Passion des mots

Forum culturel
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Critiques et étoiles

Aller en bas 
AuteurMessage
Gosayn
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1029
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Critiques et étoiles   16/8/2011, 23:34

Pour ne pas polluer...

Pour ma part, et même si cela n'intéresse personne, je ne lis les critiques qu'après visionnage du film. Pour éviter tout parasitage, comme le dit justement Guimauve.
Pourquoi les lire, dans ce cas?
En vérité, c'est surtout pour ricaner à la lecture de panégyriques éhontés, ainsi que, à l'image de John, confronter mon ressenti et opinion à ceux de "professionnels".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marilou
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 425
Age : 28
Localisation : Nantes-Lyon
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Re: Critiques et étoiles   16/8/2011, 23:53

Gosayn a écrit:

Pour ma part, et même si cela n'intéresse personne

Bien sur que si cela intéresse !

Je crois que j'avais déjà cité quelque part sur ce forum un site que je consulte très souvent, il a bien sa place ici. Pas du tout professionnel, juste passionné: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5906
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Critiques et étoiles   17/8/2011, 10:02

Bien sûr que c'est intéressant Gosayn.

Avant de voir un film je découvre les étoiles (en Belgique, nous avons La Libre du mercredi qui offre les étoiles dans la Presse : que du bonheur !) et je lis quelques (pas toutes) critiques dans la Presse de qualité. Je sais aussi un peu qui je lirai avec plus de confiance.

Cette manière de procéder m'a toujours permis de grandir culturellement et intellectuellement. Les gens que je lis sont des professionnels et en général de par leur culture ils ont des choses à m'apprendre : ils me guident dans mes choix, car il faut savoir que sans guides on verrait de la médiocrité le plus souvent (80 % de la production est à mettre dans la poubelle). J'ai toujours encouragé mes étudiants à s'informer avant de voir n'importe quoi et à leur apprendre l'intérêt de la critique. Ceci est sans doute dû aussi à ma formation et à mes tâches diverses (je suis aussi critique à mes heures). Je vous assure que si vous n'avez aucun guide pour aller au cinéma ou lire un roman ou écouter un album rock, vous risquez, quand on est néophyte, de tomber sur le n'importe quoi. Je pense aussi que si les gens vont tellement voir des daubes commerciales (notamment dans les grands complexes) c'est entre autres choses parce qu'ils n'ont pas daigné s'informer. D'ailleurs on les désinforme. En plus lire une critique ça fatigue et donc on préfère parfois voir du n'importe quoi par facilité. Bien entendu il y a des différences à faire entre les salles. Il y a à Bruxelles aussi quelques rares salles où l'on joue toujours des films de qualité... La critique est peut-être d'autant plus utile que l'on fréquente des temples de la consommation comme KINEPOLIS par exemple. Je prends ce dernier complexe : si je ne lis (si mes étudiants) ne lisent aucune critique, ils verront une production à 80 % médiocre ! Alors, oui, vive la critique intelligente, celle qui nous fait grandir aussi parce que la plume est belle, celle qui éveille aux qualités du film sur le plan narratif et fictionnel sans pour autant nous dévoiler le résumé (quelle horreur !).
Grâce à la critique, j'ai pu agrandir mon patrimoine culturel de manière intelligente et ce sur tous les plans (musical, cinématographique, photographique, pictural...).
Lire une critique avant de voir un film me rend parfois plus ouvert aux valeurs d'un film. Bien entendu, lire une critique doit se faire dans la distance : je ne dois pas tout « gober ».

Honnêtement sans la critique je serais plus inculte et donc je remercie les critiques professionnels qui écrivent des articles avec intelligence : ce sont qui m'aident aussi à grandir et à mieux apprécier parfois les richesses intrinsèques d'une oeuvre. Nous avons besoin de guide et nous en avons de plus en besoin aujourd'hui dans cet univers qui bascule de plus en plus dans la médiocrité liée à ce que j'appelle la sous-culture de masse. Et je constate dans le fond que si tant de gens se précipitent sur la médiocrité, c'est, d'une part, parce la société, pour des raisons de rentabilité, leur offre de la « mauvaise bouffe » et parce qu'ils ne daignent pas trop être à l'écoute des autres et notamment de ces critiques qui pourraient les éclairer. Et d'ailleurs si les gens n'écoutaient que les critiques intelligentes de critiques intelligents, les gens ne verraient, n'écouteraient que la qualité (que toutes les couches de population ont le droit de connaître). Mais ce serait la faillite de la société: les gens deviendraient trop intelligents, auraient des coeurs gros comme des montagnes, seraient enfin tous capables de mieux réfléchir et éventuellement donc de se révolter...

Vive donc la critique professionnelle faite par des professionnels et/ou des « éclairés » culturellement parlant (des gens qui, de par leur formation en cours ou terminée, ont les qualités requises, malgré leurs faiblesses, pour m'apprendre quelque chose : j'évite donc les forums où chaque roman est commenté par un visiteur anonyme qui est le petit-cousin de mon chat !!!). Tout n'est pas nécessairement bon, tout ne fait pas farine au moulin et qui donc mieux que des avertis ou des connaissances spécialisées peut m'éclairer ? Dans ce forum nous avons d'ailleurs quelques guides de qualité dans des domaines variés. Ce qui fait d'ailleurs la force de ce forum tant qu'il subsistera et que ses guides seront présents.

Je ne suis pas ingénieur ou mécanicien et donc je m'adresse à eux avant de faire un travail spécifique dans ma maison ou de réparer mon moteur...


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Guimauve
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1232
Date d'inscription : 03/06/2011

MessageSujet: Re: Critiques et étoiles   17/8/2011, 11:38

Il ne me semble pas que Gosayn, Marilou et moi conchions la critique, bien au contraire.
Je n'adhère pas du tout quand vous avancez que sans guide on ne voit que de la médiocrité, c'est nier les connaissances de chacun.
Je n'ai pas besoin d'un critique gastronomique pour me dire que je vais apprécier tel ou tel plat. Bien des critiques passent à côté de tel ou tel film simplement parce qu'il y a une production démesurée, parce qu'ils n'ont pas les mêmes goûts et c'est tant mieux, parce qu'ils appartiennent à des chapelles. Il est d'ailleurs amusant de lire qui signe une critique dans tel ou tel magazine pour connaitre à l'avance son adoubement ou non, Télérama (Guichard) va adorer le dernier Almodovar, de même que les Inrocks (Lalanne) ce qui ne veut pas dire que le film va me plaire... ou pas. Mais je n'ai pas besoin en amont d'en lire plus pour me guider. Quant à aller voir des "daubes commerciales", certains le font sciemment, point besoin de convoquer Orwell et la manipulation (n'est-on pas manipulé quand on se doit d'apprécier Almodovar ou Allen dans les dîners en ville ? ;-)). Voir par exemple Super 8 peut se faire en toute conscience pour retrouver son âme d'enfant ou une période bien précise, le film étant à la croisée des Goonies et de E.T. Cela n'a rien de condamnable, point besoin d'anathème s'il on va voir d'autres choses. Et puis qu'est-ce qui n'est pas commercial ?
Ensuite vous parlez des multiplexes. Je répète que pour ma part, la salle est déterminante dans l'acte de se rendre au cinéma, qu'à la limite le film peut m'être totalement inconnu, s'il est diffusé dans "mon" cinéma, j'irais sans doute le voir. De même, un film étranger non distribué en VOST ne me fera pas me déplacer.
Lire une critique ouvre des horizons... Peut être, mais la encore, il y en a tellement de mauvaises qui vous dévoilent l'intrigue... après tout dépend du film, de son attente, de sa potentielle notoriété. Quelque fois il est bien difficile d'échapper à quelques informations. Encore une fois, je préfère être vierge pour un film, le choc est d'autant plus grand, je me souviens de Poetry de Chang-dong Lee par exemple, et encore il était en compétition à Cannes. Cette semaine sort The Future de Miranda July dont j'ai bcp aimé le précédent film et dont j'ai découvert les travaux de vidéaste par la suite, point besoin de critique à lire pour savoir que j'irai sans doute le voir plus qu'un Conan, pourtant madeleine de Proust.
Je pense aussi qu'il y a une très grande différence entre l'acte d'aller au cinéma une ou deux fois par an et une cinquantaine de fois. Vous pensez éveiller la masse mais une partie de celle-ci ne veut pas être éveillée (réveillée ?). Besoin de guide dites-vous, sans doute, mais je préfère mille fois l'avis d'un ami à celui d'un critique pas forcément libre dans ses prises de position (peut être j'extrapole par rapport à mon expérience dans la presse musicale...). Le discours aussi sur la décadence me laisse perplexe, car tenu à toutes les époques. Seuls les moyens de diffusion ont changé. Que dire des Sous doués, Charlots et autres Defunesseries des années 70' ?
La critique ferait se révolter ? vous y allez fort alors que la société est atone dans bien des domaines plus importants. Et la comparaison avec la mécanique ne me semble pas judicieuse puisque l'art est une affaire de sensation, de subjectivité et non de choses tangibles comme de réparer une voiture.
Une question, vous dites lire les critiques, mais faites-vous le sur le net ou achetez-vous lesdits journaux car il me semble que c'est une toute autre affaire...


Dernière édition par Guimauve le 17/8/2011, 11:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marilou
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 425
Age : 28
Localisation : Nantes-Lyon
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Re: Critiques et étoiles   17/8/2011, 11:45

Je pense la même chose quant à l'apport de la critique qui nous aide à grandir culturellement, à fomenter et affiner notre réflexion. En revanche je pense qu'en cinéma il n'est pas très difficile de détecter tout seul un blockbuster ou un film grand public (pur divertissement) d'un bon petit film intéressant à tout point de vue. Même si la critique ne révèle pas le résumé et la fin du film, bien souvent des scènes sont racontées et expliquées... de quoi ne plus avoir autant de surprise et de fait moins d'émotions.

Jipi a écrit:
J'ai toujours encouragé mes étudiants à s'informer avant de voir n'importe quoi et à leur apprendre l'intérêt de la critique. Ceci est sans doute dû aussi à ma formation et à mes tâches diverses (je suis aussi critique à mes heures). Je vous assure que si vous n'avez aucun guide pour aller au cinéma ou lire un roman ou écouter un album rock, vous risquez, quand on est néophyte, de tomber sur le n'importe quoi.

D'accord quand vous parlez de guide mais encore faut-il accepter d'en avoir besoin, encore faut-il accepter d'être néophyte et avoir conscience qu'il y a une différence entre la grosse production et la petite.

La critique ne vient pas à nous, c'est nous qui allons vers l'information (l'information comme vous la concevez, bien sur, que vous décrivez "intelligente"). C'est donc déjà un acte de curiosité.

Vous devez certainement connaitre une ou plusieurs personnes qui agissent de la façon suivante dans bien des domaines: Ils vont voir un ou deux films par semaine et ne vont voir que du grand public... à nos yeux ! Pas aux leurs... Mais 60 films/an leur suffisent pour ne pas se penser néophyte. Parlez leur de critiques "intelligentes": ahhhhh ces gens qui veulent réfléchir sur tout et qui se prennent la tête. Je pense donc qu'il est très rare que celles ci puissent changer une personne qui n'a pas déjà décidé de changer. De plus, ces mêmes personnes pourront vous dire qu'elles aiment aussi la critique... celle du grand journal de canal + ! Blasant !


Jipi a écrit:
Je pense aussi que si les gens vont tellement voir des daubes commerciales (notamment dans les grands complexes) c'est entre autres choses parce qu'ils n'ont pas daigné s'informer. D'ailleurs on les désinforme. En plus lire une critique ça fatigue et donc on préfère parfois voir du n'importe quoi par facilité.

C'est tout à fait ce que je pense.

Jipi a écrit:
Et d'ailleurs si les gens n'écoutaient que les critiques intelligentes de critiques intelligents, les gens ne verraient, n'écouteraient que la qualité (que toutes les couches de population ont le droit de connaître). Mais ce serait la faillite de la société: les gens deviendraient trop intelligents, auraient des coeurs gros comme des montagnes, seraient enfin tous capables de mieux réfléchir et éventuellement donc de se révolter...

Le problème est le nombre grandissant de fainéants intellectuels. Je suis trop jeune pour avoir l'expérience du "c'était mieux avant" (puis j'aime pas cette expression qui pourrait être appliquée à toutes les époques) mais j'ai l'impression qu'aujourd'hui il y a une infantilisation permanente. Par contre je ne suis pas d'accord pour dire que les gens qui suivent la masse ont un défaut d'intelligence. Ils ne sont simplement pas curieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marilou
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 425
Age : 28
Localisation : Nantes-Lyon
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Re: Critiques et étoiles   17/8/2011, 11:55

Guimauve a écrit:

Mais je n'ai pas besoin en amont d'en lire plus pour me guider. Quant à aller voir des "daubes commerciales", certains le font sciemment, point besoin de convoquer Orwell et la manipulation (n'est-on pas manipulé quand on se doit d'apprécier Almodovar ou Allen dans les dîners en ville ? ;-)). Voir par exemple Super 8 peut se faire en toute conscience pour retrouver son âme d'enfant ou une période bien précise, le film étant à la croisée des Goonies et de E.T. Cela n'a rien de condamnable, point besoin d'anathème s'il on va voir d'autres choses. Et puis qu'est-ce qui n'est pas commercial ?

Oui, puis après tout, Melancholia est une grosse production. Et de très grande qualité !

Guimauve a écrit:
Je pense aussi qu'il y a une très grande différence entre l'acte d'aller au cinéma une ou deux fois par an et une cinquantaine de fois. Vous pensez éveiller la masse mais une partie de celle-ci ne veut pas être éveillée (réveillée ?).


Tout dépend de la qualité des films vus, quand on se rend dans un multiplex avec la petite carte d'abonné... Tout est question de volonté et de curiosité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guimauve
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1232
Date d'inscription : 03/06/2011

MessageSujet: Re: Critiques et étoiles   17/8/2011, 13:00

Un peu hors sujet quoique...

Dans les Inrockuptibles de cette semaine, une autre façon se faire une idée... des livres, sans appareil critique ;-)

18 extraits de livres qui sortent à la rentrée : Grossman, Rolin, Minard, Rainhardt, Frioux, Carrère, Mengestu, Darrieussecq, Fontanel, Franzen, Catton, Beaune, Levin, Murakami, Keret, Ferré, Frey, Liberati.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gosayn
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1029
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: Critiques et étoiles   17/8/2011, 14:08


Jipi, je ne pense pas que les "gens" remplissent les salles diffusant des conneries par manque d'information; c'est justement au contraire un trop-plein d'information qui remplit les salles.

"Alors, oui, vive la critique intelligente, celle qui nous fait grandir aussi parce que la plume est belle, celle qui éveille aux qualités du film sur le plan narratif et fictionnel sans pour autant nous dévoiler le résumé (quelle horreur !).
Grâce à la critique, j'ai pu agrandir mon patrimoine culturel de manière intelligente et ce sur tous les plans (musical, cinématographique, photographique, pictural...)."

Je suis d'accord: la consultation de la critique (et entendons par là critique professionnelle et compétente, ) répond à une recherche exigeante, elle est un outil de sélection. Mais les promotions blitzkrieg submergent cet outil.
Un autre point: le cinéma demeure un support de divertissement bonne ou mauvaise critique, pas mal de spectateurs préfèreront payer un grand écran et un gros son pour visionner du spectaculaire, réservant au petit écran des films, peut-être de plus haut niveau, mais ne requérant pas cet environnement pour être appréciés.
On ne va pas voir un blockbuster médiocre seulement par manque d'information, il y a une démarche, à mon avis, tout à fait volontaire: le choix d'un support adapté à un genre.

Enfin, pour parler de la critique en général, je pense que sa consultation est aussi question de confiance en ses gouts et compétences. Je m'estime assez sûr de moi en ce qui concerne le cinéma pour m'en passer, alors que cet outil me permettra d'éviter la déconfiture dans d'autres domaines.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Critiques et étoiles   

Revenir en haut Aller en bas
 
Critiques et étoiles
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» les toiles
» Les toiles Etamine
» lanfeust des étoiles
» Avis de marché - Paris - Mairie du 15ème - toiles marouflées art déco
» Atonement (Expiation): les critiques presse et internet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion des mots :: Forums de discussions :: Quel cinéma !-
Sauter vers: