Passion des mots

Forum culturel
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Ecrivains et lecteurs...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Ecrivains et lecteurs...   26/8/2014, 07:27

Lors d’une rencontre entre écrivains et lecteurs nous constatons (le nous désigne les écrivains) que les préférences et goûts des lecteurs, parfaitement légitimes, souhaitables et parfois intéressants cèdent de plus en plus à l’expression d’injonctions où sont mêlées exigences et interdictions.
On ne dit plus « je préfère » ou « j’apprécie » mais « j’aime » ou « je déteste » et pire « il faut ou ne faut pas » ! On explique aux auteurs comment ils doivent écrire et ce qu’ils devraient éviter. Et on attend d’eux qu’ils écoutent sagement le petit doigt sur la couture du pantalon.

J’exprime quant à moi la théorie d’un Homo Internet ivre de son quart d’heure de célébrité quotidien, un individu devenu incapable d’admiration qu’il remplace par le sentiment égalitaire que « chacun vaut chacun » et que l’écrivain face à lui n’est au mieux qu’un autre lui-même doté d’un autre destin (une autre chance comme au Loto !)

Ces lecteurs ne reconnaissent plus le droit au créateur d’être libre c’est-à-dire non soumis à leurs critiques. Ils sont tellement nourris de média fonctionnant à l’audimat qu’un artiste créant dans la solitude de son inspiration est un concept qui n’existe plus pour eux. Et ainsi ils immolent les vrais talents et réclament des auteurs sur mesure, formatés pour leur plaire, comme les mauvais produits alimentaires dont ils emplissent leur caddie, ce qui est une négation totale de l’art.

N’est-ce pas une autre tare de la démocratie dite d’opinion ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5890
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Ecrivains et lecteurs...   26/8/2014, 16:46

Ta réflexion est très intéressante. Dense aussi, car plusieurs idées la traversent !

À mettre en rapport avec le formatage. On dit aux lecteurs/spectateurs ce qu'il convient d'aimer ou de détester que l'oeuvre soit bonne ou mauvaise !

Les critiques dictent leurs lois. Les médias mettent en avant ce qu'il convient d'aimer.

L'esprit critique du lecteur/spectateur est formaté par des impératifs commerciaux ou médiatiques (sans compter les copinages et renvois d'ascenseur qui font placer tel ou tel artiste, bon ou médiocre, en première place).

Les injonctions sont fréquentes : il convient d'aimer celui-ci ou celui-là...

Comme tu le dis les écrivains eux-mêmes sont formatés et on leur dit ce qu'il convient d'écrire pour être au goût du lecteur et les médias abondent dans ce sens.

Un artiste est égal à un autre artiste et il n'y a parfois plus d'échelle de valeur.

Je cite un cas fréquent en Belgique dans le domaine de l'art. Le journal Le Soir a un seul journaliste critique qui est Jean-Marie Wynants. Ce Môssieu se proclament « journaliste arty». Tout ce qui sort est quasiment bon même  si c'est mauvais !!! Il faut voir les jeunes talents qu'ils présentent dans le domaine de la photographie : dans 80 % de cas, c'est à pleurer de honte. Mais le Môssieu a dit que c'était bien, donc on ne peut pas dire que c'est mauvais (ou l 'inverse, puisqu'il n'y a pas de place pour un vrai débat et que de toutes façons il n'y a qu'un seul critique qui fait la pluie et le beau temps). En photographie contemporain il faut innover en photographiant son fils se brossant les dents devant le miroir ou en montrant trois adolescents étendus sur un lit en train de papoter : Jean-Marie Wynants aime ça !!!).

En littérature, c'est la même chose. Voir les écrivains médiocres que je descends en flèche et qui ont du succès : ils sont formatés.

De toutes façons, Jean-Pierre, ces écrivains savent qu'ils sont moyens et qu'ils font de la littérature pour la sous-culture de masse, mais ils s'en tapent, car l'argent entre allègrement dans leurs caisses.

Les lecteurs, pour la plupart, sont des incultes soumis au diktat de la critique ou des médias : en cela ils reconnaissent de moins en moins la littérature de haute qualité.

On est donc dans une démocratie de bas niveau ou plutôt dans une fausse démocratie dans la mesure où le talent est immolé (encore plus s'il n'est pas médiatique) ou en tous cas noyé dans les produits de consommation courante du style Nothomb, Geluck, Musso, Lévy, Schmitt, etc.

Il convient d'aimer ces derniers. Les gens n'ont plus le choix, quoi qu'on en pense, à moins de fournir des efforts pour découvrir la perle rare...

Démocratie ?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
PierreVDM
Membre
Membre


Nombre de messages : 169
Localisation : Berlin
Date d'inscription : 17/11/2013

MessageSujet: Re: Ecrivains et lecteurs...   26/8/2014, 17:10

Assez d'accord pour parler de formatage. Mais je ne sais pas si JeanPierre Poccioni voulait parler de ça. J'ai l'impression qu'il y a plusieurs idées mais je ne suis pas bien sûr de saisir le fond de la pensée.
Aujourd'hui, il est certain que beaucoup de lecteurs veulent se démarquer, quand d'autres semblent avoir ce besoin de tourner avec le vent, de détester (pouce rouge vers le bas) quand il est bon de détester, d'aimer (pouce vert vers le bas) quand on veut coller au gros des troupes.
Peut-être en revient-on à un autre sujet abordé ici il y a peu : la disponibilité de la littérature dans les lieux de ventes (toujours les mêmes auteurs à succès, là où la masse passe - passant en général d'ailleurs sans l'idée d'acheter un livre, à se demander sur tous ces best-sellers, combien sont vraiment lus? Question antique, je le reconnais)
En ce qui concerne les auteurs, je comprends moins le point de vue de Jean Pierre.
En tous les cas, j'étais sidéré quand j'ai appris l'existence d'une école pour devenir écrivain à Berlin. J'ai d'abord ri. Jaune. Puis me suis demandé si on ne commençait pas à formater là aussi, les auteurs, dans un souci de rentabilité. Et si on formate les auteurs, on formate d'autant plus les lecteurs. J'ignore si ce genre d'école existe en France. Je n'en serais pas si étonné au siècle de la rentabilité par dessus tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Ecrivains et lecteurs...   26/8/2014, 18:08

Pierre écrit :

"En ce qui concerne les auteurs, je comprends moins le point de vue de Jean Pierre."

Comprendre au sens courant d'admettre ou au sens strict d'appréhender par l'esprit ?

A relire mon message il me semble clair.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PierreVDM
Membre
Membre


Nombre de messages : 169
Localisation : Berlin
Date d'inscription : 17/11/2013

MessageSujet: Re: Ecrivains et lecteurs...   26/8/2014, 18:28

Annoncez-vous que l'écrivain-créateur tend à disparaître?
et qu'il est victime forcée d'un système où il n'aurait plus sa place ou son rang?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Ecrivains et lecteurs...   26/8/2014, 19:50

Les créateurs existent toujours bien sûr, mais face à eux le comportement change par ce que Michel Onfray nomme l'égalitarisme.

Premier temps: l'artiste est un homme du commun, il n'a rien d'exceptionnel. Il est mon égal, je suis le sien.

Second temps: compte tenu de ce qui précède il faut que l'artiste tienne compte de MOI, créer pour MOI ( comme le fait un industriel ou un cuisinier!) et quand je suis mal servi j'ai le droit de le lui signifier.

Ce n'est pas une mort de la création mais son exercice est rendu plus difficile. Sauf bien sur quand le créateur devient célèbre et/donc riche auquel cas il a cette fois tous les droits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2370
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Ecrivains et lecteurs...   30/8/2014, 13:23

Jean-Pierre Poccioni a écrit:
On explique aux auteurs comment ils doivent écrire et ce qu’ils devraient éviter. Et on attend d’eux qu’ils écoutent sagement le petit doigt sur la couture du pantalon.

Que ce comportement existe, je n'en doute pas, mais est-il si fréquent que cela, en toute objectivité?

Quand je discute littérature avec des gens, que ce soit sur internet ou ailleurs, je n'en entends pas beaucoup qui disent "cet auteur devrait faire ceci ou ne pas faire cela".

Ce qui est indéniable c'est que grâce à - ou à cause de selon le point de vue qu'on adopte - internet, les gens ont beaucoup plus de possibilités d'exprimer leur avis. Jadis il n'y avait que le courrier des lecteurs ou la lettre personnelle à l'auteur, ce qui créait d'emblée un énorme filtre. On peut penser que seuls les lecteurs les plus cultivés et les plus pointus s'exprimaient, en fait. Si cette hypothèse est exacte, l'auteur ne savait que très peu ce que monsieur Tout-le-Monde pensait de ses oeuvres. Si tous les lecteurs d'avant l'ère internet avaient eu autant l'occasion de faire savoir ce qu'ils pensaient, qui sait ce qu'on aurait lu et entendu?


Tu vas sans doute trouver que "François relativise tout comme d'habitude" mais pour moi chercher à objectiver n'est pas relativiser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2370
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Ecrivains et lecteurs...   30/8/2014, 13:39

Jipi a écrit:
Les injonctions sont fréquentes : il convient d'aimer celui-ci ou celui-là...

Même remarque que ci-dessus: ce type d'injonction est fréquent peut-être, et je suis le premier à le regretter, mais moi qui lis beaucoup sur internet, écoute très souvent la radio et regarde régulièrement la télé, j'ai l'impression de lire et entendre très fréquemment aussi des gens qui s'expriment contre tout type de formatage. Nous vivons dans un pays où toutes les tendances existent et peuvent s'exprimer, c'est déjà pas si mal comparé à d'autres régions du monde.


A part ça, en te lisant je ne peux une nouvelle fois m'empêcher de te conseiller de lire "Du bonheur d'être réac" de Tillinac, il tient exactement le même type de discours que toi, c'est fascinant.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Ecrivains et lecteurs...   30/8/2014, 13:54

"Que ce comportement existe, je n'en doute pas, mais est-il si fréquent que cela, en toute objectivité?"

Si je relève l'expression " en toute objectivité" expression qui désigne une intention dont on peut dire qu'il ne suffit pas de la clamer pour l'atteindre j'en déduis que "quelque chose" laisse comprendre que la mienne est sujette à caution ou plus exactement plus spécialement sujette à caution qu'une autre.

Reste la question des possibilités actuelles qu'ont les gens qui n'ont le plus souvent rien à dire d'intéressant de le dire à d'autres qui au demeurant s'en moquent puisqu'ils sont sur Internet  pour parler et peu pour écouter, une question dont on aura compris à quel point elle me passionne.Qu'en dire, sinon que j'en suis depuis pas mal de temps revenu. Internet que certains aiment présenter comme une démocratie d'opinion est un totalitarisme de type égalitaire, c'est-à-dire de la pire espèce.C'est aussi en certaines situations un mal nécessaire ou du moins difficilement contournable...

Quant au rapprochement entre Tillinac et Jipi c'est un peu comme celui qu'on peut faire entre Mélanchon et Marine le Pen. Parfois les mêmes mots mais recouvrent-ils les mêmes intentions et la même idéologie sous-jacente ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2370
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Ecrivains et lecteurs...   30/8/2014, 14:39

Jean-Pierre Poccioni a écrit:
Si je relève l'expression " en toute objectivité" expression qui désigne une intention dont on peut dire qu'il ne suffit pas de la clamer pour l'atteindre j'en déduis que "quelque chose" laisse comprendre que la mienne est sujette à caution ou plus exactement plus spécialement sujette à caution qu'une autre.

En d'autres termes, il n'est plus permis d'inviter quelqu'un à s'interroger sur ce qu'il a dit ou écrit.

La mort de toute discussion en somme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Ecrivains et lecteurs...   30/8/2014, 15:01

On peut appeler cela "inviter quelqu'un à s'interroger sur ce qu'il a dit ou écrit"

Remarque : Il me semble que François, qui n'intervient plus guère dans ce forum, ne réapparait que pour se poser en contradicteur souvent acerbe de mes propos. Pour preuve un simple coup d'oeil sur les échanges les plus récents...Qu'est-ce à dire ? Une petite crise d'intolérance ? Un léger manque de politiquement correct ? Ou toute autre cause ne nous regardant pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5890
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Ecrivains et lecteurs...   30/8/2014, 15:13

Jean-Pierre Poccioni a écrit:
On peut appeler cela "inviter quelqu'un à s'interroger sur ce qu'il a dit ou écrit"

Remarque : Il me semble que François, qui n'intervient plus guère dans ce forum, ne réapparait que pour se poser en contradicteur souvent acerbe de mes propos. Pour preuve un simple coup d'oeil sur les échanges les plus récents...Qu'est-ce à dire ? Une petite crise d'intolérance ? Un léger manque de politiquement correct ? Ou toute autre cause ne nous regardant pas ?

Dites les gars ! Pas moyen de rester cool les mecs ?!!!

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2370
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Ecrivains et lecteurs...   30/8/2014, 15:25

Jean-Pierre Poccioni a écrit:
On peut appeler cela "inviter quelqu'un à s'interroger sur ce qu'il a dit ou écrit"

Remarque : Il me semble que François, qui n'intervient plus guère dans ce forum, ne réapparait que pour se poser en contradicteur souvent acerbe de mes propos. Pour preuve un simple coup d'oeil sur les échanges les plus récents...Qu'est-ce à dire ? Une petite crise d'intolérance ? Un léger manque de politiquement correct ? Ou toute autre cause ne nous regardant pas ?

Contradicteur, contradictions, c'est le sujet du jour, dirait-on.

Il y a à peine une semaine pourtant nous discutions encore à propos de la barbarie des islamistes et tu écrivais "Voilà un sujet sur lequel François nous sommes d'accords !"

Contradiction ? ;-)

Je ne vois rien d'acerbe dans mes propos, si j'ai dérapé quelque part dites-moi où, j'ai juste l'impression d'avoir exprimé des avis très posément et sans la moindre agressivité. Si placer "en toute objectivité" dans une question est considéré comme acerbe, alors je vais devoir me retirer, mais toujours dans le calme et la bonne humeur, car pour moi la discussion se déroulait de façon tout à fait normale. J'ajoute que nous avons toujours eu des avis divergents sur pas mal de choses, donc il n'y rien d'exceptionnel dans mes dernières interventions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Ecrivains et lecteurs...   30/8/2014, 15:37

Je pensais te conduire à t'interroger sur ton rapport avec moi., rien d'autre!

Une précision cependant. Que nous soyons parfois en accord n'est pas contradictoire avec ce que j'ai écrit. J'évoquais une généralité qu'il faut être aveugle pour ne pas voir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2370
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Ecrivains et lecteurs...   30/8/2014, 15:53

Un MP suivra, ceci devient un peu personnel je trouve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2370
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Ecrivains et lecteurs...   30/8/2014, 16:19

Maintenant vous m'excuserez, je reçois des amis ce soir et je dois aller choisir mes vins !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5890
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Ecrivains et lecteurs...   31/8/2014, 10:55

François a écrit:
Maintenant vous m'excuserez, je reçois des amis ce soir et je dois aller choisir mes vins !


Il me semble avoir déjà lu cela plusieurs fois !!!

Je n'ai même pas pu goûter le résultat de tes choix vinicoles !!!

Allez ! j'espère que la soirée amicale fut bonne.

Et moi pendant ce temps-là (tant que l'on est dans les échanges des pensées vespérales !!!!), je suis allé à la fête pour les cinquante ans d'un cousin que j'appelle mon petit frère de pensée !!!

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2370
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Ecrivains et lecteurs...   31/8/2014, 13:53

Le Pouilly Fumé Jean Voisier 2013 était agréable en bouche mais manquait de nez mais je m'en doutais car c'est un Pouillé Fumé assez bon marché. Le Pessac-Léognan Le Louvetier 2009 était à la hauteur de mes attentes.  Quant au Médoc Château Les Ormes Sorbet 2001 que j'ai sorti en fin de repas pour le pur plaisir de la dégustation, il a été fort apprécié par les convives mais il était plus que temps de le boire, il était probablement meilleur il y a 4-5 ans.

Et pour la petite histoire nous fêtions nos 30 ans de mariage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5890
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Ecrivains et lecteurs...   31/8/2014, 14:26

Toutes mes félicitations pour cet anniversaire de mariage !
Un fameux bail !!!

Et nous fêterons nos 30 ans, de mon côté, le 7 avril 2015 !!!

Petit calcul vite fait : je me suis sans doute marié plus tardivement après de nombreuses aventures dans le monde...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2370
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Ecrivains et lecteurs...   31/8/2014, 14:52

Aventures... héhé, voilà un mot qui dans le contexte peut désigner des réalités diverses !

Mais je crois que c'est surtout moi qui me suis marié jeune, j'allais à peine avoir 22 ans. Trop jeune, me disaient certains à l'époque mais je n'ai jamais rien regretté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5890
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Ecrivains et lecteurs...   31/8/2014, 15:00

Mais oui c'était le sens de mon allusion sur le calcul vite fait !!!

Trop jeune... ils n'avaient pas tort... Car le taux de réussite est souvent encore plus bas dans les couples qui se marient jeunes (sans vouloir généraliser bien évidemment).

Quand on se marie très jeune, on ne connaît pas nécessairement grand chose de la vie extérieure hors couple définitif.

Avec le recul je suis content de m'être fixé/marié à 32/33 ans (âge noble et christique !!!), car cela me permit de découvrir plein de choses (expériences palpitantes à des degrés divers : expériences qui m'ont aidé à croître intérieurement. Je n'aurais pas pu le faire en me mariant jeune.).

Bien entendu ce que nous disons, nous le disons après coup !!!

C'est comme le gars qui achète un appareil-photo Olympus de telle série ou une télévision. Il va rarement te dire que son appareil est mauvais !!!
Surréaliste ma comparaison, mais je suis surréaliste !!!

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
yugcib
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 979
Age : 69
Localisation : 186 route d'Audon 40400 Tartas
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: Ecrivains et lecteurs...   19/11/2014, 14:15

... Moi aussi, mais un tout petit peu plus tôt que Jipi, c'est à dire à 27 ans soit 5 ans avant Jipi... Je me suis marié après avoir comme on dit "profité"... En fait de "profiter", j'ai surtout -pour ne pas dire "pour l'essentiel"- crapahuté en vélo dans toute la France, dormant dans des fossés, dans des granges, dans des auberges de jeunesse... Et fait quelques "noubas" avec de bons copains...
Cependant, dans ce long célibat endurci et bohème... J'ai... Maintes fois "tiré la langue" question filles et femmes qui, quasiment toutes, n'étaient guère intéressées par un mec dans mon genre, un peu anarchiste sur les bords, sans projets, sans "grandes aspirations"... Sauf une fois, mais "con que j'étais", j'ai pas su voir : elle était très chic/très gentille/très simple, et ses parents pourtant bien bourgeois bien dans le conformisme, m'appréciaient, oui, le mec que j'étais... Elle m'avait accompagné le jour où je partais avec mon vélo pour un crapahut en Angleterre, et je l'ai laissée me dire au revoir au moment d'embarquer dans l'overcraft...
Et je l'ai plus revue, je me suis lancé dans de nouveaux périples... J'avais à l'époque 21 ans... Et ce n'est que sept ans plus tard, qu'alors j'ai "craqué" -mais vraiment craqué- pour celle qui est ma femme depuis le samedi 9 août 1975...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ecrivains et lecteurs...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ecrivains et lecteurs...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ecrivains en Herbe
» TEST DE LECTEURS CD sur Passion-Tube !
» Ecrivains et Chasseurs
» Lecteurs de comics, net ou pas net !
» 20ième CARRE DES ECRIVAINS le 19 nov. 2011 à MARSEILLE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion des mots :: Forums de discussions :: La littérature et le langage-
Sauter vers: