Passion des mots

Forum culturel
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Je suis abdel et je compte bien le rester

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Je suis abdel et je compte bien le rester    28/5/2011, 06:01

Abdel,

Quand La Fontaine écrit:

" Si ce n'est toi c'est donc ton frère"

Veut-il dire: non seulement c'est toi mais en plus ton frère" ou bien " puisque ce n'est pas toi" etc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2370
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Je suis abdel et je compte bien le rester   28/5/2011, 10:02

La phrase de La Fontaine, avec le "si" en premier lieu et un "donc" dans la proposition principale, est nettement plus claire que la tienne que pour ma part j'avais compris de la même façon qu'Abdel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Je suis abdel et je compte bien le rester    28/5/2011, 10:25

Bon ! A l'avenir j'éviterai les terme négatifs explétifs même si je persiste à privilégier la souplesse harmonique ce qui est justement le rôle des explétifs.

Donc :

Cher Abdel, il y a pas mal de choses inexactes dans votre évocation de l'édition, ne serait-ce que la confusion entre Copyright et droit d'auteur. C'est l'un ou l'autre selon qu'on est anglo-saxon ou pas, mais pas les deux !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abdel
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 242
Age : 65
Localisation : Rabat, Maroc
Date d'inscription : 25/05/2011

MessageSujet: Re: Je suis abdel et je compte bien le rester   28/5/2011, 19:00

Je n'aime pas Paul et Mickey comme disait une amie. C'est votre phrase, pas la mienne. Si c'était le cas, je l'aurais défendue de la même façon ou plus.

Les explétifs sont très peu négatifs, vous le savez bien. Et puis c'est le contexte qui explique le sens du texte.

Dans la fable de La Fontaine : si ce n'est toi (qui as brouillé l'eau) c'est donc ton frère. C'est l'un ou l'autre et non pas l'un et l'autre .

Mais dans mon cas, la suite " Et alors ?" indique ce qu'elle indique. Mais après ?

Mais après, il n'est pas aussi important que ce que je dise soit tout à fait exact ou inexact. L'essentiel est d'avoir échangé des paroles, des idées . On prend ce qu'on veut et on jette le reste en remerciant son interlocuteur d'avoir pris le temps de dire ce qu'il pense.

Le respect mutuel, la reconnaissance d'avoir pris le temps de me souhaiter la bienvenue, cela vaut beaucoup plus que le contenu des échanges.

Merci Jean Pierre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ecrire.clicforum.com  et http://apprendreoualessai.fo
Gosayn
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1025
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: Je suis abdel et je compte bien le rester   30/5/2011, 23:16

Abdel,
Pour ce qui de l'absence de réponse à votre message de présentation:
- en ce qui me concerne, tout nouveau membre est implicitement bienvenu. Mais vous avez raison, il aurait été correct d'être un peu plus démonstratif.
Donc: Bonjour Abdel, et bienvenu ici.
-la perte de mes identifiants ne me permettait plus de me connecter, et voilà près d'un mois que je n'avais pas posté.

Pour ce qui est de la discussion que vous menez avec Jean-Pierre Poccioni, il semble que les circonstances et la baisse de fréquentation du forum vous ai donné une fausse impression. S'il vous a semblé sur tous les fronts, c'est aussi et surtout parce que les autres membres étaient absents, pour les raisons qui leur appartiennent.
Je ne reviendrai pas sur le "style" Poccioni, si ce n'est pour dire que: oui, il a la dent dure, mais prenons acte qu'il est assez compétent pour se le permettre.
Ses compétences dans les domaines littéraires, artistiques en général, feront de lui, nécessairement, un membre plus actif et/ou plus pertinent que les autres. Je ne me sens pas étouffé, je connais mes limites et mes points forts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abdel
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 242
Age : 65
Localisation : Rabat, Maroc
Date d'inscription : 25/05/2011

MessageSujet: Re: Je suis abdel et je compte bien le rester   1/6/2011, 01:02

Merci Gosayn pour votre accueil, ainsi que pour les explications fournies. Tout cela peut être en effet le résultat de ces circonstances.

Dans le cas général, voire dans l'absolu, la compétence est toujours souhaitée , sinon nécessaire, pour porter des éclairages ou donner des avis motivés, structurés.

Je ne crois pas qu'il soit possible ou nécessaire que la compétence, quel que soit le domaine où elle s'exerce, puisse profiter positivement de ce qu'il est convenu d'appeler la dent dure. Elle se suffit à elle-même je crois, elle se déroule toute seule par sa force persuasive et son argumentation démonstrative et explicative.

Une main de fer, c'est le noyau dur de la compétence. Un gant de velours, la rend plus pédagogique pour faire aboutir le savoir avec moins de mise à mal aux esprits pauvres.

Quelqu'un avait dit que la violence était le dernier refuge de l'incompétence.

Je suis tenté de dire que la paix, ou l'indulgence, est le dernier refuge de la compétence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ecrire.clicforum.com  et http://apprendreoualessai.fo
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Je suis Abdel et je compte bien le rester    1/6/2011, 08:02

L'exigence un peu rude ou beaucoup serait signe d'incompétence ?

En tant que souhait c'est défendable, comme affirmation c'est absurde et contraire à ce que nous dit un minimum de culture.

Il faudrait relire (ou lire) le Journal de Jules Romains pour s'en convaincre ou bien plus près de nous encore le brillantissime Immédiatement de Dominique de Roux ( écrivain mais aussi "découvreur" de Ezra Pound, Gombrowitch, et Céline au travers des cahiers de l'Herne, Dominique de Roux dont la virulence verbale était redoutable. Qu'on en juge pas son article Genevoix dans Immédiatement, juste quatre mots:

Genevoix : écrivain pour mulots!

Conclusion: il ne faut pas confondre nos "visions" avec la réalité !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Je suis Abdel et je compte bien le rester    1/6/2011, 14:30

J'avais sans doute encore l'esprit entre les murs du Palazzo Tè de Mantoue ou règne le génie de Jules Romains pour écrire son nom à la place de celui de Jules Renard, auteur du journal célèbre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5890
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Je suis abdel et je compte bien le rester   22/6/2011, 13:46

Abdel, avec beaucoup de retard, je vous souhaite la bienvenue parmi nous !


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5890
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Je suis abdel et je compte bien le rester   22/6/2011, 18:35

Comme je perçois de l'animosité dans ce topic voici une nouvelle intervention de l'administrateur qui ne cherche à défendre qui que ce soit.

Et ce malgré le fait que mon esprit est occupé par des pensées d'ordre personnel et familial.

Je pense honnêtement que les membres actuels et actifs de Passion des Mots méritent, de par leur qualité sur le plan intellectuel et/ou humain, une grande attention. J'ai eu aussi la chance de rencontrer Yugcib, John, Mireille, Jean-Pierre Poccioni.

Je pense Abdel que vous êtes le bienvenu (je me répète encore) et je le dis très sincèrement.

Je pense aussi que nous sommes bien imparfaits dans notre façon de nous exprimer et de nous adresser à l'autre. À ce propos ma chère épouse me rappelle constamment à quel point Internet, les forums, les réseaux sociaux peuvent constituer un danger énorme. Notre langage y est bien imparfait et n'arrive pas toujours à formuler le plus adroitement possible notre vécu et/ou notre réflexion.

Je pense que nous devons être petit. Je le pense de plus en plus.

Je pense à ces membres qui ne s'inscrivent ici que pour faire leur publicité personnelle. Ils ne font pas long feu.

Je pense à ces membres qui arrivent ici comme des éléphants dans un magasin de porcelaine. Ils ne font pas long feu non plus !!!

Je pense à ces membres qui s'installent, sont exigeants, ne proposent jamais leur aide ou n'apportent aucune contribution (ils n'écrivent d'ailleurs rien et leur compte est supprimé au bout de quinze jours). Je pourrais d'ailleurs proposer le forum en lecture que pour les membres actifs : cela se pratique dans plusieurs forums.

J'aime toujours l'histoire de l'apprivoisement. Avant de foncer dans un lieu dans lequel je pénètre et que je commence à peine à découvrir, je prends le temps de respirer, de découvrir... avant d'y déposer ma pub, mes textes, mes petites affaires.

Je me rends aussi compte que nous sommes bien imparfaits dans notre manière d'accueillir les nouveaux membres. Nous sommes éternellement imparfaits.
Nous ne les accueillons jamais comme il le faut et c'est bien vrai. Mais c'est comme cela, car nous vivons l'éternelle imperfection. Sans doute Abdel que j'aurais pu mieux vous accueillir, mais des raisons personnelles m'en ont empêché. De même que j'aurais pu mieux accueillir les derniers membres qui me semblent si sympathiques comme Marilou et Guimauve (excusez-moi pour les oublis). Mais je suis imparfait et je ne pouvais pas faire autrement.

Et dans notre façon de parler nous sommes aussi imparfaits. Nous sommes tantôt trop virulents malgré notre désir de respecter l'être qui est derrière son clavier.

Jean-Pierre Poccioni est brillant d'intelligence, de culture et d'humanisme, mais il apparaît parfois comme un être très « rentre dedans ».
John est toujours en quête de découvertes (merveilleux chez lui d'ailleurs), mais il peut être provocateur.
Yugcib est un homme d'humanité, mais que ses textes peuvent être parfois « énervants » non pas sur le plan qualitatif, mais sur le plan de la longueur.

J'arrête la liste que je pourrais continuer...

Et l'administrateur ? Bien imparfait. Pas assez présent parfois. Intervenant quand il le faut, mais parfois aux abonnés absents pour des raisons diverses.

Nous sommes dans l'imperfection notoire. Les membres actuels (mes fidèles et les nouveaux membres récents) sont des êtres de qualité. Ils ont des choses à m'apprendre, à nous apprendre.

J'aime apprendre tous les jours et j'essaie de plus en plus la petitesse face aux êtres d'intelligence et de culture que je rencontre même si je pense honnêtement que ces derniers sont de plus en plus rares.

Prenons l'exemple des auteurs. S'ils étaient nombreux, le forum en serait rempli... cela aussi j'en ai fait l'expérience. Expérience de ces forums, comme je le disais à Abdel, où l'on montre des textes souvent médiocres dans le seul but de recevoir une certaine forme de reconnaissance. Et quand on ne les encense pas, ils vont voir dans d'autres forums. Passion des Mots attend des textes, mais leurs auteurs ne doivent pas nécessairement attendre de la louange (que la plupart recherchent dans les forums, il faut bien le dire : pour cette raison que les auteurs de qualité moyenne ne restent pas longtemps ici... on les retrouve ailleurs ou en auto-édition sur le Net !).

Je pense que tout figure dans la Charte et ses Objectifs. Enfin presque tout puisque nous sommes imparfaits n'est-ce pas.
Je tiens à ce que vous m'excusiez de mes manquements récents. J'aurais sans doute dû intervenir aux moments adéquats comme je le faisais plus souvent il y a quelques mois.

J'aimerais que CHAQUE nouveau membre inscrit dans Passion des Mots se sente bien accueilli. Mais j'aimerais aussi que chaque nouveau membre inscrit se perçoive imparfait comme chaque membre fidèle de ce forum.

Nous avons tous à mieux parler, à mieux nous adresser à l'autre, à mieux le respecter dans ses différences, mais il est vrai aussi que Passion des Mots veille à une qualité perpétuelle sur le plan intellectuel et/ou humain.

De toutes façons je pense aussi que les êtres les plus intéressants sur le plan des deux aspects ou d'un des aspects mentionnés dans la phrase précédente sont ceux et celles qui restent fidèles à Passion des Mots (même si la fidélité est occasionnelle car nous avons chacun nos problèmes, nos vies personnellles, nos occupations). Les autres s'en vont pour la plupart... plusieurs de ces derniers m'ont d'ailleurs fait perdre beaucoup de temps, d'énergie... pour demander de régler des conflits... mais ont malgré tout quitté le forum (un peu par manque d'audace et/ou d'intelligence à la fois humaine et émotionnelle).

Je veux bien beaucoup donner, car je suis généreux, mais je ne veux plus perdre mon énergie pour des personnes qui, pour un oui ou pour un non, claquent les portes en enfants capricieux que nous sommes parfois.

Je pense que nous pouvons tous être adultes acceptant la différence même si celle-ci ne doit pas être nécessairement encensée et peut même être fermement critiquée en des termes respectueux de l'autre qui l'incarne.

Et pour terminer, sur le plan qualitatif, je refuse de devenir le Marc Lévy ou le Guillaume Musso des forums.






_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
abdel
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 242
Age : 65
Localisation : Rabat, Maroc
Date d'inscription : 25/05/2011

MessageSujet: Re: Je suis abdel et je compte bien le rester   23/6/2011, 00:05

Jipi a écrit:
Je pense Abdel que vous êtes le bienvenu (.......) et je le dis très sincèrement.

Je vous remercie sincèrement , Admin, pour votre (si long) accueil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ecrire.clicforum.com  et http://apprendreoualessai.fo
yugcib
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 979
Age : 69
Localisation : 186 route d'Audon 40400 Tartas
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: Je suis abdel et je compte bien le rester   6/7/2011, 22:05

Voilà un plaidoyer, cher Jipi, "on ne peut plus convaincant !"... (et même émouvant!)...

Question "apprivoisement" cependant... J'ai envie de dire ceci : (pas tout à fait comme le renard du Petit Prince, de Saint Exupéry)

"S'il te plaît, ne m'apprivoise pas!"

(... Si je viens jusque dans ta main c'est parce que je sais que tu ne vas pas chercher à me retenir, et c'est aussi parce qu'il n'y a pas forcément quelque chose de bon pour l'oiseau que je suis, à picorer dans le creux de ta main. J'ai vu que ta main vibrait comme la feuille d'un arbre alors que la brise était toute petite, et je me suis un instant posé sur cette main, pensant y revenir et me souvenant toujours de cette vibration que j'ai aimée...)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: je suis Abdel et je compte bien le rester    7/7/2011, 06:42

Cher Yugcib,

Un certain égocentrisme vous abuserait-il ?

Car Jipi, me semble-t-il, ne parlait pas d'être apprivoisé mais bien d'apprivoiser un lieu, un espace, cette personne morale qu'est un Forum.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yugcib
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 979
Age : 69
Localisation : 186 route d'Audon 40400 Tartas
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: Je suis abdel et je compte bien le rester   7/7/2011, 08:50

... Effectivement Jipi ne parlait pas d'être apprivoisé : bien qu'ayant lu deux fois son message je n'avais pas immédiatement perçu ce qu'il voulait réellement dire, et je me suis pour ainsi dire "laissé emporter par une réflexion personnelle" au sujet de l'apprivoisement... Ce qui met en évidence le caractère égocentriste de ma réflexion. Mais égocentrisme ne veut pas dire égoïsme (quoique égocentrisme et égoïsme peuvent être liés)... Je suis cependant à peu près persuadé que l'égocentrisme, en fait, lorsqu'il se manifeste d'une manière aiguë (ou surdimensionnée) ou même tout "bêtement" instinctif (et directement relié à des "travers" que l'on a en soi ,et dont on n'est pas forcément conscient)... C'est sans doute pire que l'égoïsme !
Je crois que l'égocentrisme, nous le combattons en général, assez mal (lorsque notre réflexion nous conduit à le combattre). Il y a dans l'égocentrisme cette perception que l'on a d'un "soit-disant meilleur de soi-même" (et que l'on a tendance à "mettre en avant")... Mais aussi un "soit-disant moins bon voire mauvais" de soi-même (et que l'on s'évertue à "casser")...
Le drame c'est que l'on met en avant du vent qui ne fait du bien à personne ou presque, et que l'on retient ou empêche du vent qui, peut-être, pourrait faire du bien...
Après réflexion, je sens que la réflexion que j'ai eue dans mon intervention après le message de Jipi, n'a pas du tout sa place ici mais que par contre, la même réflexion (que j'aurais alors formulée autrement) aurait pu avoir sa place en tant que petit texte parmi d'autres, non relié à un fil de discussion... D'ailleurs je vais voir, plus tard, pour une autre formulation (je garde cette réflexion dans mes brouillons)...

PS : je suis en train de me demander si tout ce que je viens de dire là, plus haut et présentement... N'est pas "encore plus égocentriste"! Et si, combattant ou essayant de combattre l'égocentrisme, on ne devient pas "encore plus égocentriste" ? (Oh combien souhaiterais-je n'être qu'abusé par l'égocentrisme !... Comme par un mirage d'eau vive et lumineuse dans le désert! Et comme j'aimerais reconnaître la pureté des cailloux, par delà le mirage après lequel je ne courrais point!)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
callinira
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 265
Date d'inscription : 09/12/2005

MessageSujet: Re: Je suis abdel et je compte bien le rester   7/7/2011, 10:25

Jipi a écrit:
Et pour terminer, sur le plan qualitatif, je refuse de devenir le Marc Lévy ou le Guillaume Musso des forums.


Mais le Bourdaloue, oui ! C'est tout de même mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5890
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Je suis abdel et je compte bien le rester   8/7/2011, 00:48

Merci pour ta lecture Yugcib.

Merci pour le réajustement Jean-Pierre.

Effectivement je parlais de l'apprivoisement d'un lieu et de ses hôtes...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
callinira
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 265
Date d'inscription : 09/12/2005

MessageSujet: Re: Je suis abdel et je compte bien le rester   8/7/2011, 12:43

Jipi a écrit:
Merci pour ta lecture Yugcib.

Merci pour le réajustement Jean-Pierre.Effectivement je parlais de l'apprivoisement d'un lieu et de ses hôtes...


Et moi alors ? C'était pourtant le moment de mettre en application ces généreux préceptes. Mais nous ne sommes pas parfaits, hélas...

PS : Bourdaloue fut un célèbre prédicateur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yugcib
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 979
Age : 69
Localisation : 186 route d'Audon 40400 Tartas
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: Je suis abdel et je compte bien le rester   8/7/2011, 19:05

... Apprivoiser un lieu et ses hôtes... Ne serait-il pas : faire en son esprit, en sa pensée, déjà avant même d'entrer en ce lieu et d'en rencontrer ses hôtes, un univers familier et intime -et parfois singulier- en lequel on se préparerait, tout doucement, sans la moindre effraction, à y pénétrer ?
Et ensuite, osant y entrer vraiment, oser aussi, y livrer son coeur, une fois reconnu ce lieu et ses hôtes, une fois que ces hôtes en ce lieu se soient approchés et qu'ils aient senti ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Je suis Abdel et je compte bien le rester    8/7/2011, 21:47

Du pur Yugcib...On se dit que la chose a une certaine gueule, du style, du chien, puis on se demande : "Mais au fait que veut-il dire exactement ce bougre ?"

Cela dit, avec quelque excès que Yugcib me pardonnera... ou pas, " y livrer son coeur" est peut-être beaucoup ! Non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yugcib
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 979
Age : 69
Localisation : 186 route d'Audon 40400 Tartas
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: Je suis abdel et je compte bien le rester   9/7/2011, 12:06

... "Livrer son coeur" en effet, c'est beaucoup ! Et c'est même dans la plupart des cas, dans la relation humaine... assez vain, voire inutile...
Et pourtant... Nous sommes si nombreux à souhaiter ou à envisager de le faire !
Livrer son coeur, cela suppose à mon sens, d'être conscient de la réalité de la relation existante entre soi et l'autre ou les autres, afin de pouvoir décider si oui ou non on se livre et dans quelle mesure... Et encore!...
Personnellement, je me dis ceci : " il y a une voie par laquelle je peux passer : celle de l'écriture sous une forme plus ou moins imagée,
dans des textes ou des réflexions, des récits, des notes, des messages... Tous écrits produits qui, vaille que vaille, expriment ce que l'on ne saurait ou n'oserait dire...
Mais il y a un risque évident : celui de se révéler obscur, voire illisible... ou de voir le "pétard amorcé" puis lancé... revenir te péter à la figure !

C'est difficile d'être pudique et, paradoxalement, de souhaiter parfois s'extérioriser !

Je pense que l'on dit trop rarement ce qu'on aime en l'autre et ce qu'il devrait développer davantage...
Je pense que l'on dit trop souvent ce qu'on n'aime pas en l'autre et ce qu'il devrait cesser de faire ou d'exprimer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Je suis Abdel et je compte bien le rester    9/7/2011, 12:20

Cette fois une réflexion à laquelle j'adhère sans réserve.

Se livrer...quel rêve ! Et quel risque quand on sait à quel point autrui est un prédateur qui fait sienne la grande loi naturelle ( c'est-à-dire sauvage) du fort qui mange le plus faible !

Alors l'écriture comme vous dites, l'écriture comme moyen de toucher l'autre...

Mais au fait qui m'a lu sur ce forum alors que mes livres sont un MOI autrement plus profond que les vibrations éphémères des messages qui volent, vont et viennent ? Attention je vois déjà certains crier à l'égocentrisme et j'ajoute : Qui a lu Yugcib ? Qui a véritablement regardé TOUTES les photographies de Jipi ? Qui a lu Callinira ?

Alors, Yugcib, l'écriture comme moyen. Pas ici me semble-t-il !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yugcib
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 979
Age : 69
Localisation : 186 route d'Audon 40400 Tartas
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: Je suis abdel et je compte bien le rester   10/7/2011, 19:02

... Je n'ai lu jusqu'à ce jour, qu'un seul livre de Jean Pierre Poccioni...

Je n'ai vu jusqu'à ce jour, qu'environ une vingtaine de photos de Jipi (qui pourtant sur ce forum, en a publié bien plus qu'une vingtaine je crois bien, depuis le temps qu'il nous en montre, de ses photos qui, soit dit en passant, valent bien les photos artistiques de certains artistes photographes de métier - mais bon, je dis cela mais "je n'y connais rien"!)

Je n'ai lu, jusqu'à ce jour, qu'un seul texte de Callinira...

Je n'ai lu ou vu, à dire vrai, que très peu, de tout ce que vous avez pu produire, les uns et les autres... à part peut-être un certain nombre de vos messages dans le forum... (Mais les messages, les réflexions, les réponses... tout cela n'est que ce qui paraît de vous, même au plus vrai, même au plus sincère)...

... Je vais dire maintenant : "je suis un observateur- et un lecteur occasionnel- de... Yugcib"... (comme si j'arrivais à être cet observateur après "m'être évadé de ma peau et être devenu la peau de cet observateur)...
Eh bien j'aurais peu lu, de ce Yugcib ! ... Mais ce qui me paraît sûr, c'est que "revenu dans ma peau", je n'aimerais point devoir me relire, du moins certains écrits (en général anciens et parfois récents)...

Lorsque je lis les autres, ce n'est jamais "une rude épreuve" (au pire ça "m'emmerde un tantinet" ou je n'y pige presque rien ; au mieux ça me passionne)...
Lorsque je me relis, c'est presque toujours, "une rude épreuve"... Dont je sors laminé ; et alors, je bénis si je puis dire, les observations "un peu parfois rentre dedans" d'un Jean Pierre Poccioni (par esemple)! ... Au fond j'aime bien mes contradicteurs, mes "rentre dedans", mes "pourfendeurs" !
Par contre, les indifférents, "ça me pèle" !

Lorsque je dis "je n'ai lu ou vu jusqu'à ce jour que... " je ne le dis pas comme quelqu'un qui avoue sa faute en baissant la tête pour se faire pardonner sinon embrasser tel un gosse repenti"... oh, que non ! Je le dis parce que c'est aussi vrai, aussi bêtement réel, que le villageois qui passe toute sa vie entre sa maison, son jardin, son église, son bistrot... sans jamais s'être rendu dans la si belle petite forêt toute proche ni avoir parcouru les chemins aux alentours de son village...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Je suis Abdel et je compte bien le rester    11/7/2011, 07:12

Voyons...

Quand Yugcib relit Yugcib n'y-a-t'il jamais de ces petits moments magiques où il se dit : "là, j'ai touché juste, j'ai trouvé les mots, approché la formule magique" ?

Car sans cette petite et rare satisfaction comment vivre le long effort d'écriture dont on sait qu'il est souvent une grande solitude ?

Quant à lire, plus ou moins, les autres...que ceux qui ont lu plus que Yugcib les créations des autres membres lui jettent la première pierre !

Pour ma part, j'ai depuis longtemps adopté un principe issu d'une certitude: Si vous voulez entrer en communication avec un créateur, allez un minimum vers sa création sinon la relation est condamnée.

Imaginez-vous dire : Je connais un peintre mais je ne suis jamais allé voir une de ses expositions ( alors que c'était matériellement possible) ?

Mais j'ai bien dit "si vous souhaitez entrer en communication" et l'on sait que de notre temps la communication est une vielle chose démodée à laquelle on préfère l'apparence de communication dont Facebook est le triomphe !


PS: Ce disant, je constate que je suis dans le fil : "Je suis Abdel..." Quelle contrainte que cette classification des sujets même si elle n'est peut-être pas évitable !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
callinira
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 265
Date d'inscription : 09/12/2005

MessageSujet: Re: Je suis abdel et je compte bien le rester   11/7/2011, 10:36

Je lis régulièrement les textes postés dans la rubrique qui leur est réservée. Il est arrivé que je ne puisse les terminer. Il est rare, en effet, que je les commente. Que dire ? Un commentaire technique ? Ce n'est certainement pas ce qu'en attend l'auteur. Une impression d'ensemble, ce qu'on affuble aujourd'hui de cet horrible mot de "ressenti" ? J'aurais pu le faire, j'ai failli le faire car il m'est arrivé d'être intéressée. J'ai commenté deux fois M. Poccioni, une fois dans le passé, une autre il y a peu, mais fort succintement. Quelques poèmes aussi de Jipi. Je n'ai rien dit de celui de Barbara parce que je le trouvais très mauvais. J'ai beaucoup hésité à répondre à Abdel, mais ne l'ai pas fait ne sachant pas ce qu'il attendait vraiment. Mais je l'ai lu. D'autres sans doute dont j'ai remis à plus tard une relecture que je n'ai jamais faite... Oubli, négligence aussi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Je suis Abdel et je compte bien le rester    11/7/2011, 10:44

Je partage avec Callinira deux points de vue. Devant certains textes très mauvais le silence est préférable et par ailleurs certaines intentions d'auteurs sont peu claires.

Mon propos n'était pas de mesurer les mérites éventuels de tel ou tel membre ( quel mot!) mais de rappeler une réalité des relations humaines.



Ah ! J'oubliais un autre point d'accord: la détestation de l'emploi du mot "ressenti"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je suis abdel et je compte bien le rester   

Revenir en haut Aller en bas
 
Je suis abdel et je compte bien le rester
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» un liste à commenter que je compte bien tester
» Une vie bien rangée ? De l'organisation et de la liberté.
» [JEU] JE SUIS PEINTRE : Pour apprendre à bien dessiner [Gratuit]
» Arnaud Cathrine
» Seriez-vous un bon profiler ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion des mots :: Forums généraux :: L'accueil-
Sauter vers: