Passion des mots

Forum culturel
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Ces artistes qui se prostituent à faire de la publicité...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5896
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Ces artistes qui se prostituent à faire de la publicité...   7/1/2013, 10:47

À côté de ces artistes (cou pseudo-artistes) qui font tout pour que l'on parle d'eux (Philippe Gelluck, Eric-Emmanuel Schmitt, Amélie Nothomb, Virginie Hocq, etc.) et qui nous fatiguent, il y a maintenant des artistes ou pseudo-artistes se prostituant pour faire de la publicité :

Jacques Mercier faisant de la pub pour des cercueils !
Maurane faisant de la pub pour Weight Watcher !
Laurence Bibot faisant de la pub pour ING !
François Pirette faisant de la pub pour la Banque de la Poste !

La liste est longue et, très sincèrement, je trouve cela pitoyable.

Voici une question que je voudrais vous poser.

Pourquoi moi, petit être anodin, je refuserais de faire cette publicité ? Même pour 10.000 euros alors que je gagne bien moins que ces opportunistes ?
Suis-je donc tellement marginal que cela ?!

Bon, avec mon physique, je n'aurais sans pas de succès, mais quand même !!!

Je ne vois pas Vaneigem, Moreau, Hanotte, Roegiers et tous ces intellectuels belges d'envergure tellement discrets que les gens les connaissent à peine) se servir de tels stratagèmes...

Moi quand je vois de telles publicités, je fuis encore plus ces sociétés...

Je suis donc réellement marginal ?


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net En ligne
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Ces artistes qui se prostituent à faire de la publicité...   7/1/2013, 12:44

Les publicistes utilisent les artistes qui le veulent bien et qui sont dans leurs moyens. Certains artistes refusent, d'autres sont trop chers pour beaucoup d'annonceurs...Ensuite la notion de prostitution ( terme un peu excessif à mon sens) est à discuter...

Quant à savoir si ces interventions d'artistes sont efficaces, c'est le problèmes des annonceurs qui surveillent le retour sur investissement et coupent les dépenses de publicité qui se révèlent sans effets positifs ou pire avec des effets négatifs, ce qui existe.

Non tu n'es pas si marginal, Jipi. Tu as simplement observé des publicités dont tu n'étais pas la cible et qui donc ne pouvaient retenir ton attention. Pour toi il faudrait une pub dans laquelle Depardon vanterait les mérite de tel appareil Canon ou Nikon...A condition, bien sûr que Depardon accepte (!?) et que les industriels en question souhaitent utiliser son image.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5896
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Ces artistes qui se prostituent à faire de la publicité...   8/1/2013, 00:01

Quand je parle de prostitution (entre guillemets) c'est le fait de voir un artiste (éventuellement entre guillemets !) s'abaisser à entrer dans le jeu du merchandising et encore plus pour des objectifs sans grand intérêt (liés la plupart du temps au paraître) ou pire douteux.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net En ligne
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2376
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Ces artistes qui se prostituent à faire de la publicité...   9/1/2013, 19:08

Et
Jipi a écrit:
Pourquoi moi, petit être anodin, je refuserais de faire cette publicité ? Même pour 10.000 euros alors que je gagne bien moins que ces opportunistes ?
Suis-je donc tellement marginal que cela ?!

La question n'a pas de sens puisque de toutes façons on ne te le proposerait pas ! Et si tu étais célèbre, tu ne penserais pas nécessairement comme tu le fais maintenant car il est évident que la célébrité change les gens.
Donc, prudence...

Quant au procédé lui-même, personnellement il ne me dérange ni plus ni moins que les autres procédés publicitaires. C'est une méthode qui ne date pas d'hier et qui a fait ses preuves. Le but est d'attirer l'attention, et ça marche parce que les gens s'arrêtent plus facilement sur un visage qu'ils connaissent. Je peux comprendre que ça énerve certaines personnes, mais tant que l'annonceur n'énerve pas son groupe-cible, pour lui c'est efficace.

Bien sûr comme tout le monde je suis dérangé par les excès de pubs mais je n'ai rien contre la publicité en soi qui est utile si on veut faire connaître un produit, un service mais aussi un projet caritatif, un programme politique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5896
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Ces artistes qui se prostituent à faire de la publicité...   10/1/2013, 18:42

Imagine Marcel Moreau ou Raoul Vaneigem ou Pascal Roegiers (je peux citer 50 grands artistes belges) faisant les claudettes derrière une publiciste vantant un nouveau produit bancaire...

Si ça ne te dérange pas...

Moi ça me fait vomir de voir des artistes ou des pseudo-artistes enlever leur culotte ou leur caleçon (= faire n'importe quoi) pour gagner du fric. Ils acceptent finalement que leur « art » serve à des fins purement commerciales.

L'opportunisme n'a pas de limites... tant qu'à faire, faisons tout et n'importe quoi !!!







_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net En ligne
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2376
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Ces artistes qui se prostituent à faire de la publicité...   10/1/2013, 19:02

Je n'ai pas dit non plus que je les applaudissais. Ce n'est pas une façon particulièrement noble de gagner de l'argent, j'en conviens, et je suppose que les stars qui se prêtent à ce jeu en sont conscientes. Mais ce n'est pas non plus le type de comportement qui suscite en moi de l'indignation, parce que ça ne fait de tort à personne. Je réserve mes coups de gueule pour les choses plus graves.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Ces artistes qui se prostituent à faire de la publicité...   11/1/2013, 07:25

Il faudrait que François nous dise ce que sont ces "choses graves" pour lesquelles il peut sortir de sa réserve toute de sainte modération!

Pour ma part, que des personnes qui ont une présence médiatique s'en servent ( la vendent) pour donner une caution à des produits dont ils ignorent tout est un pur et simple abus de confiance d'autant plus critiquable qu'il touche les plus dépourvus d'armes critiques qui pourraient les protéger ( personnes âgées ou peu instruites, enfants et adolescents ) .

Certes, il y a plus grave, et alors ?

Je voudrais cependant préciser à Jipi qu'il existe des artistes et autres célébrités qui refusent toute offre des agences de publicité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2376
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Ces artistes qui se prostituent à faire de la publicité...   11/1/2013, 18:35

Jean-Pierre Poccioni a écrit:
Il faudrait que François nous dise ce que sont ces "choses graves" pour lesquelles il peut sortir de sa réserve toute de sainte modération!
Je note avec amusement que ce n'est pas la première fois que ma modération fait l'objet d'ironie sur Passion des Mots.

Vive l'excès !


P.S.: Est grave à mes yeux ce qui fait du tort moral ou physique à d'autres personnes, les spolie ou les prive d'une partie de leur liberté. Si la publicité est mensongère, je suis d'accord pour parler d'abus de confiance, mais la présence ou non d'un personnage médiatique n'est pas en soi un élément à charge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Ces artistes qui se prostituent à faire de la publicité...   11/1/2013, 19:28

François! Ce n'est pas ta modération qui appelle l'ironie mais sa sainteté....

Plus sérieusement il est clair que toutes les publicités ne sont pas à loger à même enseigne et par suite les participations de telle ou telle personne célèbre sont de natures très diverses.

Alors passons ou examinons des exemples précis. C'est pourquoi je considère que Jipi est piégé par la généralisation même si elle est commode et explicable par l'indignation.


PS : C'était mon moment de sainte modération !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean s'enterre

avatar

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 14/01/2013

MessageSujet: Re: Ces artistes qui se prostituent à faire de la publicité...   14/1/2013, 21:07


Bonjour à tous,

C'est en surfant sur le site d'un quotidien bien connu, que je suis tombé sur cette publicité mettant en scène Laurence Bibot.
Comme je doutais de ce que j'ai vu, j'ai tapé son nom dans Google et j'ai atterri sur la page ci-présente.
J'aime la manière dont s'exprime Jipi, je suis aussi scandalisé que lui par ce que j'ai vu.

Les artistes et la prostitution.

Vaste sujet s'il en est, et qui nécessite qu'on s'y attarde quelque peu afin de lui donner toute sa dimension. Faisons d'abord la part des choses, cette notion est-elle une réalité ou un fantasme?

La prostitution des artistes est bien une réalité. Seulement, elle ne concerne que certains artistes. Pour être vu de la sorte, l'artiste doit non seulement être au service des puissants mais aussi être vu par le peuple comme un élément potentiellement subversif, qui pourrait mettre à mal les puissants. C'est uniquement lorsque ces deux critères antagonistes sont réunis que l'on peut parler de prostitution artistique. On ne peut dire que Madonna se prostitue vu qu'elle n'a aucun message revendicateur lui permettant d'être vue comme un élément subversif par le peuple. Elle assume (très bien) le fait de travailler exclusivement à l'établissement des valeurs des puissances bancaires.

Le nombre de ces acteurs est restreint et les gens que Jipi cites en font tous partie (et réunissent les deux critères).
Que ce soit Laurence Bibot, ou toute l'équipe des Snuls, Philippe Geluk, François Pirette, mais aussi Claude Semal ou Noel Godin, tous ces "fous du roi" n'aiderons jamais le peuple à comprendre les causes de sa misère (tout en lui faisant croire qu'ils y travaillent). Ce paradoxe, qui pousse des tas de gens à la dépression, est insupportable, il doit être dénoncé car derrière la prostitution se cache une trahison, celle des valeurs populaires.

Si on remonte le temps, on se rend compte que ce concept est à géométrie variable. Par exemple, lorsque le tenant du pouvoir été aimé du peuple, les artistes ne faisaient que rendre hommage au peuple en rendant hommage au roi (qui propageait des valeurs et des actions en harmonie avec les idées populaires). Hélas, rare sont les moments de l'histoire qui peuvent servir d'exemple. La Convivencia ibérique est un bon exemple de cette tentative d'harmonisation des valeurs populaires et monarchiques. On notera également l'époque De Gaule en France, de Tito en Yougoslavie, de Nasser en Egypte ou plus récemment l'expérience bolivarienne menée par Hugo Chavez au Venezuela. Dans tous ces exemples, la prostitution artistique disparaît au profit d'un soutient des causes et des valeurs populaires.

Si tant de gens sont actuellement choqués par ce phénomène, c'est donc à cause de la géométrie de celui-ci.
Le dégoût que nous éprouvons est d'autant plus grand qu'est grande la distance qui sépare les valeurs populaires des valeurs des tenants du pouvoir; et qui pourrait douter qu'aujourd'hui cette distance est énorme?
Creusée par les institutions financières (et les Etats corrompus) depuis des siècles, l'écart est devenu abyssal, impossible à cacher. Tellement énorme que je ne comprends pas qu'il y ait encore des gens issu du peuple qui défendent les valeurs oligarchiques.

Voilà, en partie, les raisons du dégout que j'éprouve à voir des gens comme Laurence bibot se comporter de la sorte.
Boycottons tous ces traitres!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5896
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Ces artistes qui se prostituent à faire de la publicité...   15/1/2013, 00:05

Tout d'abord je vous souhaite la bienvenue parmi nous.

Ensuite je vous remercie de la profondeur de votre réflexion et j'espère, de tout coeur, que nous aurons le plaisir de découvrir encore vos participations dans le futur.

D'une photo dans un journal, déboucher dans Passion des Mots, c'est assez incroyable, mais c'est aussi très intéressant, car cela veut dire que les petits cailloux que nous semons ne sont pas toujours lettre morte.

Cela ne concerne que certains artistes en effet et je suis d'accord avec cette phrase que vous écrivez : « Le dégoût que nous éprouvons est d'autant plus grand qu'est grande la distance qui sépare les valeurs populaires des valeurs des tenants du pouvoir. ».

On attend autre chose de Bibot que son trémoussage pour le symbole bancaire ING... qui entre parenthèses est une des pires banques en Belgique dans la mesure où elle est devenue quasiment robotisée (encore pire que Fortis). Mais elle n'est pas la seule. De Maurane devenue une artiste médiatisée à outrance et aux shows de plus en plus américanisés, on attend autre chose que sa flagornerie pour une société commerciale ou sa cochonnerie d'animation pour la Nouvelle Star, etc. Jacques Mercier... pas triste non plus (il est comme Gelluck de tous les instants, sur toutes les chaînes et sur toutes les planches...).

Et il y a autre chose aussi que vous soulevez : on attend plus des artistes pour soulever un peu les montagnes du pouvoir or ces artistes que je cite font semblant de jouer au rebelle (quand j'entends Gelluck répéter qu'il est un rebelle, cela me fait vraiment rire : on a envie surtout de lui dire « va te cacher mon petit bonhomme, car ton combat de pauvre rebelle est aussi crédible qu'une pochette surprise dans du foie gras de canard ! »).

Heureusement que plusieurs personnes ne sont plus dupes. Vous en faites partie. Pour ne pas être dupe, il faut un peu réfléchir et ne pas gober tout ce qu'on nous dit et écrit.

On est dans la manipulation permanente. Hier encore on disait au JT que Franco Dragone est un génie de la mise en scène. J'ai écrit à la RTBF qu'il faudrait arrêter la pitoyable manipulation : Franco Dragone n'est pas du tout un génie de la mise en scène. Il reçoit beacoup de fric. Il a beaucoup de fric. Avec le fric on peut faire du show, du beau spectacle... mais ce qui est beau n'est pas nécessairement bon. Je connais par contre en Belgique des metteurs en scène très talentueux quant à eux, mais ces derniers ont peu d'argent, ont moins d'occasions pour fanfaronner et se faire connaître et donc ces derniers ne peuvent pas parader comme Dragone aux États-Unis ou pour créer un show mondial pour le foot dans le futur.

On a la même chose avec Calatrava. À Valencia et en Belgique, dès qu'il y a un truc énorme à faire on fait appel à Calatrava. Architecte talentueux, mais il y a d'autres architectes talentueux en Belgique. Il coûte une fortune en plus... Entre parenthèses, il est à la solde d'un certain pouvoir à Valencia. Valencia, mairie dirigée par une femme de droite. La droite là-bas ? On dirait l'extrême-droite. J'y suis allé récemment et j'y ai vu des relents de l'époque de Franco.

Bref... on peut continuer longtemps le débat. Les éducateurs, les professeurs, les parents un peu intelligents (on ne peut plus compter sur les médias consensuels et à la solde du pouvoir politique et économique en place), les intellectuels de tous bords (mais plus intelligents que tous ceux et celles que nous citons) devraient réveiller les gens sans tomber eux-mêmes dans la marmite du merchandising.

Merci encore pour votre longue et pertinente réflexion.


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net En ligne
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Ces artistes qui se prostituent à faire de la publicité...    15/1/2013, 07:44

Je vais pas répéter ce que dit Jipi d'autant que les célébrités dont vous citez les noms n'en sont pas pour moi ce qui prouve que l'Europe est encore faite de nations et de cultures.

Dans les grandes lignes je suis d'accord malgré l'impasse sur une dissociation indispensable entre personne célèbre et image publique de la sus-dite. Il arrive qu'un acteur soit perçu comme proche des gens ordinaires par ses rôles alors qu'il ne l'est en rien par ses idées d'homme ( ou de femme) privé !

Pour le reste je me joins au souhait de Jipi d'avoir à lire de nouveau "Jean s'enterre" dont la pensée semble nettement moins consternante que ne fut celle de son illustre homophone!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean s'enterre

avatar

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 14/01/2013

MessageSujet: Re: Ces artistes qui se prostituent à faire de la publicité...   15/1/2013, 18:23

Merci à tous pour vos encouragements, ça fait plaisir.

Merci pour les infos concernant Maurane et les autres, voilà des arguments qui me permettront d'étayer d'avantage ma thèse concernant l'état de l'Etat. Car le phénomène qui nous occupe présentement est, comme dans tout état qui se prétend démocratique, l'indicateur le plus juste de sa bonne santé (au bord de l'agonie?).

On constate étonnement qu'en Belgique, le nombre d'artistes morts pour avoir voulu s'opposer aux vues de l'état est très faible... Coluche en France, Garcia Lorca en Espagne, Peter Tosh en Jamaïque, tant d'autres aux E.U.A, mais en Belgique aucun (à ma connaissance). Faut dire qu'il est loin le temps ou Alfred Defuisseaux haranguait la foule de ses pamphlets incendiaires.
Comment ne pas être étonné de voir qu'en Belgique, lorsque art et politique se mêlent, c'est toujours au profit des parts de marché et jamais au profit de l'élévation des consciences, et ce ne sont pas Stéphan Steeman ou François Pirette qui dirons le contraire. Quand verra-t-on quelqu'un se moquer de Théodore Verhaegen ou d'Erasme, de tous ces banquiers et franc-maçons spéculatifs qui nous pourrissent la vie? C'est pas demain la veille.

Je vais m'arrêter là pour l'instant. Je pourrais donner de plus amples détails mais comme ce site n'est pas dédié aux discours politique, je préfère attendre l'assentiment de l'administrateur.

Bonne soirée à tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Ces artistes qui se prostituent à faire de la publicité...    15/1/2013, 19:00

Coluche mort de s'être opposé à l'état ?

Ciel ! Donnez-nous vite des explications...J'étais à deux doigts de le voir parfaitement intégré au showbiz !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5896
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Ces artistes qui se prostituent à faire de la publicité...   15/1/2013, 19:14

Jean s'enterre a écrit:

On constate étonnement qu'en Belgique, le nombre d'artistes morts pour avoir voulu s'opposer aux vues de l'état est très faible... Coluche en France, Garcia Lorca en Espagne, Peter Tosh en Jamaïque, tant d'autres aux E.U.A, mais en Belgique aucun (à ma connaissance). Faut dire qu'il est loin le temps ou Alfred Defuisseaux haranguait la foule de ses pamphlets incendiaires.

Comment ne pas être étonné de voir qu'en Belgique, lorsque art et politique se mêlent, c'est toujours au profit des parts de marché et jamais au profit de l'élévation des consciences
Bonne soirée à tous.

J'ai retenu deux phrases avec lesquelles je suis totalement en accord.
Un artiste ou un présentateur de nos chaînes s'opposant réellement et sincèrement ? Cela n'existe pas en Belgique.
On a qu'un art bobo comme ceux de Gelluck Philippe, Eric-Emmanuel Schmitt et Amélie Nothomb.

Ou alors on a un art sincère de très haut vol comme celui de Marcel Moreau, le plus grand écrivain belge (toujours bien vivant !) en Belgique, mais on n'en parle pas, car il se veut discret.

Je vous donne un autre exemple. Le fameux spectacle belge SOIS BELGE ET TAIS-TOI. Même ce spectacle (on peut le dire de qualité) est bobo et terriblement consensuel. On veut bien critiquer, mais pas trop (dixit Rémy !) Faut rester positif mes p'tits gamins, car la morosité s'installe donc égayons le peuple aisé à minimum 25 euros la place, faut égayer les politiciens. Pas étonnant que les politiques adorent : on est dans l'humour un peu critique, mais ce n'est pas cela qui va aider à changer le monde en Belgique. Faut pas trop critiquer sinon les bourgeois et les politiques ne paieront plus leurs places (assez chères d'ailleurs).
Tout est finement calculé dans ce spectacle qui doit rester rentable. Et puis Baudouin Rémy est un journaliste de la RTBF...
Je suis allé voir ce spectacle il y a trois ans : j'ai apprécié, mais j'ai aussi très vite compris la musique en observant le monde autour de moi au théâtre Saint-Michel... Une machine annuelle : on sait désormais ce qu'on va voir et, dans le contexte actuel, cela semble dérisoire. C'est aussi une forme de prostitution : ce spectacle DOIT tourner chaque année. Il a un grand succès et donc on veut le faire tourner chaque année. Et comme désormais on veut le faire tourner chaque année, il faut contenter tout le monde sans aucun engagement profond, sincère et « rentre dedans » : faut faire plaisir au bon peuple qui aime que l'on égratigne un peu le monde politique, faut faire plaisir aux responsables de la merditude belge en les attaquant pas trop (faut bien avoir leur soutien politique et économique), faut faire plaisir aux bourgeois en n'attaquant pas trop le monde politique !!!

Pour répondre à votre question, je suis ouvert à tous les sujets.

Je demande simplement que l'on se respecte et que l'on respecte les topics créés : ici il faut donc parler du sujet que j'ai lancé. Pour le moment, on reste dans le sujet.

La politique, on peut en parler mais rien ne vous empêche de créer un topic nouveau.

Bien entendu comme dans la vie réelle il y a des sujets difficiles comme la politique, l'argent, la religion, etc.

Et ces sujets ne sont pas les plus intéressants. Le plus intéressant est sans doute de partager nos passions à des degrés divers : il y a tout de même treize salons où vous êtes également le bienvenu !


DONC RESTONS DANS LE SUJET QUE J'AI LANCÉ. MERCI.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Jipi le 15/1/2013, 19:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net En ligne
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2376
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Ces artistes qui se prostituent à faire de la publicité...   15/1/2013, 19:29

Jipi a écrit:
Un artiste ou un présentateur de nos chaînes s'opposant réellement et sincèrement ? Cela n'existe pas en Belgique. On a qu'un art bobo comme ceux de Gelluck Philippe, Eric-Emmanuel Schmitt et Amélie Nothomb.
Que reproches-tu exactement à ces trois artistes qui font quand même, enfin il me semble, du travail globalement plutôt qualitatif ? C'est le fait qu'ils soient fort présents dans les médias qui te dérange ?

Commençons par Geluck peut-être, que personnellement j'apprécie beaucoup (les deux autres me laissant plus indifférent je l'avoue.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5896
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Ces artistes qui se prostituent à faire de la publicité...   15/1/2013, 19:35

Je te promets que je vais répondre à ta question en commençant par Geluck Philippe, mais pas maintenant, car je dois m'absenter un peu !

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Jipi le 15/1/2013, 22:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net En ligne
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2376
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Ces artistes qui se prostituent à faire de la publicité...   15/1/2013, 22:01

Un seul L à Geluck... coucou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5896
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Ces artistes qui se prostituent à faire de la publicité...   15/1/2013, 23:37

Je me rends compte, si tu as lu complètement, mes messages précédents que j'ai déjà un tout petit peu répondu à ta question.

Ces trois artistes ont un certain talent, il faut en convenir, mais leur talent est très inégal. Ce ne sont pas, à mes yeux, néanmoins, de grands artistes, mais là n'est pas le propos pour le moment.

Philipe Geluck a créé un concept intéressant au départ. Il l'a développé. C'était bien, parfois très bien, parfois excellent. Mais il aurait dû s'arrêter à temps, car fondamentalement, il a tout dit en quelques petites années. Je pense évidemment à son chat qui me faisait sourire, mais qui désormais sonne faux à mes oreilles.

Le problème est que, contrairement, à l'image qu'il veut donner de lui, il n'est qu'un artiste tombé dans le consumérisme le plus absolu. Il a trouvé une formule qui marche, qui est rentable surtout. Il en a profité commercialement parlant et il n'est pas prêt d'arrêter, car ça fonctionne toujours. On n'est donc plus dans l'art, mais dans un concept reproduit à l'infini avec variantes. Ce qui me dérange également est le manque total de crédibilité du bonhomme. Il y a chez lui des paradoxes profonds et très perceptibles, quand on n'est pas dupe, entre ce qu'il est réellement, l'image qu'il produit et l'image qu'il veut donner de lui.
En fait il est devenu suspect comme les deux autres artistes cités. Un exemple parmi d'autres (je pourrais en citer une dizaine) : Geluck se dit rebelle et il aime à le répéter. Mais on ne le croit pas une minute !!! Surtout quand il n'en rate pas une pour faire le jeu du commerce, pour s'étaler perpétuellement en public et sur toutes les chaînes, pour faire marcher surtout le fond de commerce totalement construit sur une idée excellente au départ puis rabâchée sans fin, pour faire le jeu des médias (Marcel Moreau ne me contredira pas !) qui sont bien à la solde du pouvoir politique et économique en place. Il ne faut pas compter sur les médias pour changer le monde !

Ce qui me dérange aussi est de voir à quel point il joue à fond la caisse le jeu de la Presse qui n'en rate pas une non plus pour mettre sur le piédestal des gens qui aiment se prêter au jeu avec fanfaronnades multiples (Amélie Nothomb, dans le style, n'est pas triste non plus.). Il y a l'image que l'on veut donner et la réalité cachée que certains détectent plus facilement que d'autres sans doute. Et puis notre bonhomme ne se contente pas de la Belgique évidemment : il se fait inviter sur tous les plateaux des chaînes françaises. Un peu comme s'il représentait l'artiste du pouvoir et du quatrième pouvoir (comme les deux autres d'ailleurs), celui que l'on appelle quand on doit représenter la Belgique sur le plan artistique. En Belgique on fait désormais à un espagnol pour faire des oeuvres grandioses (bientôt Mons après Liège !) quand on ne fait pas appel à Jean Nouvel pour un nouveau bâtiment destiné à la police !
Tant d'architectes talentueux en Belgique à qui on ne fera pas appel, car ils ne sont pas assez médiatisés, pas assez connus. Faut frapper l'imaginaire des gens en ne faisant appel qu'à ce qui est porteur médiatiquement parlant, que l'on soit bon, moyen, mauvais ou très bon. Si t'es très brillant en tant qu'architecte, ce n'est pas à toi que l'on fera appel pour construire un nouveau casino à Knokke !!!

Qu'un artiste de talent réel et durable soit reconnu, c'est génial, mais quand cette reconnaissance est le fruit d'un fameux opportunisme cela me dérange au plus haut point. Il y a en Belgique de très grands artistes et bien plus grands que les trois nommés, mais on ne les voie jamais ou très peu, car ces artistes ont choisi la discrétion ou ne sont pas assez médiatiques (voilà la grande raison : Geluck a de l'humour et est un beau parleur... rentable affaire sur le plan médiatique !). On médiatise le show, le paraître (voir Franco Dragone dont j'ai parlé plus haut), les belles voix (la merditude de The Voice de la RTBF) même si elles n'ont rien à dire d'intéressant, le superficiel, etc. Philippe Geluck a dit un jour : "Je veux devenir un vieux très inconvenant. » Son inconvenance, si réelle inconvenance il y a sur le plan textuel et iconographique, n'est plus crédible, si jamais elle l'a été réellement un jour et en profondeur. L'Abbé Pierre fut inconvenant et réellement rebelle. Ce n'est qu'un exemple.

Je pense aussi que l'humour, très à la mode (je sais de quoi je parle de par mes formations diverses de clown avec le feu ami Guy Ramet) peut être parfois dérangeant à forte dose, un peu comme si l'humour était devenue la seule voie royale pour s'opposer de manière détournée..., car il faut bien rire, faire rire en ces temps de morosité... L'humour est alors la politesse du désespoir, au sens premier de l'expression : l'humour est un moyen radical pour évacuer la colère et ne pas agir concrètement par des voies plus radicales. Il est de bon ton aujourd'hui de ne pas désespérer, de ne surtout pas râler : il faut toujours se montrer gai, amusant, enthousiaste, optimiste. L'humour est la voie toute tracée de la recette. L'humour, c'est génial, mais je me dis aussi que parfois que c'est fatiguant, car il est la voie idéale pour ne pas agir plus concrètement par d'autres voies.

Comme le disait Jean s'en terre, pas un artiste en Belgique (et il citait également Geluck) pour contrer le pouvoir d'une manière moins détournée.

Tout ce qui précède ne nie pas sincèrement le talent de dessinateur (toujours la même recette pourtant : rentable, donc faut continuer !) et d'humoriste de Geluck, mais le porte-à-faux est trop visible pour moi. Sans doute qu'il en dit trop, qu'on le voit trop, qu'il en fait trop (et toujours la même recette) à cause des médias et parce que cela lui convient bien qu'on parle beaucoup de lui. Les gens aiment rire après une journée bien harassante !!! L'humour est vendeur : c'est très bien, mais il lui faut trouver peut-être de nouvelles voies et parfois, en tant qu'artiste, lui substituer d'autres forces plus opposantes, car, fondamentalement, la force de l'intellectuel n'est pas assez exploitée. Et quand on se revendique rebelle comme Geluck, mais que fondamentalement on ne semble pas l'être pas pour des raisons diverses, l'artiste ne passe plus...

Je l'ai apprécié. Je ne l'apprécie plus du tout. À mettre en rapport sans doute avec la prostitution (mot à placer entre guillemets).

Tout ce qui précède est long (pourtant incomplet), parfois confus, écrit rapidement et sans relecture, avant de faire dodo et de mettre mon chat, pardon ma chatte dans le garage !


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net En ligne
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Ces artistes qui se prostituent à faire de la publicité...    16/1/2013, 07:58

Il me semble que cette fois c'est Jipi qui s'éloigne un peu du sujet !

En effet on peut gloser des heures ou même des années sur la légitimité de telle ou telle carrière, sur la "compromission grand public" de tel artiste ( ah comme on aime les artistes "inconnus" qui sont ipso facto considérés comme plus purs ! ) Sur le fait que certains créateurs ayant épuisé leur inspiration vivent de l'usufruit d'une inventivité révolue et mille fois répétée ( encore faut-il être d'accord car je connais des crétins doublés d'ignorants qui affirment que Vivaldi a écrit cinq cent fois le même concerto! )

Tout cela n'éclaire pas la question précise du rapport de certains artistes avec la publicité, c'est-à-dire avec une de leurs sources de revenus ( parfois la principale!)

Au fait, je suis parfois troublé par un paradoxe qui consiste à mépriser l'argent et en même temps critiquer les riches. Comment peut-on critiquer des gens qui ont en abondance ce qu'on ne veut pas ? La critique des nantis n'est-elle pas révélatrice du moteur de bien des révolutions : casser la gueule aux possédants...pour se mettre à leur place ! ( bien sûr j'exagère...un peu.)


PS : Je ne suis toujours pas informé sur le curieux rapprochement Coluche / Lorca !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5896
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Ces artistes qui se prostituent à faire de la publicité...   16/1/2013, 11:23

Disons, cher Jean-Pierre que j'ai d'abord été rarement aussi long !!!

Ensuite j'ai voulu répondre à la question de François.

Enfin si tu as tout lu, j'ai expliqué, pour faire plaisir à François, le mécanisme Geluckien à mettre un peu en rapport avec une forme de prostitution artistique.

Impression que ta réflexion sort aussi de la mienne !!!

Geluck se sert de plus en plus de sa marque de fabrique pour faire sa pub et cela fonctionne. En plus il est perpétuellement invité par les médias : certains refusent tout le temps (ce qu'il ne faut pas nécessairement faire), d'autres sautent à pieds joints.

Chez lui cela se perçoit très fort. Mais je conviens qu'il ne s'agit pas ici d'un artiste qui fait de la publicité pour un produit.

En fait, oui... et je le crie très fort : il y a ce que j'appelle des prostitués en art. Je pense avoir longuement expliqué le mécanisme.

Certains artistes me semblent tellement suspects comme les trois cités plus haut. Mais il y en a plein d'autres.

Tu as déjà vu fréquemment Gérard Manset à la télévision ? Il est l'un des plus grands chanteurs à l'heure actuelle.

Tu as déjà vu fréquemment Raoul Vaneigem à la télévision ? Il est l'un des plus grands philosophes.

Tu as déjà vu fréquemment Marcel Moreau à la télévision ? Il est l'un des plus grands écrivains actuels.

Tu as souvent vu fréquemment à la télévision Adamek, décédé il y a deux ans ? J'en passe, j'en passe.

J'aime ceux et celles qui n'en font pas trop... et qui sont réellement grands.


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net En ligne
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2376
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Ces artistes qui se prostituent à faire de la publicité...   16/1/2013, 11:30

Jipi, je comprends bien ton point de vue et si ça peut te rassurer, tu n'es pas le seul à l'exprimer. Dans les forums des quotidiens et de magazines belges, on trouve pas mal de gens qui expriment les mêmes idées que toi.
Je dirais même qu'il est devenu "de bon ton" de critiquer Geluck (et ceux qui le critiquent citent généralement aussi Amélie Nothomb et Eric-Emmanuel Schmitt, exactement comme toi!)

En ce qui me concerne, il ne me viendra jamais à l'idée de critiquer des gens qui, comme Geluck ou d'autres, ont compris le pouvoir des médias et s'en servent habilement. Cela me semble être une preuve de clairvoyance et d'intelligence.

Si Geluck avait décidé de jouer les rebelles dans son coin, loin des médias, tu ne trouverais pas qu'il est en porte-à-faux avec les idées qu'il véhicule pour la simple et bonne raison que tu ne le connaîtrais même pas !

Un rebelle inconnu, c'est très noble, certes.

L'autre question est de savoir si Geluck est un "vrai" rebelle.

D'abord faudrait-il définir la notion de rebelle, mais en admettant qu'on soit d'accord là-dessus, je dois dire que personnellement, cette question ne m'intéresse que très modérément.

Je ne demande pas à un artiste d'être rebelle ou ceci ou cela, je lui demande d'être lui-même et c'est à moi ensuite de me laisser ou non toucher par son art.

Geluck me fait rire, il m'a toujours fait rire et je trouve qu'il continue à faire d'excellentes choses. J'ai lu ou acheté tous les albums du Chat, je viens encore de recevoir le dernier à Noël et à ma grande surprise, c'est toujours aussi bon. Il faut le faire, dans ce métier-là, de parvenir à rester bon sur la durée.

Quant à son éventuel opportunisme, c'est quelque chose qui me semble bien difficile à juger.

Quelqu'un à qui aucune opportunité n'est offerte (le rebelle isolé par exemple) ne risque pas d'être opportuniste, mais sait-on comment il réagirait s'il devenait célèbre ?

J'ai vu il y a quelques temps un long reportage consacré à Geluck. Il y parlait entre autres de l'opportunisme, en expliquant que bien sûr, depuis qu'il avait du succès, il était constamment sollicité pour toutes sortes de choses. Il expliquait que, mise à part la promo (qui lui est imposée par son éditeur), il ne faisait que ce qu'il avait vraiment envie de faire et que son succès lui permettait justement - liberté que peu d'artistes ont vraiment - de refuser ce qui était purement mercantile et ne l'intéressait pas.

Alors, est-il sincère ou pas, chacun en pense ce qu'il veut mais moi je m'abstiendrai de juger des gens dont je ne connais pas nécessairement les motivations profondes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Ces artistes qui se prostituent à faire de la publicité...    16/1/2013, 11:33

Jipi,

Il y a beaucoup de vrai dans tes propos. Cependant deux faits doivent être considérés:

1) Certains artistes sont poussés vers la médiatisation par des moteurs autres que le goût de l'argent ( prostitution) l'élan donné par un agent, leur propre ego, la volonté de communiquer avec le plus grand nombre etc. Je ne dis pas que ces raisons sont nobles je dis qu'elles sont humaines.

2) Certains autres artistes ne sont pas médiatisés mais aimeraient bien l'être ou l'être un peu plus que pas du tout ! C'est très beau le poète maudit et inconnu mais rares sont les créateurs qui créent sans espérer un public.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5896
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Ces artistes qui se prostituent à faire de la publicité...   16/1/2013, 11:44

Je comprends aussi ton point de vue François.
Le principal est de nous respecter malgré nos points de vue différents, ce que nous faisons.

Jean-Pierre, bien entendu que tout artiste espère un minimum de reconnaissance. Dire le contraire est un mensonge. Je fus bien heureux il y a deux ans de voir mes photographies exposées. Mais je parlais des limites et des artistes qui sont à mes yeux devenus suspects.

En tous les cas, très franchement, je trouve que nos réflexions jointes valent un bouquet de pensées riches à travers la différence des couleurs !!!

Jean s'en terre avait également quelques idées qui me mettaient en mouvement...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net En ligne
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Ces artistes qui se prostituent à faire de la publicité...    16/1/2013, 11:52

Débat non sans intérêt j'en conviens, même si au fond il y aurait une solution radicale: ne pas ou très peu regarder la télévision !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ces artistes qui se prostituent à faire de la publicité...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ces artistes qui se prostituent à faire de la publicité...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» artistes de la capsule
» La vraie liberté ne consiste pas à faire ce qu'on veut...
» comment faire du glacage avec du sirop
» Faire du vintage avec Photoshop
» Imatriculation, comment faire??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion des mots :: Forums généraux :: Autour d'un verre-
Sauter vers: