Passion des mots

Forum culturel
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 RÉFLEXION PHOTOGRAPHIQUE N° 1 : LA PLÉTHORE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5901
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: RÉFLEXION PHOTOGRAPHIQUE N° 1 : LA PLÉTHORE    28/3/2013, 18:41

TEXTE DÉFINITIF (ERREURS DANS LE DOCUMENT PRÉCÉDENT QUI A ÉTÉ SUPPRIMÉ)


Jean Mounicq, grand photographe français, affirmait en 2012 que 90 % de livres photographiques ne devraient pas exister pour des raisons trop longues à évoquer ici (on en reparlera). William Klein, autre grand photographe, affirmait que, si l'on voulait être honnête, la vie d’un photographe (même d’un grand photographe) se résume à une production digne d'intérêt oscillant entre 100 et 250 photos !

Ces réflexions de quelques « grands » devraient nous titiller. Elles n'entrent pas, malheureusement, dans le cadre de ce que l'on observe de plus en plus aujourd'hui. En effet c'est la profusion qui prend de plus en plus de place par rapport à la qualité photographique. Un autre exemple souvent cité (et notamment dans le blog de Hervé Le Gall) est actuellement la plate-forme Flickr : on y assiste non seulement à une profusion au détriment de la photographie qualitative, mais on y découvre aussi une confusion permanente entre ce qui est digne d'être montré au public et ce que l'on devrait garder pour soi ou pour un cercle familial.

Je ne vous apprends rien en vous disant que nous vivons dans une société de l’image : chacun croit donc bon de rendre publiques toutes ses propres productions même si elles ne présentent pas toutes un grand intérêt. C'est bien connu : tout le monde est photographe et se croit photographe ! Tout le monde aujourd'hui veut révéler au public et/ou publier ses photographies voire les exposer alors que celles-ci sont peut-être seulement dignes d’être montrées dans le cercle restreint de la famille ou de quelques amis.

Personne n’échappe à ce phénomène de la profusion et, comme le souligne un photographe, je pense que la poubelle est le meilleur ami du photographe !
Je ne suis qu’un photographe amateur (je ne vis pas de la photographie) et je me rends compte que j’élimine encore constamment des photographies : sur les quinze à vingt dernières années je n'ai montré au public que 550 photos. Encore beaucoup trop… et j'élimine de mois en mois. L'élimination, liée à un souci d'exigence, est une quête sans fin... et progressive ! Plusieurs réflexions de photographes (notamment celle de J-C Béchet avec sa technique de l'entonnoir) me poussent à viser à une élimination progressive, proche d'une auto-évaluation permanente. Et ce avant l'auto-destruction finale !!!


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2379
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: RÉFLEXION PHOTOGRAPHIQUE N° 1 : LA PLÉTHORE    3/4/2013, 18:59

Et toi, si ce n'est pas indiscret, tu en es à combien de photos que tu juges "dignes d'intérêt" ? Parce que 250, on y arrive vite, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5901
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: RÉFLEXION PHOTOGRAPHIQUE N° 1 : LA PLÉTHORE    3/4/2013, 23:40

Une question très difficile surtout quand on doit parler de ses propres photos.

La plupart des gens nous encombrent de leurs photographies sur le Net : je vois tous les jours dans certaines plates-formes des gens qui montrent plus de trois mille photos !!!

Je considère que celles que je montre sont au moins dignes d'intérêt et elles apparaissent dans mon site officiel : on tourne en quinze ans (période la plus active) environ à 500 photos montrables donc dignes d'intérêt. Dignes d'intérêt, cela signifie au moins bonnes.

Très petit chiffre par rapport à de nombreux photographes amateurs : je ne désire pas montrer ce qui n'est pas digne d'intérêt pour reprendre ton expression, mais ce « digne d'intérêt » recouvre beaucoup de choses ! Ce qui n'est pas « digne d'intérêt », je ne le montre pas ou va à la poubelle qui est le meilleur ami du photographe !

Le « digne d'intérêt » du premier paragraphe et surtout dans la bouche de Klein marque un niveau encore supérieur à bon et là je ne vais quand même pas te dire ce qui dans ma production est très bon voire excellent ou remarquable. Ce sont les autres qui le disent ou le diront.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: REFLEXION PHOTOGRAPHIQUE    4/4/2013, 07:39

Prenons garde de ne pas mêler l'activité photographique "sociale" qui ne vise rien d'autre qu'une satisfaction personnelle et l'activité photographique à visée artistique dont un des buts est la constitution d'une oeuvre, éventuellement devant un public témoin.

Sur le plan artistique je suis d'avis que la quantité, pléthorique ou non*, est une notion qui ne présente pas beaucoup d'intérêt. Juge-t-on un peintre, un écrivain ou un musicien en fonction de la quantité d'oeuvres produites ?

En tenant compte du fait que ce n'est pas au public de faire le tri et que toute oeuvre montrée s'expose à la critique.

* qui fixe les normes de la pléthore ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5901
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: RÉFLEXION PHOTOGRAPHIQUE N° 1 : LA PLÉTHORE    4/4/2013, 09:29

Je parle évidemment de « visée artistique » et tu as raison, Jean-Pierre, d'établir la différence.

Personnellement ce qui me dérange est ceci : tout le monde veut montrer ses photos au public (voir le nombre de photos publiées sur le Net, dans les livres, dans les revues Photo) et, personnellement (ceci n'engage encore une fois que moi), je pense que ce que l'on montre en phase publique (sur le Net, dans les livres, dans les revues) doit être au moins digne d'intérêt sur le plan artistique sans que cela soit nécessairement des chefs-d'oeuvre. On en est loin !

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: REFLEXION PHOTOGRAPHIQUE    4/4/2013, 11:32

Jipi, tu utilises deux expressions que je souhaite distinguer : montrer au public et publier. Ces deux expressions tendent à se confondre par la disparition du filtre éditorial et il devient aussi facile de publier...sur le Net, que de montrer !

Cela dit montrer des photos n'implique pas toujours une prétention artistique. Beaucoup de personnes agissent sous la pression d'un double effet. D'une part l'outil existe donc on l'utilise ! D'autre part l'époque fabrique un narcissisme qui compense en partie, ou tente de le faire, la déshumanisation de nos sociétés.

Ceux qui sur Facebook ou ailleurs s'exposent en dizaines d'exemplaires se montrent ou montrent ce qu'ils ont fait ou vu et cela est supposé intéressant en soi!

Et s'il n'est pas toujours facile d'échapper à certaines interminables séances de présentations de photographies dans le privé il est par contre facile d'éviter sur le Net les photographies sans intérêt.

Ainsi des auteurs sont heureux de voir leurs oeuvres publiées en ligne... même si personne ne les lit ou ne les regarde !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: RÉFLEXION PHOTOGRAPHIQUE N° 1 : LA PLÉTHORE    

Revenir en haut Aller en bas
 
RÉFLEXION PHOTOGRAPHIQUE N° 1 : LA PLÉTHORE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Précision sur l'appareil photographique [niveau moyen]
» Réflexion sur les mouvements de forme ...
» [JEU : Flash] COLLAPSE : Jeux de réflexion [Gratuit]
» Réflexion sur l'état et l'offre de Disney Village
» Expo photos : Exposition Abstraction photographique à Waterloo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion des mots :: Forums de discussions :: L'art fait vivre-
Sauter vers: