Passion des mots

Forum culturel
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Provocation!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Provocation!    9/1/2013, 08:13

Trouvé dans Extinction de Thomas Bernhard:

" Photographier est une manie ignoble qui atteint peu à peu l'humanité entière, parce qu'elle n'est pas seulement amoureuse de la déformation et de la perversité, mais qu'elle en est entichée et qu'en vérité, à force de photographier, elle prend à la longue le monde déformé et pervers pour le seul véritable. "

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2375
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Provocation!    18/2/2013, 04:22

Une manie, je crois que c'est vrai. Ignoble, je ne sais pas, le mot me paraît fort, pour ne pas dire excessif. Mais j'ai bien lu que tu présentais ce texte comme une provocation.

Ce qui est certain, c'est que la technologie numérique fait que nous appuyons maintenant sur le déclencheur à tout bout de champ, et moi-même je n'y échappe pas quand je visite un nouveau lieu.

Souvent je me demande à quoi ça rime, mais c'est une question que je me pose à propos de bien d'autres de mes comportements et activités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Provocation!    18/2/2013, 09:59

La provocation, incontestable et revendiquée, consiste ici à mettre en avant le génial provocateur qu'était Thomas Bernhard !

Car ce qui est intéressant c'est que les excès de cet auteur finissent par former un courant de conscience, une forme paradoxale de lucidité. Certes il faut accepter de dépasser l'arbre de la provocation, l'adjectif ignoble", pour aller vers le fond, ici le reste de la citation. La photographie comme instrument de déformation du réel au service de nos fantasmes, ce n'est tout de même pas une idée banale !

Pour le reste il faut lire Thomas Bernhard...

Quant au déclenchement surabondant, j'ai au contraire cessé depuis que j'ai troqué mon lourd matériel argentique contre le plus léger possible des appareils numériques dans le temps même où je renonçais à toute création artistique en photographie ( faute de talent) au profit du seul souvenir privé, sorte de bloc notes de mes pérégrinations qui n'a de valeur que pour moi et quelques rares intimes à qui je propose parfois une sélection.

Cela dit que tel ou tel fasse mille photographies à chaque voyage ne me dérange en rien...tant qu'il ne m'en impose pas la "visite commentée" à tout propos et longueur de soirées !

Qui peut nier que cent photographies des premières brasses du petit dernier dans les eaux bleues de Saint Machin sur Mer peuvent lasser ceux qui n'ont pas la sainte motivation des géniteurs du prodige aquatique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2375
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Provocation!    18/2/2013, 10:51

Jean-Pierre Poccioni a écrit:
La photographie comme instrument de déformation du réel au service de nos fantasmes, ce n'est tout de même pas une idée banale !
Loin de là, mais ne pourrait-on pas dire la même chose de la peinture, la sculpture et surtout la littérature ? Enfin de l'art quoi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Provocation    18/2/2013, 12:14

Ni la littérature, ni la sculpture, ni la peinture ne portent depuis leur naissance technologique cette réputation d'instrument capable d'enregistrer le réel. Mille analyses et autant de précautions n'y change rien ce que prouve l'usage pour le moins immodéré de l'image ( fixe ou animée) sur Internet.

L'être humain lambda à tendance à croire ce qu'il voit ( ou croit voir!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5895
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Provocation!    18/2/2013, 13:10

Jean-Pierre Poccioni a écrit:
Trouvé dans Extinction de Thomas Bernhard:

" Photographier est une manie ignoble qui atteint peu à peu l'humanité entière, parce qu'elle n'est pas seulement amoureuse de la déformation et de la perversité, mais qu'elle en est entichée et qu'en vérité, à force de photographier, elle prend à la longue le monde déformé et pervers pour le seul véritable. "


Une très curieuse citation, car elle semble pointer justement la photographie qui, à mon sens, offre une vision davantage artistique.
Celle qui justement offre un point de vue plus personnel et donc non conforme au réel même si d'autre part je suis de plus en plus persuadé que la photographie ne sera jamais une copie du réel.
Une citation qui me dérange, car soit je ne la comprends pas ou du moins ne comprends pas l'intention de l'écrivain soit elle va à l'encontre d'une vision plus artistique.

D'un autre côté il est clair qu'aujourd'hui l'humanité entière veut photographier (il est bien connu que tout le monde est photographe, chanteur et écrivain !!!) et le plus souvent sans aucune vision personnelle : il s'agit de la tentative perpétuelle et ridicule de simplement reproduire le réel. Souvenirs de vacances que je respecte, mais qu'il ne faut pas nécessairement montrer en phase totalement publique. Ah ! cette photographie perpétuelle du Taj Mahal.... toujours la même...

Amusant tout cela, car je suis justement en train de rassembler des notes éparses sur la photographie : petites réflexions personnelles que je transmettrai bientôt.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Provocation    18/2/2013, 16:03

Tu écris Jipi:

"D'un autre côté il est clair qu'aujourd'hui l'humanité entière veut photographier"

Je crois que c'est sur ce point que Thomas Bernhard veut sensibiliser. Car autrement comment imaginer que celui qui est sans doute le plus grand écrivain Autrichien et par ailleurs un remarquable musicien et mélomane adopte une théorie anti artistique ?

En tout état de cause il faut lire Extinction..où il est très peu question de photographie! .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Majalis
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 202
Age : 72
Date d'inscription : 28/05/2013

MessageSujet: Re: Provocation!    28/5/2013, 21:19

Léonard Misonne pictorialiste disait:

Pour être une œuvre d’art, la photographie doit en posséder les caractéristiques : être une œuvre unique, issue de l’imagination et de la sensibilité d’un artiste.
Le photographe a deviné que le «sujet» n’était pas tout entier dans la Nature, mais aussi en lui-même, et que le travail ne devait pas tout entier être fait par sa machine, mais aussi par son cerveau et par ses mains.

Le rejet des sujets documentaires est significatif du pictorialisme qui puise son inspiration dans la tradition académique ou encore dans la littérature et l’esthétique symboliste. Le réel, évacué, fait place à un univers interprété, idéalisé, refuge sécurisant hors du temps.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PierreVDM
Membre
Membre


Nombre de messages : 170
Localisation : Berlin
Date d'inscription : 17/11/2013

MessageSujet: Re: Provocation!    17/11/2013, 22:45

à JPPoccioni, je suis heureux de trouver ici quelqu'un qui écrit que T.Bernhard est le plus grand écrivain autrichien. Je le pense également. C'est tout simplement ma prose favorite, même s'il (m')est toujours difficile d'affirmer cela. J'en ai lu une quinzaine (en français ou en allemand) et je ne compte pas m'arrêter là, car heureusement il en reste. Je veux juste en garder encore pour mes vieux jours! C'est même une vraie passion pour moi, puisqu'il y a 3 ans, de passage en Haute Autriche, j'en ai profité pour aller voir cette maison qu'il avait retapé peu à peu à Ohlsdorf et qui "aide" à comprendre ou simplement complète son personnage, ses personnages, son univers. Dernière remarque: j ai une petite galerie de photo sur flickr, dans mon profil, j'ai recopié une citation de Extinction (fin p.200 dans L'imaginaire) en rapport à cette autre citation que vous proposez. Il y considère la photographie d'un oeil noir, surtout la photographie de personnes. Je me demande bien ce qu'il en écrirait aujourd'hui. Je ne réagis pas ici pour étaler ma science, j ai juste été très surpris de lire cette (provo)citation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Provocation    18/11/2013, 07:31

Quelqu'un qui aime Thomas Bernhard ne peut en aucune façon être totalement mauvais !

Ceci dit n'étant que francophone ( et italianisant très modestement...) je me contente de savourer le bonhomme dans les traductions disponibles dont mon beau-frère ( Autrichien) m'assure qu'elles sont "convenables"

Quant à imaginer ce qu'écrirait Bernhard aujourd'hui  ce serait  imaginer l'homme qu'il serait devenu dans le grand âge autant que tenter de sentir notre monde par sa pensée.

Deux exercices aussi stimulants que sans possible vérification !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PierreVDM
Membre
Membre


Nombre de messages : 170
Localisation : Berlin
Date d'inscription : 17/11/2013

MessageSujet: Re: Provocation!    19/11/2013, 15:03

votre beau-frère a raison, et même plus que "convenables". Je n'ai jamais vraiment comparé. Et la majorité, je l'ai lue en français. Ils sont trois ou quatre à se partager les traductions, tout trois équivalents, dirais-je. L'auteur lui-même a toujours eu un oeil critique sur le concept de la traduction. Pour lui, le traducteur écrivait un autre livre. Compréhensible. Traducteurs, traîtres?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yugcib
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 985
Age : 69
Localisation : 186 route d'Audon 40400 Tartas
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: Provocation!    21/11/2014, 20:02

... Le numérique (pour les photos et les vidéos) n'a pour moi rien changé dans l'utilisation que je fais d'un appareil photo... Que ce soit avec l'argentique (quand comme tout un chacun je menais ma pellicule chez le photographe pour développement puis remise de la pochette après trois jours d'attente) ou à présent (depuis 2006) avec le numérique ; je ne prends des photos que pour le souvenir, lors d'événements familiaux, ou encore pour retenir une image, prendre une vue qui m'intéresse, m'étonne, m'émerveille, et m'inspire...
Je ne suis pas un "fana du mitraillage", donc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Provocation!    

Revenir en haut Aller en bas
 
Provocation!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PROVOCATION... qui qu'est cap?
» Exercice de simple provocation avec 33 fois le mot coupable
» Vos enfants souffrent du trouble d'opposition/provocation?
» L'antiphrase
» le Texto d'un Kuluna amoureux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion des mots :: Forums de discussions :: L'art fait vivre-
Sauter vers: