Passion des mots

Forum culturel
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Pfff' f' th... !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
yugcib
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 986
Age : 69
Localisation : 186 route d'Audon 40400 Tartas
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Pfff' f' th... !   6/11/2010, 11:40

Je ne suis pas assez bon caricaturiste pour produire le dessin qui me vient à l'esprit (ou plus exactement "qui me monte à la tête") après avoir vu Nicolas Sarkozy, Christine Lagarde et le Président Chinois accompagné de son épouse toute vêtue de rouge (et toutes les "huiles politiques" du Gouvernement Français) au dîner de l'Elysée... L'on pouvait voir sur la table une énorme corbeille de roses rouges entourée de toute une "théorie" de pièces de vaisselle en argent aux motifs "baroque"...
De gauche à droite, se tenaient Christine Lagarde, le président Chinois, Nicolas Sarkozy et l'épouse du président Chinois... Où était placée Carla, je ne sais plus...
... J'improvise :
Le moment est solennel : le maître d'hôtel en chef et le sommelier en titre, font leur entrée dans le salon de l'Elysée... Nicolas Sarkozy va prononcer quelques mots et « s'éclaircit la gorge »...
Christine Lagarde très droite dans sa veste bleu marine impeccable aux épaulettes renforcées, avec une belle écharpe chiquement arrangée autour de son cou, sent venir un gaz... Ses lèvres anales s'écartent doucement sous la poussée du gaz qui lui vient de son intestin... pfff'f'th... un pfff'f'th parfaitement inaudible mais qui "file" comme un petit souffle long de respiration profonde... Une discrète "odorance" tout d'abord, commence à se répandre sous sa jupe et sous la table... Et l'odorance discrète se transforme rapidement en une pestilence de décomposition de boyaux qui embaume les personnes présentes à ses côtés...
Nicolas Sarkozy est "un peu gêné" mais il ne laisse rien voir de son embarras : il croit que c'est le président Chinois qui a "loufé"...
... Je me souviens, un jour quand j'avais onze ans et que j'allais me promener du côté de la "ferme des cochons", j'observai une grosse truie qui faisait placidement le tour de sa cabane de planches... La truie péta : son anus écarté vibrait comme deux feuilles sous une onde sonore, j'ai entendu un long "pfff'f'th", et ça a pué comme jamais de ma vie je n'avais encore senti puer...
… L'être humain et le porc sont des omnivores et ont le même appareil digestif... Mais ce ne sera jamais un « pfff'f'th » odorant ou pas, silencieux ou bruyant, qui changera quoi que ce soit en matière d'accords commerciaux entre états ou nations...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Pfff' f' th'   6/11/2010, 12:43

En dehors de sa très grande délicatesse et de son inspiration romantique, je ne vois guère où nous conduit ce fort moment de vérité organique.

Certes le plaisir d'évoquer l'humaine conditions dans sa nature de nécessaire production excrémentielle potentiellement accompagnée de flatulences est un classique habituellement goûté dans une période de la vie joignant le vers paradis des cours de récréation aux fond des dortoirs de casernes, avec quelques épigones parmi lesquels les rendez-vous de chasseurs et quelques sous productions américaines dites films de Campus...

Certes, l'obscur, le sans grade, le pauvre, le délaissé du monde, trouve parfois une joie fondamentale ( qui n'est pas une joie du fondement!) à se dire que les grands de ce monde, eux aussi, sacrifient au rite quotidien. Ils en concluent souvent à une saine et naturelle leçon de démocratie quand ils n'invoque pas DIEU qui eut la bonté de nous doter tous, riches et pauvres d'un tube digestif.

Si l'on ajoute à ce joli texte les évocation poético-prostatiques du même Yugcib, on se demande si un passage, même bref, au cabinet...d'un psychanalyste ne serait pas un bon conseil.

J'imagine que Yugcib va m'envoyer ch...et peut-être clamer que je l'emm...

Qu'il m'excuse d'avance, je serais désolé de troubler sa digestion phase première de sa philosophie qui nous l'avons compris ne se termine pas chez lui dans un boudoir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5896
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Pfff' f' th... !   6/11/2010, 17:31

Ah ! Christine Lagarde, que j'aime cette femme hautement consensuelle, symbole étatique du bon pouvoir économique en place !

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2376
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Pfff' f' th... !   6/11/2010, 18:37

La réponse de Jean-Pierre Poccioni m'a fait rire comme je n'avais plus ri depuis longtemps.

Je connaissais déjà les penchants scatologiques de Yugcib mais pas encore cet humour ravageur de Jean-Pierre.

Et je dis : en-core ! en-core !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yugcib
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 986
Age : 69
Localisation : 186 route d'Audon 40400 Tartas
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: Pfff' f' th... !   6/11/2010, 21:21

... Non, non et non, Jean Pierre ne "m'emm..." point, loin s'en faut !
Par contre, les psychanalistes, eux, "m'emm..." (et je les "emm..."). Non pas que je dise "ce sont des charlots" (à dire vrai ce sont le plus souvent des gens "très bien et très fiables")... Mais voyez vous, "je puise mes forces et remédie à mes faiblesses par la seule énergie des feux de l'intérieur de mon réacteur"... Déjà, petit j'écoutais jamais rien de ce que l'on me disait de faire ou de ne pas faire... Mais pourquoi j'étais si peu souvent collé ? Pourquoi mes maîtres et maîtresses les plus sévères me donnaient-ils de "bonnes notes" alors que mes devoirs étaient des "compositions d'école buissonnière"? ... On ne m'a peut-être pas assez "cassé" ? Et j'ai eu peut-être des parents (surtout ma mère) trop "gentils"?
Si le monde avait été "plus vache" (et pourtant il l'est, vache) je serais sans doute mort...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5896
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Pfff' f' th... !   6/11/2010, 21:22

john a écrit:
La réponse de Jean-Pierre Poccioni m'a fait rire comme je n'avais plus ri depuis longtemps.

Je connaissais déjà les penchants scatologiques de Yugcib mais pas encore cet humour ravageur de Jean-Pierre.

Et je dis : en-core ! en-core !

Ce que j'ai aimé dans le texte de Jean-Pierre Poccioni, c'est qu'il mêle, habilement, à la fois le pastiche et la parodie !

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pfff' f' th... !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pfff' f' th... !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» pfff c'est dur d'être ado...
» Pfff, je dois toujours l'attendre !
» Pfff' f' th... !
» Euuh... je suis une poufsouffle ! Pfff...
» Mardi 13 mars

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion des mots :: Forums de discussions :: Le mot pour rire-
Sauter vers: