Passion des mots

Forum culturel
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La gare de Barbotan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
yugcib
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 986
Age : 69
Localisation : 186 route d'Audon 40400 Tartas
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: La gare de Barbotan   8/3/2011, 14:11

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

C'est la gare de Barbotan, sur la piste verte (promenade et vélo) entre Gabarret et Labastide d'Armagnac.
L'antenne “rateau” de télévision, que l'on aperçoit au dessus, laisse penser que cette maison de gare était encore habitée, peut-être, il y a une vingtaine ou une trentaine d'années...
Cette piste verte était autrefois une voie ferrée qui reliait Gabarret à Mont de Marsan, et nombreuses en effet étaient dans le département des Landes ces voies ferrées, avant la seconde guerre mondiale...
En ce très beau lundi 7 mars 2011, ayant posé mon vélo près d'un banc en face de cette petite gare, je n'ai pu m'empêcher de penser à tous ces résiniers, tous ces journaliers, tous ces jeunes gens, tous très pauvres et ayant dû quitter l'école à 12 ans, qui, mobilisés pour la patrie en guerre, se sont retrouvés par dizaines devant cette gare en 1915 ou 1916, et ont dû monter dans des wagons déjà bondés, vers une lointaine destination du Nord ou de l'Est de la France... Ils allaient dans un pays dont ils ne connaissaient l'existence que par la carte de géographie de leur école, un pays dont ils ne savaient pas le nom des oiseaux, des arbres et des fleurs, eux qui pourtant savaient tous les “petits secrets” de leur coin de terre des Landes...
À lire les listes de “morts pour la France” sur les monuments dans les villages, on peut se faire une idée du nombre réel de tous ces jeunes gens nés entre 1892 et 1898, “tombés sur le champ d'honneur” aux ordres de généraux et de maréchaux de la Troisième République, peu soucieux de ce “cheptel humain” ainsi mené à “l'abattoir”...
Les Landes, quelques départements de Bretagne, du centre de la France, et d'une manière générale, partout dans toute la France où résidaient en zones rurales (et peu développées économiquement) de ces milliers de pauvres, tous journaliers ou manouvriers... C'est bien là que fut payé le plus lourd tribut à l'”effort de guerre”, un “effort de guerre” devenu en fait une épouvantable boucherie...
Que soit en temps de guerre, en temps de crise économique grave, et... toujours pour la “bonne cause”, au nom de ces “mythes” brandis par les gouvernants et les puissances d'argent qui de surcroît pensent à notre place et nous forcent à penser ce qu'ils veulent qu'on pense... Ce sont toujours les “pauvres bougres” - le citoyen lambda devenu “individu”- qui “ rend gorge”, subit et pour finir crève !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Gosayn
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1026
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: La gare de Barbotan   8/3/2011, 14:27

Ma réponse sera quelque peu hors-sujet, mais à peine à peine.

Concernant ces jeunes gens partis à la guerre, l'un de mes anciens professeurs a collaboré à la publication des carnets de Louis Barthas:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
J'en conseille la lecture.

"Cet ouvrage, dans lequel nombre d'auteurs écrivant sur les faits de la Première Guerre mondiale n'hésitent pas à piocher des citations, fait partie des incontournables pour qui s'intéresse à cette période."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yugcib
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 986
Age : 69
Localisation : 186 route d'Audon 40400 Tartas
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: La gare de Barbotan   8/3/2011, 17:55

... Merci, Gosayn, pour cette information... qui ne me semble pas du tout "hors sujet".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5900
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: La gare de Barbotan   9/3/2011, 00:17

Voilà encore un lieu abandonné que je devrais aller visiter pour la photographie...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: La gare de Barbotan   9/3/2011, 07:21

En écho à la fois aux propos de Yugcib et Gosayn et au goût de Jipi pour les lieux délaissés, je songe à un livre que j'ai chroniqué il a une semaine:

Coeur d'Acier, de Patrick Boman chez Arléa.

Une promenade curieuse en Champagne Ardennes entre industries sinistrées et petites villes désertées...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yugcib
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 986
Age : 69
Localisation : 186 route d'Audon 40400 Tartas
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: La gare de Barbotan   9/3/2011, 22:15

Je note ce titre "Coeur d'acier" dans mon carnet, pour mémoire... Afin de ne pas oublier et bien sûr, de le lire un jour prochain...

En ce moment, je lis "Seule sur le transsibérien", de Géraldine Dunbar... (mille et une vies de Moscou à Vladivostok, dans la Russie d'aujourd'hui, de 2010)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La gare de Barbotan   

Revenir en haut Aller en bas
 
La gare de Barbotan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» itineraire à pieds de la gare au disneyland hotel
» Nouvelle gare de Liège Guillemins
» Petit train et chef de gare...
» Gare lemax
» La nouvelle gare des guillemins

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion des mots :: Forums de discussions :: Regarde vers le passé et vis dans le présent !-
Sauter vers: