Passion des mots

Forum culturel
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 YOUTH de SORRENTINO

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5897
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: YOUTH de SORRENTINO   8/12/2015, 10:26

J’ai vu hier soir  Youth de Sorrentino.

On frise le chef-d’œuvre cinématographique. Immense.

J'ai reçu une claque cinématographique !!!

Mise en scène, photographie, jeu des acteurs, les petites phrases qui tuent, la musique, l’intelligence du propos, le dit et le non-dit, etc...

Le genre de film qui restera gravé dans ma mémoire pour au moins dix années, car, après ces dix années, notre mémoire va se dégrader !!! On ne sera plus jeune !!! Youth...

Un régal  aussi pour les photographes... Chaque plan est brillant. Un cadeau pour moi donc !

À voir sur grand écran !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]





_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5897
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: YOUTH de SORRENTINO   11/12/2015, 12:26

Qui  a vu ce grand film ?

Ne répondez pas tous en même temps !

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: YOUTH de SORRENTINO    11/12/2015, 12:55

Chef d’œuvre ce film !


Pour moi un produit vide qui ne dit rien sur son sujet ( Ah si....Il est plus agréable d'être jeune que vieux ! ) et qui offre au public à grand renfort de musique aussi ordinaire  que tonitruante des image hyper formatées.

A son crédit deux acteurs véritablement excellents, autant qu'on puisse l'être quand on joue dans un film aussi commercial et complaisant.

En bref nous n'avons pas vu le même film !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5897
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: YOUTH de SORRENTINO   11/12/2015, 15:09

Et nous n'avons pas la même analyse !

En plus j'aime beaucoup les diverses musiques qui me rappellent, entre autres, de nombreux souvenirs liés à mon  défunt ami Guy Ramet et notamment à la danse contemporaine !

Les messages sont nombreux, complexes, liés à une psychologie profonde et à découvrir aussi dans les non-dits, les silences, la gestuelle. L'histoire de la comparaison entre la jeunesse et la vieillesse n'est qu'une mouche dans l'océan sémantique de ce film.

Je n'ai pas dit chef-d'oeuvre ! J'ai dit : « On frise le chef d'oeuvre ! »

Il méritait un grand prix en effet.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: YOUTH de SORRENTINO   11/12/2015, 15:43

Différence d'analyse effectivement que l'on retrouve dans la critique :


Studio Ciné Live explique doctement que «Sorrentino filme un monde et des personnages dévitalisés et peine à entrer dans le dur. Sa caméra ne cesse de papillonner dans l'espace pour éviter de se confronter à l'humain. C'est un aveu d'échec.»

Le Monde expédie le film en quatre lignes: «La présence de deux formidables acteurs, Michael Caine et Harvey Keitel, n'y change rien: c'est très long.»

Libération enfonce le clou le traitant de «Resnais pour les nuls et de Fellini-quattro formaggi.» Les Inrocks ne l'épargnent pas non plus: «Sorrentino semble souffrir d'une vieillesse dont il ne projette que des clichés désuets et baveux.»

Quant aux Cahiers du cinéma, ils assènent le coup de grâce: «L'ennui qui gagne au fil des croassements des personnages, comme la monotonie des gazons et des moquettes d'hospice, font presque regretter la grandiloquence criarde et éberluée des précédents navets de Sorrentino, This Must Be the Place ou La Grande Bellezza.»

Remarque philosophique : Pour que personne n'ait tort il faut qu'un film puisse être à la fois bon et nul ! Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5897
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: YOUTH de SORRENTINO   11/12/2015, 16:01

Je connais les critiques que tu cites, mais la critique globale (moyenne globale dans toute la presse belge et une grande partie de la presse française est trois à quatre étoiles sur cinq !).

Mon analyse  est différente de celles que tu évoques et rejoins celle des deux critiques données dans mon premier message.

Nombreuses critiques que j'ai lues sont vides, dignes de potaches incultes !!! À ce propos je suis ahuri par certaines critiques lues récemment à propos de certains films comme justement les inrocks :  ce type n'a aucune culture profonde sur le cinéma et son langage. Et ce Monsieur se permet de donner son avis de connaisseur !!! Tu dois lire ce qu'il dit : à mourir de honte !

Je n'ai rien à ajouter : j'ai dis ce que je pensais et chacun a le droit d'aimer ou ne pas aimer, mais je répète, c'est un grand film pour de nombreuses raisons.

Fernand Denis (lalibre.be) est la référence à mes yeux de la critique cinématographique en Belgique : Je l'aime bien Fernand Denis ! Il se trompe rarement.

Rien que sur le plan du langage photographique, Youth est une très grande chose. Le cinéma est avant tout un langage comme la photographie.

Pour couronner le tout, rares sont les critiques qui ne font aucune référence à la narration cinématographique.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Jipi le 11/12/2015, 16:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: YOUTH de SORRENTINO   11/12/2015, 16:09

Contradiction totale cher Jipi !

On ne peut dire que chacun peut aimer ou pas pour ensuite prétendre que l'affirmation "tel film est un grand film" est appuyée par des raisons. Des raisons que celui qui n'aime pas est sans doute trop stupide pour entrevoir ?

A confondre critique d'exégèse et critique de goût on finit par ne plus rien dire du tout.

Quant aux leçons du genre "Le cinéma est avant tout un langage comme la photographie." il faut les réserver aux enfants ou aux analphabètes...bien qu'à bien réfléchir le cinéma n'est en rien un langage mais plutôt un art c'est-à-dire bien plus et autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5897
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: YOUTH de SORRENTINO   11/12/2015, 16:13

Mon message n'était pas terminé quand tu as posté le tien.


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5897
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: YOUTH de SORRENTINO   11/12/2015, 16:59

Je ne comprends pas très bien ton argumentation.

Pour moi,le cinéma est effectivement un art qui s'appuie en grande partie sur son langage, sa photographie, sa structure et sa mise en scène. Quatre points brillants dans Youth.

Pour cela que des films comme Intouchables ou Entre les murs de Cantet (deux films encensés par de nombreux critiques) ne valent, à mon sens, qu'une étoile : ce ne sont pas de très bons films... Il n'y a quasiment rien dans ces films si ce n'est un message, de beaux sentiments, des problèmes sociaux évoqués, des analyses relationnelles entre les membres d'un groupe !

Dans Youth, indépendamment de ses multiples messages explicites et surtout implicites, chaque image est un plan de rêve pour un photographe et nous aurions aimé (mon cousin qui a vu le film avec moi) les voir, en plans figés, pendant quelques minutes, pour mieux les admirer !




_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: YOUTH de SORRENTINO   11/12/2015, 17:10

Laissons de côté les critiques dont chacun sait que les "bons" sont ceux qui pensent comme nous et penchons-nous sur ce que dit ce langage cinématographique. J'aimerais que tu me proposes une idée exprimée par ce film qui te semble intéressante. On peut toujours débattre d'une idée.

Quant aux plans de rêve que tu as vu et que je n'ai pas vu bien malin qui pourrait trouver le moyen de réduire la contradiction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5897
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: YOUTH de SORRENTINO   11/12/2015, 17:28

Je suis d'accord avec ta remarque sur les critiques !

Des idées intéressantes ?

Je peux en donner une bonne dizaine, mais je n'ai plus trop le temps maintenant (on continuera si tu le souhaites) :

En voici déjà deux.

Première idée intéressante :

Les variations entre scènes ancrées dans le réel et les scènes oniriques.


Deuxième idée intéressante :

La mise en abyme multiple: la réflexion sur l'art (voir entre autres le remarquable Paul Dano ou les échanges sur l'art entre les protagonistes) dans l'art (réalisation de films et composition musicale) dans l'art (puisque le cinéma est un art) !

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: YOUTH de SORRENTINO   11/12/2015, 18:01

Mais voyons Jipi, ce sont des procédés de cinéma, des choix artistiques pas des idées !

Qu'il y ait jeu entre réel et onirique OK mais qu'est-ce que cela dit ?

Qu'il y ait discussion sur l'art OK, mais cite-moi une idée sur l'art qui soit nouvelle et/ou intéressante ?

Sinon nous sommes en présence d'un jeu vide sur les formes. C'est parfois bien fait et inventif comme cette extravagante chevauchée automobile onirique mais c'est creux, sans contenu.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5897
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: YOUTH de SORRENTINO   11/12/2015, 22:47

Je pensais effectivement donner quelques choix artistiques sur le plan de la narration filmique, puisque le cinéma est un art qui doit se développer en grande partie sur une écriture, une structure... que l'on trouve intéressantes ou non.

Pour les idées, je pourrais aussi en parler !

Le mot « idée »  était donc mal choisi de mon côté.


PS : La Bruyère faisait déjà comprendre il y a plus 300 ans que tout avait déjà été dit...

C'est donc « la manière de » qui est un élément capital.

En photographie, Arnold Newman (un maître en composition) disait : « C’est la manière dont on photographie, pas ce que l’on photographie, qui importe. » (une de mes onze citations photographiques de rêve). Il en va de même pour le film de Sorrentino : j'aime beaucoup les dialogues et les idées (et les silences !) de ce film, mais c'est surtout sa manière de procéder qui me séduit. Cela ne veut évidemment pas dire que le choix ou l'agencement des idées est sans intérêt : que l'on ne me fasse pas dire ce que je n'ai pas dit !!!

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: YOUTH de SORRENTINO   12/12/2015, 08:48

En bref tu vois une œuvre d'art là où je vois un produit commercial racoleur. Ce n'est ni la première fois ni la dernière sans doute où nos perceptions sont très différentes.

C'est ainsi et c'est ce qui fait la richesse de l'altérité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5897
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: YOUTH de SORRENTINO   12/12/2015, 09:42

Jean-Pierre Poccioni a écrit:
C'est ainsi et c'est ce qui fait la richesse de l'altérité.

Exactement cher Jean-Pierre !

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2376
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: YOUTH de SORRENTINO   12/12/2015, 17:51

Jipi me semble avoir autant de mal à défendre ce film que je n'en ai eu jadis à faire admettre la valeur littéraire de Fowles ou Auster.

Et je comprends son désarroi : quand on a trouvé une oeuvre géniale et que quelqu'un, qui est loin d'être un idiot et dont on tient généralement compte de l'avis, vient vous dire que cette oeuvre est dénuée d'intérêt, c'est perturbant.

Ce type de confrontation est néanmoins intéressant, voire salutaire pour nos neurones, dans la mesure où elle nous amène à observer de façon critique notre propre vision critique.

Une mise en abyme de l'esprit critique en quelque sorte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: YOUTH de SORRENTINO   12/12/2015, 18:09

Très pertinent quant au principe François, mais moins dans ce cas précis!

En effet Youth est un film que je trouve assez bassement accrocheur et commercial et il se trouve que ce point de vue est aussi celui d'une majorité de critiques. Pas tous cependant, c'est vrai aussi.

Par contre au sujet de Fowles et Auster ( que je réunis comme tu le fais mais qui ont chacun leur spécificité) il y a deux différences importantes:

1) Ils ne sont pas, tant s'en faut, aussi discutables que ce film de Sorentino. Mon point de vue consistait à leur refuser le statut de "très très grands" pour autant qu'un tel statut soit définissable avec précision, mais je les classe tout de même dans les écrivains de qualité.

2) A leur sujet je défendais une opinion assez peu répandue: d'une façon générale Auster comme Fowles sont considérés comme de grands écrivains par une majorité...à laquelle je m'appartiens pas ainsi que quelques-unes des mes relations ( épouvantables élitistes que nous sommes ! )

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2376
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: YOUTH de SORRENTINO   12/12/2015, 18:31

J'entends bien ces différences, Jean-Pierre, mais la confrontation des points de vue n'en demeure pas moins perturbante - et donc potentiellement enrichissante pour les deux parties - dans un cas comme dans l'autre.

Par ailleurs, Auster et Fowles ne sont que des exemples parmi d'autres, les pages de ce forum regorgent de désaccords sur des oeuvres artistiques, je les ai cités parce qu'ils ont donné lieu à des échanges assez longs (et parfois vifs.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: YOUTH de SORRENTINO   12/12/2015, 20:40

Vif parce qu'en général j'ai raison ! mouha mouha mouha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2376
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: YOUTH de SORRENTINO   12/12/2015, 20:56

Jean-Pierre, voilà deux fois au moins que je te vois utiliser des smileys.

Rassure-moi, tout va bien?

mouha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: YOUTH de SORRENTINO   12/12/2015, 21:01

Pour être sincère, pas très bien. Les années passent, les neurones se raréfient et les smileys prennent leur place. Comme l'exprimait si bien le grand philosophe Sorrentino dans Youth: " il est préférable d'être jeune que vieux, plein de vigueur que mourant et plutôt séduisant que repoussant ! "

Bonsoir à toi encore dans la pleine jeunesse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2376
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: YOUTH de SORRENTINO   12/12/2015, 21:08

Eh oui...

Mais bonne soirée quand même !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5897
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: YOUTH de SORRENTINO   12/12/2015, 23:04

Ce 12 décembre 2015 :

« Youth" (La Giovinezza) de Paolo Sorrentino a été sacré dans plusieurs catégories samedi lors de la 28e cérémonie des European Film Awards à Berlin.

Le film a été désigné "Meilleur film européen" et a par ailleurs remporté les awards des "Meilleur réalisateur" et "Meilleur acteur". »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: YOUTH de SORRENTINO   13/12/2015, 08:40

J'imagine que c'est le dépit de ne pas voir ton admiration partagée qui te fait invoquer les autorités officielles dont tu clames habituellement les limites.
Comme si tu ignorais que les prix et récompenses sont en grande partie des leviers pour le néo-libéralisme !

Un "produit" culturel" qui fait du fric n'est jamais désavoué par le système et les Lévy et Musso que tu fustiges parfois sont couverts de récompenses diverses. Le cinéma américain le plus commercial remporte aussi sa moisson de statuettes ou médailles. Je sais tu vas dire qu'il y a les bonnes récompenses et les mauvaises comme tu distingues les bons critiques (ceux que tu lis) des mauvais ( ceux que je lis)

Pour le reste je crois que tout à été dit et que j'ai dépensé un peu trop d'énergie pour ce petit film. Comme je te l'ai dit va voir Mia Madre même s'il n'a rien récolté à Cannes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5897
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: YOUTH de SORRENTINO   13/12/2015, 14:18

Petit film donc !!! On va donc clôturer le débat, puisqu'on est d'accord !!!  

Les prix des meilleurs films européens n'est décerné qu'à des petits films sans exigence cinématographique (alors que le langage cinématographique et ses recherches d'exigence narrative liées à des choix artistiques sont primordiaux !)

Voici, pour le prouver, une liste de ces petits films (je les ai malheureusement tous vus !) sélectionnés dont certains ont reçu le prix du meilleur film européen  à Berlin : Mustang, Léviathan, Bianca Neves, Oh ! Boy, La chasse, Dans ses yeux, Un pigeon perché philosophait sur l'existence, Force majeure, Winter Sleep, Ida, Amour, Melancholia, Le ruban blanc, Gomorra, Parle avec elle, The gost writer, etc.

Du vrai Musso et Lévy en plans cinématographiques quoi !!! mouha


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: YOUTH de SORRENTINO   

Revenir en haut Aller en bas
 
YOUTH de SORRENTINO
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Sonic Youth
» Testament of Youth
» Tailles wig BJD + Comment connaître sa taille de wig?
» Turbo ranger
» [Dollmore] Mio

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion des mots :: Forums de discussions :: Quel cinéma !-
Sauter vers: