Passion des mots

Forum culturel
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le roman et la littérature

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Le roman et la littérature    23/1/2014, 14:49

Pour eux qui aiment que la création littéraire se penche sur elle-même, non pas classiquement dans un essai, mais au coeur même d'un roman, deux textes très intéressants:

J.M Coetze: L'homme ralenti qui date de quelques années et est encore plus piquant pour ceux qui auraient lu Elisabeth Costello du même auteur.

Ian Mc Ewan : Opération Sweet tooth, son dernier roman.

Le premier de l'ordre de la fantaisie avec une évolution si surprenante que je veille à n'en rien dire. Le second plus classique dans la mesure où l'auteur de Samedi sait l'être...

Occasion aussi de découvrir deux écrivains anglophones remarquables,  certes très connus,  mais il arrive que l'on néglige les plus évidentes signatures !

PS: Non, je n'ai pas oublié volontairement La nuit de l'Oracle, c'est même ce qu'il y a de mieux dans ce roman.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PierreVDM
Membre
Membre


Nombre de messages : 169
Localisation : Berlin
Date d'inscription : 17/11/2013

MessageSujet: Re: Le roman et la littérature    25/1/2014, 00:26

Tiens! Un hasard? Mon amie vient de lire le Mac Ewan (qui s appelle "Honig" en allemand, soit miel, du nom d une opération apparemment). Elle l a dévoré, comme on dit de coutume. Ce doit donc être prenant.
Je n ai, pour ma part, lu qu un livre de cet auteur. Amsterdam. Que j avais aimé sans trop me souvenir pourquoi. Je m étais dit que je relirai Mac Ewan un jour, mais je n ai toujours pas retenté.
Une vie ne suffira sûrement pas, il faut s y résoudre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2370
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Le roman et la littérature    25/1/2014, 11:56

Plusieurs personnes m'ont déjà recommandé Ian Mc Ewan, il se trouve sur ma liste (de plus en plus interminable*) d'auteurs à lire un jour.

* Hier un nouveau collègue de langue maternelle néerlandaise et amateur de grand style (de ses propres dires) m'a longuement parlé de Jeroen Brouwers, Peter Verhelst, Thomas Roosenboom, Gerard Reve et Willem Frederik Hermans entre autres qui font selon lui partie des tout grands stylistes de la littérature néerlandaise. Quand je pense à tout ce que j'ai envie de lire en anglais et tous les grands romans en français que je n'ai pas encore lus, je ne suis pas sorti de l'auberge!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Le roman et la littérature    25/1/2014, 13:15

Ian Mc Ewan est un écrivain de grand talent que j'aime beaucoup bien qu'il soit inégal mais je n'approuve pas pour autant la stupide propension à le désigner comme le plus grand écrivain anglais vivant. Notre époque est malade de hit parades et classements.


"Jeroen Brouwers, Peter Verhelst, Thomas Roosenboom, Gerard Reve et Willem Frederik Hermans"

Ciel ! je ne connais que Brouwers ( Jours Blancs) et Reve, dont j'ai par contre tout lu, parce que j'aime,  mais aussi parce que je connais personnellement un de ses traducteurs en français.Il faut dire que dès l'instant où j'entre en contact personnel avec un écrivain ou un traducteur je lis tout ce qu'à écrit cette personne.

J'observe cependant quelques absences insolites de cette liste : Gerbrand Baker, Erwin Mortier et surtout la merveilleuse Hella S Haasse.

Comme toujours le plus ardent lecteur découvre l'étendue de son inculture !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2370
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Le roman et la littérature    25/1/2014, 16:47

Hella Haase en effet, je connais cet auteur(e) et nous en avons parlé avec mon collègue mais lui trouvait qu'il y avait trop de psychologie dans ses romans, ce qui pour moi n'est pas du tout un problème, mais ceci illustre une fois encore que nous ne cherchons pas tous la même chose dans la littérature.

Sauf erreur j'avais posté un commentaire sur Passion des Mots sur "Les Routes de l'Imaginaire" de Hella Haase.

Par contre nous n'avons pas évoqué Mortier mais je le connais de nom parce que tu en as parlé ici, je m'en souviens très bien, ce qui fait que son roman Godenslaap figure sur ma liste.

Quant à Baker j'avoue ne pas le connaître du tout.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Le roman et la littérature    25/1/2014, 17:13

Il me semble, sous réserve, que "trop de psychologie" doit être compris comme "des analyses psychologiques trop longues et/ou encombrantes" car au sens propre il ne peut y avoir "trop" de psychologie. Dans le cas de Haase c'est un point de vue un peu surprenant.  Voici un lecteur qui devrait aborder Proust, s'il ne l'a fait, avec une extrême défiance et pourrait aborder Jean-Pierre Poccioni qui évite presque systématiquement les analyses parce qu'il pense que les actes et comportements des personnages peuvent les remplacer, comme dans la vie. !

J'ai connu Gerbrand Baker par Bertrand Abraham qui a traduit La-Haut tout est calme un fort beau roman et Le détour autre roman que j'ai moins apprécié mais que beaucoup de personnes autour de moi ont aimé. C'est lui qui a traduit certains textes de Reve.

Gerbrand Baker évoque des personnages dans des décors naturels et emportés dans des relations  humaines décrites avec beaucoup de sensibilité. Une belle écriture aussi, ce qui ne gâte rien ! Il y a chez lui quelque chose de très simple et pur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2370
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Le roman et la littérature    25/1/2014, 17:30

Jean-Pierre Poccioni a écrit:
Il me semble, sous réserve, que "trop de psychologie" doit être compris comme "des analyses psychologiques trop longues et/ou encombrantes" car au sens propre il ne peut y avoir "trop" de psychologie. Dans le cas de Haase c'est un point de vue un peu surprenant.
Oui, c'est bien cela que mon collègue voulait dire et cela m'a surpris aussi. Je lui conseillerais bien de lire du Poccioni mais le problème est qu'il ne lit, m'a-t-il dit, qu'en néerlandais car il estime ne pas maîtriser suffisamment le français pour s'attaquer aux grands stylistes francophones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le roman et la littérature    

Revenir en haut Aller en bas
 
Le roman et la littérature
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BEOWULF : l'épopée fondamentale de la littérature anglaise.
» Littérature Jeunesse : les vampires, c'est bien mais il doit bien y avoir autre chose...
» Littérature frénétique
» [Thème] Littérature populaire et politique-fiction
» Travail et littérature (Anti)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion des mots :: Forums de discussions :: La littérature et le langage-
Sauter vers: