Passion des mots

Forum culturel
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Que lisez-vous en ce moment ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 13 ... 23, 24, 25, 26, 27  Suivant
AuteurMessage
PierreVDM
Membre
Membre


Nombre de messages : 169
Localisation : Berlin
Date d'inscription : 17/11/2013

MessageSujet: Re: Que lisez-vous en ce moment ?   22/10/2015, 12:30

Je viens de lire Le mépris d’Alberto Moravia (1954). Un roman avant tout psychologique sur la transformation d’une relation conjugale. Richard, scénariste insatisfait, (la traduction que j’ai lue avait donné au deux personnages les noms français, je ne sais si on a gardé cette traduction un peu étrange de Riccardo et Emilia) se rend compte du changement dans le rapport affectif que lui voue son épouse et va tout faire pour en percer les raisons. On assiste alors à des sortes de tortures morales qui prennent place dans la tête de Richard et débouchent sur des interrogatoires désespérés et parfois brusques. Emilie ne l’aime plus, elle le méprise mais reste bien incapable de lui dire pourquoi, jusqu’à ce qu’elle trouve cette argument, « je ne t’aime pas parce que tu n’es pas un homme », lui préférant sans doute le producteur du film sur lequel travaille Richard, et avec qui elle prendra, fatalement, la route à la fin du livre. Je l’ai écrit, c’est un livre fortement psychologique qui retrace avant tout le désespoir d’un homme impuissant face au flétrissement (inéluctable ?) du sentiment amoureux. Son acharnement à vouloir comprendre ce changement n’est certainement pas non plus innocent à l’exaspération d’Emilie. Ce livre pose beaucoup de questions pour qui vit en couple – et pour les autres aussi sans doute – et en premier lieu, celle de la pérennité du sentiment amoureux. On peut s’y trouver étranger mais aussi se dire que rien n’est jamais acquis sur le plan de la réciprocité des sentiments. Il n’est bien sûr pas le seul livre qui traite de ce sujet, mais il le fait avec beaucoup de réussite, je trouve. Pendant la première partie du livre, Emilie apparaît un peu molle, inexpressive, pendant que le personnage de Richard, tout en dissimulation et calculs, évolue dans une sorte d’instabilité psychique.
Bien que je n’aie vu que quelques extraits de l’adaptation cinématographique, j’ai presque envie de dire que l’on comprend JL Godard quand il a choisi Brigitte Bardot et Michel Piccoli pour ces rôles. Il reste que Godard semble avoir bien transformé le roman, beaucoup de dialogues n’apparaissent pas dans le livre, mais n’en est-il pas de même pour la plupart des adaptations ? Mettre un texte en images nécessite ces transformations. Dès lors parler d'une bonne ou mauvaise adaptation, n'est-il pas toujours un peu erroné ? La fidélité d'une image à la prose à ses limites. Quand on ajoute des contraintes de production: j’ai lu en effet à propos du film qu’une fois qu’il fut terminé, la production avait intimé Godard de montrer davantage le corps nu de Bardot, sous peine de ne voir le dernier versement rétribué ! (information conditionnée à vérification). En outre, ce roman offre des réflexions intéressantes sur le travail souvent ingrat du scénariste. Richard se voit confronté aux idées du réalisateur qui sont aux antipodes des siennes pour le projet qui les occupe (L’Odyssée d’Homère).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Que lisez-vous en ce moment?    22/10/2015, 12:49

Plus que l'interprétation cinématographique de Godard ( il y a longtemps que je ne fais plus ces comparaisons...) c'est dans d'autres texte de Moravia qu'il faut chercher certaines clés de ce texte. On y découvre que Moravia ne s'intéresse au sentiment amoureux que dans sa relation avec le désir. C'est pourquoi en effet que le choix de BB reste un excellent choix symbolique.

D'autre part une petite réflexion : la disparition des sentiments amoureux n'est évidement pas inéluctable. C'est ce qui en fait un problème car si c'était effectivement inéluctable qui pourrait se plaindre, qui pourrait espérer déjouer la malédiction ?

Le plus terrible pour l'homme n'est pas de ne pouvoir atteindre l'inaccessible ( à l'impossible nul n'est tenu) mais ce qui est difficilement et rarement accessible !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PierreVDM
Membre
Membre


Nombre de messages : 169
Localisation : Berlin
Date d'inscription : 17/11/2013

MessageSujet: Re: Que lisez-vous en ce moment ?   22/10/2015, 13:55

Assez d'accord sur la relation au désir, et dans le cas de ce roman, de l'apparente disparition du désir chez son épouse qui cause le trouble du personnage principale.

Pour le reste, il m'apparaît plutôt difficile de me répandre en généralités. Juste des questions soulevées par la lecture. Et puis le fruit d'observations ou du peu d'expérience que j'ai.

Je recommande cette lecture en tout cas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PierreVDM
Membre
Membre


Nombre de messages : 169
Localisation : Berlin
Date d'inscription : 17/11/2013

MessageSujet: Re: Que lisez-vous en ce moment ?   3/12/2015, 07:21

Parmi certaines lectures effectuées récemment, il y a eu un petit livre paru chez Actes Sud, Temps du rêve, d’Henry Bauchau (livre sorti en 2012 mais texte écrit depuis les années 30), un écrivain et poète belge que je découvre – un peu tard – avec ce court récit autobiographique, qui m’a beaucoup plu. L’histoire d’un premier amour, échafaudé en rêve en grande partie. Bauchau décrit avec beaucoup de talent les sentiments qui naissent et s’installent à l’intérieur de la psyché de l’enfant, que ce soit le sentiment amoureux, ou le processus de l’attachement, mais aussi les différents états que l’on traverse au cours de jeux avec les camarades. Il ébauche une touchante complicité entre les deux enfants (Inngué et lui). Voilà un auteur que je serai tenté de relire. Curieux de savoir si quelqu’un l’a déjà lu ici.

Puisque j’en suis aux textes courts, j’ajouterai aussi Tous les matins du monde de Pascal Quignard (1991). Livre salué dès sa sortie il me semble mais qui ne m’était jamais tombé sous la main. Un joueur de viole de gambe en deuil et un jeune homme aspirant à devenir son élève à la fin du XVIIe siècle. Style concis, chapitres brefs dotés de phrases essentielles. Une beauté indéniable se dégage de l’ensemble. Comme un morceau joué à la viole justement. On respire une autre époque. Certaines écritures approchent la peinture classique par moments. Je pourrais appliquer ce ressenti à ce récit.

Et L’accompagnatrice de Nina Berberova (1985), court format lui aussi. L’histoire de Sonetchka, une jeune fille russe qui grandit dans un milieu peu aisé et dont la mère, professeur de piano, peine à trouver des heures pour les nourrir. Elle entre un jour au service d’une chanteuse qu’elle va accompagner au piano, d’abord à Saint-Petersbourg puis en tournée en Russie et à Paris. La jeune Sonetchka admire l’ambitieuse chanteuse et peu à peu, perçant les intrigues amoureuses de cette dernière, se met à vouloir son malheur. La description de son revirement intérieur est bien amenée, ce sentiment d’amour-répulsion dont elle doute et qui l’effraie : elle se demande pourquoi la chanteuse ne connaîtrait pas aussi l’échec, la tristesse et va œuvrer dans ce sens.

Marcovaldo ou les saisons en villes d’Italo Calvino (1963). Un recueil de 20 textes indépendants les uns des autres mais décrivant le quotidien au fil des saisons de cet Italien de la classe ouvrière, Marcovaldo, père de six enfants et dont l’épouse l’accable souvent. Les textes mêlent réalisme et surréalisme, les scènes trempent souvent dans une sorte d’onirisme truculent. On croirait trouver en Marcovaldo un Charlie Chaplin ou un Gaston Lagaffe, car il enchaîne les maladresses souvent sans grandes conséquences, parfois terminant quand même à l’hôpital. Marcovaldo est un rêveur éveillé, déambulant dans la grande ville mais que la vie citadine ravit peu tant elle manque de nature, de verdure et la plupart des histoires retracent cette quête comme une sorte de résistance à l’urbanisation rampante de l’espace vital. Il y a un aspect de conte dans ce livre. Un ami italien à qui j’en parlais me disait l’avoir lu à l’école, quand il avait 12-13 ans.

Apprendre à finir de Laurent Mauvignier (2000). C’est le deuxième roman de Mauvignier que je le lis cette année, le quatrième en tout. Et j’en lirai d’autres. Cet auteur a une voix indéniable. C’est d’autant plus vrai pour ce roman qui est conçu comme un long monologue mais qui n’en est pas seulement un. Celui d’une femme. Une femme trompée qui se retrouve à s’occuper de son mari paralysé après un accident et qui va tout au long de sa guérison changer sa façon de voir les choses, passant de la pitié à une sorte de haine puis d’indifférence. Par des procédés littéraires toujours très habiles, Mauvignier parvient à « donner la parole » à ce mari, ou à un de leur fils. Une écriture ou une voix écorchée, accusatoire, plaintive aussi, celle d’une femme sporadiquement aux abois, désemparée ou lucide sur la situation minable dans laquelle elle est plongée. C’est par moments dans la description qu’elle opère de son monde, dans l’observation de détails que l’on ressent son mal-être. Je dirais encore que ce roman n’est pas le plus facile d’accès des romans de Mauvignier.

Enfin, un participant d’un cours m’a prêté Soumission de Michel Houellebecq dont j’ai lu les deux tiers. J’ai toujours un peu de mal à donner un avis sur un livre que je n’ai pas terminé. Dire que Houellebecq a fait du Houellebecq serait aussi plat qu’usurpé puisque je n’en ai lu que deux avant celui-là. J’avais déjà eu l’occasion (échangeant avec JP Poccioni) de dire mon avis sur ses livres. Je me répèterai donc : toujours une bonne observation de la société qui l’entoure, des images justes, et qui parviennent à me faire sourire, voire rire, mais aussi le ton désabusé du personnage dont on peut se lasser, des histoires auréolées de sexe, lui aussi désabusé, et dont je ignore ce qu’elles apportent foncièrement au texte. Il y a beaucoup de noms, de références franco-françaises aux médias et je me demande à quel point les lecteurs étrangers identifient ces passages. Le livre a sûrement le mérite de faire découvrir à tous ceux qui n’achètent que les best-sellers et à d’autres, cet auteur atypique qu’est J-K Huysmans. Et encore, pas sûr qu’ils auront eu la curiosité d’aller voir plus loin que ce qu’en dit le personnage principal (prof à la Sorbonne spécialiste de Huysmans). Je voudrais bien savoir si on a vendu plus de Huysmans (en France et dans le monde) depuis la sortie de Soumission.
On verra en 2022 à quel point ce livre aura été visionnaire au niveau politique, bien que je doute que son auteur ait vraiment eu cette intention ou prétention. Si quelqu’un l’a lu, je serais curieux d’en lire un avis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Que lisez-vous en ce moment?   3/12/2015, 11:53

Beaucoup d'opinions dans ce message, trop peut-être pour que toutes soient reprises et discutées ce qui serait l'intérêt d'un forum.

Je suis heureux de voir partager mon estime pour Mauvignier qui est un véritable écrivain, c'est-à-dire qu'il possède une voix propre. J'ai moins aimé certains romans ( Dans la foule est assez mal construit) mais Apprendre à finir est un texte remarquable.

Marcovaldo est un gentil texte mais qui fait partie de la littérature jeunesse ! ?

Une remarque sur les propos consacrés à Soumission : Je ne vois pas bien le sens de ceci : "toujours une bonne observation de la société qui l’entoure"

Est-ce à dire qu'il voit bien ce que vous voyez ? Ce que chaque personne dotée d'un regard peut voir ? Ou bien que, sur ce qu'il voit, il pose une interprétation qui vous convient ?

Je trouve quant à moi que sa vision du monde est très banale et souvent fausse. Par contre elle est régulièrement construite et agencée pour choquer le bourgeois,une intention dans laquelle il excelle. En fait Houellebecq est comme il se présente physiquement: un type dont les efforts consistent à se rendre odieux, presque repoussant, un type qui s'arrange pour que toutes les photographies de lui qui sont publiées l'enlaidissent au maximum, bref un habile provocateur.

Il pousse même jusqu'à n'avoir aucun style et s'en vanter ! Un beau produit de notre temps mais à mon sens un produit très périssable. Même le très ordinaire Boualem Sansal l'a battu sur son terrain!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PierreVDM
Membre
Membre


Nombre de messages : 169
Localisation : Berlin
Date d'inscription : 17/11/2013

MessageSujet: Re: Que lisez-vous en ce moment ?   3/12/2015, 14:05

Pour Houellebecq, je trouve qu'il sait rapidement décrire une sorte de personne, une attitude contemporaine, c'est souvent bien vu, bien relevé, pas seulement odieux. Il peut arriver que je pose le même regard mais il a su trouver une formule pour le transcrire que je trouve assez appropriée. Je ne dis pas que j'aime un quelconque style, parce que je ne trouve pas qu'il en ait vraiment un propre. Parfois une phrase s'en tire bien, et la suivante est navrante, ou pauvre.
Il y a par exemple dans ce roman un homme de la DGSI qui est bien campé, on sent tout de suite à qui on a affaire. D'autres écrivains le font aussi bien et en écrivant mieux. Et si j'y vois chez Houellebecq une sorte de qualité, elle ne sauve pas le roman. Assez d'accord sur un nombre de banalités qui m'ont l'air de se répéter et de s'essouffler chez lui.

Pour Mauvignier, je ne me souviens pas d'une mauvaise construction de Dans la foule. En fait, j'avais été très impressionné par les parties de monologues. Des hommes reste pour moi ce que j'ai lu de plus fort de cette auteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PierreVDM
Membre
Membre


Nombre de messages : 169
Localisation : Berlin
Date d'inscription : 17/11/2013

MessageSujet: Re: Que lisez-vous en ce moment ?   3/12/2015, 14:28

Il y a un an et demi vous écriviez entre autre en parlant de "la carte et le territoire" de Houellebecq (p.29 de ce fil)

"On trouve en effet chez cet auteur une prise en compte du monde "tel qu'il est" et une distance ironique qui n'est pas sans intérêt"

Vous parliez de "trouvailles" aussi.

Je ne dis pas vraiment autre chose. Certaines choses sont bien senties. Mais encore une fois, un certain ennui se dégage au sortir de cette lecture. Je la terminerai quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Que lisez-vous en ce moment?   3/12/2015, 14:31

Des hommes est effectivement un très bon roman de Mauvignier.

Pour ce qui concerne Dans la foule je trouve que toute la fin s'effiloche en péripéties sans véritable nécessité. Mais il y a pire, c'est-à-dire l'absence totale d'épine dorsale du roman Autour du monde. Mais peu importe, je pense qu'un romancier est grand dès lors qu'il écrit un seul grand roman...ce qui n'est pas si fréquent.

Pour ce qui est de Houellebecq le problème est la distance délirante entre la réputation et les qualités réelles du bonhomme qui existent mais sans pour autant justifier cette aura. IL n'est pas nul, rares sont les auteurs qui le sont totalement, mais n'est pas non plus le plus grand auteur vivant comme on le dit souvent. Mauvignier dont on parle a bien plus de talent réel et un Richard Millet ou un Michon sont d'une toute autre classe !

A propos de Mauvignier ou plutôt des auteurs Minuit, connaissez-vous Jean-Philippe Toussaint ? C'est un auteur très intéressant même si l'homme est parfois pénible de suffisance.

PS : Prendre en compte le réel est une posture littéraire qui m'intéresse toujours. Mais elle n'implique en rien que cette prise en compte soit fertile ce qui est autre chose. Quant à la distance ironique sans être une nouveauté elle est intéressante mais ne constitue pas un talent propre à elle seule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PierreVDM
Membre
Membre


Nombre de messages : 169
Localisation : Berlin
Date d'inscription : 17/11/2013

MessageSujet: Re: Que lisez-vous en ce moment ?   3/12/2015, 20:12

Assez d'accord avec ce que vous dites d'Autour du monde, que je n'avais pas trouvé mauvais bien sûr, mais je me demandais parfois si le livre arriverait à une fin. Pourquoi ces histoires et pas d'autres? (A part la première et la dernière).

Je connais Toussaint. Je le trouve inégal. De bons romans et d'autres bien moins bons, je ne le lis plus depuis un moment
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5891
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Que lisez-vous en ce moment ?   11/12/2015, 12:22

@ Pierre :

1) Tous les matins du monde, L'accompagnatrice... De très bons souvenirs de lecture.

2) Calvino : Je te conseille SI PAR UNE NUIT D'HIVER UN VOYAGEUR... belle recherche sur l'écriture et la structure (roman nouveau en somme). Un sommet pour moi.

PS : L'expression roman nouveau étant ici un terme générique que j'utilise pour englober les romans mettant particulièrement l'accent sur les recherches narratives (le Nouveau Roman n'en étant qu'une branche !).

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Gosayn
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1025
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: Que lisez-vous en ce moment ?   23/2/2016, 08:30

Dans les dernières lectures qui m'ont touché réellement: Sans sang de Alessandro Baricco; qui je suppose a déjà été lu par les membres.

Dans un autre registre,: Compagnie K de William March. A mi-chemin entre le recueil de témoignages et le roman; l'auteur a combattu en France en 18, et dans les années 30 a écrit ce roman où chaque chapitre, une à trois pages maximum laisse la parole à un soldat/sous-off/officier de la compagnie, ainsi ce sont plus d'une centaine de soldats qui témoignent, de leur instruction, aux combats, jusqu'à la démobilisation et le retour à la vie civile.

Ce roman est décrit comme un classique de la littérature Américaine,mais il faut le lire pour comprendre à quel point il a marqué les esprits au-delà de la littérature, pas un film de (plutôt "sur la") guerre de ces 30 dernières années ne semble ne pas s'en être inspiré.

La vision de William March est proche de celle que nous donne Céline au début de Voyage au bout de la nuit, dans un style plus naïf peut-être évoquant bien la jeunesse des soldats.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5891
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Que lisez-vous en ce moment ?   24/2/2016, 12:16

J'ai lu SOIE de Barico que je considère comme un grand roman.
Des amis m'avaient dit que les suivants n'arrivaient pas à la cheville du premier, mais apparemment vous avez aimé un des suivants.

Merci pour ce partage de vos lectures.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Que lisez-vous en ce moment ?    24/2/2016, 12:36

Je ne trouve pas que Barrico soit un grand écrivain et ce n'est pas Soie qui m'inciterait à penser le contraire.

Comme tous les gens passés par la télé et le journalisme il sait ce qui "marche" mais cela ne dispense pas d'un véritable talent.

On adule des Barrico, Fabio Volo et autres Silvia Avallone et on a oublié les Ortese ou Natalia Ginzburg (dont j'ai souvent parlé ici mais que personne ne lit !)

Qui a dit que la célébrité engendre la célébrité ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gosayn
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1025
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: Que lisez-vous en ce moment ?   24/2/2016, 15:09

J'ai connu Barrico par le biais de Jipi qui m'a offert Soie, pas par la promotion qui le concerne, et c'est donc vierge de toute influence et sans à priori que j'ai lu Sans sang. Au-delà d'écrire "ce qui marche", sûrement est-ce le cas et qu'il s'adapte aux besoins du marché, je trouve son gout pour l’ellipse efficace (limite arrogant quand même)  et dans ce cas-là il donne au polar une ambiance particulière. Sûrement que la relecture de Salammbô lequel contient quelques passages un peu ennuyeux, m'a aidé à apprécier davantage l'esprit synthétique de Barrico.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Que lisez-vous en ce moment ?    24/2/2016, 16:28

Barrico valorisé comme antithèse de Flaubert, c'est une illustration plaisante que le monde des lecteurs est multiple et plein de surprises.

Un fait qui en soi ne dérange personne !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gosayn
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1025
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: Que lisez-vous en ce moment ?   24/2/2016, 16:50

J'ai écrit cela pour être rigolo; néanmoins, en affinant, je dirais que le niveau de plaisanterie était de 85%, contre 15% de sincérité.
On apprécie une lecture aussi selon le contexte dans lequel on se trouve, je pense; et pour être resté longtemps ancré dans certains genres de lectures ( fantasy, fantastique, polar) parfois mal écrits ou (et) mal traduits et dont je fais une indigestion, je me satisfais aujourd'hui d'un rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Que lisez-vous en ce moment ?    24/2/2016, 17:04

Ce qui prouve bien que la justesse d'une appréciation, expression que je trouve plus souple que "jugement", est tributaire d'une quantité troublante de paramètres lesquels fonctionnent souvent par réaction. Tel livre est jugé lent en réaction à tel autre lu dont le rythme était trépidant. Que dire quand au lieu d'un livre c'est toute une habitude de lecture qui conditionne !

Un lecteur peut pourtant s'approcher d'une certaine objectivité mais à la condition impérieuse qu'il en ressente la nécessité et s'impose un protocole. C'est un peu ce que j'ai vécu quand produisant des critiques à la radio je me suis senti obligé à un minimum de cohérence mais aussi à une certaine ( soyons modeste! ) universalité du propos.

Mais attention un lecteur exclusif de polars devient vite incapable d'un jugement fiable sur d'autres genres et surtout d'autres niveaux d'exigence.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gosayn
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1025
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: Que lisez-vous en ce moment ?   24/2/2016, 17:32

"Mais attention un lecteur exclusif de polars devient vite incapable d'un jugement fiable sur d'autres genres et surtout d'autres niveaux d'exigence. "

Oui, cela demande un effort d'ouverture. Dont on est récompensé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gosayn
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1025
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: Que lisez-vous en ce moment ?   25/2/2016, 08:11

Par ouverture, je voulais dire, ne plus s'attacher exclusivement au thème, au sujet d'un livre, par peur de l'ennui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Que lisez-vous en ce moment ?    25/2/2016, 09:01

Saisir la littérature romanesque sous l'angle du thème est à l'évidence un signe d'immaturité de lecteur. Tout lecteur digne de ce nom sait que tel thème ou sujet peut donner un chef d'oeuvre ou un livre sans intérêt.

La littérature de genre, le polar par exemple, implique un thème ( crime, enquête, etc.) même si ce thème ne suffit pas à définir le genre qui implique d'autres éléments ( style, structure, pacte de lecture, etc.)

Mais la littérature de genre fonctionne sur la base d'un contrat très particulier passé implicitement avec le lecteur, contrat qui dit ( en très sommaire!) je vais vous distraire et vous captiver.

Contrairement à ce que beaucoup pensent il existe quantité d'écrivains qui se moquent totalement d'intéresser ou pas le lecteur. Ils écrivent...ce qu'ils souhaitent ou ont besoin d'écrire. Le reste est autre chose...

Et souvent ce sont les plus grands !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5891
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Que lisez-vous en ce moment ?   25/2/2016, 10:26

Gosayn a écrit:
J'ai connu Barrico par le biais de Jipi qui m'a offert Soie


Quel souvenir Gosayn ! On replonge dans le passé du forum... effectivement ce remarquable Soie t'avait été offert par un certain Jipi en son temps ! Du temps des concours !!!

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Gosayn
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1025
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: Que lisez-vous en ce moment ?   7/3/2016, 14:12

Je lis un polar, justement... je n'en donnerai pas le titre, pas la peine, il m'intéressait en raison des lieux où se déroule l'intrigue et je perd mon temps, bon sang, tout ça pour dire encore une fois à quel point je suis décoiffé par ce décalage entre les critiques (fort positives) et le réel fond d'un livre pour peu que l'on soit un minimum exigeant. Outre une intrigue pas inintéressante mais qui pour les habitués du genre sera finalement une macédoine de poncifs et de déjà-vus piochés à droite et à gauche, probablement involontairement ( c'est le plus triste), outre l'intrigue donc, on sort trop souvent du livre pour voir un auteur écrire, ramer, et user d'artifices pour tenter de convaincre le lecteur de la pertinence des réactions de ces protagonistes, tant l'auteur lui-même a du mal à y croire.
Tout ceci non pas pour dire du mal de ce livre ou de cet auteur, cela restera une série B qui satisfera bon nombre de lecteurs qui cherchent un divertissement, mais une fois encore, une question me taraude, résonne, et ne me lâche plus.
Les critiques sont-ils toujours objectifs? Mmh?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Que lisez-vous en ce moment ?    7/3/2016, 14:37

Les critiques interrogés ( j'en ai eu l'occasion) invoquent un principe très simple qui peut s'appliquer à d'autres créations*:Ce polar est génial signifie génial...pour un polar ! C'est-à-dire pour un genre qui a ses règles, ses conventions et ses limites.

Seulement l'égalitarisme forcené qui s'est répandu dans nos sociétés à conduit progressivement à transformer en jugement absolu les jugements relatifs.

A cela il faut ajouter une tendance, elle aussi très actuelle, à faire du principe de plaisir la base d'un jugement de valeur. "Ce livre me fait plaisir donc il est bon".  D'une manière générale chacun est persuadé qu'il est un excellent juge. Or un juge, un vrai, étudie longuement le droit et accumule les expériences et parfois les erreurs !

Je termine enfin par tout autre chose: le monde du livre est un commerce dont les critiques sont un rouage. Le polar est un bon produit et les critiques font tout pour en élargir le public...avec un grand succès!

* les lecteurs de ce message sauront trouver les productions qui sont géniales, sublimes, pour le genre dont elles font partie.

ATTENTION ! Mes propos ci-dessus n'interdisent pas l'affirmation suivante: "Je suis en train de lire avec plaisir un très médiocre polar" phrase dans laquelle on peut considérer " médiocre" comme facultatif voire redondant puisque contenu dans le mot polar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gosayn
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1025
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: Que lisez-vous en ce moment ?   7/3/2016, 14:48

Merci pour cette réponse, et concernant la littérature de genre, on en revient à ce que vous écriviez sur un autre fil: un polar qui serait considéré comme une réussite littéraire sortirait du cadre du genre strict roman policier.

J'ai aussi l'impression qu'un genre est plus ou moins réussi selon les périodes: je relis avec plaisir du Manchette alors que la mode tend actuellement à sinspirer du cinéma et des séries US, dans la construction d'intrigues croisées, par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Que lisez-vous en ce moment ?    7/3/2016, 15:05

On peut effectivement lire avec plaisir et même intérêt Manchette... sans être obligé de crier au génie, ce que vous ne faites pas.

Il faut cependant ajouter que toute classification est discutable surtout en ses limites et que certains textes dits de genres auraient été à leur place en littérature générale. Mais ils sont si rares qu'ils ne disqualifient pas la théorie générale.

Quant à votre idée qu'il existerait des âges d'or pour tel ou tel genre, c'est une idée intéressante à creuser à condition d'éviter l'écueil qui consiste à couvrir toute réalisation ancienne d'une patine trompeuse. Les westerns de J.Ford, par exemple,  me semblent souvent sur-évalués de même que la plus grande partie des écrits de Simenon ( lequel a produit quelques grands textes)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Que lisez-vous en ce moment ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Que lisez-vous en ce moment ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 24 sur 27Aller à la page : Précédent  1 ... 13 ... 23, 24, 25, 26, 27  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quel(s) manga(s) lisez-vous en ce moment ?
» Quel(s) livres lisez vous en ce moment?
» A quel moment de la journée lisez-vous ?
» Combien de livres lisez-vous en même temps?
» Quel journal ou magazine d'actualité lisez-vous ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion des mots :: Forums de discussions :: La littérature et le langage-
Sauter vers: