Passion des mots

Forum culturel
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le mot pour rire jaune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5890
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Le mot pour rire jaune   1/5/2012, 20:22

Au gars friqué qui ose encore me parler d'austérité, je lui pète la figure !!!

À un mec qui me dit que je dois vivre l'austérité, car on entre dans l'ère de l'austérité (notez que l'on nous parle de l'austérité indispensable depuis 1990), je lui rétorque :

« Tu gagnes combien mec ? »

Il me répond la plupart du temps : « 15000 euros net par mois avec les a-côtés ! »

À ce mec un peu con (mais qui a quand même trouvé le filon pour s'accrocher, dans l'incompétence, au pouvoir en ramassant le pactole à la fin du mois) qui a bien compris que l'on pouvait rendre austères les autres sans entrer soi-même dans l'austérité, je lui réponds : « Casse-toi pauvre mec et commence par gagner maximum 3500 euros net par mois. ».

Il a intérêt à dégager en ma présence ! Même si je suis petit !

Excuse-moi d'être vulgaire avec toi, mais j'aime me mettre à ton niveau, au niveau de ton extrême vulgarité d'être baignant dans ta baignoire d'or dans l'individualisme et l'indifférence par rapport à ceux et celles qui t'entourent et qui n'arrivent même pas à nouer les deux bouts.

Le temps de la révolution est venu : les mouvements révolutionnaires s'amplifieront un peu partout dans le monde (États-Unis, Espagne, Québec... bientôt Paris prêt pour un nouveau mai 68, puis la Belgique... ) tant que des casés friqués gouvernent le monde.

On est en pleine décadence orgiaque (cela ressemble de plus en plus à la fin de l'époque romaine comme me le rappelait avec justesse une connaissance hier) ... dans une sorte de décadence généralisée à tous les niveaux : paupérisation croissante, perte des valeurs essentielles, car de nombreux jeunes parents ne font plus leur boulot d'éducateur (respect, éducation, savoir-vivre...), survalorisation du plaisir individuel, survalorisation de l'économique au détriment du social, souci exclusif de la seule rentabilité, inégalité éhontée entre les salaires, etc.)

On va basculer dans une autre ére (je serai mort pour la vivre)... une ère où l'on verra les pauvres en guenille, armés de bombes diverses, gravir les grilles de Neuilly, derrière lesquelles se cachent la médiocrité croulante de l'indifférence gluante.


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2370
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Le mot pour rire jaune   2/5/2012, 07:46

Jipi a écrit:
Il me répond la plupart du temps : « 15000 euros net par mois avec les a-côtés ! »
Seulement 15.000 euros? Mais c'est minable!
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5890
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Le mot pour rire jaune   18/5/2012, 22:57

Ces Mariani, Karel de Boeck, Bellens, De Haene, Lippens, Mittal, patron de BPost, patron d'Electrabel...

sont des scandales ambulants !

Que des dégâts occasionnés ou de profits engrangés sur le dos des petites gens qui continueront à ramer sans arriver à nouer les deux bouts, mais le pire est que l'incompétence gestionnaire n'est pas sanctionnée ou pire encore tous ces gens continuent sans vergogne à rouler sous les flots du Dieu Fric en ayant bien éliminé du travail humain ou en sous-payant leurs employés et ouvriers.

Si nous perdons notre travail, nous perdons beaucoup...
Si eux perdent leur travail, ils ne perdent quasiment rien, car ils ont pu tellement amassé qu'ils pourraient vivre de leur rente pendant une voire deux générations !!!

De toutes façons ces gens ne se retrouvent pas au chômage, car ils ont, pour la plupart acquis leur fonction par relation et s'ils la perdent, les relations les placent à d'autres fonctions où certains continueront à exercer leur incompétence bien rémunérée.
Ce sont les petits arrangements entre amis.

Si je pense à l'enseignement en Belgique, depuis 20 ans, seuls des incompétents (toujours bien payés comme il se doit et nommés par le parti) ont été au pouvoir. Laurette Onkelinx a détruit en grande partie l'enseignement en Belgique. Au bout du parcours nous retrouvons Simonet, très bien payée comme il se doit, aussi gravissime que ses prédécesseurs sur le plan des compétences réelles.

J'oubliais, dans leur immense générosité, nos ministres (plus de 60 alors qu'il n'en faudrait que 12/13) ont accepté de réduire leur salaire de 5 % brut l'année passée !!!




_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le mot pour rire jaune   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le mot pour rire jaune
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Stages of photographer [juste pour rire]
» Juste pour rire un coup, Rumeur HE
» QUELQUES RIMES à SERGE (pour rire)
» juste pour rire
» Juste pour rire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion des mots :: Forums de discussions :: Le mot pour rire-
Sauter vers: