Passion des mots

Forum culturel
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'écriture ou la vie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: L'écriture ou la vie    14/6/2011, 16:39

Encore une fois je me regarde accoudé au comptoir du café du commerce. On refait le monde ou du moins on le démonte un peu. Et je me dis que l'art est largement plus intéressant et réel que la réalité.

Cela pour dire que je vais m'écarter un peu du comptoir.

Si on lisait un peu plus. Qu'en pensez-vous ? Tiens ! Que lisez-vous en ce moment ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gosayn
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1026
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: L'écriture ou la vie    14/6/2011, 17:00

En ce moment... J'ai consacré deux heures à la lecture de Sans nouvelles de Gurb, de Mendoza.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: L'écriture ou la vie    14/6/2011, 17:12

Ce qui ne doit pas être triste !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gosayn
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1026
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: L'écriture ou la vie    14/6/2011, 17:40

Les ressorts de Mendoza fonctionnent bien : un personnage principal largué, en décalage avec la société, et totalement inconscient de ce décalage. Livre très amusant mais la similarité des ressorts (je pense à Horatio II, l'Artiste des dames, ou Pomponius Flattus) implique de ne pas enchaîner la lecture des ouvrages de cet auteur. Les ressemblances risquent de susciter l'ennui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marilou
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 425
Age : 28
Localisation : Nantes-Lyon
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Re: L'écriture ou la vie    16/6/2011, 20:03

Toujours plongée dans Belle du Seigneur

bravo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5900
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: L'écriture ou la vie    19/6/2011, 14:47

Belle du Seigneur de Cohen... magistral.

J'ai attendu longtemps avant de le lire dans la Collection Folio (le livre le plus épais de la collection je crois !).

On pourra en reparler si vous le désirez.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Marilou
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 425
Age : 28
Localisation : Nantes-Lyon
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Re: L'écriture ou la vie    19/6/2011, 14:53

Jipi a écrit:
Belle du Seigneur de Cohen... magistral.

J'ai attendu longtemps avant de le lire dans la Collection Folio (le livre le plus épais de la collection je crois !).

On pourra en reparler si vous le désirez.

Collection folio également ! 1110 pages, je compatis Smile Mais tellement passionnant ! Bien sur, on en reparlera sans problème.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2379
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: L'écriture ou la vie    19/6/2011, 16:22

Après avoir surtout lu des copies d'étudiants ce mois-ci (rarement littéraires je dois dire), j'ai enfin terminé THE SHINING de Stephen King.
Seulement 500 pages mais en anglais et, au grand dam de mes yeux, en fort petits caractères. C'est malheureusement une caractéristique de tous les livres de poche anglais qui m'oblige toujours à les lire à petites doses.

Au final ce n'est sans doute pas le chef-d'oeuvre annoncé sur la jaquette mais quand même un très bon roman, assez différent du film de Kubrick (je comprends maintenant les commentaires de Stephen King après la sortie du film). Evidemment il faut aimer le genre fantastique.

Pour célébrer cette fin de lecture hier soir je me suis revisionné le film, que j'aime toujours autant, mais je me suis quand même fait la réflexion que nul art ne permettait d'aller autant au fond des choses que la littérature.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: L'écriture ou la vie    20/6/2011, 07:58

Telle expérience, la tienne avec le roman et le film, peut conduire à des conclusions lapidaires et donc discutables mais je suis certain que tu en es conscient.

Je tiens la littérature ( la véritable, et non sa pâle copie! ) en très haute estime mais quel texte peut exprimer la mort comme l'a fait le Requiem de Mozart ? Quel texte peut montrer l'immensité mystérieuse de la procréation comme la Madona del parto de Piero della Francesca ? Etc.. Etc...

L'art dans ces expressions les plus hautes et surtout dans ce mystère du génie humain est globalement ce qui peut toucher à la profondeur. Quel Art le fait mieux ? C'est selon le regard et les oeuvres, je crois.

Dans ce panorama le cinéma reste souvent attaché à ses origines d'art populaire et donc, par nature, se montre un peu moins souvent sublime. D'ailleurs on est moins exigeant avec lui !

Et puis tu étais aussi confronté au problème de l'adaptation. Rares sont les très grands films nés d'une adaptation. Ni Bergman, ni Fellini, ni Woody Allen, ni Pasolini, ni Haneke, ni Gus Van Sant n'adaptent des romans. ( sauf erreur ou oubli de ma part)

Quant à ceux qui le font avec talent, ils sont souvent si loin du texte qu'il n'est plus qu'un pré...texte !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: L'écriture ou la vie    20/6/2011, 09:51

Etrange livre que Belle du Seigneur !

Grand livre certes, bien qu'il contienne une des images de l'amour les plus consternantes et pessimistes qui soient en littérature et un personnage, Ariane, dont l'avatar vivant serait à peu près insupportable...

Pour ces raisons j'ai préféré l'extraordinaire inventivité de Solal ou Mangeclous et la profonde tendresse du Livre de ma mère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marilou
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 425
Age : 28
Localisation : Nantes-Lyon
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Re: L'écriture ou la vie    20/6/2011, 10:03

Jean-Pierre Poccioni a écrit:
Etrange livre que Belle du Seigneur !

Grand livre certes, bien qu'il contienne une des images de l'amour les plus consternantes et pessimistes qui soient en littérature et un personnage, Ariane, dont l'avatar vivant serait à peu près insupportable...

Pour ces raisons j'ai préféré l'extraordinaire inventivité de Solal ou Mangeclous et la profonde tendresse du Livre de ma mère.

Mais tous les personnages sont insupportables ! C'est en cela que le livre est une merveille car on s'y attache tant finalement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: L'écriture ou la vie    20/6/2011, 10:32

"C'est en cela que le livre est une merveille"

Ce paradoxe relève de votre ressenti, ce qui est parfaitement légitime. Mais on pourrait dire aussi:

C'est malgré cela que le livre est une merveille

ou bien:

C'est pour cela que le livre n'est pas tout à fait une merveille.

Selon le goût que l'on a pour les personnages insupportables et notre définition du mot insupportable.


En tout état de cause, cette différence d'approche est le coeur même de la richesse de la lecture, pourvu qu'on ne dise pas n'importe quoi et vous ne dites pas n'importe quoi.

Ce qui n'est pas une raison, bien au contraire, pour ne pas lire Solal, Mangeclous et Le livre de ma mère !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marilou
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 425
Age : 28
Localisation : Nantes-Lyon
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Re: L'écriture ou la vie    20/6/2011, 11:19

Jean-Pierre Poccioni a écrit:
"C'est en cela que le livre est une merveille"

Ce paradoxe relève de votre ressenti, ce qui est parfaitement légitime. Mais on pourrait dire aussi:

C'est malgré cela que le livre est une merveille

ou bien:

C'est pour cela que le livre n'est pas tout à fait une merveille.

Selon le goût que l'on a pour les personnages insupportables et notre définition du mot insupportable.

En tout état de cause, cette différence d'approche est le coeur même de la richesse de la lecture, pourvu qu'on ne dise pas n'importe quoi et vous ne dites pas n'importe quoi.

En fait, je trouve les personnages attachants bien qu'insupportables parce-que chacun a un caractère propre à lui, ils sont tous très creusés et les descriptions sont fabuleuses. Certes, ils sont insupportables par leur façon de parler, leur façon d'agir mais tout ceci vise à critiquer une partie de la société. Quand Mme Deume parle avec mépris de sa bonne et se plaint de son "manque de tact et de dévouement" parce-qu'elle est au chevet de sa sœur, celle ci ayant une double pneumonie, elle ajoute, très hautaine, que "les gens des basses classes c'est tellement douillet, ça ne sait pas supporter la souffrance" ou encore que "ces domestiques n'en font pas d'autres. Enfin, nous sommes à leur merci." Cela la rend mondaine, agaçante et finalement très comique. Le caractère détestable des personnages est souvent d'ailleurs exagéré pour en devenir comique.

Une affaire de sensibilité... certainement. Toutefois, sans ce caractère insupportable des personnages, qu'aurait-été ce livre ?


(Attention, je préfère vous prévenir que je ne l'ai pas fini... J'en suis au moment où Solal expose sa vision des femmes à Ariane qu'il s'apprête à conquérir)

Jean-Pierre Poccioni a écrit:

Ce qui n'est pas une raison, bien au contraire, pour ne pas lire Solal, Mangeclous et Le livre de ma mère !

J'y compte bien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: L'écriture ou la vie    20/6/2011, 11:28

Avec cette profession de foi de Solal, vous abordez un grand moment de cet "Art d'aimer" à mes yeux discutable...

" sans ce caractère insupportable des personnages, qu'aurait-été ce livre ?" dit-vous. Comme vous y allez ! Et l'écriture ? N'est-ce pas justement l'écriture qui fait la véritable littérature ? Qu'est-ce qu'un sujet sans le mot qui le porte et l'élève ? Qui lui donne cette étrange aptitude à nous toucher ? A nous parler ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marilou
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 425
Age : 28
Localisation : Nantes-Lyon
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Re: L'écriture ou la vie    20/6/2011, 12:09

Jean-Pierre Poccioni a écrit:
Avec cette profession de foi de Solal, vous abordez un grand moment de cet "Art d'aimer" à mes yeux discutable...

" sans ce caractère insupportable des personnages, qu'aurait-été ce livre ?" dit-vous. Comme vous y allez ! Et l'écriture ? N'est-ce pas justement l'écriture qui fait la véritable littérature ? Qu'est-ce qu'un sujet sans le mot qui le porte et l'élève ? Qui lui donne cette étrange aptitude à nous toucher ? A nous parler ?

Mais justement c'est grâce à l'écriture que nous nous attachons aux personnages (enfin.. pour ma part) et que l'on peut finalement apprécier le caractère détestable des personnages, et par ailleurs, je le dis plus haut "ils sont tous très creusés (les caractères) et les descriptions sont fabuleuses." Je ne nie donc pas que c'est l'écriture qui nous touche avant tout.

Je viens de dire "Sans ce caractère insupportable des personnages, qu'aurait-été ce livre ?" parce-qu'il me semble que c'est l'une des caractéristiques principales du livre, et l'un de ses buts aussi.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: L'écriture ou la vie    20/6/2011, 12:26

Tout est lecture dans un livre !

Sauf que certains écrits son dépourvus d'une écriture au sens d'une création. Mais le propos dépasse sans doute le cadre d'un forum.

Bonne lecture de la fin de ce beau et grand livre quoi qu'on en pense ou dise. Que tous les livres soient de ce tonneau-là et nous serions heureux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2379
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: L'écriture ou la vie    20/6/2011, 14:04

Jean-Pierre Poccioni a écrit:
Telle expérience, la tienne avec le roman et le film, peut conduire à des conclusions lapidaires et donc discutables mais je suis certain que tu en es conscient.

Je tiens la littérature ( la véritable, et non sa pâle copie! ) en très haute estime mais quel texte peut exprimer la mort comme l'a fait le Requiem de Mozart ? Quel texte peut montrer l'immensité mystérieuse de la procréation comme la Madona del parto de Piero della Francesca ? Etc.. Etc...

L'art dans ces expressions les plus hautes et surtout dans ce mystère du génie humain est globalement ce qui peut toucher à la profondeur. Quel Art le fait mieux ? C'est selon le regard et les oeuvres, je crois.

D'accord, mais chaque art a aussi ses spécificités, et celles de la littérature sont de pouvoir créer un contexte, entrer dans la psychologie profonde d'un personnage, expliquer, commenter, aborder une même réalité sous différents points de vue... bref, comme je disais plus haut : aller au fond des choses.

En disant cela, mon intention n'était pas d'établir une hiérarchie entre les arts bien sûr, ce serait absurde. Mais j'ai mes préférences personnelles et plus les années passent, plus je trouve que rien ne vaut un bon roman. Même si je passe bien plus de temps à écouter de la musique et à regarder des films, c'est avec la littérature que j'éprouve le plaisir artistique le plus complet.

Et pour le cinéma, je suis bien d'accord avec toi : nous sommes très tolérants avec art.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2379
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: L'écriture ou la vie    20/6/2011, 14:09

Ai commencé ce matin "Si c'est un homme" de Primo Levi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: L'écriture ou la vie    20/6/2011, 14:32

Un grand texte de Primo Levi qui comme tous les textes sur ce thème pèse sur le lecteur de toute la force d'une immense émotion qui influe naturellement sur la liberté critique.

Mais cette problématique est assez connue et tu n'es pas un lecteur débutant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: l'écriture ou la vie    20/6/2011, 14:43

Peut-être serait-il préférable et surtout plus lisible pour un éventuel visiteur que nous poursuivions cette communication sur nos lectures dans la partie littérature avec une sous rubrique du genre : Nos lectures du moment ...

Ce pourrait être intéressant si les membres qui s'y s'impliquent sont assez nombreux. Je m'efforcerai de participer à chaque fois que je lirai un texte publié ( je ne peux pas évoquer les textes "à paraître" qui forment 80 % de mes lectures. )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2379
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: L'écriture ou la vie    20/6/2011, 16:46

Amusant.

Début juin marilou avait créé un fil "Que lisez-vous en ce moment ?" dans le salon approprié, puis tu as lancé celui-ci et l'autre a été oublié !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: L'écriture ou la vie    20/6/2011, 17:04

Exact, John et toutes mes excuses à Marilou dont il suffit donc de reprendre le fil.

Fil que j'avais oublié après une dernière intervention où j'évoquais l'oubli d'un fils !?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marilou
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 425
Age : 28
Localisation : Nantes-Lyon
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Re: L'écriture ou la vie    20/6/2011, 17:07

Jean-Pierre Poccioni a écrit:
Exact, John et toutes mes excuses à Marilou dont il suffit donc de reprendre le fil.

Fil que j'avais oublié après une dernière intervention où j'évoquais l'oubli d'un fils !?

Joli ! ;-)

Ce n'est pas grave mais c'est vrai que l'autre sujet se trouve dans la partie littérature, plus facile pour se repérer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'écriture ou la vie    

Revenir en haut Aller en bas
 
L'écriture ou la vie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [SOFT] Zone d'écriture sur le HD2
» Des ateliers d'écriture dans vos régions
» activer la saisie prédictive lors de l' écriture d'un texte
» couverture d'album, porte carte, carnet d'écriture ...1 mai 2010
» Ma tentative d'écriture...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion des mots :: Forums généraux :: Autour d'un verre-
Sauter vers: