Passion des mots

Forum culturel
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La passion du réel !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: La passion du réel !    7/1/2015, 08:57

Voici un article qui dit bien des choses fondamentales sur la passion du réel qui anime le lecteur contemporain :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2370
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: La passion du réel !    7/1/2015, 14:35

Intéressant en effet !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5890
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: La passion du réel !    22/2/2015, 13:01

Excellente réflexion qui rejoint la mienne.

« La dictature du réel, du vécu, de l’histoire vraie, sévit sur le romanesque. » : exact, mais la littérature, c'est autre chose !

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: La passion du réel    22/2/2015, 14:06

Attention cependant : la fiction peut s'accommoder du vraisemblable et un auteur, c'est mon cas, se détourner de son contraire, le fantastique ou le merveilleux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurencja
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 81
Age : 30
Localisation : Brabant Wallon (Belgique)
Date d'inscription : 16/01/2006

MessageSujet: Re: La passion du réel !    27/5/2015, 21:39

L'un d'entre vous s'explique-t-il cet engouement, qui apparemment serait presque une condition de lecture? J'avoue que quand je lis "inspiré d'une histoire vraie" (au cinéma surtout), ça me fait quelque chose, comme si l'émotion allait être décuplée. Et même, dans d'autres cas, c'est peut-être comme si on disait: "L'histoire est extraordinaire, oui, mais elle est fondée sur du vécu, donc vous pouvez y croire, ça peut encore arriver".

D'autre part, ce que dit JP Poccioni est intéressant (ne pas amalgamer réel et vraisemblable), mais je ne suis pas sûr que la distinction se fasse dans la tête, disons, du jeune gars qui s'exclame: "Même pas écrit à la 1e personne!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://madamenouveaumonde.wordpress.com/
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: La passion du réel    28/5/2015, 07:00

Loin de moi la prétention d'expliquer une réalité sociologique qui demanderait un travail de réflexion incompatible avec la rapidité et la superficialité ( relative) d'un forum.

Cependant il ne me semble pas inutile de rappeler quelques réalités:

La majorité de nos contemporains ne lisent pas, ou si peu, que cela revient au même.

Les lecteurs sont donc peu nombreux et de plus forment un groupe peu homogène. Quel rapport entre l'enfant qui découvre à six ans l'univers des contes, l'adolescent dévoreur de BD, la jeune fille s'extasiant sur les bluettes de Foenkinos ou Gavalda et l'universitaire relisant Faulkner ?

Dans ce groupe hétérogène on devine déjà lesquels sont directement concernés par la dictature du "vrai" . Ce sont essentiellement des jeunes femmes pour qui l’œuvre de fiction est le miroir des possibles, l'image du rêve auquel on veut croire, c'est-à-dire qui conserve quelque chance de devenir réalité. C'est exactement ce qu'exprime Laurencja quand elle écrit : "L'histoire est extraordinaire, oui, mais elle est fondée sur du vécu, donc vous pouvez y croire, ça peut encore arriver".  L'important est dit : "ça peut ( m) arriver" plutôt que "c'est réellement arrivé"

Autrement dit les lecteurs attachés à l'histoire vraie ( ou plus exactement qu'on leur présente comme telle car ils ne vérifient jamais) sont peut-être des lecteurs qui lisent les livres comme on scrute le marc de café, en y cherchant des signes du destin, des images de ce qu'on voudrait vivre ou au contraire éviter à tout prix puisque les deux pôles ( bonheur et drame) fonctionnent en miroir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: La passion du réel   2/6/2015, 06:19

Très romanesque les forums, très stimulant pour l'imaginaire !

Par exemple on est dans un dialogue, on intervient dans une conversation voire on donne son point de vue sur une interrogation exprimée...et soudain le silence s'installe. Plus personne !

Comme il est peu pensable qu'un internaute soit assez désinvolte pour considérer que ses propres mots ne l'engage en rien on songe au pire: crise cardiaque, glissement de terrain, explosion due au gaz, attaque de terroristes ( très à la mode) suicide ( hélas possible et s'insinue alors le doute sur notre éventuelle responsabilité morale...) bref le vide de l'éther internet est plein de possibles que l'on tente de rassembler en scénario plausible.

Les forums sont donc des ateliers de création romanesque qui s'ignorent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La passion du réel !    

Revenir en haut Aller en bas
 
La passion du réel !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La poésie, ma passion.
» ANTIC'AGRI a longages (organisé par "LABOUR PASSION")
» La lecture, ma passion
» PASSION - CHEVRONS
» Passion de Sable, de Rebecca Moleray

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion des mots :: Forums de discussions :: La littérature et le langage-
Sauter vers: