Passion des mots

Forum culturel
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Quand ce qui se dit et écrit, colle à la peau du monde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
yugcib
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 986
Age : 69
Localisation : 186 route d'Audon 40400 Tartas
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Quand ce qui se dit et écrit, colle à la peau du monde    25/11/2010, 08:34

Un site, un blog, ou encore un forum d'internautes, devrait-il avoir un autre but, une autre portée, que d'échanger en courtes phrases ou petits messages, toutes sortes d'informations purement utilitaires... Ou de diffuser dans un cercle de connaissances ses "coups de coeur ou ses coups de gueule", ses états d'âme, ses amours ratés ou tout un ensemble de banalités de la vie de chaque jour ?
Si je pose cette question là, celle de la portée, voire de l'utilité ou de la pertinence de tout ce qui s'écrit, se dit et se diffuse sur Facebook, sur les forums, sur les blogs... C'est peut-être parce que, d'une manière générale, nous sommes bien là dans des univers relationnels qui "collent à la peau du monde"... Et la "peau du monde" tend à devenir lisse, sans consistance, terne et couverte de taches jaunâtres...
Mais il arrive que se qui se dit, s'écrit et se diffuse sur le Net, parfois ne "colle plus à la peau du monde"... Et se met à résonner étrangement, comme des notes discordantes d'un instrument de musique inaccordé au "La" de la gamme commune...

Pierre Desproges disait " Quand un philosophe me répond, je ne comprends plus ma question"...
Alors il y aurait peut-être deux sortes de "philosophes" : celui dont la réponse qu'il donne, invalide la question et la rend même incongrue voire idiote ou déraisonnable, de telle sorte que celui qui pose la question se sent "comme botté en touche" ; et celui dont la réponse qu'il donne est un coup de bâton aussi banal que brutal sur la question posée, un coup de bâton ayant aussi pour effet, de "botter en touche" celui qui pose la question...
Mais peut-être (et dans ce cas ce serait heureux)... Le "philosophe" donnerait une réponse qui serait si pertinente et si vraie, que celui qui pose la question alors, ne comprendrait plus pourquoi il l'a posée tant elle contient la réponse...
Le coup de bâton en somme, serait une "philosophie collant à la peau du monde" et tombant sur toi sous la forme d'un propos péremptoire et cassant, voire d'une banalité, d'une inconsistance ou d'une vulgarité laminantes, à chaque note en marge de la gamme, que tu produis et qui est prise pour ce qu'elle n'est point ; à chacune de tes questions qui dérangent ou sont jugées incompréhensibles...
Merde, et merde, à ces "philosophes" qui, les uns, te "bottent en touche" par un discours qui fleure sa "petite élite du coin" ... Ou qui, les autres, ne donnent que des coups de bâton sur ta question !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Giles
Membre
Membre


Nombre de messages : 255
Date d'inscription : 09/01/2011

MessageSujet: Re: Quand ce qui se dit et écrit, colle à la peau du monde    9/1/2011, 15:31

yugcib a écrit:
Un site, un blog, ou encore un forum d'internautes, devrait-il avoir un autre but, une autre portée […] ?
Les sites sont un substitut des journaux et ont souvent des moyens financiers importants (ce qui fait qu'on y lit la même désinformation ou information orientée que sur papier), les blogs sont une sorte de conversation avec soi-même — d'ailleurs certains ne reçoivent pas les commentaires ou plus symptomatique, les auteurs n'y répondent pas — et on lit sur les forums ce qu'on entendait jadis sur les places publiques quoique de manière plus élaborée (parce que l'écrit a une autre structure et un autre rythme que la parole), je suppose.

Bref, je suis étonné que ta question n'ait pas obtenu de réponse depuis plus d'un mois, car elle décrit assez bien le monde virtuel qui prend de plus en plus de place dans nos vies ; je fais l'hypothèse que les moins de 30 ans y sont trop plongés pour avoir déjà le sens critique, que les plus de 50 ans n'y comprennent rien (ou y sont allergiques) et qu'entre ces deux groupes d'âge, les gens sont pris par leurs familles et leurs carrières et leurs voyages.

Aussi, un petit nombre de gens n'ont pas d'ordinateur, d'autres travaillent devant un écran toute la journée et donc ne l'ouvrent que très peu s'ils en ont un chez eux, les geeks sont peut-être devant leur écran 10 heures par jour mais ils sont incapables de réflexion hors des problèmes informatiques, etc. Finalement, l'utilité et la pertinence de tout ce qui s'écrit dans le monde virtuel est équivalente à ce qui s'écrit sur papier, à ce qui se dit à la télévision et dans les conversations, à mon avis ; la seule différence est dans la technique. J'espère que tu comprends toujours ta question !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Quand ce qui se dit et écrit, colle à la peau du monde
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Amour, vampire et loup-garou
» ¤ Harry Potter ¤
» MEDECIN, QUAND REVIENDRAS TU ? de Robert Escande
» Quand le député de Biarritz écrit de Versailles...
» Sully Prudhomme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion des mots :: Forums généraux :: Autour d'un verre-
Sauter vers: