Passion des mots

Forum culturel
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Pratiques culturelles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Pratiques culturelles    20/1/2011, 06:39

Je constate qu'on parle ici un peu de cinéma et de photographie et très peu ou pas de littérature. Les membres de Passion des Mots auraient-ils une préférence pour les arts du spectacle passif opposés à la lecture qui demande un minimum de dynamique personnelle?

Parce que eBook ou papier il faut dans tous les cas se bouger un peu !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2372
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Pratiques culturelles    20/1/2011, 22:12

Le problème a déjà été soulevé : quand l'un de nous lance un sujet sur un roman, il y a souvent fort peu de réactions parce que nous ne lisons pas les mêmes livres. Avec quelques exceptions, comme la lecture commune que certains membres avaient décidé de faire, ou les romans de Jean-Pierre Poccioni que plusieurs membres avaient lus.

Voilà sans doute pourquoi, consciemment ou non, nous nous rabattons soit sur des sujets d'opinion, soit sur des photos que nous avons tous sous les yeux, soit encore sur des films que nous sommes plus nombreux (quoique, pas toujours...) à avoir vus.

Je ne suis pas sûr qu'il faille en conclure que nous avons une préférence pour les arts passifs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Pratiques culturelles    21/1/2011, 06:59

On ne risque pas de se découvrir des lectures communes puisqu'il n'est pratiquement jamais question de lectures !

Et quand bien même ! Quand je fais un "coup de coeur " sur Aligre FM les auditeurs n'ont pas lu puisque le livre est bien souvent récent. Il en apprennent l'existence ou se la voit rappelée pour les livres plus anciens et savent qu'une personne ( dont ils commencent à connaître les gouts) a aimé.

Pourquoi les membres ne font-ils pas de même: j'ai lu ceci et j'en pense du bien. Qu'il y ait discussion ou non est une autre affaire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yugcib
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 982
Age : 69
Localisation : 186 route d'Audon 40400 Tartas
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: Pratiques culturelles    21/1/2011, 08:56

Dans le propos que je m'apprête à tenir, je ne vais pas parler des livres qu'en ce moment je lis ni de tel ou tel auteur...
Mon propos est général et ne porte donc pas sur la qualité d'une oeuvre ou d'une autre en particulier ni sur quelque rententissement que ce soit, d'une oeuvre ou d'une autre ni sur l'idée que tout un chacun peut se faire de tel livre, de tel auteur...
J'ai simplement envie de dire : "il y a le livre et il y a le lecteur"... Parce qu'il y a aussi le livre mais sans lecteur, du moins "pas ce lecteur-là en particulier"... Cela me semble toujours vrai et partout dans tous les pays du monde, et de toutes les époques de l'histoire de l'humanité, depuis que le livre, et même que l'écriture, existent...
Et ce n'est point la littérature désormais présente sur le Net, qui va faire du livre un livre qui ne sera pas un livre sans lecteur...(un livre ou une oeuvre).
La littérature présente sur le Net, sous toutes ses formes d'ailleurs tout comme la littérature en général et avant l'arrivée du Net ; a au moins un avantage indéniable : celui de donner au livre, à l'oeuvre ou à l'écrit (et à l'auteur) une plus grande visibilité et par là-même du fait de cette visibilité, sans doute un peu plus de lecteurs...
Un livre édité et vendu en librairie ou sur quelque marché, un livre que l'auteur a lui-même fait imprimer et a lui-même diffusé et vendu par ses propres moyens, sera toujours produit en un nombre limité d'exemplaires (de quelques centaines bien souvent à plusieurs milliers en général dans le cas d'une diffusion normale, et plus rarement en dizaines ou centaines de milliers). Il faudra donc que le livre soit d'abord acheté afin d'être lu... s'il est lu, ce qui n'est pas toujours le cas (mais on peut tout de même dire que bon nombre de livres achetés sont réellement lus).
Un livre, une oeuvre, un écrit, produits et diffusés sur le Net, même sans aucun retentissement ni portée ni rayonnement et quelle qu'en soit la qualité ou la forme d'expression ; auront toujours dans le temps indéterminé de leur existence sur le Net, et cela même chaque jour... au moins dix, vingt, trente lecteurs ou visiteurs (et parfois plus). Des lecteurs qui ne se manifestent pas à l'auteur tout comme d'ailleurs les lecteurs de livres achetés en librairie, des lecteurs "de passage" et ne lisant que des extraits ou des textes d'une oeuvre, et peut-être aussi des lecteurs qui lisent tout ou presque, de l'oeuvre d'un auteur...(mais là c'est peu fréquent du moins sur le Net où l'on a tendance à se "disperser" davantage afin de se documenter ou de se divertir)...
Mais de toute manière sur le Net ou pas, un livre ou une oeuvre littéraire ou un ensemble d'écrits, peut être (et demeurer) un livre, une oeuvre, un ensemble d'écrits... Sans lecteur(s) du moins sans "ce ou ces lecteurs là"...

... Pour terminer, j'ai presque envie de poser cette drôle de question, peut-être un peu brutale voire "bateau" ou "bouteille à la mer" : "Qu'est-ce que la littérature et où commence la littérature, par où passe-t-elle et où finit-elle et comment et par qui peut-elle être définie, approchée?
... Sans compter les innombrables questions qui en découlent, notamment sur ce que la littérature représente, sur son retentissement, sur les diverses formes qu'elle prend à travers les époques de l'histoire de l'humanité, sur son existence et peut-être sa survie (c'est une question que l'on peut aussi se poser)...
Est-ce que la littérature c'est seulement de l'Art en écriture, ou est-ce que la littérature peut être aussi de la philosophie, de la réflexion, de la relation ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Pratiques culturelles    21/1/2011, 10:41

Il me semble que la question de la visibilité du livre en ligne a déjà été évoquée. On en a dit le caractère aléatoire du à une pléthore qui noie les textes encore plus sûrement que leur homologues imprimés dans les librairies.

Je ne connais personne qui lise des romans en ligne mais mon expérience est limitée et cela peut toujours changer dirait John. Qui peut affirmer qu'il a tort?

Je sais aussi la fantastique religiosité du livre imprimé et que l'édition traditionnelle reste pour l'heure l'idéal ( ou le rêve) de ceux qui écrivent. Que celui ou celle qui, éditant en ligne, refuse une édition papier chez Gallimard ou au Seuil ou même chez un minuscule éditeur me jette le premier livre qui lui tombe sous la main ou à défaut son iPad !

Quant au reste, c'est à dire : Qu'est-ce que la littérature" Ciel ! Heureusement que yugcib n' a pas ajouté la définition de la vie et le problème de l'existence de dieu!

Plus sérieusement, on peut défricher le terrain en lisant n'importe quel article encyclopédique sur la critique littéraire ( Universalis en propose un excellent) On y découvre qu'il y a divers courants critiques qui posent en préalable diverses définitions de la littérature. Une vision globale est impossible. Comment concilier ceux qui voient dans le fait littéraire une manifestation quasi divine, ceux qui croient avant tout au génie individuel et ceux qui considère que tout texte même le plus anodin ou quotidien est littérature. ( et d'autres conceptions existent...)

Peut-être que la littérature est ce qu'une société donnée considère en un temps donné comme littérature? Peut-être que la littérature est ce que je* considère comme littérature ?

Peut-être que ces questions ne sont...que littérature !

* je= ego et non Jean-Pierre Poccioni !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5894
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Pratiques culturelles    24/1/2011, 17:51

En fait j'ai déjà répondu à cette question tout à fait justifiée de Jean-Pierre.

La photographie m'accapare davantage que la littérature pour le moment. Je me rends de plus en plus compte que l'image m'obsédant davantage que les mots il m'est impossible matériellement de me couper en deux ! Sans doute parce que je désire m'enfoncer toujours plus dans le monde que j'explore actuellement.

Par contre je pourrais, comme je l'ai fait jadis dans Passion des Mots, évoquer l'une ou l'autre lecture plus ancienne, mais je n'arriverai plus jamais à la cheville de Jean-Pierre Poccioni qui nous offre des coups de coeur sur des livres très contemporains et pour lesquels je le remercie d'ailleurs.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net En ligne
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2372
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Pratiques culturelles    24/1/2011, 19:12

Jean-Pierre Poccioni a écrit:
On ne risque pas de se découvrir des lectures communes puisqu'il n'est pratiquement jamais question de lectures !

Et quand bien même ! Quand je fais un "coup de coeur " sur Aligre FM les auditeurs n'ont pas lu puisque le livre est bien souvent récent. Il en apprennent l'existence ou se la voit rappelée pour les livres plus anciens et savent qu'une personne ( dont ils commencent à connaître les gouts) a aimé.

Pourquoi les membres ne font-ils pas de même: j'ai lu ceci et j'en pense du bien. Qu'il y ait discussion ou non est une autre affaire.


En fait, quand je regarde les anciens sujets dans la rubrique "littérature", je vois que avons tous lancé des sujets sur nos lectures, mais de façon très irrégulière. Et comme nous ne sommes pas nombreux, ça donne peu de nouveaux sujets littéraires par an, c'est un fait.

Mais personnellement, tous les sujets m'intéressent en général, qu'ils soient purement littéraires ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
callinira
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 265
Date d'inscription : 09/12/2005

MessageSujet: Re: Pratiques culturelles    25/1/2011, 11:18

Jean-Pierre Poccioni a écrit:
Je constate qu'on parle ici un peu de cinéma et de photographie et très peu ou pas de littérature. Les membres de Passion des Mots auraient-ils une préférence pour les arts du spectacle passif opposés à la lecture qui demande un minimum de dynamique personnelle?

Parce que eBook ou papier il faut dans tous les cas se bouger un peu !


Il n’est évidemment pas possible de lire tous les livres qui paraissent. Alors que lire et comment lire ? La critique ? Je ne peux que répéter ici ce qui a été dit à propos des films. Les émissions littéraires ? Intéressantes mais trompeuses. Il m’est arrivé d’être séduite par ce que disait l’écrivain de son œuvre et déçue à la lecture. Certains, beaucoup même, ne parviennent pas à réaliser le projet qu’ils avaient conçu. Ce que je préfère et qui, jusqu’ici, m’a paru efficace, c’est la flânerie dans les librairies. Je me méfie du prière d’insérer trop souvent racoleur. J’ouvre le livre et je lis le début, la fin, quelques passages. En général, cela suffit. Et là, quelque chose se passe, ou rien.
Faut-il parler uniquement de ce qui vient de paraître ? Ainsi, j’ai lu, il y a peu, le dernier roman de Patrick Lapeyre. J’avais prévu d’en dire quelques mots mais n’en ai pas encore trouvé le temps. Est-il trop tard pour le faire ? Je relis beaucoup. Mais quelqu’un sera-t-il intéressé par un livre paru il y a cinq ou six ans, parfois plus ? Alors le temps passe et on ne dit rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Pratiques culturelles    25/1/2011, 11:54

Quelques réaction au message de Callinira.

Si je suis assez d'accord avec le recours à la librairie, si cette flânerie de lectrice qui feuillette me semble à la fois sympathique et efficace, je constate néanmoins que la librairie de Callinira ne semble pas contenir de libraire ! En ce cas il serait de toute première instance d'en changer...

D'autre part on oppose actualité des livres et livres plus anciens. Si je me réfère à ma ligne de conduite de critique sur Aligre FM je pratique les deux et chacun s'y retrouve.

D'un côté les nouveautés, y compris voire de préférence celles qui sont un peu négligées et pourtant de grande valeur ( Edwin Mortier: Sommeil des Dieux cette année ! ) de l'autre des textes plus anciens qui sont, soit oubliés ( qui lit Gadenne ou Forton de nos jours? ) soit des valeurs sûres à destination de nouveaux lecteurs. Car n'oublions pas que si les plus de cinquante ans ont presque tous lu Michel Tournier par exemple, les plus jeunes ignorent souvent son nom. Alors il arrive que j'évoque des grands comme Ivo Andric, Heimito Von Doderer, Panait Istrati, Don Dellilo, Nabokov etc

Je pense donc que toute lecture d'un membre peut être intéressante quel que soit la date de parution du livre. D'autant que chaque lecteur explore une partie du vaste échantillon des parutions où les bons livres sont bien plus nombreux que le pensent ou l'affirment certains.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gosayn
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1026
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: Pratiques culturelles    26/1/2011, 11:53

Je n'ai pas oublié : je ferai un commentaire sur Pynchon. Ces dernières semaines, une accumulation de soucis de santé (bénins) m'a fatigué. Là, une avarie des couilles me rend insupportable les stations assise et couchée; j'ai donc laissé de côté lecture et l'écriture au profit de la sculpture, qui peut se pratiquer debout.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Pratiques culturelles    26/1/2011, 15:17

Je n’imagine pas que Gosayn ignore que la lecture fut longtemps pratiquée debout. En ces temps reculés et obscurs où l’iPad n’était pas même en gestation, la posture, aidée du lutrin, était nécessaire pour affronter les lourds grimoires. Il n’est cependant pas interdit d’en retrouver l’usage pour l’appliquer à nos livres poids plume, je parle évidemment de l’objet et non du contenu.

Il existait aussi des formes sophistiquées du support, adaptés à plusieurs livres, voire entièrement mobiles, mais à en examiner les rouages, engrenages et poulies complexes ( Manguel nous en montre quelques exemples dans sa magistrale Histoire de la lecture) j'en déconseillerais l'usage à quiconque souffre d'un mal pour lequel il convient de fuir tout risque d'être coincé par une mécanique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gosayn
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1026
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: Pratiques culturelles    26/1/2011, 16:07

Jean-Pierre Poccioni a écrit:
Je n’imagine pas que Gosayn ignore que la lecture fut longtemps pratiquée debout. En ces temps reculés et obscurs où l’iPad n’était pas même en gestation, la posture, aidée du lutrin, était nécessaire pour affronter les lourds grimoires. Il n’est cependant pas interdit d’en retrouver l’usage pour l’appliquer à nos livres poids plume, je parle évidemment de l’objet et non du contenu.

Je m'attendais exactement à cette remarque. Au passage, il y a quelque temps de cela, je me suis renseigné sur le prix d'un lutrin, pas pour lire, mais pour effectuer des travaux de reliure. C'est très cher.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pratiques culturelles    

Revenir en haut Aller en bas
 
Pratiques culturelles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Muse ou les meilleures sorties culturelles pour jeune public
» Histoire et pratiques de la St Valentin
» Les Français tiennent à leurs dépenses culturelles, le Figaro, Léna Lutaud, 17/11/08
» Le Japon hors du Japon : manifestations culturelles
» Pratiques de marquage des supports à peindre : appel à contribution

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion des mots :: Forums généraux :: Autour d'un verre-
Sauter vers: