Passion des mots

Forum culturel
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Du bon usage d'un forum

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Du bon usage d'un forum    19/12/2010, 07:52

Nous avons connu récemment sur ce site quelques frictions qui pour n'être pas très importantes n'en sont pas moins aussi inutiles que peu productives. Je veux parler, vous l'aurez compris, des réactions souvent excessives, parfois agressives, de nouveaux membres qui ayant posté des textes n'ont pas toléré les critiques et surtout ont jugé les auteurs de ces critiques comme des usurpateurs, des personnes s'attribuant un droit qu'elles ne leur reconnaissaient pas.

J'ai déjà exprimé le fait que tout créateur est extrêmement sensible aux critiques ( sous entendu négatives) et qu'il est difficile pour lui de les accepter. Pourtant il est peu envisageable que des lecteurs, quels qu'ils soient, se trouvent tenus d'admirer !

D'autre part la blogosphère ( je dédie ce joli terme à Callinira) peut être un outils pour des débutants qui souhaitent frotter leurs écrits à des avis dont certains sont fondés sur un savoir, carrière d'enseignant, écriture personnelle, longue expérience de la lecture, etc.

Ne serait-il pas pertinent d'ouvrir un espace spécifiquement destiné à des auteurs "en herbe mais de tous âges" qui sollicitent sincèrement un avis, voire des conseils. A charge pour ces auteurs de prendre leurs risques et faire le tri dans la récolte !

Vous allez peut-être me rétorquer que nos deux derniers irascibles n'auraient en aucun cas posté dans cet espace, persuadés qu'ils sont ( ou affectent d'être) au-dessus de nos remarques.
C'est très possible, mais il en est d'autres qui au contraire trouveraient dans l'esprit de cette rubrique un encouragement à oser.

Ainsi, ceux qui feraient le choix de proposer des textes en dehors de cet espace prendraient aussi leurs responsabilités: je poste ici, c'est donc que je considère mon texte comme achevé tel qu'il serait proposé à la publication traditionnelle. Il ne pourraient plus dire :" Je sais c'est un peu négligé mais voyez-vous j'ai écrit ça très vite etc..."

Ceci étant dit c'est une piste soumise à votre avis. Elle présente sans doute des failles que ne m'apparaissent pas et que vous pourrez signaler...


PS: Chacun aura compris que ce qui précède n'est PAS un texte littéraire et par suite échappe à la division évoquée ! Cela vous semblera évident mais ne le sera pas toujours pour d'autres textes. Je songe à certains textes de Yugcib qui sont tout à fait entre deux statuts. Selon moi, du moins !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Du bon usage d'un forum    19/12/2010, 09:08

Relisant mon message j'ai pris conscience que ma remarque concernant les textes de Yugcib pouvait être mal comprise.

Quand je dis que ces textes sont entre deux statuts cela signifie que certains sont mi-textes littéraires, mi-textes de simple communication/réflexion comme celui que je venais d'écrire.

Dans ce même sens on peut dire que, pour ma part, je ne poste jamais de textes littéraires....Je préfère les vendre...Ah! Ah! Ah!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gosayn
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1026
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: Du bon usage d'un forum    19/12/2010, 13:38

Cela pourrait être une rubrique "Work In Progress", comme on dit.
On retrouve ce type de rubrique sur des forums dédiés à la peinture, à la sculpture, aux travaux manuels, etc. Il s'agit d'y soumettre les travaux en chantier, à un stade d'élaboration plus ou moins avancé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2378
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Du bon usage d'un forum    19/12/2010, 13:52

Si je comprends bien, tu proposes que le salon "les écrits de nos membres" comporte deux sous-salons, un pour les oeuvres considérées par leurs auteurs comme achevées, et un autre pour les oeuvres "en devenir", c'est bien ça ?

Je ne suis pas contre mais je me demande si cela empêchera les réactions agressives de certains.

Il serait peut-être encore plus clair que les nouveaux membres qui postent des textes, dans quelque salon que ce soit, soient systématiquement invités à dire ce qu'ils attendent exactement comme type de commentaire. Et qu'ils soient prévenus que s'ils viennent ici pour avoir des avis critiques, ils sont censés rester courtois face aux critiques négatives aussi.

En d'autres mots, nous nous abstiendrions tous de commenter le texte d'un nouvel arrivant tant qu'il ne nous pas dit clairement le but de sa démarche.

Si les choses sont claires dès le premier texte posté, on peut espérer que le nombre d'incidents diminue.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Du bon usage d'un forum   19/12/2010, 15:21

Gosayn,

Attention l'idée d'un "work un progress" peut être mal comprise. Elle est parfois le fait de créateurs qui se trouvent si géniaux que le plus petit fragment de début d'oeuvre mérite déjà le Louvre ou le Prix Nobel !

John,

Je crois que nous exprimons la même idée avec l'avantage, pour ta façon de la mettre en pratique, qu'elle renvoie l'auteur qui poste à ses responsabilités.

Pourquoi les auteurs qui postent leurs oeuvres ne se comporteraient-ils pas comme ceux de l'édition classique ?

Aucun écrivain ( hors de certaines polémiques médiatiques hautement orchestrées) n'attaque un critique pour un article fut-il très dur !

Aucun auteur dans un salon n'agresse un lecteur qui lui fait telle ou telle remarque. Certains discutent avec une bonne humeur inébranlable, d'autres se découvrent une brusque envie d'aller aux toilettes d'autres enfin semble brusquement frappés de surdité.

Et je ne parle pas de certains éditeurs qui renvoient des manuscrits avec des notes de lecture qui sont des exécutions. Connaissez-vous celle-ci :

" Pourquoi, cher Monsieur, prendrais-je la peine de terminer un texte que vous ne vous êtes même pas donné la peine d'écrire"


Et aussi sur un manuscrit renvoyé:

Ce roman ne présente, hélas, aucune des qualités qui font qu'on souhaite éditer un livre.


Cela dit, quand j'ai tenté de faire comprendre, aussi bien à M. Tadié qu'à Nina Padilha, qu'on n'en use pas ainsi avec un critique, ce que je suis ne leur en déplaise, il m'a été répondu que l'on n'avait rien à faire de ma dérisoire personne. Ceci pour approuver John quand il dit que nous n'empêcherons pas toutes les réactions épidermiques.

Est-ce une raison pour ne rien tenter?

Cart enfin, si nous sommes ici, les uns et les autres, c'est aussi parce que nous croyons qu'on peut parler à son prochain! Et qu'il est toujours possible d'entamer un dialogue constructif. Avec certains on doute, mais l'espoir nous anime, n'est-ce pas?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5900
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Du bon usage d'un forum    19/12/2010, 15:28

Je découvre rapidement les suggestions.

Je les relirai à mon aise.

Continuez à en faire si vous le souhaitez.

Puis on avisera : en fonction des souhaits de la majorité, j'essayerai éventuellement de penser à quelque chose.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Du bon usage d'un forum   19/12/2010, 15:32

Jipi,

Tu dois savoir que nous sommes conscients du travail qu'impose la tenue d'un forum comme celui-ci. Je serais quant à moi sensible à tout argument mettant en avant un surcroît de travail.

Ce serait un comble que le comportement de quelques mauvais coucheurs te retombe sur les épaules !

Après tout, jusqu'ici nous avons survécu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2378
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Du bon usage d'un forum    19/12/2010, 21:21

Jean-Pierre Poccioni a écrit:
Car enfin, si nous sommes ici, les uns et les autres, c'est aussi parce que nous croyons qu'on peut parler à son prochain! Et qu'il est toujours possible d'entamer un dialogue constructif. Avec certains on doute, mais l'espoir nous anime, n'est-ce pas?

C'est également comme ça que je vois les choses. J'ajoute que j'ai toujours eu une affection particulière pour le mot "constructif".

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5900
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Du bon usage d'un forum    19/12/2010, 22:59

Merci Jean-Pierre pour ton esprit de compréhension à mon égard. Et je suis certain que John pense la même chose.

Je trouve que tout ce que vous dites est très intéressant et mérite sincèrement que je me penche sur la question avec vous.

Je vais vous dire ce qui m'horripile en tout premier lieu et peut-être qu'en vous lisant il y a moyen de trouver une voie.

Je ne supporte plus que des nouveaux membres viennent déposer ici des textes en guise de premier message. Pour certains c'est et c'était même la seule chose qui les intéressait : ne déposer que leurs textes sans jamais participer à aucun échange dans les autres salons. Un peu comme si Passion des Mots était un centre de dépôt de textes avec, bien entendu, en prime, l'allusion immédiate à l'existence de leur blog. Et sur ce plan-là j'interviens à chaque fois quand je ne l'oublie pas.

Mais je pense que ce n'est pas suffisant.

Il y a en fait des postulats possibles de départ :

1) Si dépôt il y a d'un membre, il y aurait automatiquement possibilité et liberté de réagir de la part de tous les autres membres, mais toujours de manière constructive.

OU

2) Si dépôt il y a , il y aurait automatiquement obligation pour le nouveau membre « déposeur » de répondre à la question suivante : « Pourquoi déposez-vous vos textes ici ? »

C'est plus ou moins une des idées de John.

OU

3) Pas de commentaires des membres, si l'auteur n'explicite pas sa démarche.

C'est l'idée de John.


Je tiens quand même à faire remarquer que plusieurs membres ont usé du troisième procédé avec abondance : ON DÉPOSE, ON S'EN VA, ON DÉPOSE UN DEUXIÈME TEXTE, ON S'EN VA, ON DÉPOSE UN TROISIÈME TEXTE, ON S'EN VA...

C'est le fameux centre de dépôt dont je parlais.

Quelle idée as-tu, John, pour contrecarrer ce point 3) ????



Dans ce que vous dites il y des choses intéressantes de part et d'autre... je suis en réflexion donc.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Du bon usage d'un forum    20/12/2010, 08:17

Pour la dernière question posée par Jipi, une réponse est possible dans la mesure où nous ne sommes pas si nombreux à lire et analyser les textes proposés. Il suffit donc que nous convenions de ne pas réagir tant qu'un membre postant des textes n'aura pas eu d'autre activité.

Si ce membre s'obstine à poster des textes malgré le manque de réaction des membres il faudrait envisager de lui expliquer plus nettement le contrat tacite.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
callinira
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 265
Date d'inscription : 09/12/2005

MessageSujet: Re: Du bon usage d'un forum    20/12/2010, 11:06

Et si quelqu'un venait discuter dans tous les salons sans jamais déposer aucune création littéraire dans l'endroit prévu, lui répondrait-on ? Certainement si les propos intéressaient quelqu'un. Alors, pourquoi réserver un sort particulier à ce salon qui pose problème ? C'est une question que je me pose.

Je me souviens d'un forum, canadien je crois, dont un des salons s'intitulait : "Torpillez mon poème !" Eh bien, cela semblait fonctionner car c'était l'auteur qui invitait le lecteur à critiquer. Sans doute est-on plus enclin à supporter la critique lorsqu'on la sollicite soi-même. Que pourrait-ce être d'autre ? J'ajoute qu'il y avait un espace dans lequel les poèmes ou autres écrits ne recevaient aucun commentaire. Il n'était pas très fréquenté, lui, en revanche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Du bon usage d'un forum    20/12/2010, 12:13

Ce point de vue de Callinira me semble fort proche de ma proposition de départ. N'est-ce pas ?

Quant à savoir pourquoi les textes littéraires devraient avoir un traitement différent, c'est la pratique qui m'a guidé. Jamais la discussion sur un message de simple opinion ne suit le même chemin hyper affectif, et pour cause !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gosayn
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1026
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: Du bon usage d'un forum    20/12/2010, 12:33


Il suffirait peut-être de modifier le sous-titre du salon de discussion:

"Un petit espace de partage et de dialogue pour chacun de nos membres écrivains"
ex:
"Soumettez vos textes à la critique..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5900
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Du bon usage d'un forum    20/12/2010, 13:09

Jean-Pierre Poccioni a écrit:


Si ce membre s'obstine à poster des textes malgré le manque de réaction des membres il faudrait envisager de lui expliquer plus nettement le contrat tacite.


Tu peux expliquer davantage ton idée Jean-Pierre ? Quel contrat tacite en fait ?



Merci à tous pour vos idées.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Du bon usage d'un forum    20/12/2010, 14:38

Par contrat tacite, je fais allusion au fait que le forum n'est pas un lieu de publication en ligne et que si un membre s'obstine à poster des textes sans autre participation il s'expose tout simplement à ne pas être lu du tout et, pourquoi pas à terme, ( mais c'est ta prérogative) voir ses textes "s'évaporer" !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5900
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Du bon usage d'un forum    20/12/2010, 15:32

J'aime l'idée de l'évaporation !!!
Blague à part, c'est une bonne idée.


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2378
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Du bon usage d'un forum    22/12/2010, 15:06

Jean-Pierre Poccioni a écrit:
Pour la dernière question posée par Jipi, une réponse est possible dans la mesure où nous ne sommes pas si nombreux à lire et analyser les textes proposés. Il suffit donc que nous convenions de ne pas réagir tant qu'un membre postant des textes n'aura pas eu d'autre activité.
Si ce membre s'obstine à poster des textes malgré le manque de réaction des membres il faudrait envisager de lui expliquer plus nettement le contrat tacite.

C'était aussi à cela que je pensais.

Mais l'idée d'un salon "torpillez-moi ce poème (ou "ce texte" pour être plus large)", qui rejoint en effet l'idée initiale de Jean-Pierre, n'est pas mauvaise non plus.

Et si c'est trop de chipotage, pour moi on peut aussi laisser tout comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5900
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Du bon usage d'un forum    22/12/2010, 15:12

Pas de chipotage : je cogite !!!

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Du bon usage d'un forum    

Revenir en haut Aller en bas
 
Du bon usage d'un forum
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petit guide du forum à l'usage des débutants
» Petit lexique à l'usage de la vapeur du forum!
» Un nouveau forum pour les perleuses
» Le Forum : Piste d'Envol ou simple Quête
» Forum rp

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion des mots :: Forums de discussions :: Les écrits de nos membres-
Sauter vers: