Passion des mots

Forum culturel
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Que lisez-vous en ce moment ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 15 ... 25, 26, 27
AuteurMessage
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2370
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Que lisez-vous en ce moment ?   3/1/2017, 19:26

PierreVDM a écrit:
Juste pour réagir à la lecture de L-F. Céline de François: c'est un bon souvenir de lecture que "Voyage au bout de la nuit", mais c'en est un meilleur que "Mort à crédit" qui correspondrait aux jeunes années de Bardamu / de Céline lui-même. Je vous le conseille vivement. J'ignore s'il faut avoir lu autre chose de cet écrivain tendancieux et décrié (à tort ou à raison) mais ces deux-là suffisent déjà à en faire, je trouve, un grand de la littérature française.
Quant au Dorian Gray d'Oscar Wilde, c'est un souvenir plaisant (décidément que de souvenirs!) et marquant par les idées qu'il y développa. Je ne l'ai pas lu en anglais, ni sa version non censurée dont je doute assez qu'elle modifie fort le fond de l'histoire. Mais peut-être que tu me feras mentir. Enfin, il faudrait pour moi m'en souvenir en détail.

Merci pour le conseil que je vais sûrement suivre.

En ce qui concerne Oscar Wilde, la version non censurée n'apporte en effet pas grand-chose, si ce n'est une complète stupéfaction face à ce qui avait gêné les censeurs de l'époque. Ce roman n'avait vraiment rien, mais alors là rien de sulfureux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2370
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: PETIT PAYS de Gaël Faye   14/1/2017, 16:47

Pendant les vacances de Noël, j'ai essayé de lire "Théorie du corps amoureux" de Michel Onfray mais j'ai jeté l'éponge avant la moitié du livre tant j'ai trouvé l'écriture pompeuse et répétitive et le propos partial et ennuyeux.

Dans ce livre, Onfray me donne la désagréable impression d'essayer de justifier sa propre conception des relations amoureuses et sexuelles en démolissant complètement - le mot n'est pas exagéré - les autres conceptions.

Mon avis est que dans ce domaine comme dans beaucoup d'autres, plusieurs conceptions peuvent cohabiter pacifiquement. Je n'ai aucun problème avec le fait que certaines personnes optent pour une forme de libertinage - comme c'est le cas d'Onfray, si j'ai bien compris - mais ça ne les autorise pas à décréter - comme le fait Onfray à tour de bras dans son livre - que le couple basé sur la fidélité est un modèle qui ne fonctionne pas. Il fonctionne pour certains, pas pour d'autres, voilà tout ce qu'on peut dire.

Comme vous le savez, je ne fais pas partie des "anti-Onfray" mais je constate que je préfère nettement l'écouter (ses conférences retransmises sur France Culture sont souvent passionnantes) que le lire.

Bien plus intéressante fut ma suivante lecture, celle de "Petit Pays" de Gaël FAYE, prix Goncourt des lycéens 2016.

"En 1992, Gabriel, dix ans, vit au Burundi avec son père français, entrepreneur, sa mère rwandaise et sa petite sœur, Ana, dans un confortable quartier d’expatriés. Gabriel passe le plus clair de son temps avec ses copains, une joyeuse bande occupée à faire les quatre cents coups. Un quotidien paisible, une enfance douce qui vont se disloquer en même temps que ce « petit pays » d’Afrique brutalement malmené par l’Histoire. Gabriel voit avec inquiétude ses parents se séparer, puis la guerre civile se profiler, suivie du drame rwandais. Le quartier est bouleversé. Par vagues successives, la violence l’envahit, l’imprègne, et tout bascule. Gabriel se croyait un enfant, il va se découvrir métis, Tutsi, Français…"
(résumé trouvé sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Les lycéens ne se sont pas trompés : "Petit Pays" est un roman qui m'a touché par sa sincérité et sa simplicité. Le narrateur nous livre son récit avec une absence totale d'artifices, d'effets de manche, de pathos, de morale et de jugement, dans un style sans effets de manche lui aussi, fait de phrases généralement assez courtes, mais empreint d'une certaine grâce et souvent poétique. Après le style pompeux et démonstratif d'Onfray, ça fait du bien, je vous jure !

Je recommande ce roman, même si ce n'est sans doute pas ce qu'on peut appeler de la toute grande littérature, mais c'est quoi finalement la grande littérature, celle qui ne plait qu'aux lecteurs de haut vol ou celle qui parvient aussi à plaire aux lycéens du XXIème siècle ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2370
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Que lisez-vous en ce moment ?   27/1/2017, 12:49

« Le couple, c’est la chose la plus impénétrable. On ne peut pas comprendre un couple, même quand on en fait partie. »

Ces deux phrases résument assez bien le propos du roman HEUREUX LES HEUREUX de Yasmina Reza - dont j'avais adoré la pièce ART et dont j'étais donc curieux de découvrir la prose, et je n'ai pas été déçu.

Ce roman est composé d'une vingtaine de chapitres relativement courts où des personnages différents, mais qui s'avèrent tous avoir des liens entre eux, prennent la parole. Si j'ai bien compté, il y a 18 narrateurs et seuls trois d'entre eux ont droit à un deuxième chapitre.

Au fil des pages on découvre des couples qui, chacun à leur manière, éprouvent d'énormes difficultés à se comprendre, à communiquer, à s'aimer, à être heureux. Rien de bien neuf donc, mais c’est un sujet sur lequel on n’aura jamais fini d’écrire et comme toujours en littérature c'est l'écriture et l'intelligence (ou l’ineptie) des propos qui font la différence.

Pour ma part, j’ai été séduit par l’écriture et l’approche « multi-narrateurs », même si je trouve la vision du couple qui émane de ce roman exagérément pessimiste. Il est manifestement plus facile d’écrire des choses intéressantes sur les problèmes des couples que sur leurs bonheurs, ce qui fait que la littérature n’est selon moi pas nécessairement un bon miroir de la réalité, mais soit, j’avoue que je ne suis moi-même pas fan des romans qui dégoulinent de béatitude.

Comme j'ai toujours un peu de mal à décrire un style, je vous livre un extrait du livre, le tout début en l'occurrence, pour que chacun puisse apprécier par lui-même :

Robert Toscano

On faisait les courses pour le week-end au supermarché. À un moment, elle a dit, va faire la queue pour le fromage pendant que je m’occupe de l’épicerie. Quand je suis revenu, le caddie était à moitié rempli de céréales, de biscuits, de sachets alimentaires en poudre et autres crèmes de dessert, j’ai dit, à quoi ça sert tout ça ? – Comment à quoi ça sert ? J’ai dit, à quoi ça rime tout ça ? Tu as des enfants Robert, ils aiment les Cruesli, ils aiment les Napolitains, les Kinder Bueno ils adorent, elle me présentait les paquets, j’ai dit, c’est absurde de les gaver de sucre et de gras, c’est absurde ce caddie, elle a dit, tu as acheté quels fromages ? – Un crottin de Chavignol et un morbier. Elle a crié, et pas de gruyère ? – J’ai oublié et je n’y retourne pas, il y a trop de monde. – Si tu ne dois acheter qu’un seul fromage, tu sais très bien que tu dois acheter du gruyère, qui mange du morbier à la maison ? Qui ? Moi, j’ai dit. – Depuis quand tu manges du morbier ? Qui veut manger du morbier ? J’ai dit, arrête Odile. – Qui aime cette merde de morbier ? ! Sous-entendu « à part ta mère », dernièrement ma mère avait trouvé un écrou dans un morbier, j’ai dit, tu hurles Odile. Elle a brutalisé le caddie et y a jeté trois tablettes groupées de Milka au lait. J’ai pris les tablettes et les ai remises dans le rayon. Elle les a remises encore plus vite dans le caddie. J’ai dit, je me tire. Elle a répondu, mais tire-toi, tire-toi, tu ne sais dire que je me tire, c’est ta seule réponse, dès que tu es à court d’arguments tu dis je me tire, il y a tout de suite cette menace grotesque. C’est vrai que je dis souvent je me tire, je reconnais que je le dis, mais je ne vois pas comment je pourrais ne pas le dire, quand c’est la seule envie qui me vient, quand je ne vois pas d’autre issue que la désertion immédiate, mais je reconnais aussi que je le profère sous forme, oui, d’ultimatum. (...)


Le seul « défaut » de ce roman - selon moi - est qu’on s’y perd un peu dans tous les noms. Je l’ai lu en quelques jours et malgré cela j’ai souvent dû revenir en arrière pour comprendre qui était qui. Pour comprendre et retenir tous les liens existants entre les 18 narrateurs, se faire un petit schéma au fil de la lecture n'est pas inutile (sauf si vos neurones sont au sommet de leur forme, ce qui apparemment n'est plus mon cas...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5890
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Que lisez-vous en ce moment ?   8/2/2017, 12:59

« Le couple, c’est la chose la plus impénétrable. On ne peut pas comprendre un couple, même quand on en fait partie. »


Très belle phrase de l'auteur...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2370
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Que lisez-vous en ce moment ?   7/5/2017, 16:35

Même si j'ai l'impression que plus grand monde ne vient lire ni alimenter ce fil, rapidement un mot sur mes dernières lectures

SOUMISSION de Michel Houellebecq : lu par curiosité, à cause de Michel ONFRAY qui en avait dit le plus grand bien, mais décidément ONFRAY n'est plus ce qu'il était.  J'ai été déçu par ce livre. Comme souvent chez Houellebecq les 50 premières pages sont trompeuses : on croit avoir affaire à un grand livre et puis au fil des pages ça se disloque. Et puis toujours ces mêmes obsessions sexuelles qu'on retrouve sous une forme ou l'autre (souvent la même) dans tous les romans de Houellebecq, c'est passablement énervant. On a un peu envie de lui dire d'aller consulter un psy...

A REBOURS de Huymans : lu à cause du précédent ! Houellebecq en fait tellement grand cas dans son roman que je me suis dit que ça devait au moins être intéressant. Très honnêtement, je suis péniblement arrivé au quart du livre puis j'ai renoncé. Brillant peut-être - aux yeux de certains - mais beaucoup trop chiant pour moi.

MADAME BOVARY de Flaubert : lu pour ma culture. Pas déçu mais pas complètement enthousiasmé non plus. Malgré la qualité d'écriture, je trouve que ce roman a fort vieilli et au risque d'en faire hurler certains, je me demande si ça a encore du sens de le faire lire à nos écoliers.

TRASH d'Andy Mulligan : je ne pense pas que ce livre existe en version française mais il est écrit dans un anglais très abordable.
Juste vous dire qu'il m'a rappelé - si besoin en était - combien nous sommes "le cul dans le beurre" nous les européens par rapport à des millions de gens un peu partout dans le monde qui vivent dans des situations de pauvreté inimaginables. Ce livre raconte l'histoire d'enfants qui vivent à Behala, une décharge à ordures près de la ville de Manille aux Philippines. Et tout est vrai hélas, je me souviens avoir vu un documentaire sur les enfants de Behala il y a quelques années à la télévision.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5890
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Que lisez-vous en ce moment ?   8/5/2017, 17:27

Merci François pour ces impressions livresques.


MADAME BOVARY reste un chef d'oeuvre absolu de la littérature sur de nombreux plans (et même sur le plan de la modernité !) : je partage l'enthousiasme de Fabrice Luchini à ce sujet ! Et donc cela a un grand sens de le faire lire à des étudiants de 5/6 ! Même si cela demande un petit effort. En 2016 de nombreux professeurs de français préfèrent eux aussi la facilité et optent pour le nivellement par le bas (il y en a même qui font lire Lévy et Musso, écrivains de la médiocrité, en terminale !!!).


Deux millions de belges sont dans la précarité et n'ont pas le cul dans le beurre !!! Même en travaillant ils n'arrivent pas au bout du mois. Les souffrances sont donc incomparables et propres à chacun. Ton " on " dans l'expression " on est le cul de beurre " est donc un peu abusif.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2370
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Que lisez-vous en ce moment ?   8/5/2017, 18:30

Pour Madame Bovary, je ne dis pas qu'il faut le remplacer par des livres plus faciles mais si on veut donner le goût de la lecture aux jeunes du XXIe siècle, il y a peut-être des oeuvres plus adaptées. Moi je suis content qu'on ne m'ait pas forcé à le lire quand j'avais 16 ans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2370
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Que lisez-vous en ce moment ?   8/5/2017, 18:40

Et pour ton autre remarque Jipi, j'ai bien écrit "le cul dans le beurre par rapport à"...

Entre ne pas boucler ses fins de mois facilement et vivre dans une décharge sans aucune perspective d'en sortir, sans allocation du cpas ni aucune autre aide, je trouve qu'il y a une fameuse marge.

Mais ma remarque visait avant tout la majorité des europėens qui vivent très correctement et pas les 15 à 20 % de défavorisés. Je ne pensais pas devoir le préciser car il me semblait que ça allait de soi, mais maintenant c'est fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5890
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Que lisez-vous en ce moment ?   9/5/2017, 15:38

Merci pour ta précision François.

À côté de Madame Bovary, je soutiens un autre chef-d'oeuvre à faire lire en 5/6 : Le Rouge et le Noir, plus facile d'accès.

Une partie de mon cours en terminale était d'ailleurs basé sur une comparaison entre Le Nouveau Roman et le roman traditionnel (mes étudiants, qui avaient 17-18 ans, avaient donc lu en dernière année Madame Bovary, Le Rouge et le Noir et un Balzac...). La comparaison se basait essentiellement sur le texte et ce afin de  ne pas discuter dans le vide. L'examen de fin d'année avait la même approche (basé sur la rigueur de l'observation, l'esprit critique, l'analyse...).


PS : On a de toutes façons le droit de ne pas être enthousiasmé par Madame Bovary !

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2370
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Que lisez-vous en ce moment ?   9/5/2017, 18:07

Mon prof de poésie nous a fait lire Le Rouge et le Noir et j'en garde un très bon souvenir. Plus adapté à un jeune public je pense. Mais c'était il y a près de 40 ans, et le monde - et les jeunes - ont bien changé depuis.  Le défi pour les profs est de s'adapter sans baisser le niveau. Heureusement les bons romans ne manquent pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PierreVDM
Membre
Membre


Nombre de messages : 169
Localisation : Berlin
Date d'inscription : 17/11/2013

MessageSujet: Re: Que lisez-vous en ce moment ?   14/5/2017, 16:59

Au lycée, on ne m'a fait lire ni Le rouge et le noire de Stendahl, ni Madame Bovary, mais L'éducation sentimentale du même Flaubert. Et je dois dire que j'ai adoré cette lecture. Elle m'a donné envie de lire. De lire d'autres livres. Pas nécessairement de Flaubert. Je lisais peu avant je crois et après L'éducation sentimentale j'ai lu plus. Ne serait-ce que pour cela, on ne doit pas négliger ces classiques-là. Mais bon, tout est question de ressenti. Si je lisais Madame Bovary aujourd'hui, qui sait ce que j'en penserais.

Je ne reviens pas sur Soumission puisque j'en ai déjà parlé deux fois ici.
Et je me souviens la première fois m'être demandé si J.K. Huysmans allait retrouver un intérêt auprès des lecteurs de Houellebecq; et paf, on en a une preuve avec François. Lecteur de Huysmans déçu donc. Dommage, car A rebours est un la référence de la littérature du dandysme si tant est que celle-là soit un genre. On doit pourtant toujours accepter qu'un livre peut lasser ou déplaire. Il m'avait beaucoup plu, il y a une vingtaine d'années, une lecture qui m'avait fait découvrir Jean Lorrain, un écrivain qui lui était contemporain, et qui écrivit "Monsieur De Phocas" , l'histoire d'un autre dandy. Il faut donc replacer ces écrits dans une époque, fin 19ème, début 20ème, des milieux fréquentés par les dandys, les opiomanes et autres folles morphinées. Huysmans a écrit d'autres choses assez différentes, je crois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PierreVDM
Membre
Membre


Nombre de messages : 169
Localisation : Berlin
Date d'inscription : 17/11/2013

MessageSujet: Re: Que lisez-vous en ce moment ?   14/5/2017, 17:07

Sinon quelques lectures récentes:

L’attrape-cœur de J.D. Salinger (1945). Un livre qui a marqué beaucoup de lecteurs d’après-guerre aux Etats-Unis, surtout par son style franc, très libre, et l’insouciance du personnage, Holden Caulfield, pas encore 18 ans et qui dédaigne l’école, jusqu’à s’en faire renvoyer juste avant Noël. De là vont suivre une série d’errance dans New-York dans des lieux où on refuse souvent de lui servir de l’alcool. C’est le portrait retracé à la première personne d’un adolescent un peu paumé, en mal de reconnaissance et qui déteste le monde qui l’entoure, le critique pas mal mais s’en arrange aussi. Lui qui a perdu un frère, ne semble plus aimer que sa petite sœur, Phoebé, à qui il rend visite en cachette. Il ne trouvera d’ailleurs pas de réelle réponse à la question de sa petite sœur qui lui demande ce qu’il aime vraiment. Un roman que j’avais reçu en cadeau il y a une vingtaine d’années mais en anglais, ce qui avait toujours repoussé ma lecture (trop de slang pour mon niveau), je me le suis procuré en français dans une traduction d’Annie Saumont, une écrivaine disparue en janvier. Une lecture vivante, peut-être qui parle davantage aux plus jeunes pour qui elle a pu être presque subversive à l'époque de sa sortie.

Kaputt de Curzio Malaparte (1943). Pour la majorité de son propos, c’est un livre très fort, dense, avec certaines descriptions qui rampent un moment sous la peau. Je pourrais ici en citer un grand nombre, à commencer par la vision de ses chevaux pris dans la glace d’un lac de Finlande dans lequel ils étaient rentrés pour échapper à un incendie de la forêt alentour, offrant le lendemain le terrible spectacle de leurs têtes mortes émergeant sur le lac gelé. Ces moments sont nombreux dressant des tableaux d’horreur plutôt inouïs dans la littérature de guerre. La guerre motive toutes les images. Des souvenirs aussi. Malaparte est envoyé pendant trois ou quatre ans à travers l’Europe comme journaliste. Il y voit les horreurs des massacres en Ukraine, les ghettos en Pologne, se trouve aux portes de Leningrad et finit à Naples dans une ville humainement aux abois. Beaucoup de ses récits sont effectués dans le cadre de dîners mondains, avec quelques pontes nazis ou aristocrates scandinaves. Ils côtoient tous les camps. C’est parfois cette position qui peut être un peu agaçante, mais il ne s’en cache pas. L’humour est présent, une certaine autodérision aussi, et le ton ironique voire sarcastique a parfois un côté dépassé, mais dans l’ensemble il permet d’adoucir la dramatique de son récit. Difficile à décrire. En tout, je retrouve bien le même auteur que j’avais découvert avec La peau (un roman sur la libération de l’Italie par les troupes américaines).

Samedi de Ian McEwan (2005). Un roman qui se déroule sur environ vingt-quatre heures de la vie de Henry, neurochirurgien londonien. Le programme de la journée semble tout tracé : squash avec son collègue et ami Jay, quelques courses pour le repas du soir qui doit mettre en scène la réconciliation du son beau-père poète exilé dans un château en France et de sa fille de retour de Paris après six mois d’absence, elle-même auteure de son premier recueil de poèmes. La journée qui a commencé par une insomnie (cela a son importance), se poursuit sur un accrochage dans la rue avec la voiture d’un personnage aux allures et manières de voyou. Cette altercation va suivre et obséder Henry toute la journée, et le prendra par surprise le soir lors de son dîner en famille. Ian McEwan dont j’avais déjà lu et apprécié un autre roman (Amsterdam) écrit bien, de façon assez analytique dans ce livre, avec des observations de la société assez précises, non dénuées d’humour ou d’une légère ironie. Comme il s’agit ici d’un neurochirurgien, l’auteur s’est renseigné avec précision sur le métier, ce qui donne quelques passages un peu trop scientifiques (opérations, maladies…) mais supportables. Vingt-quatre heures sur près de 400 pages : le récit va donc explorer tous les recoins de la vie de son héros, action du temps présent, les personnages qui gravitent autour de lui, passé, pensées et hypothèses pour l’avenir. Le tout avec le cadre les immenses manifestations de Londres contre l’engagement du Royaume-Uni dans la guerre en Iraq.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5890
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Que lisez-vous en ce moment ?   20/5/2017, 12:10

Merci Pierre d'avoir pris le temps de nous livrer ces longues réflexions sur trois livres lus récemment ! Un plaisir de te lire.

J'ai lu L'attrape-coeur, devenu  un classique, mais je n'avais pas lu ce roman de Ian McEwan.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2370
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Que lisez-vous en ce moment ?   18/6/2017, 10:10

Pierre,

Y a-t-il parmi vos lectures de ces derniers mois des romans (ou essais) que vous recommandez particulièrement ?

Vos commentaires sont toujours intéressants à lire mais ils ne disent pas toujours ce que pensez de la qualité littéraire de l'oeuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Que lisez-vous en ce moment ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Que lisez-vous en ce moment ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 27 sur 27Aller à la page : Précédent  1 ... 15 ... 25, 26, 27
 Sujets similaires
-
» Quel(s) manga(s) lisez-vous en ce moment ?
» Quel(s) livres lisez vous en ce moment?
» A quel moment de la journée lisez-vous ?
» Combien de livres lisez-vous en même temps?
» Quel journal ou magazine d'actualité lisez-vous ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion des mots :: Forums de discussions :: La littérature et le langage-
Sauter vers: