Passion des mots

Forum culturel
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Une belle prime...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Guimauve
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1232
Date d'inscription : 03/06/2011

MessageSujet: Re: Une belle prime...   23/3/2012, 00:17

Jipi a écrit:
J'ai 75 ans et je suis donc en bout de course.

Je ne comprends plus rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5900
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Une belle prime...   23/3/2012, 00:33

Je suis vieux Guimauve. Très vieux. Crying or Very sad

Je ploie sous le poids des années, malade

mais mon coeur est jeune. Basketball

Vous ne comprenez rien ? Que dire de moi qui ne me comprends pas toujours ! affraid

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Giles
Membre
Membre


Nombre de messages : 255
Date d'inscription : 09/01/2011

MessageSujet: Re: Une belle prime...   23/3/2012, 00:41

Jipi a écrit:
Je ploie sous le poids des années
Tu as vraiment 75 ans, Jipi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guimauve
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1232
Date d'inscription : 03/06/2011

MessageSujet: Re: Une belle prime...   23/3/2012, 00:48

Jipi a écrit:
Je suis vieux Guimauve. Très vieux. Crying or Very sad

Je ploie sous le poids des années, malade

mais mon coeur est jeune. Basketball

Vous ne comprenez rien ? Que dire de moi qui ne me comprends pas toujours ! affraid

Donc vous ne travaillez plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5900
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Une belle prime...   23/3/2012, 12:29

Je suis allé voir votre tableau français (le belge est on ne peut plus obscur) : 3026 euros net en fin de carrière.

Je vous ai parlé de mon salaire de fin de carrière : environ 2400 euros net par mois.

La différence des 10-15 % entre la Belgique et la France se confirme bien.




_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Une belle prime    23/3/2012, 12:35

Les droits d'auteur, ciel!

3500 € par mois pendant un an feraient 42000 € soit plus de 20 000 exemplaires vendus. Autant dire le cas d'une poignée d'écrivains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2378
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Une belle prime...   23/3/2012, 17:01

Giles a écrit:
Jipi a écrit:
Je ploie sous le poids des années
Tu as vraiment 75 ans, Jipi ?

Si tout le monde entrait sa date de naissance dans son profil - pas très confidentiel comme donnée il me semble - et acceptait de jouer cartes sur table, on pourrait s'épargner ce genre de question. Ce n'est déjà pas évident de "bien" communiquer par écrit avec des personnes qu'on ne voit jamais (il suffit de lire nos échanges pour s'en convaincre), alors pourquoi se compliquer encore la tâche? Je ne parle même pas ici de donner son vrai nom, mais l'âge, quel intérêt y a-t-il à cacher son âge?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2378
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Une belle prime...   23/3/2012, 17:18

Jipi a écrit:
En fin de carrière : je gagne 2400 euros net par mois (mon plafond) après cinq années universitaires et plus de trente années de métier... et 55 heures de travail par semaine.

Pas beau mon salaire belge ???

Si vous voulez parler salaire, parlons salaire.

J'en suis 2.000 euros nets avec 10 ans d'ancienneté dans l'enseignement supérieur, donc un barême légèrement supérieur à celui du secondaire.

Mon maximum, si je comprends bien les tableaux qui sont tout sauf clairs en effet, sera de +/- 2500 en fin de carrière. Je ne trouve pas ça si mal, mais évidemment moi je ne travaille pas 55 heures par semaine.

Plusieurs de mes collègues ont des conjoints qui travaillent dans le privé (niveau universitaire) et ne gagnent pas plus ou à peine. Je n'ai jamais entendu aucun de mes collègues se plaindre de son salaire.

Il fut un temps où je gagnais le double mais j'avais une qualité de vie nettement moins bonne, très peu de congés, une vie de famille pas terrible et un stress énorme en permanence sur les épaules. Je trouve que je méritais largement le salaire élevé que je gagnais. J'y ai renoncé par choix personnel et suis bien plus heureux depuis que j'ai un salaire plus modeste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giles
Membre
Membre


Nombre de messages : 255
Date d'inscription : 09/01/2011

MessageSujet: Re: Une belle prime...   23/3/2012, 19:10

François a écrit:
Si vous voulez parler salaire, parlons salaire.
Quant on se regarde on se désole
Quant on se compare on se console

— Dicton populaire

Voici le salaire annuel brut d'un bachelier en chimie (B.Sc.) avec 16 ans de scolarité, dans un collège chez moi :

       1          36 472 $
       5          42 500 $
     10          52 435 $
     15          64 684 $
     20          73 839 $

Le taux d'imposition est de 16% jusqu'à 40 000$ et de 20% jusqu'à 80 000$ (36 472$ = 24 780€, 52 435$ = 35 625€, 73 839$ = 50 165€. Source Ministère de l'Éducation nationale.)


Dernière édition par Giles le 23/3/2012, 19:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5900
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Une belle prime...   23/3/2012, 19:11

@ François : si tu es content de ton sort c'est le principal.

Faut surtout pas se plaindre à l'heure actuelle !!! Tu ferais très mauvaise figure !!! Se plaindre ? Pas très à la mode sur le plan relationnel : faut être content de ce que l'on a !!!

Il y a toujours plus malheureux que nous hein mon p'tit gamin !!!

Et puis si tu méritais le salaire élevé que tu gagnais, je suppose que tu mérites le salaire plus bas que tu gagnes !!!

Pourquoi se plaindre encore finalement ?!!!

Il n'y a que moi qui déraille en voulant changer les choses !

@ Jean-Pierre : Tu vois qu'avec ma proposition même les écrivains (travailleurs comme d'autres) seraient récompensés.


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Giles
Membre
Membre


Nombre de messages : 255
Date d'inscription : 09/01/2011

MessageSujet: Re: Une belle prime...   23/3/2012, 20:05

Jipi a écrit:
[…] avec ma proposition même les écrivains (travailleurs comme d'autres) seraient récompensés.
Pour moi les « travailleurs » sont essentiellement ceux qui travaillent « pour un autre », une société, l'État, etc., et avec la notion que leurs employeurs peuvent se passer de leur travail ou le confier à un autre ou en modifier les conditions ; ainsi un romancier n'est pas un travailleur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5900
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Une belle prime...   23/3/2012, 20:33

Curieuse définition du travailleur !

JE NE LA PARTAGE PAS DU TOUT.

Une définition liée à une idéologie de droite ? Non ?

Si on ne travaille pas pour l'État, ce n'est pas du travail ?!!! Un comble je trouve.

À mettre en rapport avec l'idéologie du malade Sarko : faut travailler pour les entreprise et l'État... et si possible jusqu'à 85 ans !!!

Tu bosses dur et longtemps pour les entreprises et l'état ? Tu deviendras un homme mon fils !!!



_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Giles
Membre
Membre


Nombre de messages : 255
Date d'inscription : 09/01/2011

MessageSujet: Re: Une belle prime...   23/3/2012, 20:47

Jipi a écrit:
Une définition liée à une idéologie de droite ? Non ?
C'est la première fois de ma vie qu'on m'accuse d'être de Droite, il y a une première à tout ! En tout respect, mon cher Jipi, je pense que tu as lu trop vite… Je n'ai pas limité la définition de « travailleur » à l'emploi par l'État, j'ai écrit : « pour un autre » et je donnais en exemple une société, ou l'État, etc. Me placer dans le camp du président Sarkozy est insultant, bien que ce n'était peut-être pas ton intention de m'insulter.

Je reconnais que ma maîtrise du français n'est pas parfaite mais tout de même, il me semble que mon intervention était assez claire pour que tu ne la comprennes pas tout à fait à contresens. Je dirais même que ranger les romanciers dans la catégorie des « travailleurs » est plutôt une idée marxiste, mais si je ne partage pas cette opinion cela ne fait pas de moi un Droitiste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Une belle prime    23/3/2012, 21:02

Je crois que ce qui domine c'est la révolte qui s'exprime dans cette proposition de Jipi et comme telle elle est respectable.

Comme projet politique on aimerait quelques détails logistiques ! !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5900
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Une belle prime...   23/3/2012, 21:34

Toutes mes excuses Giles : je n'ai pas voulu vous insulter bien évidemment.

Je m'insurge contre votre idée seulement : je dois vous avouer que je l'ai parfois entendue dans la bouche de personnes de droite pure et dure.
Du style : « Les écrivains comme les artistes ne sont que des fainéants. Ils ne travaillent pas. Ils ne travaillent même pas pour l'État ou une quelconque société.»

Mon erreur a été de faire référence au clivage gauche/droite.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
abdel
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 242
Age : 65
Localisation : Rabat, Maroc
Date d'inscription : 25/05/2011

MessageSujet: Re: Une belle prime...   23/3/2012, 21:37

La notion de travail renvoie à la notion de métier et à la notion de contrat.

Derrière tout travail il y a un métier, donc une qualification, une spécialité, un savoir-faire. Tout cela est mis à disposition soit des autres soit de soi-même.

Avec l'Etat ou une société, et même avec un individu, la mise à sa disposition de ces qualités suit les règles du contrat de travail (contrat à caractère privé, public, embauche, etc)

Le contrat est à durée determinée ou à durée indeterminée. Ainsi, un ingénieur du public, un fonctionnaire est lié par un contrat indeterminée tant que l'un ou l'autre des parties n'a pas failli à ses obligations (travail fourni- salaire).

Un médecin public n'exerce pas de la même façon qu'un médecin privé. Le premier est lié par un contrat qui obéit aux règles de la fonction publique. Le médecin privé est indépendant mais ce sont des contrats tacites qu'il lie avec ces patients : l'obligation de résultat, c'est la même chose pour un avocat, pour un maçon, pour un peintre de décoration, un plâtrier, un plombier, etc.

Le travail indépendant, n'est indépendant que parce qu'on travaille librement le jour qu'on veut, l'heure qu'on veut ou même ne pas travailler du tout. Mais dès qu'un client se présente, alors un contrat tacite est né : celui de l'obligation de résultat contre le prix et dans les règles de l'art.

S'agissant d'un chanteur, d'un acteur, le contrat tacite et l'obligatioin de résultat dépendent de leur notoriété habituelle et leur forme du moment . Un chanteur peut mal chanter un jour et il recevra des tomates mais exigera son cachet.

Mais dans le cas d'un un artiste peintre, d'un écrivain, quelle sorte de contrat tacite et quelle obligation de résultat peuvent -ils les lier aux autres ?

Je n'en vois pas, les deux sont apparemment bien indépendants et s'ils le veulent bien ! Rien ne les lient aux autres (les acheteurs de toiles ou de livres) sauf toujours sur le plan moral de réaliser des oeuvres selon la notoriété qu'ils accumulent: une sorte de promesse de produire toujours de la qualité.

Quand je précise "s"ils le veulent bien", j'entends par là le cas de contrat entre un écrivain et un éditeur pour ne publier que chez lui. Ce genre de contrat n'a rien à voir avec celui dont on parle, il s'agit plutôt de clauses préférentielles .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ecrire.clicforum.com  et http://apprendreoualessai.fo
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2378
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Une belle prime...   23/3/2012, 21:39

Jipi a écrit:
@ François : si tu es content de ton sort c'est le principal.

Faut surtout pas se plaindre à l'heure actuelle !!! Tu ferais très mauvaise figure !!! Se plaindre ? Pas très à la mode sur le plan relationnel : faut être content de ce que l'on a !!!

Il y a toujours plus malheureux que nous hein mon p'tit gamin !!!

Et puis si tu méritais le salaire élevé que tu gagnais, je suppose que tu mérites le salaire plus bas que tu gagnes !!!

Pourquoi se plaindre encore finalement ?!!!

Il n'y a que moi qui déraille en voulant changer les choses !

Que de points d'exclamations! Ne peut-on pas parler de tout cela sereinement? Que penserais-tu si je te répondais en terminant ma phrase par "mon p'tit gamin !!!" Même avec un émoticône derrière, je ne crois pas que tu apprécierais. Pense à la charte...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5900
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Une belle prime...   23/3/2012, 21:47

Tu enlève alors « mon p'tit gamin», ce qui ne changera en rien le contenu de mon message ! coucou

Autre version: « Crénomdidju ! Faut pas se plaindre les gars ! Y a ben plus malheureux que nous saperlipopette ! Arrêtez vos jérémiades ! C'est comme les vieux : ils n'arrêtent pas de se plaindre saperlipopette ! Qué exemple pour la jeunesse ! ».



_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Giles
Membre
Membre


Nombre de messages : 255
Date d'inscription : 09/01/2011

MessageSujet: Re: Une belle prime...   23/3/2012, 22:33

Jipi a écrit:
Du style : « Les écrivains comme les artistes ne sont que des fainéants. Ils ne travaillent pas.
De là vient le malentendu, je pense ; pour moi « travailleur » est une classe sociale, comme « professeur » ou « banquier » ; ce qui ne veut pas dire que les professeurs ou les artistes ou les romanciers ne travaillent pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guimauve
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1232
Date d'inscription : 03/06/2011

MessageSujet: Re: Une belle prime...   24/3/2012, 00:05

Giles a écrit:
François a écrit:
Si vous voulez parler salaire, parlons salaire.
Quant on se regarde on se désole
Quant on se compare on se console

— Dicton populaire

Voici le salaire annuel brut d'un bachelier en chimie (B.Sc.) avec 16 ans de scolarité, dans un collège chez moi :

       1          36 472 $
       5          42 500 $
     10          52 435 $
     15          64 684 $
     20          73 839 $

Le taux d'imposition est de 16% jusqu'à 40 000$ et de 20% jusqu'à 80 000$ (36 472$ = 24 780€, 52 435$ = 35 625€, 73 839$ = 50 165€. Source Ministère de l'Éducation nationale.)

Je ne saisis pas. C'est un métier "bachelier en chimie" ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Une belle prime    24/3/2012, 00:41

L'écrivain est un artiste qui vit très rarement de son art.

Je crois que considérer le travail de l'écrivain comme un métier est une liberté de langage ou alors il faut le voir comme un métier très spécial puisqu'on ne l'enseigne pas et qu'il ne rapporte pas grand-chose !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giles
Membre
Membre


Nombre de messages : 255
Date d'inscription : 09/01/2011

MessageSujet: Re: Une belle prime...   24/3/2012, 00:43

Guimauve a écrit:
C'est un métier "bachelier en chimie" ?
Très drôle. Il fallait comprendre : le salaire d'un enseignant qui a le diplôme de bachelier en chimie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giles
Membre
Membre


Nombre de messages : 255
Date d'inscription : 09/01/2011

MessageSujet: Re: Une belle prime...   24/3/2012, 00:46

Jean-Pierre Poccioni a écrit:
L'écrivain est un artiste qui vit très rarement de son art.
C'est valable pour la France. Voilà la raison pourquoi tant d'écrivains étaient ou sont indépendants de fortune ou étaient issus de familles riches… Je parle de la génération précédente ou plutôt celle d'avant, Éluard, Gide, Martin du Gard, Proust, Sarraute, bien d'autres. Mais l'institution littéraire est très discrète à ce sujet.


Jean-Pierre Poccioni a écrit:
[…] un métier très spécial puisqu'on ne l'enseigne pas et qu'il ne rapporte pas grand-chose !
On l'enseigne aux États-Unis (et peut-être aussi ailleurs) et il rapporte des millions à certains romanciers, en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Une belle prime    24/3/2012, 00:56

Giles, on enseigne tant de choses qui ne s'enseignent pas !

Quand aux écrivains très riches, nous en avons aussi. Ce ne sont pas toujours les meilleurs !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guimauve
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1232
Date d'inscription : 03/06/2011

MessageSujet: Re: Une belle prime...   24/3/2012, 00:58

Giles a écrit:
Guimauve a écrit:
C'est un métier "bachelier en chimie" ?
Très drôle. Il fallait comprendre : le salaire d'un enseignant qui a le diplôme de bachelier en chimie.

Je ne cherchais pas à être drôle. Je cherche à comprendre. Qu'est ce donc que le diplôme de Bachelier en chimie ? Car en France le Baccalauréat sanctionne le fin des études secondaires. Vous pouvez ne pouvez enseigner puisque dorénavant avec la dernière réforme il faut un Master 1 (4 années d'études supérieures) ET passer un concours très sélectif.
Donc à quoi correspond le terme "bachelier" chez vous ?
Giles, en France écrire c'est inné ;-) c'est comme la dangerosité chez certains de nos élèves de primaires, c'est génétique, enfin c'est ce que nous dit notre président ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une belle prime...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une belle prime...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» M6 diffuse "La Belle et la Bête" le 19 décembre en prime-time..
» Une belle photo ? une bonne photo ? LA photo ?...
» Albert Cohen : Belle du Seigneur, Le livre de ma mère, etc.
» La plus belle scène de Manga ( tous mangas confondus )
» La belle andalouse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion des mots :: Forums de discussions :: Regarde vers le passé et vis dans le présent !-
Sauter vers: