Passion des mots

Forum culturel
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Indignation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Indignation    29/11/2010, 09:19

J'emprunte le titre de mon message au dernier roman de Philip Roth, Indignation, que je recommande fortement et sur lequel portera mon coup de coeur de jeudi prochain des Les Jeudis Littéraires sur Aligre FM.

L'indignation que Philip Roth présente est celle d'un jeune homme dans les USA des années cinquante aux prises avec diverses hypocrisies mais ce qui importe ici c'est le sentiment, sa noblesse et sa force, la subtilité avec laquelle il est présenté par Roth aussi.

J'ai songé à ce sentiment en apprenant le mauvais coup de plus que la communauté humaine inflige à l'Homme, cette votation suisse qui désigne l' étranger comme l'ennemi, le mouton noir à chasser.

Je me souviens qu'en mon enfance on glorifiait des héros qui avaient le courage de partir sur les mers, d'affronter des forêts hostiles , des déserts arides et nous étions bien ordinaires dans notre quotidien sans panache. On les appelait des aventuriers...

Aujourd'hui, ces hommes qui risquent leur vie pour un peu de mieux être sont traités comme des criminels ou des parasites par une Europe obèse, débordant de son opulence et voulant à tout prix la garder quitte à y laisser ce que faute d'un autre mot j'appellerais son âme.

OUi, ce matin , c'est l'INDIGNATION qui me submerge et la honte aussi d'être de ce côté du monde, que je le veuille ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5901
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Indignation    29/11/2010, 12:58

Merci Jean-Pierre !

Je suis en train de préparer une photo que vous verrez bientôt : une photo d'une grande simplicité, mais avec un impact assez terrible. J'attache une grande importance à cette photo qui a toute une histoire.

Un ami photographe qui vient de voir la photo (montrée en privé) m'écrit ce matin :

« Tout à fait d'accord avec l'impact de cette photo. Voilà de paisibles statues détournées en une fresque signifiante de la condition du plus grand nombre. Il n'est pas un jour où je ne m'inquiète des effets produits par ce système global et totalitaire dont les voiles nuageux de ses corollaires, le consumérisme, la pseudo-démocratie et le divertissement empêchent la plupart de définir les contours de son enfer et de l'horreur économique. Responsabilités et injonctions pour les uns, jouissance gloire et beauté pour les autres, au nom du pèse, du fric et du plein d'aise pris. Leo ferré disait "quand il faut dire oui, dis non, il faut toujours dire non". »

À mettre en rapport avec ton Indignation.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Gosayn
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1026
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: Indignation    29/11/2010, 13:30

C'est d'autant plus sordide que la Suisse vit du gangstérisme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2379
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Indignation    30/11/2010, 10:21

Je partage votre indignation. Malheureusement, je constate que l'indignation des intellectuels et des humanistes n'est pas suffisante, quand je vois la progression des partis xénophobes un peu partout en Europe.

La peur de l'autre est vieille comme le monde et ne disparaîtra pas sous notre indignation, aussi sincère soit-elle. Je crains fort qu'il faudra encore de très nombreuses générations, ainsi que de profonds changements au niveau de l'équilibre mondial, avant que cela ne change.

Nous, les profs, avons en mains la meilleure "arme" qui soit pour activer ce changement : l'éducation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Indignation    30/11/2010, 15:05

Que l'indignation des intellectuels ne soit pas suffisante pour changer le monde est une évidence qu'il conviendrait de nuancer de quelques remarques...

Il importe avant tout de savoir comme on considère le mal. Si on le croit lié à la nature humaine qui serait donc double par définition et présentant toute une gamme de répartition Mal/Bien en elle, il est très pessimiste d'affirmer que des progrès n'ont pas été faits, que certaines réalités ont disparues si d'autres perdurent, hélas. Qui peut nier que Freud, puis Foucault et d'autres aient changé radicalement le regard porté sur les névrose et psychoses ? Qui peut nier que l'anthropologie moderne ait modifié notre perception des peuples ultra-marins ? Quel sens donner à l'existence du musée des arts premiers ?

Si on voit le mal comme une anomalie, une maladie sinon guérissable mais du moins à combattre, on en vient vite à désespérer de l'humanité et de la vanité de ses armes. Le cinéma populaire saturé de l'idée d'êtres dominateurs, foncièrement mauvais, voulant établir un royaume du mal en est l'illustration la plus simple, héritage simpliste du siècle des lumières qui ne fut pas toujours si lumineux !

Entres ces deux perspectives philosophiques, l'intellectuel* se distingue sur deux plans.

Celui de la culture, qui lui évite les images fausses, tant celles d'un passé idéal que celles d'un avant obscurantiste et barbare.

Celui de sa posture personnelle ou responsabilité. Il importe alors moins d'être efficace que d'être juste. L'efficacité est d'ordre politique, la justice d'ordre moral.

En outre, si les intellectuels étaient si peu agissants, pourquoi les dictateurs de toutes sortes s'en prendraient-ils à eux et à leur livres toutes affaires cessantes ? Et si l'école, l'instruction est primordiale qui lui offre ses contenus les plus riches ?


*Attention, quand j'évoque l'intellectuel, j'évoque l'honnête homme et non l'artiste ou créateur qui lui peut fort bien n'être pas le moins du monde attiré par ce qu'il est convenu de nommer l'engagement. ( Je n'ai quant à moi aucun désir de politiser explicitement mes romans, ce n'est tout simplement pas dans le champ de mon inspiration)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Indignation    

Revenir en haut Aller en bas
 
Indignation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Indignation, c'est mon point de vue et je le respecte !!!
» Batman : The Dark Knight
» Batman - Christopher Nolan et Christian Bale
» Philip ROTH (Etats-Unis)
» Indignation de nos amis de la FW

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion des mots :: Forums de discussions :: La littérature et le langage-
Sauter vers: