Passion des mots

Forum culturel
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Poésie bien ou mal aimée ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Poésie bien ou mal aimée ?    4/9/2011, 16:01

Comment expliquez-vous que si les textes poétiques soulèvent généralement un réel intérêt sur ce (les? ) forum, la poésie soit si peu, voire pas lue?

Avant de contester cette affirmation demandez à votre libraire ce qu'il en pense !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marilou
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 425
Age : 28
Localisation : Nantes-Lyon
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Re: Poésie bien ou mal aimée ?    4/9/2011, 16:49

Parce que vous distinguez deux publics différents: celui de Passion des mots -ou des forums sur la création littéraire, donc ayant le même objectif que celui ci- et la masse. Les personnes qui sont présentes sur ce forum ont fait la démarche de s'y inscrire, et donc de fait s'intéressent forcément à la littérature, aux mots (c'est un peu le titre du forum !)... et donc la poésie.

Puis je pense qu'on peut difficilement comparer un forum qu'à peine 10 personnes fréquentent et des librairies.

Pour finir, la poésie est surement lue mais pas forcément achetée... Toute la poésie classique est disponible sur internet, en bibliothèque etc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Poésie bien ou mal aimée ?    4/9/2011, 17:10

Parce que vous pensez que les gens qui fréquentent les sites littéraires achètent de la poésie ? Vous avez une idée des chiffres de ventes ? Savez-vous qu'il est souvent difficile d'atteindre la centaine d'exemplaires ?

Quant à la poésie lue et non achetée, certes elle existe, mais je voulais insister sur la poésie actuelle, vivante. Regardez la vidéo de mon amie Luce Guillbaud ( poésie) et écoutez ce qu'elle dit de la modernité par rapport aux classiques...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marilou
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 425
Age : 28
Localisation : Nantes-Lyon
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Re: Poésie bien ou mal aimée ?    4/9/2011, 17:33

Jean-Pierre Poccioni a écrit:
Parce que vous pensez que les gens qui fréquentent les sites littéraires achètent de la poésie ? Vous avez une idée des chiffres de ventes ? Savez-vous qu'il est souvent difficile d'atteindre la centaine d'exemplaires ?

Quant à la poésie lue et non achetée, certes elle existe, mais je voulais insister sur la poésie actuelle, vivante. Regardez la vidéo de mon amie Luce Guillbaud ( poésie) et écoutez ce qu'elle dit de la modernité par rapport aux classiques...

Je me doute bien. Mais alors dans ce cas, je n'ai aucune réponse si ce n'est que ce forum n'est absolument pas représentatif des librairies puisque c'était votre exemple premier.

Toutefois, je pense que la poésie est à la littérature ce que la musique dite classique est à la musique en général pour un certain nombre de personnes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Poésie bien ou mal aimée ?    4/9/2011, 19:30

Je ne suis ni spécialiste de la poésie, ni de l'enseignement, mais il me semble que bien que les programmes scolaires prévoient l'enseignement de la poésie, elle n'y a pas la place qu'elle mérite. À part quelques passionnés, peu de professeurs sont capables de communiquer cette petite étincelle qui donnera à l'élève le goût de la poésie.
Alors que mes enfants lisent de nombreux romans, je crois bien qu'ils me considèrent comme ringard en me voyant (re)lire Baudelaire, voire Aragon.
Un cercle vicieux s'est mis en place : peu de demande -> peu d'offre -> peu de promotion -> peu de demande...

La poésie semble se distribuer en cercle restreint, presque de façon confidentielle (j'exagère peut-être). Il suffit d'observer les rayons des librairies.
Pour citer une nouvelle fois mon exemple, les deux seuls ouvrages d'auteurs de poésie contemporaine que je possède sont ceux d'amis poètes du Cercle littéraire des écrivains cheminots. De plus ce sont des auteurs de ma région ; je n'ai donc pas de vue au niveau national.

Pour l'anecdote, je vous livre une expérience personnelle qui m'a amusée sur le coup mais qui est peut-être révélatrice. Vous jugerez vous-même. Dans une librairie parisienne renommée dont je tairais le nom, je cherchais Le Roman inachevé d'Aragon. Ne le trouvant pas, je me suis adressé à un vendeur. Comme je connaissais plutôt bien cet établissement, j'ai choisi celui que je connaissais comme le plus expérimenté. Et bien, malgré sa compétence, il a filé tout droit au rayon "Romans" avant que je lui précise qu'il s'agissait d'un ouvrage de poésie.
Manifestement, il ignorait le sens médiéval du mot roman, ce qui peut se comprendre, et l'oeuvre d'Aragon, ce qui selon moi est plus gênant.

Je vous avais prévenu dans ma présentation que j'étais un peu bavard.
Revenir en haut Aller en bas
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2380
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Poésie bien ou mal aimée ?    4/9/2011, 19:52

Jean-Pierre Poccioni a écrit:
Comment expliquez-vous que si les textes poétiques soulèvent généralement un réel intérêt sur ce (les? ) forum, la poésie soit si peu, voire pas lue?

Comme Marilou, je pense que Passion des Mots est tout sauf représentatif.

Si "la masse", comme l'appelle Marilou, ne lit plus la poésie, je pense que c'est parce qu'elle trouve ça trop difficile, inabordable.

Et si elle trouve que c'est trop difficile, c'est peut-être que notre système d'enseignement ne parvient plus à transmettre le bagage linguistique et culturel qui est nécessaire pour pouvoir apprécier la poésie.

Attention : je n'ai pas dit que c'était la faute aux enseignants !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5903
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Poésie bien ou mal aimée ?    4/9/2011, 20:09

La poésie est un lieu d'exigence.

Dans la mesure où elle offre un langage différent de celui de la prose (enfin... la bonne poésie !) elle fait appel à des facultés particulières qui ne sont plus à l'ordre du jour dans notre monde actuel axé sur la notion de vitesse (voir à ce propos ce qu'en dit Jean-Luc Outers).

À l'heure où les gens disent n'avoir plus le temps (car tout aller vite), la poésie offre un lieu de lenteur (la compréhension n'est pas immédiate) et d'excellence (son langage est à dix mille lieues du langage contemporain basé sur la notion d'immédiateté ou de vulgarité).

Le monde actuel n'aime pas l'exigence, car l'exigence cela fatigue...


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Guimauve
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1232
Date d'inscription : 03/06/2011

MessageSujet: Re: Poésie bien ou mal aimée ?    4/9/2011, 20:50

Citation :
notre système d'enseignement ne parvient plus à transmettre le bagage linguistique et culturel qui est nécessaire pour pouvoir apprécier la poésie.

C'est à dire ? car l'on pourrait dire cela de bien des genres...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Poésie bien ou mal aimée ?    5/9/2011, 07:33

Curieuse cette volonté d'affirmer que Passion des Mots ne représente pas les lecteurs moyens ! Vous achetez donc, les uns et les autres, autant de recueils de poésie que de romans ! Pas moi !

Il suffirait pourtant que pour dix ou quinze romans ou essais, vous achetiez moins d'un demi-recueil de poésie pour être justement représentatifs* ! Faites les comptes et dites-nous quel est le dernier recueil de poésie contemporaine que vous vous êtes procuré.

* Représentatifs des habitants de pays où la poésie n'est pas populaire! Comme elle l'est dans les pays de l'est par exemple.


Amusante la théorie de Marilou qui établit une relation entre poésie et musique classique, sous entendant que l'une et l'autre seraient d'une essence plus exigeante. Ce qui à mon sens est vrai pour la musique, archi faux pour la poésie! J'aurais émis cette théorie, Marilou aurait crié à l'élitisme et au conservatisme étroit !

Amusant pour les mêmes raisons que Guimauve n'ait pas relevé ce qui ne pouvait que le choquer !

La subjectivité humaine est insondable....


Il faut aussi ajouter, pour John et Jipi que les arguments d'une baisse des compétences ( quelle génération ? qui ? où ? ) n'aurait aucune raison d'affecter spécifiquement la poésie. Quand Jipi dit qu'elle est linguistiquement plus exigeante je crois sincèrement que c'est une erreur. Il existe une poésie facile ( je n'ai pas dit faible!) et des romans difficiles !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guimauve
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1232
Date d'inscription : 03/06/2011

MessageSujet: Re: Poésie bien ou mal aimée ?    5/9/2011, 08:17

Citation :
Amusante la théorie de Marilou qui établit une relation entre poésie et musique classique, sous entendant que l'une et l'autre seraient d'une essence plus exigeante. Ce qui à mon sens est vrai pour la musique, archi faux pour la poésie! J'aurais émis cette théorie, Marilou aurait crié à l'élitisme et au conservatisme étroit !

Amusant pour les mêmes raisons que Guimauve n'ait pas relevé ce qui ne pouvait que le choquer !

La subjectivité humaine est insondable....

Moi ce que je trouve amusant c'est ce mot, "amusant"... qui écrit par certains est jugé scandaleux et censuré et par d'autres de bon aloi... mais bon, c'est amusant ;-) Amusant aussi de faire les questions et mes réponses... Amusant de toujours me ramener sur le tapis... quelle amusante journée de rentrée ;-)

Non, la musique "classique" (c'est quoi au fait ?) n'est pas une musique savante et élitiste, et ne demande pas plus de compétences que d'autres comme la poésie... Peut être que la poésie contemporaine s'est éloignée de ce que vivent les gens en général, peut être pour survivre et devient absconse comme la musique contemporaine alors ;-)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Poésie bien ou mal aimée ?    5/9/2011, 08:47

Ne soyez pas mégalo, Guimauve ! J'ai aussi évoqué dans ma réponse : Marilou, John et Jipi et même plus que vous !

En tout état de cause le débat est clos pour moi dans la mesure où il dérive. Encore une discussion mort-née !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5903
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Poésie bien ou mal aimée ?    5/9/2011, 09:49

Jean-Pierre Poccioni a écrit:
Quand Jipi dit qu'elle est linguistiquement plus exigeante je crois sincèrement que c'est une erreur. Il existe une poésie facile ( je n'ai pas dit faible!) et des romans difficiles !


En tant que poète (en plus du reste), je confirme que la poésie (de qualité) est linguistiquement plus exigeante. Heureusement d'ailleurs : c'est d'ailleurs ce qui fait une de ses spécificités la différenciant de la prose. Mais l'exigence n'empêche pas l'immense plaisir de l'apprécier. Elle est linguistiquement plus exigeante, car la poésie utilise un langage autre avec ses caractéristiques propres (la métaphore notamment dépasse le seuil de la facilité, puisqu'elle nous envoie dans un imaginaire faisant appel à nos connexions à la fois mentales et culturelles). Une poésie n'est jamais facile, mais elle peut être traversée par la simplicité.

Je répondrai plus tard à l'autre argument.



_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Poésie bien ou mal aimée ?    5/9/2011, 10:08

Je suis étonné, Jipi que tu persistes et signes ce qui est une erreur manifeste ! J'avais cru à un effet de rapidité et simplification.

Premièrement, la séparation poésie/roman pour être commode n'en est pas moins discutable et de nombreux exemples te mettraient bien en peine de classer ! Jette un coup d'oeil aux productions de l'éditeur Verdier ! Relis ou lit Guyotat, Frankétienne ou même Joyce !

Mais surtout comment affirmer qu'il puisse exister un seul procédé linguistique qui serait l'exclusivité de la poésie ? Ce fut un temps le cas avec une versification très codifiée mais actuellement ?

Qui peut dire que le roman ignore la métaphore ? Ignore un seul effet de style ?

Pour faire bonne mesure et sans cultiver le paradoxe je dirais volontiers que si un des deux genres peut présenter des difficultés spécifiques c'est le roman au travers des problèmes liés à la dimension du texte et à sa structure, temporelle en particuliers. Mais ce n'est vrai que dans la mesure où les grands fleuves poétiques de plus de mille vers sont peu à la mode.

Reste un point sur lequel nous pouvons nous rejoindre : les statistiques. Il est probable que la moyenne des romans édités est plus accessible que la moyenne des poèmes publiés. Ceci étant vrai seulement dans certains pays, j'insiste sur ce point, les ouvriers et paysans polonais lisent de la poésie!

Mais qu'est-ce qu'une moyenne ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2380
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Poésie bien ou mal aimée ?    5/9/2011, 11:09

Jean-Pierre Poccioni a écrit:
Curieuse cette volonté d'affirmer que Passion des Mots ne représente pas les lecteurs moyens ! Vous achetez donc, les uns et les autres, autant de recueils de poésie que de romans ! Pas moi!
Relis ta question de départ et relis nos réponses. Ta question ne portait pas sur l'achat mais sur la lecture.

"Comment expliquez-vous que si les textes poétiques soulèvent généralement un réel intérêt sur ce (les"? ) forum, la poésie soit si peu, voire pas lue? "

Et là on te dit simplement que ce qu'on peut observer sur un forum dit "littéraire" n'est évidemment pas représentatif. Est-ce faux ?

Mais peut-être voulais-tu nous demander : pourquoi vous intéressez-vous aux poésies postées sur des forums alors que vous n'achetez aucun ouvrage de poésie ? Ce serait une tout autre question.


Jean-Pierre Poccioni a écrit:
Il faut aussi ajouter, pour John et Jipi que les arguments d'une baisse des compétences ( quelle génération ? qui ? où ? ) n'aurait aucune raison d'affecter spécifiquement la poésie. Quand Jipi dit qu'elle est linguistiquement plus exigeante je crois sincèrement que c'est une erreur. Il existe une poésie facile ( je n'ai pas dit faible!) et des romans difficiles !
"John" te rappelle d'abord qu'il a abandonné ce pseudo.

Pour le reste, quand je disais que la poésie était moins abordable, je parlais bien sûr en général ou en moyenne, comme tu préfères. Ta question aussi était générale, si on doit y répondre en distinguant tous les types de poésie, on n'est pas sortis de l'auberge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Poésie bien ou mal aimée ?    5/9/2011, 11:37

Poétique en diable, François ( Et non John, quelle faute impardonnable de faire cette confusion ! ) ta distinction entre lire et acheter. J'espère pour toi que ta culture en poésie ne se réduit pas aux textes que l'on trouve sur Internet !

Par ailleurs, si je pense que le forum est assez représentatif, c'est mal ? Car enfin personne ne répond à mes objections autrement que pour s'évertuer ( laborieusement ) à les démonter ou chercher sous mes questions d'autres questions qui en cacheraient d'autres encore...

A vrai dire je suis même un tantinet las de cette tonalité de Passion des Mots...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guimauve
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1232
Date d'inscription : 03/06/2011

MessageSujet: Re: Poésie bien ou mal aimée ?    5/9/2011, 11:58

Jean-Pierre Poccioni a écrit:
Ne soyez pas mégalo, Guimauve ! J'ai aussi évoqué dans ma réponse : Marilou, John et Jipi et même plus que vous !

En tout état de cause le débat est clos pour moi dans la mesure où il dérive. Encore une discussion mort-née !


Point de mégalomanie, juste une référence à des messages qui ont été censurés à cause de ce mot (amusant)...

D'accord pourtant (sic ! ;-)) avec vous sur le fait que la poésie n'est pas plus exigeante que le roman... après quelles poésies ? quels romans ?

et de même je vous suis quand vous écrivez :

Citation :
Il est probable que la moyenne des romans édités est plus accessible que la moyenne des poèmes publiés.

Merci aussi à François pour ce recentrage utile.

Pas d'accord avec le mépris concernant les textes sur le net puisque l'on trouve l'intégralité des textes tombés dans le domaine public avec des projets comme wikisource. Cela permet à moindre coût d'accéder pour certains élèves à des oeuvres... Pour moi Le nez de Gogol cette année...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Poésie bien ou mal aimée ?    5/9/2011, 12:04

Vous n'aviez pas compris que je désignais les textes publiés exclusivement sur Internet ?

Quant au domaine public, on est loin de la littérature actuelle !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5903
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Poésie bien ou mal aimée ?    5/9/2011, 12:06

Mais oui des membres te répondent Jean-Pierre !!!

En donnant chacun des points de vue personnels et donc parfois différents !

Je t'ai aussi répondu en te faisant comprendre que la poésie est un lieu plus complexe que le langage de la prose et ce même s'il y a des romans difficiles sur le plan du langage.

C'était déjà une raison du fait que la poésie est plus difficilement lue.

Il y a d'autres raisons que j'aborderai plus tard.

Je ne pense pas avoir plus que clair qu'en écrivant ceci :

« En tant que poète (en plus du reste), je confirme que la poésie (de qualité) est linguistiquement plus exigeante. Heureusement d'ailleurs : c'est d'ailleurs ce qui fait une de ses spécificités la différenciant de la prose. Mais l'exigence n'empêche pas l'immense plaisir de l'apprécier. Elle est linguistiquement plus exigeante, car la poésie utilise un langage autre avec ses caractéristiques propres (la métaphore notamment dépasse le seuil de la facilité, puisqu'elle nous envoie dans un imaginaire faisant appel à nos connexions à la fois mentales et culturelles). Une poésie n'est jamais facile, mais elle peut être traversée par la simplicité. »




_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Marilou
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 425
Age : 28
Localisation : Nantes-Lyon
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Re: Poésie bien ou mal aimée ?    5/9/2011, 12:11

Citation :
Amusante la théorie de Marilou qui établit une relation entre poésie et musique classique, sous entendant que l'une et l'autre seraient d'une essence plus exigeante. Ce qui à mon sens est vrai pour la musique, archi faux pour la poésie! J'aurais émis cette théorie, Marilou aurait crié à l'élitisme et au conservatisme étroit !

Vous m'avez très mal lue car vous vous êtes largement éloigné de votre question première que François d'ailleurs vous rappelle et à laquelle je répondais.

J'ai fait cette comparaison non pas pour dire que les deux genres sont très exigeants mais pour montrer que "les gens" (la masse, le peuple... bref, choisissez ce que vous voulez, je ne veux pas être méprisante...) considèrent la musique classique inaccessible autant que le serait, dans leur esprit, la poésie pour la littérature.

Je vous remercierai, par ailleurs, de ne plus faire de suppositions délirantes à mon égard puisqu'en plus d'être fausses, elles sont déplacées et l'on pourrait considérer cela comme des attaques personnelles. Mais peut-être avez-vous simplement mal dormi.

Citation :
Par ailleurs, si je pense que le forum est assez représentatif, c'est mal ? Car enfin personne ne répond à mes objections autrement que pour s'évertuer ( laborieusement ) à les démonter ou chercher sous mes questions d'autres questions qui en cacheraient d'autres encore...

Et ne pas être d'accord avec vous, c'est mal ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5903
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Poésie bien ou mal aimée ?    5/9/2011, 12:22

Bon tout le monde se calme ici !!!

On respire sept fois profondément...

Avant d'écrire en douceur...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Poésie bien ou mal aimée ?    5/9/2011, 12:50

Votre unanimité, à tous, à faire en sorte que l'empêcheur de penser en rond aille penser ailleurs est admirable et touchante. Bravo !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2380
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Poésie bien ou mal aimée ?    5/9/2011, 13:46

C'est vrai Jean-Pierre, on te persécute, c'est scandaleux.

Trêve de plaisanteries, je t'invite à nous donner ta réponse à la question que tu avais posée. Parce que jusqu'à présent il faut avouer que tu as contesté à peu près toutes les propositions de réponses qui ont été faites mais on ne sait toujours pas ce que toi tu penses exactement.

Peut-être nous diras-tu aussi ce qui t'a amené à lancer cette question ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
callinira
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 265
Date d'inscription : 09/12/2005

MessageSujet: Re: Poésie bien ou mal aimée ?    5/9/2011, 18:40

Jean-Pierre Poccioni a écrit:
Comment expliquez-vous que si les textes poétiques soulèvent généralement un réel intérêt sur ce (les? ) forum, la poésie soit si peu, voire pas lue?

Avant de contester cette affirmation demandez à votre libraire ce qu'il en pense !

La poésie, au contraire du roman, est écrite pour être écoutée plutôt que lue. Elle est de par sa facture et ses origines étroitement liée à la musique, donc à l'oreille.

On n'achète pas la poésie, de même qu'on n'achète que rarement des partitions. Mais lorsque la poésie est dite sur une scène devant un public, l'attention est soutenue et le plaisir certain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Poésie bien ou mal aimée ?    

Revenir en haut Aller en bas
 
Poésie bien ou mal aimée ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tom Sawyer
» Quelques livres que j'ai lu et bien aimé
» Ma sorcière bien aimée
» Ma bien-aimée
» Ma sorcière bien aimée!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion des mots :: Forums de discussions :: La littérature et le langage-
Sauter vers: