Passion des mots

Forum culturel
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Pauvres français avec leurs médias : je les plains !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2378
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Pauvres français avec leurs médias : je les plains !   17/12/2015, 12:01

Quand on y pense, il est amusant de constater que nous avons sur ce forum d'une part un Jipi qui éprouve régulièrement le besoin de nous rappeler l'existence des grands nuls, et d'autre part un Jean-Pierre Poccioni qui aime rappeler celle des grands génies.

lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2378
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Pauvres français avec leurs médias : je les plains !   17/12/2015, 12:39

Jean-Pierre Poccioni a écrit:
Quant au rock, qu'on puisse y trouver du génie c'est probable mais de la profondeur non !

Le génie désigne une aptitude innée dont l'excellence fait songer à certains à une intervention divine. Je crois qu’Édith Piaf avait du génie de même que Césaria Evora ou Jimmy Hendrix.

La profondeur fait référence à la complexité intrinsèque de l’œuvre. Pour parler de profondeur qui est une métaphore il faut recourir à une autre métaphore, celle des strates successives de sens et de portée que l'analyse révèle comme par une observation archéologique.

Or le rock s'adresse aux sens et à la perception immédiate du rythme, c'est dans sa nature première, celle de ses origines.

Avec ceci, je ne suis pas du tout d'accord. Dire que le rock ne peut prétendre à la profondeur, même telle que tu la définis ici, me semble être une affirmation très contestable.

Dans l'absolu, je ne vois pas ce qui permet d'affirmer que tel ou tel genre musical permettrait d'atteindre la profondeur et tel autre pas. Pour moi la profondeur n'est aucunement liée au genre mais à l'artiste, à ce qu'il parvient à faire passer en utilisant les instruments (peu importe lesquels) qu'il a sa disposition ou qu'il choisit d'utiliser, et dans le cas du rock, il ne faut pas oublier que le chant et les paroles peuvent l'y aider aussi.

Certes, dans l'immense majorité des cas, les gens qui pratiquent le rock n'atteignent pas (ou rarement) un niveau de profondeur digne de ce nom, mais ça c'est une autre histoire. Tu as toi-même rappelé un peu plus haut que tous les compositeurs de musique classique ne sont pas des Bach.

Je ne vois pas non plus ce qui permet de décréter que le rock ne peut s'adresser que "aux sens et à la perception immédiate du rythme". C'est sa vocation première, dis-tu. C'est possible, et donc? Les artistes seraient-ils enfermés dans la "vocation première" de l'art qu'ils choisissent d'exercer? Alors ce ne serait que ça, l'art?


Dernière édition par François le 17/12/2015, 12:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2378
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Pauvres français avec leurs médias : je les plains !   17/12/2015, 12:46

Jean-Pierre Poccioni a écrit:
Premièrement c'est toi qui affirme que je suis inférieur à Proust, un jugement dont je te laisse la paternité. Est-ce une évidence absolue? Prouvée? Admise et par qui ? ( petit jeu bien sûr, encore que...)

Ah mais pas du tout, moi je pense que tu es supérieur à Proust ! Mais je croyais que ta grande humilité allait te faire dire le contraire.

(Petit jeu dangereux, si tu veux mon avis.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5900
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Pauvres français avec leurs médias : je les plains !   17/12/2015, 13:24

Tu vas voir François : je vais parler encore d'une oeuvre mais d'une façon positive !!!


Et moi je dis que Dummy de Portishead est une oeuvre remarquable. Et la voix de Beth Gibbons est exceptionnelle. Et le disque est d'une complexité rare (pas du tout superficiel).

Un disque « qui serre le coeur et élève l'esprit » !

Il faut prendre le temps d'écouter ces 11 morceaux dans de bonnes conditions et ne faire que cela : un des rares disques qui me prend aux tripes et me met en mouvement de corps et d'esprit.

Dis à tes amis musicologues qu'il existe aussi une version DVD avec le même album du même groupe accompagné par l'orchestre philharmonique de New-York ! DVD offert par mon fils et c'est une très grande chose.

Si tes amis n'aiment pas, c'est leur droit ! Mais c'est évidemment différent de Bach, Beethoven, etc.

Tu vois, si, à chaque fois, on te parle d'une oeuvre artistique qui n'est pas du Bach ou de grands noms de la musique classique, tu as tendance à émettre perpétuellement des réserves assez fortes, au lieu de dire : « Je n'aime pas !», on n'a pas envie d'aller plus loin !

Ici je te parle d'une oeuvre exceptionnelle et tu dis que tes amis musicologues ont dit que... qu'il y a quelques trouvailles , MAIS... c'est bof ! » !!!

La plupart des spécialistes musicologues, dans le domaine qui concerne le trip-hop en particulier et dans le rock/musique électronique en général, te diront : « Remarquable ».

Et donc si tu n'apprécies pas cet album (ton droit absolu) il est inutile d'aller autour de cet album (et notamment dans le champ de la musique électronique) qui constitue une référence absolue et quasiment supérieure à de nombreuses autres dans le même domaine. Je lis de la part de tes amis musicologues : « Ni plus ni moins que n'importe quelle musique populaire » (argument assez spécieux de la part de spécialistes !) !!!

« Ni plus ni moins que n'importe quelle musique populaire » : faut le faire quand même d'écrire un truc pareil !!!

L'argument semble imparable et on n'a donc plus envie de parler des richesses de cet album.

Et toujours ce mot « populaire » accolé ! Plein de sous-entendus dans ce mot. Heureusement que le Nouveau Roman n'est pas populaire alors !!!

Bref, je ne peux donc pas t'en dire plus sur les autres albums (musique électronique ou trip-hop ou rock), puisque ce disque remarquable, boussole de référence absolue, est à nouveau descendu... par des amis musicologues !!! Tiens, tes amis musicologues ne peuvent pas dire non plus : « Je n'aime pas cet album qui a pourtant une valeur certaine ! » ???!!!




«Précaution élémentaire avant toute plongée hasardeuse à l’intérieur de Portishead, le second et éponyme album de Portishead : réécouter Dummy. Se laisser pétrir à nouveau les pavillons auditifs, se reconstituer lentement le palais, réapprendre à nos gestes l’apprivoisement de ces formes longtemps demeurées sauvages, inspirer jusqu’à l’étouffement ces parfums avec lesquels on n’a jamais osé entretenir de familiarité. Constater de visu, enfin, combien l’énigme originelle a su conserver sa belle opacité. On n’aura jamais trop de cinq sens en parfait état de réceptivité, en alerte permanente, pour accueillir après trois ans d’attente fébrile ­ parfois même inquiète ­ la suite de ces aventures intérieures scénarisées, mises en scène et interprétées par Beth Gibbons et Geoff Barrow. Dans cette affaire, Dummy restera notre seul point d’ancrage, l’unique boussole disponible sur le marché à laquelle on puisse entièrement s’en remettre pour arpenter à nouveau et sans risque les abscisses et les ordonnées, les horizons et les abysses, les champs et les contrechamps dont est constituée l’inimitable géographie de Portishead.» (Christophe Conte)


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



















ETC, ETC, ETC.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2378
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Pauvres français avec leurs médias : je les plains !   17/12/2015, 19:39

Je suis d'accord avec ce constat : manifestement la discussion est impossible... sur ce sujet.

Mais à qui la faute ?

Laquelle des deux parties se montre-t-elle la plus intransigeante dans son point de vue ?

Pour qu'une discussion soit possible, il faut d'abord que les deux parties se sentent respectées dans leur opinion de départ.

Or, Jipi et moi ne sommes pas en train de te dire que le rock est supérieur à la musique classique, ni même qu'il est son égal. Nous essayons juste de t'ouvrir à l'idée qu'il n'y a pas que la musique classique qui peut élever les âmes et prétendre à une certaine profondeur.

Et que nous réponds-tu, quand on te lit bien ? Tu nous dis que si nous estimons que le rock peut atteindre une certaine grandeur et même profondeur, c'est parce que nous ne voulons pas faire l'effort d'écouter la musique classique et que cette affirmation est une façon de camoufler notre ignorance et notre incapacité à appréhender l'art de haut vol.

Eho, Jean-Pierre, ça va comme tu veux là haut ? Je voudrais bien lire ta réaction si l'un de nous écrivait le tiers du quart d'une accusation pareille à ton égard.

Et après ça tu viens nous dire que la discussion est impossible ?

Allons allons...


Dernière édition par François le 17/12/2015, 19:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2378
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Pauvres français avec leurs médias : je les plains !   17/12/2015, 19:42

Bigre, voilà que le message auquel je viens de répondre a disparu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Pauvres français avec leurs médias   17/12/2015, 19:46

Trop rapide François ! Tu es intervenu avant que j'ai tardivement pris conscience que je perdais mon temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2378
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Pauvres français avec leurs médias : je les plains !   17/12/2015, 19:56

J'ai toujours un peu de mal avec cette façon de clôturer un débat qui consiste à dire qu'on a perdu son temps ou que la discussion a été vaine dès lors qu'on n'est pas parvenu à rallier l'autre à son point de vue.

Si c'est vrai qu'on perd son temps dès lors qu'on ne parvient pas à convaincre, alors la vie tout entière est une immense perte de temps, à quelques rares moments près.

Toi tu as peut-être perdu ton temps, mais moi pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Pauvres français avec leurs médias   17/12/2015, 20:50

Pas d'accord !

Une discussion m'intéresse si elle est créatrice de mouvement. L'immobilité des positions signe l'échec et là, je perds mon temps.

J'ai écouté Portishead, attentivement, contrairement à ce qu'insinue Jipi. J'ai sollicité des amis parfaitement compétents.

Et je persiste: c'est un groupe talentueux mais trouver de la réflexion et de la profondeur dans cet album c'est de la pure ignorance musicale et un délire.

Bonsoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5900
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Pauvres français avec leurs médias : je les plains !   18/12/2015, 00:37

Jean-Pierre Poccioni a écrit:
J'ai écouté Portishead, attentivement

Très bien Jean-Pierre : comme cela on sait tous de quoi l'on cause. Et si tu estimes que le groupe est talentueux... que dire de plus ?!

Maintenant on a le droit de ne pas aimer du tout...

Mes étudiants me demandaient souvent quels étaient les chanteurs, groupes, musiciens que je trouvais talentueux mais que je n'aimais pas du tout !
Bel exercice. Exercice TRÈS difficile même.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Pauvres   18/12/2015, 08:11

La discussion ci-dessus aurait été bien vaine si elle ne m’avait donné l’occasion de découvrir  la prose de deux chroniqueurs de la musique rock.

Le premier, Christophe Conte,  qui cultive avec talent l’art de ne rien dire mais de façon très compliquée m’offre un style tout à fait réjouissant. Comme beaucoup il ignore qu’éponyme   signifie « qui donne son nom à » et qu’en conséquence c’est le groupe qui peut l’être et non l’album. Plus original il « constate de visu » ce qui pour de la musique n’est pas un mince exploit. Il termine par un acrobatique «  à laquelle on puisse entièrement s’en remettre » se remettre n’étant sans doute pas assez chic pour lui.

Le second plumitif s’appelle Olivier Horner et n’est pas moins remarquable. Il parle « d’atmosphère en apesanteur »  en apesanteur dans quoi ? et nous offre cette magnifique expression : « le son aussi toxique que stratosphérique de Portishead » Mais la palme revient sans conteste à ce passage où il évoque «  l’incunable grâce de Jeff Buckley » Que croit-il que signifie incunable, le pauvre !

En bref de belles références qui viennent à coup sûr consolider les affirmations de Jipi d’une autorité intellectuelle de haut vol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5900
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Pauvres français avec leurs médias : je les plains !   18/12/2015, 11:26

L'eusses-tu cru que la globalisation effrénée de la musique incunable puisse à ce point transcender la conception en apesanteur et globalement sacerdotale de la critique et ce en permettant de transcender l'apaisement symbiotique de ton esprit neuronal aux vertus éphémères de la parturition analytique ?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Pauvres français avec leurs médias   18/12/2015, 11:54

Admettons donc qu'il vaut mieux en rire et passons....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pauvres français avec leurs médias : je les plains !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pauvres français avec leurs médias : je les plains !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [ROM] Une ROM française avec RAM étendue
» LES PEUPLES DU MONDE AVEC LEURS CARACTERISTIQUES
» A Pékin, premier Forum des Médias sino-français ??;????????
» [ASTUCE] Transformer un HD2 français en HD2 spanglish
» où trouver des mécanos français avec casquette pour 14-18 ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion des mots :: Forums de discussions :: Regarde vers le passé et vis dans le présent !-
Sauter vers: