Passion des mots

Forum culturel
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Suite " Virile à en mourir"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Belle&Rebelle



Nombre de messages : 23
Age : 24
Date d'inscription : 15/02/2011

MessageSujet: Suite " Virile à en mourir"    19/2/2011, 21:30

Permettez-moi maintenant de vous parler d’elle…Un phénomène délectable qui chambarda de nouveau ma vie et me mit dans une route que j’appelai sitôt « Ma raison » de vivre ou « Mon dessein éternel »… C’était l’une des danseuses russes qu’on allait quérir de très loin pour venir danser dans notre bar. Elle était sans doute la plus belle, la plus alléchante, passionnante, aspirante ! Quand je la voyais, elle était toujours presque nue, entrain de ballotter sa taille de guêpe extrêmement émouvante. La regardant, je sentais mon âme quitter mon sein pour aller explorer, évaluer toute partie de son corps… La regardant, j’étais roide comme un mort, j’étais victime d’inanition et elle était mon repas. La voir danser était pour moi un moment hors du temps, un moment éternel. Elle me hanta et ce fut décidé que je la voulais. Elle ne dédaignerait certainement pas ma proposition. Il n’y avait pas pourquoi. Mais…Comment lui profèrerai-je ma requête, je ne parlais pas russe et c’était la seule langue dont elle était apte ! L’idée d’échouer bouleversa d’un coup mon être. Cette vérité me froissa momentanément, seulement je continuais à invoquer mon cerveau qui m’expédia aussitôt une idée pétillante : quelque chose me faisait croire, connaître même qu’elle était lucide et clairvoyante, forcément ses yeux qui brillaient de malice ! Elle allait sûrement comprendre sans l’ombre de mot ! Je le savais… Ces pensées intérieures me rassérénèrent profondément. J’étais ivre de joie ! Surexcité !
La nuit où je fonçais, elle était assise grandiosement dans la galerie du bâtiment où se trouvait « L’Annexe » et fumait agréablement sa cigarette habituelle. Elle portait une petite robe rouge sang qui mettait en relief ses seins blancs et ronds comme deux délicates merveilles. J’étais accablé par des sentiments indicibles. J’approchais à pas de loups… Elle s’aperçut de mon approche dès le premier pas mais ne fit aucun geste, aucune réaction, aucune sauf un petit sourire éphémère et continuait à fume. Cela me catapulta entre les griffes du flottement, et pourtant, j’attendais… Quelques instants passèrent avant qu’elle jette son mégot par terre, et d’un geste mortellement féminin, l’écrasa de son pied en or. Je sentais que j’allais en quelque sorte subir le même sort, seulement d’une manière plus délicieuse… Je souriais en la voyant se lever, m’affolai quand elle vint à moi et fus hors de moi quand elle se haussa sur la pointe des pieds pour enfin me baiser les lèvres… Elle me tendit la main et m’entraîna dans son cours, dans un royaume divin. Ce royaume qui me fit comprendre à partir de cette nuit là, que le désir serait ma « raison de vivre », l’atteindre « mon dessein éternel » et les femmes « la clé de cette atteinte ».
Les années passèrent et j’étais venu à bout de marquer mon parfum dans le lit de chacune des danseuses de « L'Annexe » même de quelques employées et plusieurs clientes. Ma virilité eut une renommée extraordinaire. J’étais tout simplement le désiré de toutes d’autant plus que je les désirais toutes sans exception. Même les proies les plus réservées, ésotériques, je parvenais à les convertir en disant : « Au fond de vous, n’était-il pas indifférent que l’inévitable arriva un jour plutôt ou un jour plus tard ? » Mon intelligence et mon adresse me venaient en service à chaque fois que je les invoquais. J’étais tellement expert en domaine de stratagèmes et supercheries que mes amis me donnèrent comme surnom « L’associer du diable ». En revanche pour les femmes je me nommais « Casa nova ». J’étais dans une route dont je n’apercevais pas le bout mais ce mystère m’était absolument savoureuse. J’adhérais complètement à ce rythme de vie et jurais que rien ni personne n’aurait la compétence de m’en arracher. En jurant cela je n’avais pas pensé aux anges…
A suivre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belle&Rebelle



Nombre de messages : 23
Age : 24
Date d'inscription : 15/02/2011

MessageSujet: Re: Suite " Virile à en mourir"    20/2/2011, 12:31

Je m'excuse chers lecteurs pour les fautes de frappe , je m'en suis rendu compte maintenant en relisant le texte Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5903
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Suite " Virile à en mourir"    22/2/2011, 15:54

C'est la suite de quoi ?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
callinira
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 265
Date d'inscription : 09/12/2005

MessageSujet: Re: Suite " Virile à en mourir"    28/2/2011, 07:22

Jipi a écrit:
C'est la suite de quoi ?

Pas de réponse. Pourquoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Suite "Virile à en mourir "   28/2/2011, 08:25

Peut-être n'avons-nous pas été assez admiratifs ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belle&Rebelle



Nombre de messages : 23
Age : 24
Date d'inscription : 15/02/2011

MessageSujet: Re: Suite " Virile à en mourir"    3/3/2011, 11:30

Jean-Pierre Poccioni a écrit:
Peut-être n'avons-nous pas été assez admiratifs ?
Non monsieur .. ne vous inquiétez pas.. je n'attends pas de vous d'être admiratif =) c'est juste que je ne suis pas vraiment disponible ces jours ci donc je ne trouve pas d'occasion pour me connecter , vous voyez maintenant =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belle&Rebelle



Nombre de messages : 23
Age : 24
Date d'inscription : 15/02/2011

MessageSujet: Re: Suite " Virile à en mourir"    3/3/2011, 11:31

Jipi a écrit:
C'est la suite de quoi ?
c'est la suite de la nouvelle =) ( je m'excuse pour le retard)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Suite "Virile à en mourir "   5/3/2011, 08:43

CASA NOVA...

Ce n'est pas une pizzeria bien connue des amateurs de sensations gustatives et transalpines ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belle&Rebelle



Nombre de messages : 23
Age : 24
Date d'inscription : 15/02/2011

MessageSujet: Re: Suite " Virile à en mourir"    5/3/2011, 19:50

Jean-Pierre Poccioni a écrit:
CASA NOVA...

Ce n'est pas une pizzeria bien connue des amateurs de sensations gustatives et transalpines ?
Dans tout le texte vous n'avez pris en compte que ce petit détail " anodin " ? ^^ écrire casa nova au lieu de casanova...^^ j'apprécie votre sens de l'humour mais il est mal placé, " critiquer" ne veut pas dire"ridiculiser" Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Suite "Virile à en mourir "   5/3/2011, 21:55

Anodin, sans aucun doute !

Sachez qu'il existait à Versailles un usage qui consistait, quand un courtisan s'enlisait dans un propos qui ne pouvait que le couvrir de ridicule, à relever dans ses propos un détail, une erreur mineure, censée l'avertir que la pente suivie était périlleuse, voire catastrophique pour sa réputation.

Pensez plutôt mon intervention dans ce sens, un foucade dont l'humour je vous l'accorde est fragile mais dont l'intention reste charitable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Re: Suite " Virile à en mourir"    5/3/2011, 21:56

Jean-Pierre Poccioni a écrit:
Anodin, sans aucun doute !

Sachez qu'il existait à Versailles un usage qui consistait, quand un courtisan s'enlisait dans un propos qui ne pouvait que le couvrir de ridicule, à relever dans ses paroles un détail, une erreur mineure, censée l'avertir que la pente suivie était périlleuse, voire catastrophique pour sa réputation.

Pensez plutôt mon intervention dans ce sens, un foucade dont l'humour je vous l'accorde est fragile mais dont l'intention reste charitable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belle&Rebelle



Nombre de messages : 23
Age : 24
Date d'inscription : 15/02/2011

MessageSujet: Re: Suite " Virile à en mourir"    6/3/2011, 12:26

Jean-Pierre Poccioni a écrit:
Anodin, sans aucun doute !

Sachez qu'il existait à Versailles un usage qui consistait, quand un courtisan s'enlisait dans un propos qui ne pouvait que le couvrir de ridicule, à relever dans ses propos un détail, une erreur mineure, censée l'avertir que la pente suivie était périlleuse, voire catastrophique pour sa réputation.

Pensez plutôt mon intervention dans ce sens, un foucade dont l'humour je vous l'accorde est fragile mais dont l'intention reste charitable.
Dans ce cas je vous remercie monsieur Poccioni =) Permettez moi de vous poser une question , êtes-vous italien d'origine ?? =) c'est juste par curiosité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5903
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Suite " Virile à en mourir"    6/3/2011, 12:53

Une question qui me taraude Belle&Rebelle.

Vous êtes une femme (?).

Votre narrateur « je » (ce qu'on appelle la vision limitée) est un homme.

Pourquoi ?

Personnellement j'ai souvent trouvé cette technique boîteuse, car, en tant que femme et donc en tant qu'être féminin aux richesses incomparables vous auriez tellement de sensibilité érotique (car votre texte se veut légèrement érotique) à transmettre aux hommes qui vous lisent...

Pourquoi changez-vous de sexe finalement ?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2380
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Suite " Virile à en mourir"    6/3/2011, 13:03

Comme cela vous a déjà été signalé, votre texte contient de nombreuses fautes de français qu'il serait fastidieux de citer et corriger ici, d'autant que ce n'est pas la vocation de ce forum.

Deux exemples parmi d'autres, en tout début de texte déjà :
"Il n’y avait pas pourquoi"
"c’était la seule langue dont elle était apte !"

Il ne s'agit pas là de simples petites fautes de style mais d'erreurs qui rendent toute appréciation littéraire de votre texte fort difficile, tant on est gêné dans la compréhension du sens-même de certaines phrases.

A côté de cela, vous avez sûrement de l'inspiration et des choses à raconter, mais on peut se demander pourquoi vous ne le faites pas dans votre langue maternelle.

Si l'écriture en français est votre but, alors je ne peux que répéter mon précédent conseil : commencez par fréquenter des forums (ou des gens) qui vous aideront à parfaire votre français.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belle&Rebelle



Nombre de messages : 23
Age : 24
Date d'inscription : 15/02/2011

MessageSujet: Re: Suite " Virile à en mourir"    6/3/2011, 13:19

Jipi a écrit:
Une question qui me taraude Belle&Rebelle.

Vous êtes une femme (?).

Votre narrateur « je » (ce qu'on appelle la vision limitée) est un homme.

Pourquoi ?

Personnellement j'ai souvent trouvé cette technique boîteuse, car, en tant que femme et donc en tant qu'être féminin aux richesses incomparables vous auriez tellement de sensibilité érotique (car votre texte se veut légèrement érotique) à transmettre aux hommes qui vous lisent...

Pourquoi changez-vous de sexe finalement ?
Smile c'est en fait par curiosité. Je me suis mis sous la peau d'un personnage masculin par envie de savoir
ce qu'un homme peut sentir et sa façon de voir les choses... Un mystère que j'ai tellement envie de percer... Vous me comprenez j'espère ? ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belle&Rebelle



Nombre de messages : 23
Age : 24
Date d'inscription : 15/02/2011

MessageSujet: Re: Suite " Virile à en mourir"    6/3/2011, 13:29

John a écrit:
Comme cela vous a déjà été signalé, votre texte contient de nombreuses fautes de français qu'il serait fastidieux de citer et corriger ici, d'autant que ce n'est pas la vocation de ce forum.

Deux exemples parmi d'autres, en tout début de texte déjà :
"Il n’y avait pas pourquoi"
"c’était la seule langue dont elle était apte !"

Il ne s'agit pas là de simples petites fautes de style mais d'erreurs qui rendent toute appréciation littéraire de votre texte fort difficile, tant on est gêné dans la compréhension du sens-même de certaines phrases.

A côté de cela, vous avez sûrement de l'inspiration et des choses à raconter, mais on peut se demander pourquoi vous ne le faites pas dans votre langue maternelle.

Si l'écriture en français est votre but, alors je ne peux que répéter mon précédent conseil : commencez par fréquenter des forums (ou des gens) qui vous aideront à parfaire votre français.
Je vois Smile Je vous remercie encore une fois pour votre conseil, maintenant je vois plus clair ! Et puis là je me dis heureusement que j'ai publié ces textes dans ce forum , sinon je ne me serais jamais aperçu de mes erreurs ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gosayn
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1027
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: Suite " Virile à en mourir"    6/3/2011, 15:07

Vous aidez-vous d'un traducteur automatique?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belle&Rebelle



Nombre de messages : 23
Age : 24
Date d'inscription : 15/02/2011

MessageSujet: Re: Suite " Virile à en mourir"    6/3/2011, 15:09

Gosayn a écrit:
Vous aidez-vous d'un traducteur automatique?
Non, pourquoi donc ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gosayn
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1027
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: Suite " Virile à en mourir"    6/3/2011, 15:31

A cause de l'étrangeté et de l'à-peu-près de certaines tournures, qui me rappellent les erreurs commises par ces outils.
Je dis ceci tout à fait respectueusement :votre niveau de français est supérieur à celui de moult de mes compatriotes; mais ce qui peut passer à l'oral n'est pas acceptable dans le cadre littéraire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belle&Rebelle



Nombre de messages : 23
Age : 24
Date d'inscription : 15/02/2011

MessageSujet: Re: Suite " Virile à en mourir"    6/3/2011, 15:42

Gosayn a écrit:
A cause de l'étrangeté et de l'à-peu-près de certaines tournures, qui me rappellent les erreurs commises par ces outils.
Je dis ceci tout à fait respectueusement :votre niveau de français est supérieur à celui de moult de mes compatriotes; mais ce qui peut passer à l'oral n'est pas acceptable dans le cadre littéraire.
C'est bon j'ai compris...=) Mais non pas de traducteur automatique , jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gosayn
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1027
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: Suite " Virile à en mourir"    6/3/2011, 16:20

Belle&Rebelle a écrit:

C'est bon j'ai compris...=)

Oui, nous nous répétons... Mais l'expression d'un éventuel potentiel est parasitée par ces maladresses, avant que vous n'ayez acquis un meilleur niveau, les critiques objectives ne pourront aller au-delà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Suite "Virile à en mourir "   6/3/2011, 16:25

Comme je l'avais subodoré au départ, ces étrangetés linguistiques que Gosayn attribue à un traducteur ce qui est probablement faux mais parfaitement cohérent, sont la résultante de ce qu'on nomme interférences dans le domaine de l'apprentissage des langues.

En fait c'est plutôt la trace d'un apprentissage mal dominé pédagogiquement. L'élève formé à une logique de la traduction reproduit dans la langue seconde les structures de la sienne. Exactement ce que font les traducteurs automatiques!

Exemple dans la traduction automatique d'une recette de cuisine italienne.

Traduction automatique: si les gâteaux bi brûlés sont trop cuits le jeu ne vaut pas la bougie.

Traduction convenable : Si les biscuits sont trop cuits le jeu n'en vaut pas la chandelle.

Si notre apprentie écrivaine est dans ce cas la rééducation sera longue et douloureuse et compte tenu de ce que j'ai lu on peut se demander si ce jeu vaut un cierge !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5903
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Suite " Virile à en mourir"    6/3/2011, 16:43

Je vous comprends Belle&Rebelle !

Les observations de John me semblent aussi intéressantes : dans le fond, un forum comme Passion des Mots, peut occasionnellement vous aider à parfaire le français.

Il suffit de poser des questions et nous essayerons d'y répondre à la mesure de nos moyens.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Belle&Rebelle



Nombre de messages : 23
Age : 24
Date d'inscription : 15/02/2011

MessageSujet: Re: Suite " Virile à en mourir"    6/3/2011, 17:20

Jipi a écrit:
Je vous comprends Belle&Rebelle !

Les observations de John me semblent aussi intéressantes : dans le fond, un forum comme Passion des Mots, peut occasionnellement vous aider à parfaire le français.

Il suffit de poser des questions et nous essayerons d'y répondre à la mesure de nos moyens.
Merci =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Suite " Virile à en mourir"    

Revenir en haut Aller en bas
 
Suite " Virile à en mourir"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les films qui n'auraient jamais dû avoir de suite
» Problème de fuite d'huile suite descente trottoir
» Mourir pour St Lô. Sherman M4A1
» [AIDE] Probleme messagerie vocale virtuelle orange suite au passage à Froyo
» TROP JEUNE POUR MOURIR de Perrine Huon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion des mots :: Forums de discussions :: Les écrits de nos membres-
Sauter vers: