Passion des mots

Forum culturel
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le loup sort du bois...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
yugcib
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 987
Age : 69
Localisation : 186 route d'Audon 40400 Tartas
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Le loup sort du bois...    16/3/2015, 08:13

... Et un feu mauvais couve sous les souches.

Quand le loup est perçu comme une bête féroce, il hésite à sortir du bois, craignant de recevoir un coup de fusil de quelque villageois...
Mais dès que le loup commence à être perçu par ce même villageois, comme le bon gardien qu'il pourrait être, prenant l'apparence d'un bon chien de garde qui en impose par sa musculature et ses babines, alors il craint moins le coup de fusil et il sort du bois...
Certes, il serait "un bon gardien" notamment quand un promeneur ou un cycliste inconnu s'aventure dans le lotissement, ayant l'air d'un rôdeur et peut-être d'un malandrin... Mais, tout "bon gardien" qu'il ne manquerait point d'être dans le jardin du villageois, ne chercherait-il pas à devenir le maître des lieux et à mordre le mollet du villageois faisant un pas de travers en sa maison ?
... C'est fou ce qu'en ces temps qui courent, peut couver un feu mauvais sous des souches qui, à les voir, inviteraient à s'y asseoir dessus, tant elles semblent sièges honorables pour la plupart des derrières...
Ce "feu mauvais" que l'on ne voit pas couver sous les souches, c'est l'air que l'on respire, c'est le vent qui le déterre, c'est la rumeur qui l'emporte et le répand, qui nous font bien sentir sa fumée, cependant...
Et ça commence à empester autour des chaumières... Mais c'est "ça" qu'on veut, au fond... Contre tout ce que l'on en a assez de sentir depuis des lustres... Alors vient ce feu mauvais qui ne brûlera pas que les mauvaises herbes, ce feu qu'en d'autres temps l'on avait vu brûler...
... Peut-être oui peut-être suis-je plus pessimiste qu'il ne faudrait, car je ne suis plus aussi sûr de ce que l'on lit pourtant sur les visages en apparence, lors par exemple, d'un tour de chant d'un Yves Jamait en quelque bonne ville de notre beau pays de France...
... A vrai dire ce "feu mauvais" il a en soi, tout au fond de soi, bien tapi, bien tu, bien recouvert, toujours couvé mine de rien... Pour parler "sans langue de bois", ce "feu mauvais", c'est celui dont les flammes -souvent d'ailleurs, de toutes petites flamèches- sont faites de peur et de haine et de rejet de cet autre auquel on prête toutes sortes de nuisances, de la crainte de ce qui est différent et nous gêne ; ou encore de ces aspirations que l'on porte en soi mais dans lesquelles entre une bonne part d'égoïsme, d'opportunisme, de jalousie, de perfidie, bien dissimulés sous un visage caramélisé...
Par ces temps qui courent, il n'est point nécessaire de creuser très profond, du bout de son pied, pour faire s'envoler une fumée emplie de braises...
Je n'aime pas ces "temps qui courent" et tous ces visages affublés de masques qui dissimulent si mal de tristes et sombres grimaces...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2379
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Le loup sort du bois...    17/3/2015, 19:20

"Pour parler sans langue de bois" écris-tu, cher Yugcib... ;-)

Ta langue n'est peut-être pas de bois mais dans ce texte elle emprunte bien des détours pour dire ce qu'elle a à dire.

Le loup = le FN, est-ce bien cela qu'il fallait comprendre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yugcib
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 987
Age : 69
Localisation : 186 route d'Audon 40400 Tartas
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: Le loup sort du bois...    18/3/2015, 15:41

... Ce "qu'il faut comprendre" est "on ne peut plus clair"...

Il y a -à mon sens- deux manières de nommer ce dont on parle :

-Soit en le nommant "nommément"

-Soit en le nommant en donnant une image (dessinée ou écrite avec des mots) : dans ce cas c'est l'image qui remplace le nom n'apparaissant pas...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2379
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Le loup sort du bois...    18/3/2015, 16:02

Si c'est "on ne peut plus clair", pourquoi ai-je dû poser la question pour m'en assurer ?

Loin de moi l'idée de vouloir critiquer le langage imagé dans l'absolu mais il faut reconnaître qu'il est nettement moins direct et plus ambigu, ce qui fait que je m'interroge quand même sur l'opportunité de l'utiliser pour exprimer une opinion politique, surtout si dans le même temps on s'en prend à la "langue de bois" qui est en fait une autre façon de communiquer sans appeler un chat un chat.

Maintenant si ton but était d'écrire un texte littéraire, c'est autre chose, mais je n'ai pas eu l'impression non plus de lire un texte littéraire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5900
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Le loup sort du bois...    18/3/2015, 17:38

Je rejoins en grande partie l'avis de François.

Pas l'impression de me trouver en face d'un texte essentiellement littéraire : c'est donc anormalement ambigu !

Même si les idées exprimées sont intéressantes.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le loup sort du bois...    

Revenir en haut Aller en bas
 
Le loup sort du bois...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Femmes qui courent avec les loups
» L’armée sort du bois, le Général Piquemal à Calais, le Général Martinez à Rungis…
» Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...
» Promenons-nous dans les bois, pendant que le loup n'y est pas | Bryden
» L'ORPHELINE DU BOIS DES LOUPS de Marie-Bernadette Dupuy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion des mots :: Forums généraux :: Autour d'un verre-
Sauter vers: