Passion des mots

Forum culturel
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 De ces grandes assemblées, famille et amis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
yugcib
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 986
Age : 69
Localisation : 186 route d'Audon 40400 Tartas
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: De ces grandes assemblées, famille et amis   11/8/2015, 08:39

Excusez moi si, à titre tout à fait exceptionnel, je vous fais part ici d'une réflexion personnelle au sujet de laquelle j'aimerais avoir votre avis... Je vais donc vous prendre un peu de temps à me lire (il ne s'agit pas du tout, bien évidemment ici, d'un "texte littéraire" loin s'en faut ! )
Voilà :

De ces "grandes assemblées familiales" lors d'un "grand repas"...

... Que l'on conçoit, que l'on organise, afin de réunir chez soi, des personnes qui, pour certaines d'entre elles, une ou deux en particulier, n'ont pas l'occasion de se voir... (Par exemple le fils qui vit à Beijing (Pékin) et ne revient en France qu'un été sur deux durant son congé, et son filleul ou son cousin préféré, qui lui, vit dans un village du département de la Creuse)...
Diverses questions se posent en effet, à la maîtresse ou au maître de maison, à celui à celle qui invite divers membres de la famille et quelques amis "choisis" (lesquels amis ne sont pas forcément amis entre eux, ou ne se connaissent pas)...
Comment va-t-on placer un tel, une telle, en face, à côté de qui ? (c'est peut-être sinon certainement, la question "essentielle")...
Quant aux autres questions, ce que l'on va servir en entrée, en plat principal, au dessert... Et quels vins... Cela peut-être un "casse-tête" car il faut se rappeler ou tout au moins imaginer ce qu'un tel une telle n'appréciera, n'aimera point... Ou un régime, ou quelque préférence, ou quel "met interdit" (ou boisson) à éviter de présenter... Pour une question de religion, de choix personnel...
Il y a forcément dans tout cela, à mon sens, toute une consensualité, tout un formalisme de bon aloi, qui s'organise et s'impose...
Je passe sur les heures de préparation, de travail à accomplir en "prouesses culinaires", de temps passé en  courses en Grande Surface ou en boutique...
Il y a en particulier cette jeune amie, entre autres invités, par exemple, qu'il ne serait point décent d'inviter sans son nouveau compagnon, le troisième sinon le quatrième de la liste... Que l'on ne connaît ni d'Eve ni d'Adam et avec lequel il faudra bon gré mal gré, converser, échanger... Si tant est que l'inspiration vienne, qu'un climat d'accueil et de sympathie puisse s'établir (ce qui est loin d'être évident)... D'ailleurs, il est probable que cette personne inconnue se foute pas mal de ce que tu es ou n'es point, de ce que tu fais dans la vie...
Il y a aussi ces "petits détails" comportementaux, ou "de nécessité" qui peuvent jeter comme une "petite note discordante" (et au sujet desquels il vaudrait mieux se montrer discret), je pense par exemple à la pilule de médicament placée à côté du verre, au vu et au su de tout le monde, avant que n'arrive le premier plat ; ou encore à ce téléphone portable, smartphone posé ostensiblement à côté de l'assiette (et que l'on consulte souvent) ; à ces lunettes de soleil dans les cheveux, ces lunettes aussi, les bras écartés à côté du verre...
Tout ce qu'il y a de consensualité, de formalisme de bon aloi, de petits gestes communs à tout un chacun, de conversations sur des banalités, le temps qu'il fait, la politique, le sport, les potins autour d'histoires de cocufiage, les plaisanteries plus ou moins salaces des uns ou des autres qui fusent... Tout cela peut-être "une rude épreuve" à devoir subir !
Je ne suis pas convaincu pour ma part, de la nécessité, ni de l'opportunité de ces "grandes réunions de famille et d'amis" pour "marquer le coup", fêter un événement du genre "pendaison de crémaillère" ou "à l'occasion de son 70 ème anniversaire"... Au cours desquelles l'on rencontre une seule fois dans sa vie si cela se trouve, des personnes que l'on n'a jamais vues, avec lesquelles on ne va pas forcément sympathiser, que l'on ne reverra sans doute jamais  par la suite, et qui d'ailleurs "n'en ont au fond rien à foutre" de ce que tu es, de ce que tu fais dans la vie... Et ces enfants, ces adolescents, ces personnes pourtant "si proches" en apparence,  qui se moquent pas mal du tonton poète ou qui joue du saxophone, de la mémé passionnée de jardinage...
En ces assemblées de quelque dizaines de personnes toutes générations confondues, il y a toujours inévitablement le "joyeux drille" de la famille, le type qui "met de l'ambiance" et "mène le jeu", celui, celle que tout le monde écoute... En revanche, le "timide", celui ou celle qui observe et écoute plus qu'il ne prend la parole, celui qui ne va pas parler du tout de ce qui le passionne dans la vie (auquel d'ailleurs on ne demande jamais rien), eh bien celui là, parce qu'il ne "s'existe pas", personne ne "l'existe" !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5900
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: De ces grandes assemblées, famille et amis   13/8/2015, 12:23

Merci Yugcib pour ce témoignage très filmique finalement et qui se rapproche d'une certaine réalité.
Tu me fais penser à Ted, l'ourson (film nul) qui dit tout haut ce que les autres pensent tout bas !!!
Je rejoins en grande partie le cadre de ce compte rendu : la famille ? Elle nous est imposée. Les amis ? Les véritables amis ? Ils sont rares.
On patauge donc effectivement dans une sorte de consensualité lors de ces réunions de famille ou amicales. On doit dire ou ne pas trop dire. On doit faire comme si...
On est parfois dans le charme discret de la bourgeoisie, immense  film de Bunuel.
Mais il  y a heureusement de  temps à autre des moments de sincérité et de bonheur réel dans ces réunions.
J'apprécie ton passage concernant l'homme que l'on ne fait pas exister, car il  est plus discret que les autres ou qu'un certain autre vers qui tous les regards sont tournés car il passe son temps à se faire écouter en faisant le mariole !!!
Je me sens finalement très proche de ton témoignage.
Personnellement nous avons décidé depuis bien longtemps (mon épouse et moi) de n'inviter le plus souvent qu'une ou deux personnes (dans le cas d'un couple) afin d'avoir une vraie rencontre. Un truc que je n'apprécie pas trop  (sauf cas exceptionnels) : on est invité chez des amis qui ont invité d'autres amis (sans que tu ne le saches parfois) et tu es obligé de composer avec tout le monde que tu ne rencontres pas vraiment sauf autour d'une vaste rigolade. Tu ne les rencontres pas vraiment, puisque tout le monde parle souvent en même temps. Évidemment je soupçonne qu'il est plus commode d'inviter quatre ou six personnes à la fois : c'est plus rentable sur le plan de l'organisation !!! Quant aux membres de la famille, tu n'es pas nécessairement sur la même longueur d'onde que certains autres et donc tu as l'impression de perdre parfois ton temps, de moins aller à l'essentiel que lors d'une rencontre d'êtres qui te  sont réellement chers. Encore une fois une vraie rencontre familiale, teintée d'authenticité, donne du bonheur.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Jipi le 13/8/2015, 22:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
yugcib
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 986
Age : 69
Localisation : 186 route d'Audon 40400 Tartas
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: De ces grandes assemblées, famille et amis   13/8/2015, 20:21

... Merci pour ta réponse, Jipi... Et je te rejoins quand tu dis qu'il peut y avoir un vrai plaisir à se retrouver en famille, dans un cadre "intime" et "relativement restreint" c'est à dire en compagnie de personnes avec lesquelles on se sent aussi bien que libre...
Rien à voir, alors, avec ces réunions arrangées parce que... !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2379
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: De ces grandes assemblées, famille et amis   15/8/2015, 17:41

Je dois avouer que je suis moi aussi partisan des petits comités lorsqu'il s'agit de réunions d'amis, et ce pour les mêmes raisons que vous, mais pour la famille je vois les choses différemment.

Je trouve qu'il est important de réunir de temps en temps tous les membres de la famille, sans quoi le sentiment d'appartenance familial s'étiole, or, aussi ringard que cela puisse paraître, je considère la famille comme une institution belle et importante.

Alors c'est vrai, il y a tous ces inconvénients que vous mentionnez, mais pour la famille je suis prêt à faire l'effort de les surmonter.

Circonstance amusante : je suis invité ce soir avec mon épouse chez des gens que je ne connais pas, en même temps que quelques autres couples que je ne connais pas davantage. Je penserai donc à ce fil... mais en même temps je me dis qu'une belle rencontre reste toujours possible, à condition de rester un minimum ouvert à cette possibilité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5900
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: De ces grandes assemblées, famille et amis   20/10/2015, 11:08

Et tu n'as pas donné tes réactions par rapport à cette expérience.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2379
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: De ces grandes assemblées, famille et amis   20/10/2015, 11:48

Pas si mal finalement : sur dix personnes, au moins deux rencontres intéressantes, j'ai eu la chance d'être pas trop mal placé à table !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: De ces grandes assemblées, famille et amis   20/10/2015, 19:02

Amusante coïncidence que cette réflexion sur les rencontres alors que venant de m'installer dans une ville et une région nouvelle c'est pour moi un départ à presque zéro !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2379
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: De ces grandes assemblées, famille et amis   20/10/2015, 19:14

Tu as déménagé, Jean-Pierre ? Adieu le Loiret ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: De ces grandes assemblées, famille et amis   20/10/2015, 21:58

Toujours le Loiret mais j'ai délaissé la campagne pour la ville, la forge restaurée pour un appartement en ville...avec donc tout un réseau de connaissances à reconstituer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De ces grandes assemblées, famille et amis   

Revenir en haut Aller en bas
 
De ces grandes assemblées, famille et amis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion des mots :: Forums de discussions :: Soyons psychologues et restons philosophes !-
Sauter vers: