Passion des mots

Forum culturel
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

  poèmes de majalis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Majalis
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 202
Age : 72
Date d'inscription : 28/05/2013

MessageSujet: Re: poèmes de majalis   7/8/2013, 12:53

Bonjour Jean- Pierre Poccioni

oui, tu as raison je ne me suis pas bien relue, ça reste encore confus.
je corrige donc:
c'est la source qui est douce et intarissable, j'aurais du écrire" douce  la source.."
je rectifie:
Elles s'envolent noires comme une ombre
avec la peur au ventre


merci pour ton aide!Smile 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Majalis
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 202
Age : 72
Date d'inscription : 28/05/2013

MessageSujet: Re: poèmes de majalis   8/8/2013, 14:02

Jean-Pierre Poccioni a écrit:
Générosité de certains thèmes, impressionnisme d'autres, mais toujours une certaine imprécision dans la facture qui m'empêche d'adhérer.


Ce qui reste un point de vue personnel bien entendu....


Pas grave si tu n'adhère pas., chacun son style.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: poèmes de Majalis   8/8/2013, 16:22

Quand je rencontre un lecteur qui n'adhère pas pleinement à mes romans ( je n'ai pas dit qui déteste! ) je cherche à savoir ce qui fait obstacle, quel est l'élément qui empêche que cette personne entre dans mon univers. Bref je veux comprendre...

Dire au contraire : " Aucune importance, chacun ses goûts" est d'une part faux ( chacun ses goûts est une affirmation surtout pratiquée par ceux qui n'en n'ont pas) et d'autre part stérile puisque je laisse s'établir, non sans un certain mépris, une irrémédiable distance  qui est l'exact contraire de la vocation de l'écrivain qui est de communiquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Majalis
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 202
Age : 72
Date d'inscription : 28/05/2013

MessageSujet: Re: poèmes de majalis   8/8/2013, 17:08

je n'ai pas dit chacun ses "gouts", j'ai dis "style", nuance.

Jean-Pierre ce qui fait blocage est-ce mes fautes de style, d'orthographe ou la forme?
à la re-lecture de mes poème je corrige et tache de savoir ce qui pourrait donner le mot exact à ma vision personnelle d'une image que j'ai en moi, j'essaye de communiquer et n'y parviens vraisemblablement pas, vu ta critique.
oui, le lecteur a le droit d'adhérer ou pas comme pour tes romans, mais je te demande le pourquoi tu n'adhères pas.
Alors qu'en penses-tu?
Tu m'as fait découvrir Salah Stétié que j'apprécie de plus en plus, je lis et relis ses poèmes, je vois ses souffrances il les vit à travers les mots qu'il écrit, comme ceux de Marina Tsvetaeva et Anna Akhmatova qui ont dénoncé le stalinisme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: poèmes de Majalis   9/8/2013, 07:54

Vous avez posé le doigt vous-même sur le problème en écrivant : " Je ne me suis pas bien relue" Un poème c'est très court, il est donc peu logique qu'avant d'être proposé à des lecteurs il ne soit pas lu et relu, plutôt dix fois qu'une, chaque lecture ciblant un aspect.

Une lecture du sens.

Une lecture du vocabulaire

Une lecture grammaticale ( vous posez souvent des mots sans lien grammatical y compris implicite )

Une lecture musicale de préférence à haute voix.

Et même une relecture orthographique bien que cet aspect soit anecdotique et pratique.

Vous dites privilégier l'expression spontanée. C'est bien mais on peut se demander quel poète fait autrement ! Cela n'interdit pas de travailler ensuite cette matière surgit du fond de soi pour lui donner le poli qu'elle mérite et qui n'est pas de l'ordre du "policé"

Voici donc une réponse: je n'adhère pas parce que je suis agressé par de trop nombreuses imperfections et même fautes.

Pour le reste je m'arrête pour ne pas aller dans le sens des ateliers d'écriture auxquels je ne crois pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Majalis
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 202
Age : 72
Date d'inscription : 28/05/2013

MessageSujet: Re: poèmes de majalis   9/8/2013, 10:54

Merci, Jean-Pierre , je tiendrai compte des points importants cités plus haut, je vais re-travailler ce dernier poème, si je peux encore appelé cela un poème..plutot prose rapide,  ce qui me passe en premier par la tete. Smile 
j'attendrai encore avant de re- poster, quelque chose de construit et qui a du sens, du vrai sens..Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Majalis
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 202
Age : 72
Date d'inscription : 28/05/2013

MessageSujet: Re: poèmes de majalis   9/8/2013, 12:33

comme ceci par ex, il y a à peine 3 semaines..tout un poème, pas besoin de le corriger celui-là!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: poèmes de Majalis   9/8/2013, 14:22

Impressionante brûlure, certes, mais quel est son sens, ici ?

Par ailleurs croyez-vous êtres seule à vous colleter au réel ?

Que savez-vous des atteintes du corps des autres qui n'en disent rien et ne postent ni leurs analyses ni leurs électrocardiogrammes ou autres misères ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Majalis
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 202
Age : 72
Date d'inscription : 28/05/2013

MessageSujet: Re: poèmes de majalis   9/8/2013, 14:44

non, je ne vous remercierai plus de compatir,et vous parliez de communication?,
j'hésiterez dorénavant encore à communiquer quoi que ce soit dans ce forum, mais quelle déception!Littéralement éjectée!
j'ai soigné des malades durant vingt ans et connais la misère humaine,  je pouvais me passer de votre remarque Jean-Pierre Poccioni!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Majalis
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 202
Age : 72
Date d'inscription : 28/05/2013

MessageSujet: Re: poèmes de majalis   9/8/2013, 15:03

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: poèmes de Majalis   9/8/2013, 15:59

Il me semble, à en juger par l'esprit et la virulence de votre réaction, que vous êtes vexée de n'avoir pas pensé que d'autres membres pouvaient vivre des problèmes de santé aussi sérieux voire beaucoup plus sérieux que les vôtres dont au demeurant je ne conteste en rien la gravité.

Je parle en effet de communication c'est-à-dire d'un acte bilatéral. Vous postez vos poèmes et réagissez très peu aux créations des autres. Vous exposez vos misères et n'imaginez pas celles des autres.

Je précise cependant que je vous ai pas "éjectée" ( à quel titre le ferais-je?) mais que vous l'avez interprété comme tel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5897
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: poèmes de majalis   9/8/2013, 16:00

majalis a écrit:

j'ai soigné des malades durant vingt ans et connais la misère humaine
Très sincèrement louable.
Sans doute que Jean-Pierre, homme sensible que je connais, ne comprenais pas cette intrusion brusque dans ce topic.

Cela me donne des idées : pourquoi ne pas parler dans un autre salon de votre tâche qui a duré vingt années ?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Majalis
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 202
Age : 72
Date d'inscription : 28/05/2013

MessageSujet: Re: poèmes de majalis   13/8/2013, 13:57

Les aiguilles raclent les dernières secondes.
Dans l’heure,
La lenteur s’étale, comme beurre sur le pain.
Au lointain, le ciel gronde, retient le temps qui nous sépare,
te mène vers ton chemin.


L’étincelle jaillit, indolore le ciel s’obscurcit.
Les yeux crevés, les dernières étoiles se nourrissent d’un silence sonore.
Un cœur bat dans l’encoignure , le balancier n’arrete pas sa démesure,
ni la morsure des mots figés dans l’écriture.

En filigrane se tisse un lien éphémère,
d’ une fille à sa mère.
Plus rien ne bouge , plus rien ne s’arrête ,
Hormis les voyelles en fleur, vers une nuit muette.
Tel un tableau de Pierre Soulages.

Les oiseaux emportent l’adieu sur leurs ailes,
l’écho
roule et déroule son tapis sonore.
Vibration fébrile, voix d’un coeur intime, si fragile et sans voie,
échoue dans un autre temps, sans toi
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5897
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: poèmes de majalis   14/8/2013, 00:52

Quelques vers très intéressants.

J'avais envie de vous dire lesquels et de vous faire l'une ou l'autre suggestion.

D'autres vers qui cadrent moins avec un langage poétique original.

J'imagine en vous lisant que la langue française est parfois un obstacle pour vous (la structure de la langue et parfois l'un ou l'autre cliché posent problème) et en même temps je suis étonné de quelques heureuses audaces.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Poèmes de Majalis   14/8/2013, 06:32

Je ne dirais pas autre chose ...

Au bilan, un poème plus intéressant que ce qui fut posté antérieurement mais encore très déséquilibré, quasi aléatoire pour exprimer le fait qu'il ne donne pas le sentiment d'un élan cohérent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Majalis
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 202
Age : 72
Date d'inscription : 28/05/2013

MessageSujet: Re: poèmes de majalis   14/8/2013, 08:49

Jipi a écrit:
Quelques vers très intéressants.

J'avais envie de vous dire lesquels et de vous faire l'une ou l'autre suggestion.

D'autres vers qui cadrent moins avec un langage poétique original.

J'imagine en vous lisant que la langue française est parfois un obstacle pour vous  (la structure de la langue et parfois l'un ou l'autre cliché posent problème) et en même temps je suis étonné de quelques heureuses audaces.
j'attends vos suggestions, jipi, je pratique la langue française journellement depuis des années, sauf que j'ai suivi mes primaires en néerlandais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Majalis
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 202
Age : 72
Date d'inscription : 28/05/2013

MessageSujet: Re: poèmes de majalis   14/8/2013, 08:54

Jean-Pierre Poccioni a écrit:
Je ne dirais pas autre chose ...

Au bilan, un poème plus intéressant que ce qui fut posté antérieurement mais encore très déséquilibré, quasi aléatoire pour exprimer le fait qu'il ne donne pas le sentiment d'un élan cohérent.
donc il y a progrès, c'est plustot encourageant Jean-Pierre Poccioni, merci, je poursuivrai, avec plus d'équilibre et de cohérence en gardant le premier élan, je me lance!Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5897
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: poèmes de majalis   15/8/2013, 12:37

Ici j'ai retenu les très bonnes parties de votre texte :



Les aiguilles raclent les dernières secondes

La lenteur s’étale

Au lointain, le ciel retient le temps qui nous sépare,

Les yeux crevés, les dernières étoiles se nourrissent d’un silence

Un cœur bat dans l’encoignure , le balancier n’arrête pas sa démesure,

ni la morsure des mots figés dans l’écriture.

Hormis les voyelles en fleur

Les oiseaux emportent l’adieu sur leurs ailes,

Vibration fébrile
.


Parties à préserver, car elles entrent pleinement dans le cadre d'un langage poétique surprenant.

Autre poème à recréer à partir de ces petits noyaux de qualité.


INCROYABLE : ON A UN AUTRE POÈME DE QUALITÉ... Je viens de faire la découverte !!!

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5897
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: poèmes de majalis   15/8/2013, 12:45

Sans doute un de vos meilleurs poèmes (!!!) :


Les aiguilles raclent les dernières secondes.

La lenteur s’étale.

Au lointain, le ciel retient le temps qui nous sépare.

Les yeux crevés, les dernières étoiles se nourrissent du silence.

Un cœur bat dans l’encoignure : le balancier n’arrête pas sa démesure,

ni la morsure des mots figés dans l’écriture.

Hormis les voyelles en fleur,

Les oiseaux emportent l’adieu sur leurs ailes.

Vibration fébrile.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Majalis
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 202
Age : 72
Date d'inscription : 28/05/2013

MessageSujet: Re: poèmes de majalis   15/8/2013, 13:09

merci jipi,Smile  j'ai pris note des phrases retenues, je retravaillerai ce texte, en un poème plus court et concis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2376
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: poèmes de majalis   15/8/2013, 13:24

Bien vu, Jipi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: poèmes de Majalis   15/8/2013, 14:17

Je suis peu enthousiaste sur la pirouette ( habile) de Jipi.

J'ai parlé au sujet de ce poème d'inspiration aléatoire et la fait d'en rajouter ( même si cette poésie collage est  vaguement oulipienne ) n'arrange rien et fait fi de toute cohérence de l'inspiration et surtout de toute quête de sens.

Quant à l'attitude de Majalis je ta trouve étrange. Ma proposition de dialogue constructif n'était en rien une incitation à la soumission inconditionnelle !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5897
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: poèmes de majalis   15/8/2013, 14:51

Si, si je t'assure... l'ensemble est assez cohérent même si le ton semble vaguement oulipien !!!

Étonné d'ailleurs du résultat aléatoire. Mais bon... c'est un pur hasard.

En tous cas, en tant que poète (ne détenant aucune vérité !) je pense que c'est vers cette voie que Majalis devrait aller.

Je ne vois pas en quoi Majalis se soumet inconditionnellement ?!!! Se soumettre à quoi et à qui ?!!!

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Majalis
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 202
Age : 72
Date d'inscription : 28/05/2013

MessageSujet: Re: poèmes de majalis   15/8/2013, 15:12

Jean -Pierre et jipi, les mots utilisés dans ce dernier poèmes ne sont pas le fruit du pur hasard, mais  choisis avec soin.
Maintenant si vous me dites que je dois donner du sens et de la cohérence ce ne sera pas facile, car je me rends compte maintenant que les mots mère et fille sont  supprimés, ce qui à mes yeux était l'essentiel.

j'ai un peu corrigé la dernière version que je vous soumet(sans me sentir soumise!)Razz :

En un temps secret, la rage mêlée de douceur
Les aiguilles raclent les dernières heures,
                la lenteur s’étale .
Au lointain, le ciel retient le temps qui sépare mère et fille.
Les yeux crevés les dernières étoiles s'accordent dans un  silence
          grinçant tiré de nostalgie.
Un cœur bat dans l’encoignure : le balancier n’arrête pas sa démesure,
     ni la morsure des mots figés dans l’écriture.
Vibration fébrile, les oiseaux emportent l’adieu sur leurs ailes,
montent à la verticale, s'abreuvent  d'une pluie d’étoiles,
                      s'offrent à l'aurore.

c.t.


Dernière édition par majalis le 15/8/2013, 15:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: poèmes de Majalis   15/8/2013, 15:33

Cher Jipi je te laisse l'usage de l'adverbe "assez" accolé à cohérent mais il me semble t'avoir connu plus exact !

Quant à la notion de soumission, pour aussi excessive que puisse sembler l'expression, elle se réfère à la facilité ( apparente?) avec laquelle Majalis abandonne une direction de son poème au profit d'une autre qui, avec les réserves qu'imposent les incertitudes de son écriture, est d'une nature complètement divergente. J'aurais trouvé plus logique et plus volontaire qu'elle s'accroche à son propos initial tout en en modifiant la forme.

Reste de ton intervention l'idée d'une voie pour Majalis qui serait, à en juger par l'exemple donné, fondée sur une élimination radicale des approximations et autres métaphores douteuses ou simplement maladroites. Comment cette fois ne pas t'approuver ?

La vérité à retenir c'est qu'il y a dans l'écriture de Majalis les signes d'une poésie incontestable qui mérite qu'elle s'y adonne avec détermination. Je n'ai, je crois, jamais dit autre chose.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: poèmes de majalis   

Revenir en haut Aller en bas
 
poèmes de majalis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Poèmes dans Bleach
» Cahiers de poèmes, Emily Brontë
» Vos poètes et poèmes préférés
» Poèmes tous doux...
» Les poèmes gagnants/ TARI, DDP HUOR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion des mots :: Forums de discussions :: Les écrits de nos membres-
Sauter vers: