Passion des mots

Forum culturel
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 And the Oscar 2012 goes to...

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2392
Age : 56
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: And the Oscar 2012 goes to...   22/1/2012, 19:22

[quote="Guimauve"]Mais nul part je n'ai évoqué de critères "universels et objectifs"... mais par contre je ne suis pas d'accord que dès lors que l'on n'apprécie pas qqch, on vous rétorque chacun ses goûts... [quote]

Faut être logique. Si les critères que vous citez ne sont pas objectifs - et il semble bien que ce soit le cas puisque même sur ces critères que vous citez, les spécialistes, vous l'avez dit et démontré vous-même, ne tombent pas d'accord dans beaucoup de cas - alors il faut bien accepter l'idée que le goût personnel joue un rôle si pas exclusif au moins déterminant, qu'on en soit conscient ou non, et surtout qu'on le veuille ou non.

Mais bon, c'est une question bien trop complexe que pour l'aborder sur un forum à mon avis, j'ai donc eu tort de la relancer. Je résumerai mon point de vue en disant qu'il y a des critères bien sûr, et qu'on peut sans doute distinguer qualité intrinsèque et goût personnel jusqu'à un certain point mais certainement pas de façon absolue. Et pour cette raison, nous devrions toujours rester un peu modestes dans nos affirmations lorsque nous critiquons telle ou telle oeuvre.

Guimauve a écrit:
Jipî va encore dire que je critique pour critiquer, j'ai détesté ce Concert, particulièrement le jeu des acteurs a-musical au possible, enfin surtout Mélanie Laurent... D'ailleurs je ne comprends pas comment on peut être aussi peu crédible en ayant bossé avec Sarah Nemtanu et même les passages truqués avec Mathilde Borsarello ne me satisfont pas du tout... Mais c'est sans doute lié à mon passé d'instrumentiste dans un orchestre symphonique... vous me rétorquere
z que l'objectif de ce film n'est pas la véracité mais alors pourquoi faire appel à autant de gens compétents ;-) Et puis au final cela rejoint Le Havre et encore une fois pour moi cet humanisme de pacotille, comme déjà dans Va, vis et deviens...

En effet rien dans LE CONCERT ne vise à être crédible, ce film mettant en scène ce qui pourrait être un cauchemar de chef d'orchestre, un gigantesque bordel dans lequel on peut voir toute une symbolique sur l'harmonie qui nait du chaos, mais je ne vais pas me lancer ici dans une analyse faute de temps. Alors, qu'un violoniste ait trouvé Mélanie peu crédible en musicienne, personnellement je m'en tape royalement, d'autant que moi (qui suit un peu musicien à mes heures aussi je vous le rappelle) cela ne m'a pas frappé. Si je n'avais pas lu qu'il y avait trucage, je ne l'aurais pas remarqué et l'immense majorité des spectateurs non plus je pense. Ce film n'est bien évidemment pas fait en premier lieu pour plaire aux musiciens professionnels.

Quant à l'humanisme de pacotille, que voulez-vous que je dise si ce n'est qu'on est là évidemment en plein dans la subjectivité. La façon qu'a choisi ce réalisateur pour faire passer son humanisme ne vous plaît pas à vous et c'est bien sûr votre droit mais elle a plu à d'autres, dont moi. Je ne suis pourtant pas fan des "bons sentiments" dans les arts, mais quand ils s'imposent par l'humour et l'émotion artistique pure, je ne vais pas bouder mon plaisir pour des questions de principe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guimauve
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1232
Date d'inscription : 03/06/2011

MessageSujet: Re: And the Oscar 2012 goes to...   22/1/2012, 20:10

Citation :
Faut être logique. Si les critères que vous citez ne sont pas objectifs - et il semble bien que ce soit le cas puisque même sur ces critères que vous citez, les spécialistes, vous l'avez dit et démontré vous-même, ne tombent pas d'accord dans beaucoup de cas - alors il faut bien accepter l'idée que le goût personnel joue un rôle si pas exclusif au moins déterminant, qu'on en soit conscient ou non, et surtout qu'on le veuille ou non.

Mais justement, il n'y a rien de logique en tout cas pour moi dans l'appréhension d'une oeuvre d'art... Donc encore une fois pour moi c'est un mélange des deux... Oui, je reconnais certains critères, par exemple on ne demande pas à un téléfilm (quoique la encore de plus en plus) de faire preuve de génie dans la mise en scène... Le concert justement m'ennuie par son côté télévisuel dans la mise en image, ce qui est rédhibitoire pour moi quand je me déplace en salle... Après, un metteur en scène purement formaliste me gonfle aussi, par exemple le dernier Bela Tarr, Le Cheval de Turin pour rester à l'est...

Citation :
Mais bon, c'est une question bien trop complexe que pour l'aborder sur un forum à mon avis, j'ai donc eu tort de la relancer. Je résumerai mon point de vue en disant qu'il y a des critères bien sûr, et qu'on peut sans doute distinguer qualité intrinsèque et goût personnel jusqu'à un certain point mais certainement pas de façon absolue. Et pour cette raison, nous devrions toujours rester un peu modestes dans nos affirmations lorsque nous critiquons telle ou telle oeuvre.

Tout à fait d'accord et pour dire que c'est complexe et pour votre méli mélo critères / goût et aussi pour la modestie (toutefois pas besoin de le souligner, je pense aussi que l'écrit sur un forum peut faire passer bien des propos comme pédants et rentre dedans alors que ce n'est pas souvent le cas)... Mais quand même, je reste convaincu que c'est en échangeant avec des gens qui sur un film (mais on pourrait dire cela de toute oeuvre...) ne sont pas d'accord alors que potentiellement il y a des qualités que cela devient intéressant. Dernièrement, j'ai discuté avec qq de Polisse qui a retourné en sa faveur chacun des mes arguments, alors bien sûr cela ne me fait pas changer d'avis sur le film... (quoique, dans qq années, je ne sais pas...), mais l'échange a été intéressant...


Citation :
En effet rien dans LE CONCERT ne vise à être crédible, ce film mettant en scène ce qui pourrait être un cauchemar de chef d'orchestre, un gigantesque bordel dans lequel on peut voir toute une symbolique sur l'harmonie qui nait du chaos, mais je ne vais pas me lancer ici dans une analyse faute de temps. Alors, qu'un violoniste ait trouvé Mélanie peu crédible en musicienne, personnellement je m'en tape royalement, d'autant que moi (qui suit un peu musicien à mes heures aussi je vous le rappelle) cela ne m'a pas frappé. Si je n'avais pas lu qu'il y avait trucage, je ne l'aurais pas remarqué et l'immense majorité des spectateurs non plus je pense. Ce film n'est bien évidemment pas fait en premier lieu pour plaire aux musiciens professionnels.

Je ne sais pas, le début m'a plu et ensuite c'est comme un plat succulent au début et qui vous étouffe en fin de repas... L'histoire fait boule de neige, tout est de plus en plus gros, largement 30 minutes de trop... Je n'ai jamais été musicien professionnel (pas loin cependant -rires ;-)) mais justement, dès que des musiciens sont mis en scène dans un film, j'avoue que c'est qqch que je regarde avec intérêt... Je me souviens dans une figuration sur le film, Le Joueur de violon avec Richard Berry, le soin apporté à la véracité de l'ensemble avec Gidon Kremer... Mais j'entends ce que vous dites et j'avoue que je trouve Mélanie Laurent exécrable et pas que dans ce film... Je n'évoquerais pas les caricatures de personnages que sont Miou Miou et ce pauvre cabotin de Berléand... Justement, j'attendais de ce film de la truculence, de l'exagération, un côté slave, et dès la première demi heure passée, l'histoire ringarde, mille fois vues de coucheries familiales prend le dessus, au final très franchouillarde... C'est dommage, mais comme la sensiblerie dégoulinante avait submergé Va Vis et Deviens.


Citation :
Quant à l'humanisme de pacotille, que voulez-vous que je dise si ce n'est qu'on est là évidemment en plein dans la subjectivité. La façon qu'a choisi ce réalisateur pour faire passer son humanisme ne vous plaît pas à vous et c'est bien sûr votre droit mais elle a plu à d'autres, dont moi. Je ne suis pourtant pas fan des "bons sentiments" dans les arts, mais quand ils s'imposent par l'humour et l'émotion artistique pure, je ne vais pas bouder mon plaisir pour des questions de principe.

Tout à fait, mais j'avoue que je crois m'être endormi durant la fin de la projection ;-)

Chacun ses goûts alors ? (rires ;-))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2392
Age : 56
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: And the Oscar 2012 goes to...   22/1/2012, 22:06

Coucheries familiales dans Le Concert ? Eeeeeuuuh cherchez l'erreur !

Soit on ne parle pas du même film, soit vous ne l'avez pas vraiment vu, c'est pas possible.

Sans blagues, si vous vous êtes endormi vous n'avez pas pu comprendre le propos de ce film et apparemment vous le confondez avec un autre. Revoyez-le à tête reposée en oubliant votre agacement vis-à-vis de Mélanie Laurent (moi non plus je ne suis pas fan de cette actrice mais dans ce film-là elle est à sa place je trouve) et sans avoir forcé sur le pinard (je rigole bien sûr, je ne sais même pas si vous buvez) et on en reparle, OK ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guimauve
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1232
Date d'inscription : 03/06/2011

MessageSujet: Re: And the Oscar 2012 goes to...   22/1/2012, 22:28

[quote]
François a écrit:
Coucheries familiales dans Le Concert ? Eeeeeuuuh cherchez l'erreur !

Soit on ne parle pas du même film, soit vous ne l'avez pas vraiment vu, c'est pas possible.

Ben la mère cachant à la fille qui est son père, on dirait un plus belle la vie ;-)

Citation :
Sans blagues, si vous vous êtes endormi vous n'avez pas pu comprendre le propos de ce film et apparemment vous le confondez avec un autre. Revoyez-le à tête reposée en oubliant votre agacement vis-à-vis de Mélanie Laurent (moi non plus je ne suis pas fan de cette actrice mais dans ce film-là elle est à sa place je trouve) et sans avoir forcé sur le pinard (je rigole bien sûr, je ne sais même pas si vous buvez) et on en reparle, OK ?

Quand je dis que je me suis endormi, c'est une façon de parler pour dire que je me suis terriblement ennuyé, ne vous inquiétez pas nous parlons bien du même film ;-) mais qui irait contre le Скрипичный концерт ;-) ;-)

J'ai conseillé qq vins il me semble dans le topic adéquat, mais votre insinuation de ce soir me fait sourire, car je pense que même avec un coup dans le nez Le Concert (ouah quel titre par ailleurs, le violon était déjà pris;-)) ne m'aurait pas rassasié ;-)

Tiens, une rapide recherche me fait découvrir des choses rigolotes ;-) les co-scénaristes de ce film (il faut bien se mettre à plusieurs ;-)) ont participé à des oeuvres vraiment notables ;-), Alain-Michel Blanc a collaboré à la réalisation du long métrage de Jean-Marie Poiré, L'Opération Corned-Beef et a co-écrit le médiocre Les Hommes libres, et Le Concert vient d'une histoire originale de Héctor Cabello Reyes qui écrit justement pour Plus Belle la Vie, mais aussi les inénarrables Bienvenue à bord, Low Cost, Protéger et Servir, Incognito ou encore l'énorme Poltergay... Alors c'est sur qu'à côté, Le concert, j'en redemande ;-)

PS : à propos de vin, j'ose espérer que vous avez vu Sideways de l'excellent Alexander Payne dont on attend le prochain film incessamment sous peu (ce mercredi, The Descendants)...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gosayn
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1029
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: And the Oscar 2012 goes to...   22/1/2012, 22:55

Guimauve a écrit:


Tiens, une rapide recherche me fait découvrir des choses rigolotes ;-) les co-scénaristes de ce film (il faut bien se mettre à plusieurs ;-)) ont participé à des oeuvres vraiment notables ;-), Alain-Michel Blanc a collaboré à la réalisation du long métrage de Jean-Marie Poiré, L'Opération Corned-Beef et a co-écrit le médiocre Les Hommes libres, et Le Concert vient d'une histoire originale de Héctor Cabello Reyes qui écrit justement pour Plus Belle la Vie, mais aussi les inénarrables Bienvenue à bord, Low Cost, Protéger et Servir, Incognito ou encore l'énorme Poltergay... Alors c'est sur qu'à côté, Le concert, j'en redemande ;-)


mouha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2392
Age : 56
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: And the Oscar 2012 goes to...   23/1/2012, 09:45

OK, j'en conclus donc que c'est moi qui ai mauvais goût en matière cinématographique - car que pourrais-je conclure d'autre à la lecture de vos arguments ?

Mais pas de problème, j'assume cette faute de goût qui est sûrement due à mon inculture générale (laquelle est probablement aggravée par ma belgitude.)

Par contre je m'inquiète plus pour ces quelques personnes qui m'avaient recommandé ce film et dont certains se piquent d'être cinéphiles. Le plus amusant étant que trois des personnes qui m'avaient recommandé LE CONCERT sont des profs de français... Quand je pense que l'un d'eux enseigne à l'université, what a shame !

Ah ces profs de français, quelle bande de nuls quand même ! Mais heureusement Super Guimauve (avec le soutien de super Gosayn si j'ai bien compris) est là pour m'ouvrir les yeux !

Merci Super Guimauve ! coucou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gosayn
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1029
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: And the Oscar 2012 goes to...   23/1/2012, 10:55

Pas vu le film en question, mais la remarque avait de quoi faire sourire. Si je l'avais vu et apprécié, sûrement l'aurais-je trouvée moins drôle.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5909
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: And the Oscar 2012 goes to...   23/1/2012, 11:42

François a écrit:
OK, j'en conclus donc que c'est moi qui ai mauvais goût en matière cinématographique - car que pourrais-je conclure d'autre à la lecture de vos arguments ?

Mais pas de problème, j'assume cette faute de goût qui est sûrement due à mon inculture générale (laquelle est probablement aggravée par ma belgitude.)

Par contre je m'inquiète plus pour ces quelques personnes qui m'avaient recommandé ce film et dont certains se piquent d'être cinéphiles. Le plus amusant étant que trois des personnes qui m'avaient recommandé LE CONCERT sont des profs de français... Quand je pense que l'un d'eux enseigne à l'université, what a shame !

Ah ces profs de français, quelle bande de nuls quand même ! Mais heureusement Super Guimauve (avec le soutien de super Gosayn si j'ai bien compris) est là pour m'ouvrir les yeux !

Merci Super Guimauve ! coucou

Quelle bande de nuls en effet !!!

Personnellement j'ai deux tares : celui d'être professeur et celui d'être un intellectuel. J'assume parfaitement les deux rôles et même les revendique sans aucune honte.

Et donc si je dis quelque chose, on va me dire, quoi que je dise, que je suis donneur de leçon ou que je réfléchis trop et que je ne dois pas faire réfléchir les gens, car il est bien connu que réfléchir ça fatigue !!!

Blague à part, arrêtons de nous exciter sur ce Concert qui est un bon film qu'il plaise ou non au professeur Guy Mauve qui a le droit de le détester ou non, le goût étant strictement personnel.

Débat clos et que je ferme à nouveau en cas de dérapage.







_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Guimauve
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1232
Date d'inscription : 03/06/2011

MessageSujet: Re: And the Oscar 2012 goes to...   23/1/2012, 18:51

François a écrit:
OK, j'en conclus donc que c'est moi qui ai mauvais goût en matière cinématographique - car que pourrais-je conclure d'autre à la lecture de vos arguments ?

Mais pas de problème, j'assume cette faute de goût qui est sûrement due à mon inculture générale (laquelle est probablement aggravée par ma belgitude.)

Par contre je m'inquiète plus pour ces quelques personnes qui m'avaient recommandé ce film et dont certains se piquent d'être cinéphiles. Le plus amusant étant que trois des personnes qui m'avaient recommandé LE CONCERT sont des profs de français... Quand je pense que l'un d'eux enseigne à l'université, what a shame !

Ah ces profs de français, quelle bande de nuls quand même ! Mais heureusement Super Guimauve (avec le soutien de super Gosayn si j'ai bien compris) est là pour m'ouvrir les yeux !

Merci Super Guimauve ! coucou

Je ne suis là ni pour vous ouvrir les yeux, ni pour dicter vos goûts, quelle horreur ! je donne mon avis dans une discussion bonne enfant vous le savez bien... Vous avez le droit d'aimer ce film comme j'ai le droit de ne pas l'apprécier. Jipi voit des dérapages, je ne vois en tout cas très sincèrement qu'une discussion courtoise de gens qui ne sont pas d'accord... Je ne vois rien de mal là dedans, c'est le lot de tous les 'Masque et la Plume' depuis 57 ans. Comme je l'ai dis je trouve cela plutôt enrichissant d'échanger des idées totalement opposées sur un même film... Plein d'amis enseignants (et pas que de français) adorent des films que je déteste et vice versa, mais je vous rassure, on ne se tape pas dessus et souvent on trouve même des terrains d'entente, voir on vénère des films communs.

Je suis enseignant, parfois, en fait je crois de moins en moins (mais c'est un autre débat) mais sûrement pas un intellectuel.


Citation :
Et donc si je dis quelque chose, on va me dire, quoi que je dise, que je suis donneur de leçon ou que je réfléchis trop et que je ne dois pas faire réfléchir les gens, car il est bien connu que réfléchir ça fatigue !!!

Cher Jipi, j'espère que vous ne me faites pas dire cela. Car faire réfléchir, c'est à peu près tout ce qui nous reste dans notre métier sinistré. Il me semblait justement que cette discussion était réfléchie assurément de part et d'autre, et je continue à ne pas être d'accord avec cette affaire uniquement de goût, car un film peut être bon et ne pas être à mon goût justement, n'est ce pas Gosayn ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2392
Age : 56
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: And the Oscar 2012 goes to...   23/1/2012, 19:35

Pas de problème pour moi, je ne pense pas que cette discussion-ci ait dérapé et le ton de votre dernier message est celui que j'aimerais que nous puissions toujours garder.
bravo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5909
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: And the Oscar 2012 goes to...   23/1/2012, 21:57

Guimauve écrit : « car un film peut être bon et ne pas être à mon goût justement».

Exactement. J'apprécie également le ton de votre dernière intervention.

Nous sommes donc d'accord ! Yes ! coucou

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Guimauve
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1232
Date d'inscription : 03/06/2011

MessageSujet: Re: And the Oscar 2012 goes to...   23/1/2012, 22:11

Citation :
Guimauve écrit : « car un film peut être bon et ne pas être à mon goût justement».

Je ne fais pourtant que dire cela depuis le début :

Citation :
J'ai précisé que je pouvais détester un film qui pouvait être intéressant artistiquement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: And the Oscar 2012 goes to...   

Revenir en haut Aller en bas
 
And the Oscar 2012 goes to...
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Oscars 2012
» Château de sable de Frédéric Peeters et Pierre Oscar Levy
» OSCAR WILDE : Le portrait de D.G., pièces, adaptations, citations...
» Croisière Titanic Memorial [2012]
» Musée Titanic en 2012 [Southampton]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion des mots :: Forums de discussions :: Quel cinéma !-
Sauter vers: