Passion des mots

Forum culturel
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Comment nos ancêtres imaginaient-ils le futur ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
yugcib
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 986
Age : 69
Localisation : 186 route d'Audon 40400 Tartas
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Comment nos ancêtres imaginaient-ils le futur ?   26/3/2012, 11:31

Je me suis souvent posé cette question :

Comment nos lointains (ou même plus proches) ancêtres, de différentes civilisations du passé ; en France, en Europe, dans le monde, dans l'antiquité... Ou dans les siècles qui ont précédé... Imaginaient-ils le futur (proche ou lointain) ? Est-ce qu'ils se disaient par exemple : "comment ça sera dans mille ans, dans quelques siècles... Comment vivra-t-on, qu'aura-t-on inventé?"... Enfin, ce genre de question... ?
Sans doute autrefois étaient-ce les religions, les cultes, les mythes, les légendes et les croyances populaires, qui à eux seuls, entretenaient les imaginations et les rêves, dans l'immense majorité des gens ordinaires du peuple...
Ils devaient donc imaginer, rêver, croire que "ça sera comme ceci ou comme cela", en fonction essentiellement de ce que leur apportait la religion ou les légendes...
Il nous est difficile de concevoir qu'il eût pu exister dans un lointain passé ou même dans un passé relativement proche de nous d'un siècle ou deux, quelque chose qui se serait apparenté à notre science fiction actuelle selon les connaissances bien sûr, de l'époque.
Ce sont les avancées technologiques et les découvertes scientifiques survenues à partir du milieu du 20 ème siècle, qui ont tout d'abord inspiré les écrivains et romanciers de science fiction, éveillé les imaginations des gens ordinaires que nous sommes pour la plupart d'entre nous, et ensuite, ont fait la science fiction telle que nous la connaissons aujourd'hui.
Mais "avant", comment c'était ?
"Avant", il y avait la réalité quotidienne, souvent très dure et très précaire pour une immense majorité de gens dont le principal souci était celui de survivre... Et j'imagine assez mal comment dans de telles conditions de vie aussi difficiles, l'on pouvait rêver à "comment ça serait dans cent ans, dans mille ans"...
Il faut souligner aussi, dans le passé comme dans le présent, l'influence exercée par les grandes religions du monde sur tous les peuples. Les grandes religions en effet, donnent une "explication" de nos origines et un "modèle" à suivre, de telle sorte que toute affabulation ou vision d'autres mondes possibles semble ou est considérée "déraisonnable" ou inutile... (mais lorsqu'il y a manifestement une vérité ou un fait scientifique, ou une probabilité scientifique – et non une affabulation- alors les grandes religions ne peuvent plus infirmer les faits et les découvertes comme elles le faisaient auparavant)...
D'ailleurs "Dieu" intervient bien dans certaines oeuvres de science fiction produites par des romanciers et des écrivains croyants... (c'est dire la force, la puissance, l'omni présence, l'influence de la religion, partout dans le monde)...
Je dirais même que depuis quelques années dans le monde actuel où nous vivons, alors que circule un flot continuel, instantané et quasi infini d'informations et de connaissances, alors que les technologies de la communication ne cessent de se développer, que de plus en plus de jeunes partout dans le monde parviennent à faire des études secondaires ou supérieures, que les populations et que les cultures se mêlent ; que des courants idéologiques, que des passions, que des antagonismes, que des communautarismes, que des exclusions, que des haines, que des violences, que des conflits, s'entrechoquent... Les grandes religions exercent encore plus leur influence, leur autorité et leur pouvoir dans la vie quotidienne des gens, dans la relation que les gens ont entre eux...
Quel futur dans un tel contexte actuel mondial, peut-on encore imaginer? Les années situées en gros entre 1950 et 1980, seraient-elles "les meilleures" pour la littérature de science fiction ? C'est à dire "les plus porteuses d'espérance" ?
Lorsque l'on versait autrefois -il n'y a pas encore si longtemps- dans le "catastrophisme" il y avait alors "quelque chose de confortable si l'on peut dire, à se faire peur" en pensant très consensuellement, que "ça ne serait jamais possible et qu'on trouverait une solution avant"...
C'était là une vision exprimée en quelque sorte pour "conjurer" l'inacceptable, l'impossible, la grande peur, toutes les déviances possibles et imaginables...
Aujourd'hui le "catastrophisme" n'est plus un "fantasme" mais une réalité... Ou plus exactement le "catastrophisme" tend à devenir une réalité car il commence à survenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Comment nos ancêtres imaginaient-ils le futur ?    26/3/2012, 11:46


La SF ne date pas du vingtième siècle ! Bien avant et même dès l'antiquité, des auteurs se sont penché sur l'imaginaire de l'avenir.

Je crois que l'interrogation sur le futur est aussi vieille que l'humanité comme en témoignent les multiples formes de divination et autres lectures de l'avenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giles
Membre
Membre


Nombre de messages : 255
Date d'inscription : 09/01/2011

MessageSujet: Re: Comment nos ancêtres imaginaient-ils le futur ?   26/3/2012, 14:49

yugcib a écrit:
Et j'imagine assez mal comment dans de telles conditions de vie aussi difficiles, l'on pouvait rêver à "comment ça serait dans cent ans, dans mille ans"...
On sait à peine de quelle manière les premiers humains pensaient (à quel moment la parole est apparue, quand ont-ils fabriqué des outils — par opposition à utiliser des objets naturels comme les animaux savent le faire et quels sont les rapports entre le « faire » et la pensée abstraite) et à quoi ils pensaient mais je suppose que les optimistes imaginaient l'année prochaine meilleure, les réalistes fabriquaient des outils pour faciliter le travail, et les pessimistes l'imaginaient désastreuse (ceux qui croyaient que le Soleil ne reviendrait pas demain matin…), sans rien créer.

On peut supposer que les premiers humains concevaient l'avenir au moins sous une forme saisonnière, car certains animaux possèdent cette notion, par exemple les écureuils qui font des provisions pour l'hiver suivant, les oiseaux qui construisent les nids avant de s'accoupler, etc. puis quand ils ont conçu la notion abstraite d'un avenir lointain, ils ont pu extrapoler que ce temps futur serait rempli de meilleurs outils ou de manières plus facile de faire du feu, par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Comment nos ancêtres imaginaient-ils le futur ?    26/3/2012, 15:34

Je crois tout simplement qu'il n'existe pas de rapport direct entre conditions de vie et activité onirique.

Sauf peut-être tendance à rêver proportionnelle à l'insatisfaction et donc en contradiction avec la conviction de Yugcib. Mais je suis loin d'être certain de cette hypothèse qui me semble un peu top réductrice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giles
Membre
Membre


Nombre de messages : 255
Date d'inscription : 09/01/2011

MessageSujet: Re: Comment nos ancêtres imaginaient-ils le futur ?   26/3/2012, 15:59

Jean-Pierre Poccioni a écrit:
Je crois tout simplement qu'il n'existe pas de rapport direct entre conditions de vie et activité onirique.
Je n'en sais rien, il faudrait demander à Carl Jung… Je ne pense pas que la spéculation sur l'Avenir soit du domaine onirique ; ce serait plutôt une construction consciente, bien que les rêves apportent parfois des réponses à nos préoccupations ; je ne dis pas à des questions précises, n'est-ce pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Comment nos ancêtres imaginaient-ils le futur ?    26/3/2012, 16:09

Si on est modeste et raisonnable on sait que toute spéculation sur l'avenir devient onirique au-delà de quelques décennies. C'est du moins ce qui se dégage d'une comparaison entre les spéculations des temps antérieurs et leur confrontation avec le réel.

En 1950, juste après guerre, qui avait prévu internet et qui avait prévu qu'on en serait encore, en 2012, au bon vieux moteur à explosions? ( à part quelque avancées électriques qui sont d'authentiques faux progrès puisqu'il faut bien produire l'électricité!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giles
Membre
Membre


Nombre de messages : 255
Date d'inscription : 09/01/2011

MessageSujet: Re: Comment nos ancêtres imaginaient-ils le futur ?   26/3/2012, 16:17

Jean-Pierre Poccioni a écrit:
[…] toute spéculation sur l'avenir devient onirique au-delà de quelques décennies.
Elle devient désuète, sinon naïve, je dirais, « onirique » ayant un sens spécial, je pense. En anglais nous disons Retro Future pour désigner les spéculations passées sur l'avenir — En 1990 nous aurons des voitures volantes !, etc. On trouve plusieurs sites fascinants à ce sujet. Il y a aussi le roman de Jules Verne : Paris en l'An 2000, il me semble
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Comment nos ancêtres imaginaient-ils le futur ?    26/3/2012, 17:25

Pourquoi "onirique" aurait-il un sens spécial ?

J'en connais deux : Relatif au rêve vrai c 'est à dire qui se produit durant le sommeil et relatif au rêve métaphorique, ce laisser aller de l'imaginaire qui se produit à l'état de veille.

C'est évidement ce second sens qu'il faut invoquer quand la distance temporelle rend les anticipations logiques extrêmement hasardeuses.

Mais au fond, qu'importe, puisque dans tous les cas nous convenons que nous sommes ( nous humains) bien impuissants devant l'avenir. Voyez nos économistes surpris par une crise à trois ou quatre années de distance !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giles
Membre
Membre


Nombre de messages : 255
Date d'inscription : 09/01/2011

MessageSujet: Re: Comment nos ancêtres imaginaient-ils le futur ?   26/3/2012, 20:00

Jean-Pierre Poccioni a écrit:
J'en connais deux : […] et relatif au rêve métaphorique, ce laisser aller de l'imaginaire qui se produit à l'état de veille.
Merci. Je ne connaissais pas ce second sens.


Jean-Pierre Poccioni a écrit:
Mais au fond, qu'importe, puisque dans tous les cas nous convenons que nous sommes ( nous humains) bien impuissants devant l'avenir.
Exact. Nous sommes même impuissants devant le présent !



(Question : pourquoi places-tu toujours un espace après la parenthèse ouvrante ?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yugcib
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 986
Age : 69
Localisation : 186 route d'Audon 40400 Tartas
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: Comment nos ancêtres imaginaient-ils le futur ?   26/3/2012, 21:44

... Il faudrait à mon sens distinguer la science fiction (littérature, cinéma) du fantastique... Quoique dans la science fiction tout comme dans le fantastique, il y a aussi d'une part, ce qui a vocation à être crédible, qui s'appuie tant soit peu sur une réflexion scientifique ou cognitive incitant à déduire "dans une certaine logique" et donc à imaginer une histoire, des personnages, des mondes et des environnements différents ; et d'autre part ce qui n'a pas vocation à être crédible, qui se fonde sur du rêve, sur des personnages dont on sait qu'ils ne peuvent absolument pas exister dans le réel, sur des fantasmes, sur des légendes, sur justement tout ce qui procède de la fantasmagorie pure (par exemple, Harry Potter, Le seigneur des anneaux)...
Personnellement, je ne "verse" si je puis dire, que dans le "crédible"... (Je n'ai donc pas aimé Harry Potter ni Le seigneur des anneaux, car je suis d'un esprit "trop scientifique et cognitif" pour pouvoir apprécier "à leur juste valeur s'il en est", de telles oeuvres)...
Par contre j'ai beaucoup lu et aimé Jules Verne (mais pas toujours dans son style littéraire un peu trop à mon sens "vieillot", et "par trop manichéen" par moments dans sa vision du monde et l'attachement qu'il porte à certaines valeurs moralisatrices)... Comme par exemple dans "L'île mystérieuse" (mais il vrai aussi que ce genre de récit s'adresse plus spécialement à la jeunesse)...
J'aime aussi beaucoup Azimov...
Sans doute, depuis le temps que je me pose la question sur ce sujet "le futur vu par nos ancêtres", je vais me lancer dans des lectures d'ouvrages d'auteurs anciens, de science fiction ou d'anticipation... Mais de toute évidence, je vais forcément choisir de lire des auteurs qui ont écrit des histoires "crédibles" c'est à dire ayant un minimum de connotation scientifique, logique, cognitive... (les fées, les sorciers, les maléfices, les diableries, les lutins, les gnomes, tout ça "c'est pas ma tasse de thé"!... Ni non plus les histoires de machines à remonter le temps ou de mondes de lilliputiens ou de titans)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Giles
Membre
Membre


Nombre de messages : 255
Date d'inscription : 09/01/2011

MessageSujet: Re: Comment nos ancêtres imaginaient-ils le futur ?   26/3/2012, 22:19

yugcib a écrit:
[…] des histoires "crédibles" c'est à dire ayant un minimum de connotation scientifique, logique, cognitive...
Je pense que tu aimerais H. G. Wells et A. Huxley, si tu ne connais pas déjà. Tous les deux traduits en français.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Comment nos ancêtres imaginaient-ils le futur ?    27/3/2012, 06:43

Ciel !

Non seulement je suis contradicteur mais en plus ma typographie n'est pas impeccable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Comment nos ancêtres imaginaient-ils le futur ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Comment nos ancêtres imaginaient-ils le futur ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion des mots :: Forums de discussions :: Soyons psychologues et restons philosophes !-
Sauter vers: