Passion des mots

Forum culturel
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

  Lettres diverses au service des Allocations Familiales

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5890
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Lettres diverses au service des Allocations Familiales    8/12/2014, 19:09

Bon... pas nouveau, mais certains passages font réellement sourire !


Voici une sélection de lettres reçues au Bureau  des Allocations Familiales (les fautes d'orthographe ainsi que la  ponctuation originale y ont été conservées) :  


Arrêter mon mari de sur vos dossiers, il est RIP.

Mon mari est mort pour le  moment.

Ma femme a été operé pour les os verts.

Elle est mère-fille et nourrit son enfant au sein sans pouvoir  joindre les deux bouts.

Je vous écrit de la part de mon bébé mort le 2 juin.

Si vous plaît débarqué ma Pauline dessus l'allocation pour qua  travaille.

Depuis que mon mari est mort, il n'y a plus de bêtes sur la  ferme.

Dites-moi à quel âge les enfants changent de prix.

Nous avons eu un décès qui recevait le chèque d'allocation.  

J'ai été obligé de lui oter le lait qu'il bouvait.

Je suis dans les mains du docteur depuis que mon défunt marie  est mort.

Vous avey coupé ma petite Thérèse en mai.

Taché de lui arrangé cela pour l'autre mois.

J'accuse reception de ne pas avoir reçu mon chèque.

Je ne suis pas bien forte mais j'ai une santé de fer.

Donné moi la raison dans lequel je ney pas encore reçu le reculage de  mon François.

Mon garçon a travaillé dans une chop de viande sur un bicig.  

J'ai été malade d'une maladie de naissance.

J'espère cher monsieur que vous allé réparé votre trompe.

J'ai depuis le 4 octobre un petit garçon qui forme le é de la même  série.

Il est mort le 7 mai et enteré le 10 par accident.

Mon petite garçon a poigné une confection de poumons.

J'ai dépense beaucoup pour elle : des lunettes qu'elle sera  obligé de porter toute sa vie parce qu'elle a un défaut d'image.

J'en ai 4 avec moi et mon dernier est encore dans les mains de ma  soeur.

Pouvez-vous me dire si une femme qui a eu quinze enfants et qui  a laissé son mari pour un s'accoter à un vieux garçon qu'elle a eu un enfant  avec lui, a-t-elle droit aux allocations.

J'ai bien confiance en mes enfants, et mon mari davantage puisqu'il  est incapable de sortir depuis neuf ans qu'il est paralysé.

Mes enfants souffre de chaussures.

Je suis separé de mon défunt mari.  

Ma mère est bien malade.  Elle a mal aux jambes et ne peut  descendre l'escalier pour les changer.

Envoyez-moi mon chèque le plus tôt possible, car je suis pour  tomber malade d'une journée à l'autre.

Il a perdu son épouse le 17 écoulé.  Il a également perdu  le numéro du dossier.

Je vous écrit que nous n'avons pas reçu votre chèque, c'es le ronneur  de malle qui l'a emporté sus le deuxième voisin.

Je vous envoie sa naissance né le 13 octobre.

Nous avons un petit garcon de deux mois daté le 28 novembre.  


Un mois sans allocation, je passerais bien serré.


Ce monsieur a une famille de 6 enfants et un autre chemin  faisant.


Ma fille a été 3 semaines dans les biquits et ca l'écoeurrait.  


Me voici avec ma plume.


Je prends un moment de silence pour vous envoyer un mot.


J'espère d'avoir le reculons au mois de mars.


Louis a décedé le 2 mars, et énumeré le 4 du même mois.


Ma voisine est morte pendant qu'on était monté sus le Curé.  


Ma femme n'est pas toute à elle, ta zen temps elle fait des  dettes.


Selon vos instructions j'ai donné le jour à 2 jumeaux dans une  enveloppe ci-jointe.


En réponse à votre enquête dentaire concernant mon appareil, le  dents de mon devant vont très bien mais celles de mon derrière vont très mal.  


Je vous avise qu'étant travailleur de nuit, je vis au jour le  jour.  


Quand mon petit a eu 5 ans, la caisse m'en a coupé la moitié.


Si vous n'augmenter pas mon allocation, je vais être obligé de  recommencer à travailler.


Ma fille, poumonique, est rendue en aquarium.


Je n'ai pas eu d'enfant avec mon mari jusqu'ici.   Maintenant qu'il est décédé dites-moi comment faire.


Je vis maternellemant avec ma concubine.  


Je croyais que j'avais le droit de toucher pour mon cubain sans  emploi.


Etant chomeur sans secours, je me suis mis à ramasser un peu de  tôle dans la cour à feraille pour faire manger mes enfants.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
 
Lettres diverses au service des Allocations Familiales
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Caisse Allocations Familiales Allier.
» ALLOCATIONS FAMILIALES
» Allocations familiales et clandestins.
» 2500 € d'Allocations Familiales Par Mois Pour La Soeur de Mohamed Merah
» Emmanuel Kandolo- Histoire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion des mots :: Forums de discussions :: Le mot pour rire-
Sauter vers: