandonnées par vos pas.

L’indifférence balaye les sentiments.
Autant être mal aimé
Dans cette société qui rend sa place facile
Dans cette foule où vous n’êtes qu’un anonyme

L’indifférence est meurtrière
Elle tue sans vergogne
Dérobant le regard des autres
Assoiffant l’âme devenue aride

L’indifférence est sourde
Vos cris de désespoirs se liquéfient
Parmi les voix assourdissantes des autres
Ceux qui reçoivent encore

L’indifférence vous perd
Dans un monde parallèle
Où le rien vous fait affront
Où la solitude vous rejoint.

L’indifférence est cruelle
Elle désintéresse les égoïstes
Dans cette société âpre
Où l’individualisme culmine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maryse-froncoux.com/
Claudy
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 178
Localisation : Chassieu ( Rhône )
Date d'inscription : 14/12/2005

MessageSujet: Re: Les écrits de Maryse   27/12/2005, 21:21

Maryse a une sensibilité qui transperce dans tous ses écrits !
Bien sûr j'ai tout lu ses livres( comme ceux de Marie, Pietra , Manu ( le notre ! où le Chouchounet de ces dames, comme vous voulez :lol: )

Et nous avons eu le bonheur de " donner naissance à notre dernier né " en un livre écrit ensemble " Le Hasard de la Vie " qui nous a renforcé dans notre amitié, pourtant déjà bien ancrée en nous ...
Ce fut un plaisir, petite Maryse, et une expérience enrichissante ...Merci à toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://entre-ciel-et-plume.chez-alice.fr/
Maryse

avatar

Nombre de messages : 41
Localisation : Belgique(Namur)
Date d'inscription : 12/12/2005

MessageSujet: oui   27/12/2005, 22:17

Ce fut une aventure magnifique et inoubliable. Notre livre "Le hasard de la vie" a été écrit dans l'amitié, le respect et la sincérité.

Préface de Joseph Ouaknine




Ce roman est écrit à deux mains, mais je devrais dire qu’il est écrit avec deux cœurs ! Et pas des moindres : des cœurs qui connaissent la valeur de la vie et savent faire transparaître entre les lignes d’un récit, le meilleur côté de la nature humaine, fut-il englobé dans des schémas racistes, machiavéliques ou funestes et tragiques.
Dans ce roman, Marie-Claude MARTY et Maryse FRONCOUX ont associé leur talent au profit de destins ordinaires qui en côtoient des plus fortunés, de vies banales et désoeuvrées confrontées aux destinées florissantes ou malheureuses. Chacune apportant son originalité, sa culture et sa méthode, elles en ont fait un roman passionnant et envoûtant. Certes le suspens est léger, mais ce rapprochement passionnel aux méandres et ramifications multiples transporte le lecteur de phase en phase, de l’épreuve douloureuse au ravissement, passant par la compassion et la révolte.
Si le racisme est à l’honneur dans ce livre, ce n’est pas par chauvinisme ou voyeurisme, ni par pitié, c’est pour mieux le combattre, puisque survient le bonheur et le malheur entrelacés à la frontière tumultueuse de ces destinées…
L’espoir qui règne en maître mot tout au long du récit, toujours présent à l’esprit des deux auteurs, est l’un des mots les plus cités dans cet ouvrage sans qu’on s’en aperçoive. C’est sans aucun doute un tour de force, un tour de magie ! Mais… aura-t-il son dernier mot ?

Merci Claudy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maryse-froncoux.com/
Emmanuel de Careil
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 123
Age : 67
Localisation : Corrèze
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: maryse   27/12/2005, 22:52

Il ya tellement de choses à dire que j'ai du mal à trouver les mots justes pour traduire toute la sensibilité qui transpire de ces textes!
pale
Ce poème est magnifique et exprime tout à fait un passage de ma vie!
C'est pour dire que j'apprécie!.... sunny
Tu as vraiment beaucoup de talents, Maryse! voilà
Grosses bises à toi!
:oops:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://de.careil.free.fr
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5897
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Les écrits de Maryse   7/1/2006, 18:06

Que de vérités Maryse dans ton poème L'indifférence...
Merci pour ce texte ! Wink

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Maryse

avatar

Nombre de messages : 41
Localisation : Belgique(Namur)
Date d'inscription : 12/12/2005

MessageSujet: oui   8/1/2006, 10:20

Je vous remercie pour ces appréciations
Je vous propose un autre poème que j'apprécie particulièrement


L’anonyme




L’anonyme, sous un pont de pierres délabrées
Pose un regard livide sur sa vie brisée
Il n’a plus de rêves, ses pensées se sont évaporées
Il n’est plus qu’un corps à la peau usée.

L’anonyme, allongé sur des bouts de cartons déchirés
Regarde de loin cette société aux sentiments évaporés
Qui l’a rejeté et privé de dignité
Qui l’a blessé et mis au banc des condamnés.

L’anonyme, sous un ciel humide
Se meurt doucement sous les regards arides
L’alcool, comme unique lipide
Noie le mot égalité de son cœur devenu insipide.

L’anonyme, dans les bas quartiers de brume
Par habitude, attend l’aumône sans volume
Les yeux figés sur le bitume
Il n’a plus d’espoir ni d’amertume

L’anonyme, qui dégoûte et qui importune
Éloigne les pas de son être sans fortune
Sur un trottoir différent, la culpabilité devient lacune
Et l’indifférence, une attitude commune.

L’anonyme, ce pauvre diable
Ce soir, s’en ira sans regards aimables
Et le pont de pierres lamentables
Sera le lieu de sa délivrance délectable.

Il ne restera aucune trace de son passage
Le pont de pierre ne servira plus d’ancrage
Le trottoir sera libéré de son barrage
Et son absence n’entraînera aucun hommage

Maryse Froncoux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maryse-froncoux.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les écrits de Maryse   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les écrits de Maryse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Grosse vente chez Maryse Carrier
» [Condé, Maryse] Moi,Tituba, sorcière noire de Salem
» Maison de Maryse fevrier dame tatale
» maison de Maryse
» Maryse & Jean-François Charles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion des mots :: Forums de discussions :: Les écrits de nos membres-
Sauter vers: