Passion des mots

Forum culturel
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Juger sur un extrait ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Juger sur un extrait ?    30/5/2011, 11:42

Voici un très court extrait, aimablement obscène, d'un texte de quelqu'un que j'aime beaucoup:


"Le serein tombe. Pas bon pour vous, ma chérie, d’être assise sur la pierre. Amène des flueurs blanches. Et n’auriez petit bébé à moins que gros fort faisant des pieds et des mains pour passer au travers. Pourrais moi-même pincer des hémorroïdes. Aussi crampon qu’un rhume d’été le feu quelque part . Coupure d’herbe ou de papier, les pires. Frictions du siège. J’aurais voulu être la roche sur laquelle elle était assise. Oh douce petite, vous ne pouvez pas savoir combien vous êtes charmante. Je commence à les aimer à cet âge. Fruits verts. Sautent sur tout ce qui se présente. Je pense que c’est l’âge où nous croisons les jambes, étant assis. Et la bibliothèque aujourd’hui : ces jeunes diplômées. Heureuses chaises sous elles. Mais c’est l’influence soir. "

Sans tenir compte du contexte non donné, qu'y voyez-vous ? Que pressentez-vous ?

Talent ? Maladresse ? Tricherie ? Autre chose ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gosayn
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1027
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: Juger sur un extrait ?    30/5/2011, 13:12

Je sens l'excitation sexuelle limite malsaine que le narrateur a du mal à contrôler. Avec des phrases hachées quand l'instinct prend le dessus, au point de le débiliser, il épie et fantasme, souffle court; et l'alternance des phases de calme, lorsqu'il se reprend.

Il n'y a pas de maladresse, mais la recherche d'un effet: faire ressentir au lecteur la puissance de cette excitation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Juger sur un extrait ?    30/5/2011, 16:40

Mon petit jeu a peu de succès. Gosayn pour l'instant est sans conteste celui qui s'en tire le mieux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2380
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Juger sur un extrait ?    30/5/2011, 17:08

Personnellement je perçois un message codé mais je n'ai pas pas poussé la recherche car une première pile d'examens me nargue à côté de l'écran.

Il y a manifestement des mots qui ont été déplacés. Exemple "soir" qui se retrouve dans la dernière phrase alors qu'on l'attendait dans la première. C'est ça qui me fait penser à un message codé, oui alors peut-être un simple jeu de langue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Juger sur un extrait ?    30/5/2011, 17:14

Il est terrible John, il faut qu'il comprenne, qu'il démonte et observe ! C'est un travers terrible dont je connais les inconvénients pour le pratiquer d'abondance. Pourtant ici, point de trafic douteux. Le texte est tel qu'il fut écrit et voulu !



Pour les copies à corriger je te souhaite du courage. Ce n'est pas la part la plus exaltante du beau métier d'enseignant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2380
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Juger sur un extrait ?    30/5/2011, 18:27

"Le serein tombe."

"C'est l'influence soir."

Bizarre quand même.

Si ce n'est ni codé ni ludique, je donne ma langue au chat (ou me rabats sur l'explication de Gosayn mais elle ne me satisfait qu'à moitié.),

Aurons-nous droit à des éclaircissements quand tout le monde (sic) se sera prononcé ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Juger sur un extrait ?    30/5/2011, 19:06

C'est un jeu et donc il trouvera sa solution!

Gosayn a bien compris le message mais évité de juger la forme qui, a l'évidence, est ce qui interpelle comme tu le vois très bien.

Mais au fait : oeuvre d'un auteur génial ou d'un illuminé ? Talent ou n'importe quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2380
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Juger sur un extrait ?    30/5/2011, 19:46

Tel qu'il nous est livré, c'est-à-dire hors contexte, je suis bien tenté de dire "n'importe quoi", mais comme tu as introduit ce texte en précisant qu'il était de quelqu'un que tu apprécies, je resterai lâchement prudent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gosayn
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1027
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: Juger sur un extrait ?    30/5/2011, 22:27

Dans un premier temps la forme, du moins le rythme, m'a fait penser à Céline. En le relisant, je pense aussi à des textes que l'on m'avait fait lire, écrits par des autistes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Juger sur un extrait ?    31/5/2011, 03:50

Excusez-moi mais je n'ai plus le coeur au jeu.

Le texte est un extrait de l'Ulysse de James Joyce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2380
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Juger sur un extrait ?    31/5/2011, 04:29

En cherchant un peu j'ai déjà trouvé une explication à la première phrase et j'ai appris un nouveau mot par la même occasion.

SEREIN n. m. Vapeur humide et froide, qui tombe après le coucher du soleil.

D'autres phrases refusent encore de se livrer à moi, mais maintenant que je sais que c'est du Joyce, je ne m'en étonne plus.

Pourrais-tu préciser de quel endroit précis l'extrait est tiré, j'aimerais voir à quoi cela correspond dans la version anglaise originale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Juger sur un extrait ?    31/5/2011, 07:37

Désolé John, j'avais feuilleté au petit bonheur et le volume est gros !

Amusant que tu accroches avec serein qui me semble "assez"courant. Bien plus en tout cas que "flueurs" qui n'existe tout simplement pas. Sacré Joyce !

Bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2380
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Juger sur un extrait ?    31/5/2011, 17:07

Pas de problème, grâce à un ami qui possède Ulysse en livre numérique (elle est bien bonne, avoue !), j'ai retrouvé le passage et assez curieusement je le comprends nettement mieux en anglais.

En effet, les deux phrases qui me gênaient, la première et la dernière, sont tout à fait compréhensibles par tout qui maîtrise un tant soit peu la langue de Shakespeare. Je connais bien le mot "dew" (traduit par "rosée" dans tous les dictionnaires). Et la phrase "it's the evening influence" se traduit mentalement spontanément par "c'est l'influence du soir", ce qui la rend tout à fait normale. Quant au mot "fluxion" (traduit par "flueur"), quelqu'un qui a un bon feeling de l'anglais comprendra aisément ce qu'il suggère, ce qui n'est pas le cas de "flueurs" pour le lecteur francophone moyen.

J'en déduis que le traducteur a pris des options qui rendent Joyce (encore) moins abordable pour les lecteurs francophones. C'est étonnant. En même temps, il faut reconnaître qu'adapter Joyce, ce n'est pas une mince affaire.

Dew falling. Bad for you, dear, to sit on that stone. Brings on white fluxions. Never have little baby then less he was big strong fight his way up through. Might get piles myself. Sticks too like a summer cold, sore on the mouth. Cut with grass or paper worst. Friction of the position. Like to be that rock she sat on. O sweet little, you don't know how nice you looked. I begin to like them at that age. Green apples. Grab at all that offer. Suppose it's the only time we cross legs, seated. Also the library today: those girl graduates. Happy chairs under them. But it's the evening influence.
- James Joyce, Ulysses, Episode Thirteen, (vers la fin)


Ce n'est pas pour faire le malin, je le jure, mais après lecture de ce passage en anglais, je ressens nettement mieux le génie de Joyce. Il est vrai aussi que cette fois je connaissais le contexte...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Juger sur un extrait ?    31/5/2011, 17:24

John,

Ta contribution est très intéressante. D'autant que ce n'est pas la première fois qu'un auteur difficile est encore plus difficile dans une traduction ( Antonio Lobo Antunes par exemple) mais ce n'est pas toujours aussi clairement illustré.

Hélas pour moi je ne maîtrise pas assez ( de très très loin!) la langue de Shakespeare ni aucune autre langue d'ailleurs y compris l'italien pour lequel je fais des efforts louables.

Au passage voici ce que nous dit Wikipedia :

Parlant de son roman, Joyce déclarait qu'il l'avait écrit de dix-huit points de vues différents qui sont autant de styles différents. Cela a donc favorisé un travail de traduction collectif. Ce travail à plusieurs possède l'avantage de donner au livre une résonance multiple et donc d'éviter une traduction trop personnelle.
Une équipe de huit traducteurs s'est donc composée de la sorte :
Trois écrivains
Tiphaine Samoyault
Patrick Drevet
Sylvie Doizelet
Un traducteur littéraire
Bernard Hoepffner
Quatre universitaires familiers de l'œuvre de Joyce
Marie-Danièle Vors
Pascal Bataillard
Michel Cusin
Jacques Aubert
Jacques Aubert était aussi chargé de la coordination ainsi que de l'harmonisation des travaux individuels.
Il est à noter que la traduction d'Auguste Morel avec la participation de Stuart Gilbert et Valery Larbaud a été gardée pour l'épisode des "Bœufs du Soleil".

Je ne possède que la traduction de Morel.

PS: L'idée d'un type qui lit Ulysse sur un iPad ou assimilé est formidablement romanesque !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2380
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Juger sur un extrait ?    31/5/2011, 18:16

J'ignorais cette histoire de traduction collective. C'est passionnant ! Ce serait intéressant de voir comment l'équipe Aubert (appelons-la comme ça) a traduit ton extrait. Si quelqu'un possède cette version qu'il n'hésite pas à la poster.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Juger sur un extrait ?    1/6/2011, 08:41

C'est toute la problématique de la traduction qui est passionnante. Car les plus talentueux ne peuvent lire qu'une fraction infime de la production littéraire mondiale alors que de nouvelles littératures nous arrivent chaque jour.

Cela dit je voudrais rebondir sur un contre exemple de ce que tu as évoqué.

Ma soeur ( qui a été prof d'anglais) à qui j'ai fais découvrir l'immense talent d'Annie Dillard, tout d'abord en français, s'est procuré L'Amour des Maytree en version originale américaine. Et elle a découvert une langue qu'elle qualifie d'infiniment plus complexe et difficile à lire que dans la traduction de Pierre-Yves Pétillon.

Et voila! Traduction trahison. Traduction mal nécessaire. Traduction petit miracle qui me donne à lire le merveilleux roman finlandais de Rax Rinnekangas : La lune s'enfuit.


Alors ? Une nouvelle traduction de l'Amour des Maytree par John ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2380
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Juger sur un extrait ?    1/6/2011, 09:11

Jean-Pierre Poccioni a écrit:
Alors ? Une nouvelle traduction de l'Amour des Maytree par John ?

J'en serais bien incapable.

J'ai une profonde admiration pour les traducteurs de textes littéraires car ils font un travail que je trouve extrêmement complexe. Rendre le style d'un autre en passant d'une langue à une autre, existe-t-il un exercice plus difficile en écriture ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Juger sur un extrait ?    1/6/2011, 09:35

John,

Sans diminuer le réel mérite des traducteurs il ne faut pas non plus exagérer. J'en connais plusieurs, dont une collaboratrice aux jeudis littéraires traductrice de l'italien ( Bevilacqua et Malaparte per exemple)

Il me semble pour elle que comme pour d'autres la grande difficulté est celle de la création originale littéraire. Cela dit, il est de piètres écrivains et des traducteurs de grand talent. On dit aussi que les plus grands traducteurs sont des écrivains mais c'est une affirmation avec laquelle je serais prudent...

En tout cas c'est un travail bien souvent mésestimé et j'ai toujours a coeur dans mes émissions de leur rendre hommage. J'ai même invité cette année un traducteur du néerlandais, je crois que je t'en avais parlé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
callinira
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 265
Date d'inscription : 09/12/2005

MessageSujet: Re: Juger sur un extrait ?    5/6/2011, 08:10

Jean-Pierre Poccioni a écrit:
John,

Sans diminuer le réel mérite des traducteurs il ne faut pas non plus exagérer. J'en connais plusieurs, dont une collaboratrice aux jeudis littéraires traductrice de l'italien ( Bevilacqua et Malaparte per exemple)

Il me semble pour elle que comme pour d'autres la grande difficulté est celle de la création originale littéraire. Cela dit, il est de piètres écrivains et des traducteurs de grand talent. On dit aussi que les plus grands traducteurs sont des écrivains mais c'est une affirmation avec laquelle je serais prudent...

En tout cas c'est un travail bien souvent mésestimé et j'ai toujours a coeur dans mes émissions de leur rendre hommage. J'ai même invité cette année un traducteur du néerlandais, je crois que je t'en avais parlé.

C'est quelquefois vrai. Je vais me répéter, mais j'en donne pour exemple la remarquable traduction de l'Odyssée par Philippe Jaccottet. Deux poètes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Juger sur un extrait ?    5/6/2011, 08:19

Il faut dire que Jaccotet représente, pour le moins, le "dessus du panier" des traducteurs !

Est-ce parce qu'il est aussi un immense poète ? Je l'ignore, mais comment peut-on imaginer que sa proximité extrême avec le langage n'ait pas été un merveilleux instrument ? J'ai écrit instrument pour éviter le mot outil qui m'a semblé en ce cas un peu trivial!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
callinira
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 265
Date d'inscription : 09/12/2005

MessageSujet: Re: Juger sur un extrait ?    5/6/2011, 08:50

C'est indéniable, mais il y a aussi sa connaissance intime de la langue grecque.

"Une langue est un filet jeté sur la réalité des choses. Une autre langue est un autre filet. Il est rare que les mailles coïncident."

Je trouve cela en exergue, sans nom d'auteur, à une traduction interlinéaire du Nouveau Testament avec, en regard, une traduction oecuménique et une traduction en "français courant". La comparaison entre les trois textes est passionnante et renseigne sur la difficulté de passer d'une langue à l'autre. Il doit exister entre le texte d'origine et le texte traduit une sorte de no man's land à partir duquel s'élabore une remise en mots.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Juger sur un extrait ?    5/6/2011, 09:11

Une belle citation qui approche le mystère. Encore qu'il faille, me semble-t-il*, distinguer traduction de la poésie ( versifiée ou non ) et traduction romanesque. Dans le second cas un fil narratif sert de guide alors que la traduction de la poésie est plus une appropriation dans la correspondance au sens baudelairien. Mais le sujet est vaste et non réductible à quelques idées générales. Il reste que traducteur est un beau métier et parfois un art.

* Je relis ce "me semble-t-il" de précaution et me demande s'il n'est pas un dommage induit par l'esprit de prudence qui règne sur ces relations internet, toute cette politesse formelle sans grand rapport avec la véritable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Juger sur un extrait ?    

Revenir en haut Aller en bas
 
Juger sur un extrait ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Moscou vaut bien une montre (extrait du Monde)
» La Master Mariner Deep Sea et son extrait des archives. >>>
» Extrait de l'homme approximatif, de Tristan Tzara
» EXTRAIT DU CLIP ''SOYONS SERIUX'' ELENGI HEINNNN
» Extrait "La maison d'à côté" Perle Anne 1 chapitre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion des mots :: Forums de discussions :: La littérature et le langage-
Sauter vers: