Passion des mots

Forum culturel
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'erreur est-elle humaine ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: L'erreur est-elle humaine ?    24/6/2012, 07:49

Ce matin j'écoute sur France Inter un journaliste qui interroge un des acteurs de Solidays. Celui-ci évoque les luttes contre le virus, les difficultés d'informer et déplore que, tant dans la communauté homosexuelle que chez les jeunes hétérosexuels, s'observe un net et dramatique relâchement des précautions et en particulier de l'usage du préservatif. Et il conclut en évoquant avec une pointe de découragement les décennies de campagnes d'information qui semblaient "pourtant" avoir porté leurs fruits ...

Je songe immédiatement à Piatelli Palmarini, grand spécialiste des sciences cognitives et de l'intelligence et plus précisément à son ouvrage : La réforme du jugement ou comment ne plus se tromper. Un livre où il énumère ce qu'il nomme les tunnels mentaux, sortes d'illusions de l'intelligence comme il en est d'optique. Par exemple le fait qu'une grande part des individus pensent qu'il est plus difficile de tirer aux dés tel chiffre quand on l'a déjà tiré six fois de suite que si c'est la première tentative...

S'il avait lu Palmarini, l'homme que je citais plus haut saurait que les jeunes vieillissent (!) et qu'ils ne sont jamais les mêmes. Je rencontrais quotidiennement cette erreur dans mon métier d'enseignant auprès de collègues qui peinaient, eux aussi, à considérer le corpus des élèves comme un élément instable par son renouvellement incessant, une illusion pareille à l'eau d'un torrent. Je me souviens de cette perle aussi comique que dramatique : " C'est terrible, il faut leur répéter la même chose chaque année ! "


Attention : Etre piégé dans un tunnel mental n'est pas plus un signe de faiblesse de l'intelligence que l'illusion d'optique la preuve d'une mauvaise vue!


Noter au passage du même auteur : Goût des études ou comment l'acquérir et Choix, décisions et préférences. Presque tous les ouvrages de Palmarini sont édités chez Odile Jacob.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abdel
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 242
Age : 65
Localisation : Rabat, Maroc
Date d'inscription : 25/05/2011

MessageSujet: Re: L'erreur est-elle humaine ?    24/6/2012, 14:49

Il faut avoir lu cet auteur pour comprendre les tunnels mentaux ou avoir une explication plus large de ceux-ci. Les deux me font défaut. Je vais donc faire une approche personnelle.

Les tunnels mentaux peuvent mener à plus que l'illusion d'intelligence : se tremper de dimension et se retrouver dans la quatrième, changer d'espace-temps et se retrouver dans une autre époque (c'est arrivé à des automobilistes roulant de nuit et se perdant dans l'espace-temps) communiquer avec les morts comme les médiums ou tout simplement délirer sans cause (comme je fais maintement).

Ils peuvent être aussi l'expression de la paresse ou de la sénilité. les tunnels de l'intelligence sont parfois impondérables. Il sera vain de chercher à ne point se tremper juste en philosophant sur la chose car l'erreur sera à jamais humaine et à jamais liée à l'imperfection de l'homme.

En matière d'enseignement, les programmes restent stables dans leur structure organique et les éleves qui passent, comme le torrent d'eau d'apparence identique, le restent également sur le plan organique mais pas sur le plan affectif , mental, spirituel, etc. On a en apprence des élèves organiquement semblables mais mentalement différents car l'environnement diversifié les a modelés autrement que les précédents élèves .

L'élève peut rester stable comme le programme en redoublant et en triplant sa classe, mais il sera pêtri différemement par son environnement à la seconde et à la troisième année devant le même programme. Ce sera à chaque fois le même élève mais un peu différent.

Sauf dans l'anecdote suivante :

Un étudiant sénégalais boursier au Maroc disait :

La première année je vois le programme, la deuxième année je commence à comprendre le programme, la troisième année le Maroc change de programme...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ecrire.clicforum.com  et http://apprendreoualessai.fo
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: L'erreur est-elle humaine ?    24/6/2012, 15:44

Abdel s'engouffre dans le tunnel de la réflexion qui par le simple effet de la présence d'Abdel devient tunnel du délire !


Question : Est-il indispensable d'emprunter un tunnel si l'on ne souhaite aller... nulle part ?


Au sujet de la plaisanterie de la fin : Pourquoi sénégalais ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abdel
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 242
Age : 65
Localisation : Rabat, Maroc
Date d'inscription : 25/05/2011

MessageSujet: Re: L'erreur est-elle humaine ?    24/6/2012, 16:27

"Abdel s'engouffre dans le tunnel de la réflexion qui par le simple effet de la présence d'Abdel devient tunnel du délire ! "

Pourquoi vous me reprenez , je l'ai déja dit (ou tout simplement délirer sans cause (comme je fais maintement).

Quand le sujet est opaque pour moi, je délire pour les autres. Peut-être pour demander plus de précisions.

"Question : Est-il indispensable d'emprunter un tunnel si l'on ne souhaite aller... nulle part ? "

Pour se cacher bien entendu ! Feu Kaddafi on a fait l'expérience.

Ma question : On emprunte un tunnel mental en toute conscience ? ou est-ce fortuit et inconscient comme toute illusion qui se respecte ?

"Au sujet de la plaisanterie de la fin : Pourquoi sénégalais ? "

Là, je ne sais pas, l'anecdote a circulé telle quelle , peut-être parce qu'elle est vraie.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ecrire.clicforum.com  et http://apprendreoualessai.fo
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: L'erreur est-elle humaine ?    24/6/2012, 16:36

Non Abdel, je ne vous reprend pas, je vous suis au contraire dans cette voie du délire qui pour être un peu superficielle n'en n'est pas moins une détente.


Cependant, si je puis revenir une seconde au sujet, vous avez vraiment trouvé mes propos opaques ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abdel
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 242
Age : 65
Localisation : Rabat, Maroc
Date d'inscription : 25/05/2011

MessageSujet: Re: L'erreur est-elle humaine ?    24/6/2012, 16:43

Non, franchement, vos propos ne sont pas du tout opaques. Ce sont les idées de l'auteur qui sont opaques. Il fallait sans doute les clarifier pour qu'on puisse en discuter, par exemple y adjoindre une ou deux définitions de ces tunnels selon la conception de leur auteur.

Il est plaisant de parler de tunnel tout en parlant de ne pas comprendre. Il fait noir dans un tunnel ,surtout mental et non éclairé par une définition éclatante et claire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ecrire.clicforum.com  et http://apprendreoualessai.fo
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: L'erreur est-elle humaine ?    24/6/2012, 17:05

J'ai donné l'exemple des dés qui présentait l'avantage d'être simple à résumer.

Voici un autre exemple :

Je ressens un matin une étrange douleur au côté qui s'accentue quand je ferme les yeux et cesse brusquement si je marche lentement autour de mon salon par exemple. Les symptômes persistent quelques jours et finissent pas m'inquiéter au point que j'envisage d'aller consulter. Sur ce je rencontre P. une vieille relation que je croise de temps à autre dans le quartier. Préoccupé je lui raconte mes soucis de santé.

- J'ai eu exactement la même chose , l'an dernier, et tout à disparu en huit jours.

C'est là que j'entre dans le tunnel mental car contre toute raison me voilà en grande partie rassuré ! Il aura suffit que mon mal ne sois pas unique, que je le partage pour qu'il prenne une allure moins hostile.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abdel
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 242
Age : 65
Localisation : Rabat, Maroc
Date d'inscription : 25/05/2011

MessageSujet: Re: L'erreur est-elle humaine ?    24/6/2012, 17:20

La première chose sur laquelle j'ai buté est justement l'exemple des dés. Ayant fait un peu de statistiques aléatoires dans mes études je me rappelle vaguement qu'il y a des lois même dans l'aléatoire. Un chiffre qui sort 6 fois de suite ne peut logiquement pas sortir incontestablement une septième fois, suite à la série "fortuite" de même sortie 6 fois que ce soit avec un septième tirage ou un autre tirage pour la première fois.

Je bute également sur le deuxième exemple, car j'estime qu'il s'agit plus de rassurer qu'autre chose. Ainsi, en allant consulter, le médecin me rassure bien avant et bien mieux que mon pote ne le fait dans la rue dans une rencontre fortuite.

Le proverbe ne dit-il pas " quand je m'examine je m'inquiète, quand je me compare je me rassure".

La vie en société sert à quelque chose, entre autres rassurer mais aussi inquiéter. Je ne vois donc toujours pas le sens de ces tunnels, à part un moyen de communication inconscient avec son environnement et le fait de s'adapter d'après les résultats obtenus de cet échange avec son environnement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ecrire.clicforum.com  et http://apprendreoualessai.fo
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: L'erreur est-elle humaine ?    24/6/2012, 17:45

Voici donc un bel exemple de tunnel mental avec Abdel à l'intérieur ! Car un chiffre sorti six fois de suite a exactement les mêmes probabilités de sortir une septième fois.

" Quand je me compare je me rassure " dit la parole populaire qui s'engouffre collectivement dans le tunnel. Il n'y a aucune raison que le mal commun ne soit pas grave !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abdel
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 242
Age : 65
Localisation : Rabat, Maroc
Date d'inscription : 25/05/2011

MessageSujet: Re: L'erreur est-elle humaine ?    24/6/2012, 18:42

Pour l'exemple des dés,je ne crois pas avoir dit le contraire, j'ai simplement dit qu'il ne faut pas s'attendre à ce que le chiffre sorte logiquement une septième fois de suite juste par ce qu'il est sorti six fois de suite !

Bien entendu qu'il a la probabilité de sortir une septième. Tous les chiffres ont exactement la même probabilité de sortie à chaque tirage nonobstant le résultat des tirages antérieurs.

Quant au proverbe, je l'explicite d'une autre façon pour vous montrer que je saisis bien cette notion de tunnel, mais je conteste son utilité.

Quand je m'examine, je m'inquiète : j'ai une maladie psychosomatique donc non organique et reliée à mon état psychologique (stress, etc). Là, je suis inquiet et je suis embarqué sur un tunnel de pensée qui "apparemment " est faux.

Quand je me compare, je me rassure : je rencontre un ami qui a eu le même mal psychosomathique que moi et qui m'explique que son mal a disparu au bout de huit jours. Du coup je suis rassuré, je ne suis plus inhibé psychologiquement, l'espoir m'ayant détendu psychiquement. J'empreinte donc un autre couloir de pensée positivant et me voilà guéri de mon mal.

Tout cela est très bien. Mais s'il s'agit d'une maladie organique, la tuberculose pulmonnaire par exemple, et que je m'enferme dans un couloir de pensée pessimiste et qu'un gard rencontré me dit qu'il en a guéri en 8 jours rien qu'en n'y pensant pas, ou rien qu'en faisant huit jours de yoga, est ce que le fait de sortir de ce couloir de pensée va me guérir et donc que je me suis trempé de sensation, d'attitude et de maladie ?

Les questions fondamentales à se poser sont les suivantes : est-ce le fait de se garder mentalement dans un couloir de pensée qui engendre l'erreur ? est ce que le fait de prendre un autre couloir c'est bien cela qui élimine l'erreur ? et comment reconnaitre le bon couloir ? par soi-même ou par l'intervention de l'extérieur ? Peut-on vraiment choisir le bon couloir sans passer par une "expérience" externe d'un autre ? et comment cautionner une autre expérience externe sans passer par l'étude préalable des bons résultats obtenus "ailleurs" même pour l'action la plus minime?

Le fait d'avoir des oieillères comme un cheval, en pensée et en attitude, empêche parfois de voir des vérités en face et de se tremper de comportement ou d'action et de perdre beaucoup en efficacité et en rendement, en bonheur et en compréhension dans la vie de tous les jours.

On se trempe parce qu'on a pris le mauvais couloir. Peut-on s'en sortir sans l'intervention des autres ou sans un effort de reflexion tournée vers soi , énorme et mettant à terre plusieurs préjugés et mauvaises habitudes de penser et d'agir ?

Dire que l'on s'engouffre dans les mauvais couloirs et qu'on se trempe, c'est bien beau, encore faut-il dire comment en changer et comment s'apercevoir qu'on fait fausse route.

L'homme n'est pas une souris dans un labyrinthe, avec au bout d'un tunnel un morceau de fromage pour lui indiquer la bonne route par la seule force de l'odorat.

En effet, les émotions, préjugés et autres fausses idées préconçues qui nous empêchent de voir le bon tunnel n'ont ni goût ni odeur et ont la même force d'impact que les idées bien conçues tout en étant radicalement opposées . On est triste ou on est heureux, on est malade ou on est en bonne santé. tout dépend de notre capacité à maintenir le bon cap le plus rentable à nous -mêmes.

C'est par notre propre expérience personnelle accumulée, par l'expérience et l'intervention des autres qu'on apprend à positiver, à minimiser, à décanter, donc à se comporter mieux sans se tremper outre mesure, sans se tremper de tunnels qui sont tentaculaires dans la vie .


Dernière édition par abdel le 24/6/2012, 18:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ecrire.clicforum.com  et http://apprendreoualessai.fo
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2370
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: L'erreur est-elle humaine ?    24/6/2012, 18:48

abdel a écrit:
(...) se tremper de dimension
L'ennui avec toi Abdel, c'est que quand tu fais ce qui qui semble être une coquille, on ne sait jamais si c'en est une vraie ou si c'est encore un de ces jeux de mots fumeux dont tu as le secret.

Je me trOmpe ?

LOL !
(Maintenant que je sais qu'elle est au Robert, je ne vais plus me gêner pour utiliser cette abréviation anglaise, héhé.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abdel
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 242
Age : 65
Localisation : Rabat, Maroc
Date d'inscription : 25/05/2011

MessageSujet: Re: L'erreur est-elle humaine ?    24/6/2012, 18:59

François,

J'ai dit "se tremper de dimension" ? Où ça ? et dans quel tunnel ?

On a pris plusieurs tunnels dans la discussion et je ne sais plus dans lequel j'ai dit ça.

Peut-être dans un autre tunnel par lequel je ne suis pas passé.

Ou alors j'ai perdu le fil d'Arianne. J'en ai l'habitude, je me l'emmêle souvent autour des pattes dans mes tortueuses et longues interventions (dont je m'excuse. LOL !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ecrire.clicforum.com  et http://apprendreoualessai.fo
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2370
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: L'erreur est-elle humaine ?    24/6/2012, 19:07

Ici, et tu as utilisé une deuxième fois le mot tremper quelques lignes plus bas dans ce même message, d'où mon interrogation sur le côté volontaire ou non de ce trempage... ou de cette tromperie... enfin de cette trompette... (lololololol)

abdel a écrit:
Il faut avoir lu cet auteur pour comprendre les tunnels mentaux ou avoir une explication plus large de ceux-ci. Les deux me font défaut. Je vais donc faire une approche personnelle.

Les tunnels mentaux peuvent mener à plus que l'illusion d'intelligence : se tremper de dimension et se retrouver dans la quatrième, changer d'espace-temps et se retrouver dans une autre époque (c'est arrivé à des automobilistes roulant de nuit et se perdant dans l'espace-temps) communiquer avec les morts comme les médiums ou tout simplement délirer sans cause (comme je fais maintement).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: L'erreur est-elle humaine ?    24/6/2012, 19:19

Cher* Abdel,

Si ce genre de remarque ne m'avait valu il y a peu et avec un autre membre des réactions plutôt "vives" je dirais que votre dernier message est un peu confus. Mais pour les raisons évoquées plus haut, je ne le dis pas et fais simplement remarquer que votre message n'est pas totalement clair.


* basse flatterie destinée à faire passer ce qui va suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abdel
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 242
Age : 65
Localisation : Rabat, Maroc
Date d'inscription : 25/05/2011

MessageSujet: Re: L'erreur est-elle humaine ?    24/6/2012, 19:35

François, je vois, je vois.

Seule une personne de "ma trempe" peut se tromper ainsi. C'est une réelle faute. C'est comme l'autre fois et ailleurs quand je parlais à une internaute de mon "talon" d'écriture et qu'elle m'a répondu que j'en avais comme achille alors !

Je souris comme d'habitude. Je ne peux être très fort sans être très faible de temps à autres.

Re- LOL ! bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ecrire.clicforum.com  et http://apprendreoualessai.fo
abdel
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 242
Age : 65
Localisation : Rabat, Maroc
Date d'inscription : 25/05/2011

MessageSujet: Re: L'erreur est-elle humaine ?    24/6/2012, 19:42

Cher * Jean Pierre,

Que non !

Dites tout sans s'attendre à rien de similaire comme rapporté !

Mon dernier message peut être totalement confus !

Peut-être qu'une seconde lecture...

Mais bon, je n'ai pas les moyens de payer des lunettes à tout le monde pour les obliger à bousiller leur vue à lire mes longs messages.

Je vais faire en sorte d'être plus bref et moins "indecrottable bavard" comme sait si bien me définir mon cher** François.

* Ca c'est le coeur qui le dit
** idem, pour ne pas être long à le répéter (mais c'est fait...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ecrire.clicforum.com  et http://apprendreoualessai.fo
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2370
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: L'erreur est-elle humaine ?    24/6/2012, 20:44

abdel a écrit:
Mais bon, je n'ai pas les moyens de payer des lunettes à tout le monde pour les obliger à bousiller leur vue à lire mes longs messages.
Dommage, j'allais justement t'envoyer la note. Et Dieu sait si mes yeux ont décliné depuis que je fréquente Passion des Mots! Toi et Yugcib, vous êtes les fossoyeurs de mes pupilles (et de mes neurones!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: L'erreur est-elle humaine ?    24/6/2012, 21:24

Quand je songe à la haute ambition intellectuelle de mon message initial je ne suis pas loin de crier au sabotage.

Mais comme j'ai sommeil, je dis seulement bonne nuit à tous...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abdel
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 242
Age : 65
Localisation : Rabat, Maroc
Date d'inscription : 25/05/2011

MessageSujet: Re: L'erreur est-elle humaine ?    24/6/2012, 22:19

Très bonne nuit Jean Pierre,

Ce qu'il faut, c'est un grand nombre d'intervenants. Comme ça vous aurez plus d'animation et de diversité autour de votre sujet.

Sabotage ? Pas du tout ! Les actes de sabotages sont très courts, condensés et explosifs. Non ?

Mais là , il y a de longs messages qui ont demandé un effort quand même. Qu'ils ne soient pas à la hauteur du sujet, c'est possible mais elles le laissent intact, sans le saboter du tout, à d'autres intervenants plus perspicaces ou plus convaincants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ecrire.clicforum.com  et http://apprendreoualessai.fo
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5890
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: L'erreur est-elle humaine ?    24/6/2012, 23:51

Bon, vous êtes toujours dans le tunnel ? Ou vous en êtes sortis ???

Excellent l'exemple du professeur avec sa phrase pronnonçée annuellement !

LOL

RELOL



mouha

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'erreur est-elle humaine ?    

Revenir en haut Aller en bas
 
L'erreur est-elle humaine ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Elle trouve une dent humaine dans son steak haché
» ORIGINE DE LA RACE HUMAINE.............!
» Armure taille humaine
» L'Erreur fatale
» Nature humaine : fondamentalement bonne ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion des mots :: Forums de discussions :: Soyons psychologues et restons philosophes !-
Sauter vers: