Passion des mots

Forum culturel
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un génie de l'informatique nous a quittés : STEVE JOBS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Guimauve
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1232
Date d'inscription : 03/06/2011

MessageSujet: Re: Un génie de l'informatique nous a quittés : STEVE JOBS   7/10/2011, 23:12

Non mais je suis d'accord pour la daube vérolée, quoique de plus en plus efficace... Quant aux virus, à mon humble avis c'est plus une question d'utilisation que d'OS ou de machine...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2370
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Un génie de l'informatique nous a quittés : STEVE JOBS   8/10/2011, 15:06

Steve Jobs était un homme hors du commun, personne ne le nie. Les ordinateurs Mac sont d'excellentes machines, chères mais très performantes, personne ne le nie non plus.

Ce qui est fascinant par contre, c'est cette irrépressible tendance qu'on certains utilisateurs de Mac à vouloir à tout prix dénigrer tout ce qui n'est pas Mac et les produits de Bill Gates en particulier.

Par ailleurs, je ne crois pas que dire que les Mac sont plus chers sans être nécessairement supérieurs est une insulte à l'intelligence des acheteurs de Mac. Gosayn explique très bien dans sa dernière intervention quelles sont les bonnes raisons d'acheter Mac plutôt que pc.

Le sujet est souvent débattu dans la salle des profs (nb: l'institution où je sévis propose aussi une formation en technologie de l'informatique) et à entendre les arguments des uns et des autres, j'en ai déduit depuis longtemps que les mac comme les pc ont des avantages et des inconvénients. Après ça, le choix de chacun dépend de l'importance qu'il accorde aux différents aspects. Si l'esthétique est un critère important mais pas le prix, c'est sûr qu'on va préférer le mac. Idem si on a la phobie des virus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Un génie de l'informatique nous a quitté STEVE JOBS   8/10/2011, 15:56

François, ton observation, très juste, rejoint mon idée que nous sommes bien plus dans le mythe et donc le passionnel que dans la rationalité. J'ai évoqué Barthes qui aurait sans doute ajouté à ses Mythologies le Mac.

Les objets du type Mac, objets mythifiés donc, déclenchent la double réaction connue : idolâtrie des uns et rejet catégorique des autres.

J'ai évoqué la marque BMW dont je suis client depuis longtemps, un client satisfait mais pas fanatique ( j'ai dit ce que je pense des objets ! ) et je rencontre souvent les mêmes réactions: prosélytisme excessif ou dénégation agressive. Je suis ou bien conducteur de la seule voiture possible ou bien un vague crétin manipulé par la publicité et mon désir de paraître !

L'homme rationnel existe pourtant mais dans un continuel effort qui n'est ni donné ni fréquent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marilou
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 425
Age : 28
Localisation : Nantes-Lyon
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Re: Un génie de l'informatique nous a quittés : STEVE JOBS   8/10/2011, 17:04

Jean-Pierre Poccioni a écrit:
Les objets du type Mac, objets mythifiés donc, déclenchent la double réaction connue : idolâtrie des uns et rejet catégorique des autres.


Tout à fait ! Mais n'est-ce pas le but de ces objets dans le fond ?

Vous n'allez pas me dire que les quelques 75 millions d'utilisateurs du MAC font des études de graphisme...

Comme vous le dites, "nous" ne sommes pas dans la rationalité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Un génie de l'informatique nous a quitté STEVE JOBS   8/10/2011, 17:50

En mettant en gras une partie seulement de ma proposition vous déformez mon analyse, car la détestation n'est pas le symétrique de l'idolâtrie. Elle procède d'un mouvement dit de compensation qui est différent. Les deux composent une perception.

Ensuite dire d'un objet qu'il visait à être mythique, que c'était son but, serait prêter à son concepteur une domination sur le fait qui est loin d'être évidente. Pourquoi les concurrents ne l'imiteraient-ils pas?

Enfin qui dit que les utilisateurs de Mac sont tous des graphistes ? Ce sont aussi des utilisateurs comme moi qui apprécient un ordinateur qui n'est pas laid et qui est pratique. On peut ajouter aussi une forme de snobisme qui est un des moteurs d'achat de ce type de produit plus quelques raisons annexes. Par exemple j'aime que mon Mac soit silencieux!

Attention enfin, dire que nous ne sommes pas dans la rationalité ne permet pas d'affirmer que les fondements d'une certaine qualité Apple sont nécessairement illusoires. Ce serait négliger les fondements du mythe qui ne peuvent opérer à partir de rien. Sinon ce n'est plus un mythe c'est une rumeur !

PS: Avez-vous lu le livre de Barthes?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guimauve
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1232
Date d'inscription : 03/06/2011

MessageSujet: Re: Un génie de l'informatique nous a quittés : STEVE JOBS   8/10/2011, 18:05

Une forme de snobisme en effet mais pour toute la gamme Apple d'ailleurs...

Après mon pc ne fait aucun bruit... Ce type d'argument est totalement dépassé, comme celui de la puissance, de l'ergonomie, de la facilité d'utilisation ou encore des virus.

Je pense que sans généraliser, un utilisateur de pc comme l'a dit qq précédemment aime bidouiller et savoir ce qu'il y a de sa machine. Le mac pour un utilisateur lambda dans son quotidien convient parfaitement.

Vous pouvez tester Ubuntu sur un pc, c'est gratuit et pas besoin d'installation : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le début du zapping de canal du 7/10 évoque Jobs : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2370
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Un génie de l'informatique nous a quittés : STEVE JOBS   8/10/2011, 19:02

Jean-Pierre Poccioni a écrit:
François, ton observation, très juste, rejoint mon idée que nous sommes bien plus dans le mythe et donc le passionnel que dans la rationalité. J'ai évoqué Barthes qui aurait sans doute ajouté à ses Mythologies le Mac.

Les objets du type Mac, objets mythifiés donc, déclenchent la double réaction connue : idolâtrie des uns et rejet catégorique des autres.

J'ai évoqué la marque BMW dont je suis client depuis longtemps, un client satisfait mais pas fanatique ( j'ai dit ce que je pense des objets ! ) et je rencontre souvent les mêmes réactions: prosélytisme excessif ou dénégation agressive. Je suis ou bien conducteur de la seule voiture possible ou bien un vague crétin manipulé par la publicité et mon désir de paraître !

L'homme rationnel existe pourtant mais dans un continuel effort qui n'est ni donné ni fréquent !

J'ai lu jadis des extraits de Mythologies et je pense comme toi que le Mac aurait été un exemple parfait pour Barthes. L'exemple de BMW fonctionne aussi, en effet.

Comme toi je crois que de tels mythes ne peuvent pas naître de rien ou de mensonges. D'ailleurs tout le monde ici semble d'accord pour dire que Mac a été jadis clairement supérieur aux pc. La question, que je trouve difficile à débattre rationnellement avec beaucoup d'afficionados de Mac, est de savoir si c'est toujours le cas.

@ Jipi : L'apriori viscéral et sentimental, osons le dire, qu'a le monde du graphisme en faveur du Mac est bien connu et il trouve ses origines dans le fait que les premières bécanes qui ont débarqué dans les agences de pub et studios graphiques vers la fin des années 80 étaient des Mac. C'est pas compliqué, il n'y avait rien d'autre. Après le mythe s'est développé d'autant plus aisément que la qualité a toujours suivi. J'ai bien suivi cette évolution, j'ai travaillé pendant 15 ans avec des graphistes. J'étais jeune copywriter dans une agence de pub quand les premiers Mac sont arrivés et ont révolutionné tout le domaine de la production graphique.
Mais les concurrents ne sont pas restés les bras croisés, et ça certains mac-men d'aujourd'hui ne veulent même pas l'entendre.

On voit ça également dans le monde de la musique avec les marques de guitare par exemple. Beaucoup des guitaristes que je fréquente sont tellement influencés par le côté mythique de la marque de leur guitare qu'ils en devienne presque sourds aux qualités acoustiques des autres guitares.

Mais en dehors de l'aspect mythique, il y a aussi un élément psychologique très basique qu'il ne faut pas négliger : lorsqu'on a fait un choix pour tel ou tel objet dont le prix est supérieur à la moyenne du marché, il est nettement plus confortable psychologiquement de se convaincre ensuite que le choix était le meilleur, plutôt que de devoir admettre que l'achat était au moins partiellement irrationnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gosayn
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1025
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: Un génie de l'informatique nous a quittés : STEVE JOBS   8/10/2011, 23:17

"Mais en dehors de l'aspect mythique, il y a aussi un élément psychologique très basique qu'il ne faut pas négliger : lorsqu'on a fait un choix pour tel ou tel objet dont le prix est supérieur à la moyenne du marché, il est nettement plus confortable psychologiquement de se convaincre ensuite que le choix était le meilleur, plutôt que de devoir admettre que l'achat était au moins partiellement irrationnel. "

Tout à fait. J'ai remarqué que les utilisateurs possesseurs de Mac ont tendance à en être des défenseurs plus ardents que les utilisateurs tout court.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Un génie de l'informatique nous a quitté STEVE JOBS   9/10/2011, 08:00

Gosayn écrit : " J'ai remarqué que les utilisateurs possesseurs de Mac ont tendance à en être des défenseurs plus ardents que les utilisateurs tout court."

Certes, car ils ont fait un choix qui reste particulier. Acheter un ordinateur c'est pour la plupart des gens acheter un PC ne serait-ce que par ce que propose le plus proche supermarché. Acheter un Mac est donc un acte spécifique qui implique une motivation qu'elle soit fondée ou non par des arguments techniques.

L'affirmation selon laquelle les PC auraient rejoint les Mac au plan technique me semble plausible puisqu'il arrive un moment où progresser n'ayant plus de sens les concurrents vont peu à peu égaler le précurseur. Remarquez que j'exclue en grande partie qu'une marque comme Apple ait brusquement cessé d'être créative techniquement.

Peut-on affirmer que l'acheteur actuel de MAc ne paye cher que pour une image ? C'est après tout possible même si certaines caractéristiques MAC restent des atouts, le silence( exception faite du PC de Guimauve), l'esthétique, la qualité de fabrication, le SAV...

Mais encore une fois c'est au niveau du mythe que l'on peut élever la discussion. Avec un préalable: ce n'est pas une guerre où l'un des camps est une réunion de crétins ! Il faut pour cela accepter le fait que les motivations des autres ont leur valeur même si on ne les considére pas comme telles !

Prenons l'aspect bricolage par exemple, tant il est indiscutable qu'on ne bricole pas son Mac. Mais pour qui est-ce un inconvénient? Pour celui qui veut bricoler n'est-ce pas ? Et les autres ? Ceux qui veulent simplement que leur ordinateur fasse son travail ? C'est sans doute pour cette raison que tant d'intellectuels, écrivains, poètes, philosophes, sont allés vers MAC justement parce que tout bricolage les rebutait. On peut même dire que c'est parfois l'ordinateur de ceux qui ne connaissent rien à l'informatique !

Autre thème: le snobisme. Avez-vous remarqué que le snob, c'est l'autre, toujours !

Qui est snob en fait ? Celui qui exhibe un iMac sur son bureau ( pour autant que cela impressionne encore...) ou celui qui utilise un objet monté par lui-même, gavé de logiciels plus ou moins alternatifs, un objet unique et inimitable ou presque ?

Et si on laissait les deux vivre tranquilles en se disant que ce qui importe est tout de même ce que l'on fait de l'ordinateur. Et sur ce plan je crois qu'aucun écrivain ne peut conditionner son talent à la marque de l'engin avec lequel il écrit !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guimauve
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1232
Date d'inscription : 03/06/2011

MessageSujet: Re: Un génie de l'informatique nous a quittés : STEVE JOBS   9/10/2011, 12:25

Citation :
le silence( exception faite du PC de Guimauve), l'esthétique

En effet, je dois vraiment être une exception... ;-) et puis mon pc est très laid, avec la participation de Bang & Olufsen, société réputée pour sa terrible laideur ;-)

Citation :
Prenons l'aspect bricolage par exemple, tant il est indiscutable qu'on ne bricole pas son Mac. Mais pour qui est-ce un inconvénient? Pour celui qui veut bricoler n'est-ce pas ? Et les autres ? Ceux qui veulent simplement que leur ordinateur fasse son travail ? C'est sans doute pour cette raison que tant d'intellectuels, écrivains, poètes, philosophes, sont allés vers MAC justement parce que tout bricolage les rebutait. On peut même dire que c'est parfois l'ordinateur de ceux qui ne connaissent rien à l'informatique !

Qui dit encore une fois ici le contraire ? un pc que l'on bricole c'est l'adapter à ses besoins concernant le hardware et des possibilités bien plus grandes pour des choses précises concernant le software. Après que les intellectuels utilisent mac car ils veulent qqch de simple d'utilisation, tant mieux, après il y a aussi l'habitude, je ne trouve pas un pc très compliqué d'utilisation tant que l'on ne confond pas la machine avec un système d'exploitation...

Citation :
Autre thème: le snobisme. Avez-vous remarqué que le snob, c'est l'autre, toujours !

Qui est snob en fait ? Celui qui exhibe un iMac sur son bureau ( pour autant que cela impressionne encore...) ou celui qui utilise un objet monté par lui-même, gavé de logiciels plus ou moins alternatifs, un objet unique et inimitable ou presque ?

Qui a parlé de snobisme là encore ? qui parle d'être alternatif ou de se revendiquer comme tel ? ce n'était pas le sujet de départ qui était la dévotion à un homme vu comme le messie pendant que ses appareils sont fabriqués en Chine ;-)

Citation :
Et si on laissait les deux vivre tranquilles en se disant que ce qui importe est tout de même ce que l'on fait de l'ordinateur. Et sur ce plan je crois qu'aucun écrivain ne peut conditionner son talent à la marque de l'engin avec lequel il écrit !

Tout à fait d'accord.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2370
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Un génie de l'informatique nous a quittés : STEVE JOBS   9/10/2011, 19:28

Après cette digression "mac ou pc" qui nous a menés sur les sentiers du mythes, peut-être pourrait-on revenir sur le message de départ de Jipi qui m'avait, je l'avoue, surpris. Non pas que j'aie quelque chose contre Steve Jobs, au contraire vous savez que je suis plutôt du côté des "entrepreneurs". Mais justement, en repensant à d'autres discussions que nous eues sur Passion des Mots, je trouve que cet éloge de Steve Jobs par Jipi ne colle pas.

Comment peut-on avoir en horreur les I-phones, I-pods et autres inventions du genre et dans le même temps déclarer en choeur avec Obama que «Steve était l'un des plus grands inventeurs américains, assez courageux pour penser différemment, assez audacieux pour croire qu'il pouvait changer le monde, et assez talentueux pour le faire»?

Les véritables changements que Steve Jobs a apporté dans le monde ne sont-ils pas précisément ces engins que tu abhorres, Jipi ?

Je te pose cette question sans provocation ni volonté de te piéger, mais cela m'intéresse vraiment de savoir comment tu concilies tes idées sur le monde et ton admiration apparemment très profonde pour un homme comme Steve Jobs.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marilou
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 425
Age : 28
Localisation : Nantes-Lyon
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Re: Un génie de l'informatique nous a quittés : STEVE JOBS   9/10/2011, 19:42

Merci François de poser cette question, je n'osais pas le faire...

Steve Jobs est un très bon exemple de l'américanisation et j'avoue ne pas comprendre non plus cet engouement.

M. Poccioni, non, je n'ai pas lu le livre de Barthes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5890
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Un génie de l'informatique nous a quittés : STEVE JOBS   9/10/2011, 22:36

Je m'amuse à lire vos longs échanges sur Steve Jobs.

Très intéressants au demeurant. Vous pouvez me poser toutes les questions que vous voulez !

Je disais seulement que depuis les années 1980 je suis assez admiratif du travail créatif de Steve Jobs sur le plan des ordinateurs Mac. C'est tout. En ce sens je l'ai appelé un génie de l'informatique, car non seulement il a inventé avec son ami un concept remarquable, inventif et ingénieux que le monde n'a cessé de copier depuis trente ans.

Je suis aussi étonné de la vie de cet homme qui même fortuné a mené une vie de simplicité comme si l'esprit d'invention était plus important que l'objet lui-même.

Je suis aussi tout à fait d'accord avec le fait que l'aspect marketing me dérange et je ne souscris plus du tout à la vague actuelle des Ipod, Iphone, Ipad et compagnie même si à nouveau ces derniers objets ont été inventés par lui avant sa mort ! Je pense honnêtement que la course à ces petits objets (aussi valables chez la concurrence d'ailleurs) nous fait de plus en plus entrer dans une civilisation de l'hyper-consommation inutile.

Tout autre est mon approche de l'ordinateur Mac que je considère comme un objet très utile. Je pense que l'ordinateur Mac est une très grande invention comme je pense que l'invention du premier téléphone portable est une belle invention. Mais, pour moi, un téléphone, c'est pour téléphoner et c'est tout... et j'ai en horreur les gadgets actuels.

Et donc je ne m'intéresse plus du tout à la vague actuelle des petits produits Apple comme à la vague des petits produits que d'autres marques concurrentes (après avoir encore copié) développent (Sony, Samsung, etc.).

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Un génie de l'informatique nous a quitté STEVE JOBS   10/10/2011, 07:23

Je n'ai pas les connaissances qui me permettraient de contester cette relation entre un homme Steve Jobs et les apports technologiques de sa société Apple. Je sais simplement que nous ne sommes plus depuis longtemps au temps de l'invention individuelle.

D'autre part en tant qu'utilisateur de plusieurs objets Apple je suis étonné de l'opposition formelle entre ordinateur et autres objets. En effet, si l'achat d'ordinateurs Apple m'a apporté une grande tranquillité parce que ce sont des objets que l'on peut oublier, l'appareil qui me semble symboliser la modernité d'une façon stupéfiante c'est bien l'iPhone !

Je téléphone, je lis mes mails ou SMS, je vérifie des infos sur Internet, je localise une adresse partout dans le monde , je consulte mes relevés bancaires, je vérifie la côte d'un vin rencontré chez un caviste, je consulte un guide des hôtels ou des restaurants, je choisis un itinéraire de métro ou bus, je cherche les horaires d'une expo et dans l'expo j'écoute le guide audio, j'écoute dans le train une émission de radio ou télé que je ne veux pas manquer et le tout presque n'importe où...

Mon iPhone contient en outre un dictionnaire français/italien , un dictionnaire français plus quelques utilitaires ( bloc notes, Dictaphone, appareil photos ( sommaire je sais mais dans certains cas suffisant) ETC...

Cela avec un minuscule appareil, pratique, plutôt joli ( Apple!) et jusque là fiable.

C'est lui qui me ferait dire comme Aragon : "Nous vivons le temps des merveilles" plus que mon iMac qui, aussi agréable soit-i, n'est jamais qu'un...ordinateur.


On va me dire que je décris un smarphone et non un iPhone. Si vous voulez, mais il se trouve que le mien est un iPhone! ( original non ? )


PS : Déjà tout petit j'étais fasciné par les couteaux suisses !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5890
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Un génie de l'informatique nous a quittés : STEVE JOBS   10/10/2011, 09:47

Bon, il faudra que je mette à la page et revoie mes considérations sur l'Iphone !!!

Mais tu oublies de dire que ce bel objet est malgré tout très cher : plus de 300 euros je pense ?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Marilou
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 425
Age : 28
Localisation : Nantes-Lyon
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Re: Un génie de l'informatique nous a quittés : STEVE JOBS   10/10/2011, 09:51

suit

Et dire que je n'achète pas de tactile parce-que je suis une grosse buse qui ne sait pas écrire dessus, et qui plus est, je ne connais pas non plus la différence entre le smartphone et l'iphone. Et j'ai 23 ans ! Crying or Very sad

Non, 22, mais j'aime bien dire 23.

Humour à part, je suis très impressionnée par le nombre de besoins que l'on peut se créer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Un génie de l'informatique nous a quitté STEVE JOBS   10/10/2011, 10:44

Un peu surpris de votre réaction plutôt moralisatrice Marilou. Voyez-vous dans ma liste d'utilisations de fonctions de l'iPhone des exemples plus "contestables" que votre propre consommation de musique sur un iPod ?

De plus qui parle de besoins ? Un besoin se mesure par la difficulté à s'en passer sur laquelle vous ne pouvez guère vous prononcer pour ce qui me concerne.

Et puis, plus sérieusement qu'est-ce qu'un humain ?

Un être qui doit se cantonner aux besoins vrais, manger, évacuer, se protéger du froid, se reproduire ?

Un pur esprit qui plane dans le monde des pensées et sentiments purs, une sorte de moine ?

Ou bien un être qui accepte aussi ses désirs, parfois enfantins, ses plaisirs plus ou moins superficiels ( quelle horreur la superficialité ! )

Voyez-vous, je suis un artiste, c'est-à-dire la forme la plus artificielle possible de l'humain, l'éloignement le plus grand de l'utilitarisme immédiat.

Vive le jeu, le plaisir, les séductions de l'existence qu'elles soient toutes simples ou sublimes. Un iPhone est un jouet qui m'amuse et m'est utile en m'amusant.


Tu as raison Jipi, l'objet est cher, trop cher, mais c'est une affaire personnelle que de l'acheter ou pas...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marilou
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 425
Age : 28
Localisation : Nantes-Lyon
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Re: Un génie de l'informatique nous a quittés : STEVE JOBS   10/10/2011, 14:47

Jean-Pierre Poccioni a écrit:
Un peu surpris de votre réaction plutôt moralisatrice Marilou. Voyez-vous dans ma liste d'utilisations de fonctions de l'iPhone des exemples plus "contestables" que votre propre consommation de musique sur un iPod ?

Oula nonon, je ne voulais pas paraitre moraliste. Néanmoins, pour répondre à votre question, mon ipod n'a qu'un seul but, écouter de la musique, comme le MP3. Mais pour avoir tester les deux, comme dit précédemment, je trouve l'ipod de bien meilleure qualité si l'on se fiche de n'être attaché qu'à son ordinateur. Ce n'est pas un souci pour moi et mais je sais que c'est un frein pour d'autres...

Jean-Pierre Poccioni a écrit:

De plus qui parle de besoins ? Un besoin se mesure par la difficulté à s'en passer sur laquelle vous ne pouvez guère vous prononcer pour ce qui me concerne.

Et puis, plus sérieusement qu'est-ce qu'un humain ?

Un être qui doit se cantonner aux besoins vrais, manger, évacuer, se protéger du froid, se reproduire ?

Un pur esprit qui plane dans le monde des pensées et sentiments purs, une sorte de moine ?

Ou bien un être qui accepte aussi ses désirs, parfois enfantins, ses plaisirs plus ou moins superficiels ( quelle horreur la superficialité ! )

Voyez-vous, je suis un artiste, c'est-à-dire la forme la plus artificielle possible de l'humain, l'éloignement le plus grand de l'utilitarisme immédiat.

Vive le jeu, le plaisir, les séductions de l'existence qu'elles soient toutes simples ou sublimes. Un iPhone est un jouet qui m'amuse et m'est utile en m'amusant.

Tout à fait ! Et la société de consommation dans laquelle nous vivons est la première à l'avoir compris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Un génie de l'informatique nous a quitté STEVE JOBS   10/10/2011, 15:28

J'ai beaucoup de respect pour Baudrillard mais le problème reste complexe.

Comment considérez-vous le lave-linge ? ( avec sa lessive naturellement!) Est-ce un progrès indiscutable ou la création par des malins, tenant de la société de consommation, d'un "besoin" nouveau : ne plus laver à la main ?

L'ascenseur n'est-il pas une machine démesurée quand il n'y a que deux ou trois étages à gravir ? ( et que l'on est ni vieux, ni infirme, ni chargé ! )

Je consulte Internet avec mon iPhone, c'est-à-dire de façon nomade. Ce faisant je prolonge mes gestes quotidiens. Si Internet n'existait pas ou plus je m'en passerais comme tout le monde ( il suffit d'étudier les privations durant les guerres pour découvrir la relativité des soit-disant besoins) Mais si Internet existe pour les autres et pas pour moi, je suis dans un décalage. Assumer ce décalage peut être un choix, respectable, mais pas une morale ni une politique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marilou
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 425
Age : 28
Localisation : Nantes-Lyon
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Re: Un génie de l'informatique nous a quittés : STEVE JOBS   10/10/2011, 16:37

Je considère le lave-linge à la fois comme un besoin nouveau mais surtout comme un progrès indiscutable celui nous permettant de ne plus laver à la main, chose quand même très physique, avec grosse perte de perte etc !

En revanche, je ne vois pas dans l'iphone ce progrès indiscutable.

Cet objet permet simplement de regrouper des gestes quotidiens que vous effectuerez de la même façon et dans tous les cas en allant sur internet. Quand un ami me dit qu'il est content quand son iphone identifie le nom d'un film rien qu'en photographiant l'affiche, je lui propose simplement de lire l'affiche...

Citation :
L'ascenseur n'est-il pas une machine démesurée quand il n'y a que deux ou trois étages à gravir ?

J'en ai 4 à gravir tous les jours sans ascenseur ! Franchement, c'est chiant. Mais ce n'est pas grave, ça fait ma gymnastique quotidienne !

Je comprends vos arguments, c'est sympa de lire ses mails quand on veut et où que l'on soit, quoique attendre 3 jours ne me parait pas insurmontable. A partir de là, je pense que c'est très loin d’être indispensable. Quand je vois des gens qui se privent de manger pour avoir ces derniers gadgets à la mode, je reste sidérée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5890
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Un génie de l'informatique nous a quittés : STEVE JOBS   10/10/2011, 17:48

Marilou a écrit:


Humour à part, je suis très impressionnée par le nombre de besoins que l'on peut se créer.

Tout à fait d'accord avec cette assertion et ce d'une façon généraliste dans tous les domaines.

Honnêtement il est rare d'entendre un jeune de votre âge d'affirmer une telle chose et c'est tout à votre honneur.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Un génie de l'informatique nous a quitté STEVE JOBS   10/10/2011, 18:04

Rassurez-vous Marilou, il me reste quelques pommes de terre pour ne pas mourir de faim !

Humour à part, vous avez raison et ma comparaison machine à laver/ iPhone était certes caricaturale.

Il n'en reste pas moins que la notion de besoin est bien moins simple que ce que vous en faites !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2370
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Un génie de l'informatique nous a quittés : STEVE JOBS   10/10/2011, 19:01

J'ai appris récemment que Steve Jobs disait à ses directeurs marketing : ne perdez pas votre temps à demander aux consommateurs quels produits ils veulent, car le temps que vous les réalisiez ils n'en voudront déjà plus. C'est à vous d'imaginer des produits qui deviendront leurs besoins de demain.

C'est ce genre de discours, je suppose, qui lui a valu la réputation d'être quelqu'un qui anticipait les besoins des consommateurs.

Suite à la réflexion de Jean-Pierre Poccioni sur le mot "besoin", je pense qu'il serait plus exact de dire que Steve Jobs était un homme qui avait la faculté d'anticiper ce qui pourrait plaire, ce que les consommateurs allaient trouver chouette (ou pratique), ce qu'ils allaient avoir envie de posséder sans nécessairement en avoir besoin.

A-t-on réellement besoin d'un I-Phone, d'un I-Pod ou d'un I-Pad ? Moi qui ne possède aucun des trois, je peux répondre très clairement : non.

Pourtant je ne connais personne qui, après avoir acheté ou reçu un tel objet, ait décidé de s'en séparer parce qu'il le trouvait inutile.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Un génie de l'informatique nous a quitté STEVE JOBS   10/10/2011, 19:39

Net, clair, sans bavures. Du tout bon François qui sait synthétiser, clarifier et conclure. Vive l'intelligence.

Chapeau !

( On dit chapeau en Belgique ? )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guimauve
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1232
Date d'inscription : 03/06/2011

MessageSujet: Re: Un génie de l'informatique nous a quittés : STEVE JOBS   11/10/2011, 12:05

Un petit sourire :-) :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un génie de l'informatique nous a quittés : STEVE JOBS   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un génie de l'informatique nous a quittés : STEVE JOBS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» ils nous ont quitté
» Ils nous ont quittés en 2009
» La voix de bouriquet nous a quittée.
» Un an que tu nous as quitté ..
» Emilio Balcarce nous a quitté

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion des mots :: Forums de discussions :: Informatique et autres technologies-
Sauter vers: