Passion des mots

Forum culturel
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La Belgique vue par Richard Millet...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: La Belgique vue par Richard Millet...   8/9/2012, 11:55

" La Belgique , naguère encore viable tant que le français lui donnait une forme d’universalité, est devenue, depuis que la Flandre revendique son indépendance, un pays impossible, au bord de la désintégration, comme tout ce qui est trop hétérogène et qu’on tente de faire tenir ensemble, voire de métisser en dépit du bon sens, au nom de l’humanité et non plus des nations, et au mépris des races, des ethnies, des traditions, de l’histoire, de tout ce à quoi les groupes humains ont besoin d’appartenir pour ne pas choir dans le défaut de sens."

Extrait de Intérieur avec deux femmes de Richard Millet aux Editions Pierre-Guillaume de Roux.

Votre impression, amis belges ? ( et non-belges!)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2380
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: La Belgique vue par Richard Millet...   9/9/2012, 19:29

Comme Millet j'ai souvent l'impression que la Belgique est un pays "au bord de la désintégration".

Quand je vois que la NVA, parti indépendantiste flamand, récolte plus de 40% d'intention de votes dans les sondages, je vois mal par quelle pirouette on va pouvoir s'en sortir après les prochaines élections législatives.

L'absence de langue - et donc de culture - commune est indéniablement un élément déterminant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5903
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: La Belgique vue par Richard Millet...   10/9/2012, 00:07

Personnellement je pense que c'est le fédéralisme conçu au départ (à partir de 1970) qui a sonné le glas de l'unité en Belgique. L'esprit actuel est la suite logique et exacerbée de cet état de fait, car les deux parties ont commis des erreurs pouvant atteindre l'intégrité de l'autre.

Personnellement je pense que la séparation entre régions n'aurait même jamais dû exister.

Nous sommes un petit pays et fondamentalement nous avons toujours eu besoin les uns des autres. Les aides réciproques ont existé jadis dans de nombreuses situations.

L'exacerbation actuelle est développée et entretenue par le monde politique. Sans le monde politique nous en serions pas au point où nous en sommes aujourd'hui. Nous ne serions pas aux 40 % dont parle François si le comportement POLITIQUE DES FLAMANDS ET DES FRANCOPHONES avait été adéquat (le souci de toute la collectivité belge avant le soin apporté à son image et aux petits désirs personnels de certains « vociférateurs » !): les politiciens aiment marquer le coup, laisser des traces avant de mourir et marquer le coup, c'est aussi faire plaisir à quelques extrémistes wallons et flamands.

Fondamentalement, si l'on veut être sincère, la plupart des politiciens s'en foutent. Après nous les mouches, mais si au moins je pouvais laisser quelques traces de mon passage que l'on retiendrait plus tard...

Maintenant il faut reconnaître que la communauté flamande avec son seul flamand ne peut pas aller très loin, mais celle-ci, par orgueil ne s'en rend pas compte. Il y a dans l'exacerbation actuelle des politiques flamands une source liée peut-être à la rancune voire à un esprit de vengeance.

Pour terminer la coexistence des deux langues ne fut jamais un problème pour moi : il suffisait d'avoir un peu d'intelligence pour comprendre que les deux ou trois communautés avec leur langue respective pouvaient vivre en harmonie dans un esprit de solidarité.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2380
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: La Belgique vue par Richard Millet...   10/9/2012, 09:49

Jipi a écrit:
Personnellement je pense que c'est le fédéralisme conçu au départ (à partir de 1970) qui a sonné le glas de l'unité en Belgique. L'esprit actuel est la suite logique et exacerbée de cet état de fait, car les deux parties ont commis des erreurs pouvant atteindre l'intégrité de l'autre.
Personnellement je pense que la séparation entre régions n'aurait même jamais dû exister.

(...)

Pour terminer la coexistence des deux langues ne fut jamais un problème pour moi : il suffisait d'avoir un peu d'intelligence pour comprendre que les deux ou trois communautés avec leur langue respective pouvaient vivre en harmonie dans un esprit de solidarité.

Bien d'accord sur ces deux points. La coexistence des langues est devenue un problème à partir du moment où, suite à la régionalisation, on a supprimé quasi tous les ponts qui reliaient les deux communautés et leur assuraient une part de culture commune. Je songe notamment à la scission des partis politiques, de la radio-télé publique, etc..

Suite à cela, les cultures qui se sont sont développées de part et d'autres de la frontière linguistique sont devenues petit à petit "étrangères" l'une à l'autre.


Mais il y a quand même un autre facteur, plus économique et politique celui-là, qui explique le ras-le-bol d'une frange des flamands vis-à-vis de la Wallonie : l'état socialiste qui règne sur la Wallonnie depuis des décennies et qui a entretenu cette région dans un statut d'assisté social (grâce à l'argent flamand disent nos amis du nord, et ils n'ont pas tout à fait tort). Et je ne parle même pas des pratiques mafieuses de ce PS qui n'appartiennent pas encore tout à fait au passé, contrairement à ce qu'on essaie de nous faire croire. Ceux qui travaillent dans les ministères wallons en savent quelque chose.

C'est surtout cette Wallonie-là qui a permis au Bart De Wever et la NVA de récolter un tel succès, ne l'oublions jamais.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5903
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: La Belgique vue par Richard Millet...   10/9/2012, 11:21

Les pratiques mafieuses ne sont pas moins présentes dans le MR ou dans d'autres partis, mais elles portent un autre nom.

Tous, je dis TOUS les autres partis, ne sont pas moins COUPABLES que d'autres.

Je peux te donner plein d'exemples (j'ai la chance, mais est-ce une chance, de connaître certaines coulisses !).

Et cela c'est la réalité !

Tout cela ne nie pas ton regard très critique à propos du PS, mais j'ai le MÊME regard à l'égard des autres partis.

Ton raccourci final est un peu rapide (comme tout raccourci !) même s'il détient sa part de vérité, car je conviens avec toi que le PS a fait beaucoup de dégâts !


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2380
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: La Belgique vue par Richard Millet...   12/9/2012, 18:24

Bien sûr aucun parti n'est épargné par les pratiques douteuses, je n'ai jamais dit le contraire, mais de là à les mettre tous sur un pied d'égalité, c'est un pas que je ne franchirai pas.

La main-mise du PS sur certaines administrations publiques francophones, le clientélisme que ce parti a développé en Wallonie et les magouilles en tous genres qu'il couvre (quand il ne les organise pas lui-même) depuis des décennies, tout cela, je le crains, est sans commune mesure avec ce que font les autres partis. Certains partis aimeraient peut-être en faire autant mais ils n'en ont tout simplement pas le pouvoir.

Cela dit, pour en revenir à l'avenir de la Belgique, les récentes déclarations de Charles Picqué (ministre président de la région de Bruxelles-capitale) ne laissent pas beaucoup de place à l'optimisme des belgicains. Selon lui il est clair que la Flandre avance à grands pas vers l'indépendance et feindre de l'ignorer comme le font la plupart des politiciens francophones n'est peut-être pas la meilleure façon de préparer notre avenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Belgique vue par Richard Millet...   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Belgique vue par Richard Millet...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bis TV : pas officiel en belgique mais "toléré"
» les clochers de Belgique
» Belgique - Tourisme au plat pays
» Acer n° tél surtaxé ou pas? En Belgique.
» Bourse de Woluwe (Belgique)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion des mots :: Forums de discussions :: Regarde vers le passé et vis dans le présent !-
Sauter vers: