Passion des mots

Forum culturel
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Romans de J-P Poccioni : ses commentaires et vos questions !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Romans de J-P Poccioni   19/4/2008, 10:46

Becdanlo,

Tout d'abord et clairement: Un Garçon en ville n'est pas antérieur à mes deux autres romans et j'irais même jusqu'à dire qu'il en est la suite.

Tous mes textes explorent les difficultés de l'altérité, dans un cheminement assez logique ( au moins pour moi...)

Dans Le Beau désordre l'autre c'est l'autre du couple.
Dans La Maison du Faune le Faune est l'autre d'un couple.
Dans Un garçon en ville Hugo est l'homme privé de l'autre du couple ( cf la fin) Il affronte SEUL les autres.

Qu'on puisse voir dans ce texte la critique d'une société où la communication est inversement efficace à l'énergie qu'on met à en parler est une évidence.

Qu'on réduise le texte à cela est le signe d'une lecture particulière sur laquelle je n'ai rien à ajouter car tout lecteur est libre de poser du sens où il le souhaite. "Les romans sont les tombeaux de nos illusions" mais ne sont pas minés et ne sautent à la figure de personne.

Vouloir qu'un roman vous éloigne de ce qui vous semble terre à terre et peu agréable, vouloir qu'il vous entraîne au loin est une aspiration légitime même si elle vous prive d'une bonne partie de la litterature mondiale.

Pour terminer sachez que si je regrette que ce texte vous ait peu séduit, je me félicite aussi de vos reproches au nom de tous ceux qui trouvaient mes romans précédents un peu superficiels et presque volages !

Chaque roman est un et le prochain j'espère vous emportera loin des supermarchés, des entreprises et des individus consternants qui les peuplent parfois.

Bon dimanche et merci pour votre franc parler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie chevalier
Membre
Membre


Nombre de messages : 1135
Date d'inscription : 14/12/2005

MessageSujet: Re: Romans de J-P Poccioni : ses commentaires et vos questions !   19/4/2008, 20:37

Il y a plusieurs façons d'écrire et de lire
Si l'on veut s'évader il y a les romans d'épouvante, d'étrange, de fées, de rêve, de "ça n'existe pas" de "je rêve" de "c'est pas vrai tout ça heureusement"
et puis il y a la lecture de témoignages du vrai, réel, poignant, souvent
et l'on dit de ces derniers: ah non !!! je ne veux pas lire ce que je vis tous les jours !
et puis il y a le roman, le texte, qui mélange tous ces genres et nous interpellent car on a vécu ça un jour
tout dépend de ce que l'on attend d'un auteur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Becdanlo
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 56
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 12/08/2006

MessageSujet: Re: Romans de J-P Poccioni : ses commentaires et vos questions !   19/4/2008, 21:10

On peut faire du roman sans vraiment s'évader de la réalité... il y a juste un pas de coté à faire.

Quoi de plus inintéressant que la vie d'une concierge? Voyez ce qu'en a fait Muriel Barnery avec son "Hérissson"

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.alexandrie.org/resum.php?lid=105
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2378
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Romans de J-P Poccioni : ses commentaires et vos questions !   20/4/2008, 13:11

J'ai lu ce dimanche matin 'Un garçon en ville" de Jean-Pierre Poccioni et je ne résiste pas à l'envie de livrer mes impressions "à chaud" sur ce livre que j'ai adoré !

Ce n'est jamais facile de partager un coup de coeur sans tomber dans l'excès, mais je vais essayer.

L'écriture d'abord, encore plus sobre, encore plus juste que les deux livres précédents. Pas un mot de trop, pas une phrase qu'il faut relire deux fois, mais beaucoup de phrases que j'ai relues trois fois pour le plaisir. Est-il possible d'aller encore plus loin dans ce style épuré?

Le pouvoir d'évocation ensuite, qui résulte à mon avis de l'alliage du style décrit ci-avant et du saupoudrage subtil de quelques détails "très choisis". J'étais avec Hugo sur le pont de la Libération, dans la chambre Huit, chez le marchand de VTT. J'ai presque touché le chemisier (entre autres...) de Marion.

Et puis cette autre grande force de JP Poccioni, bien présente déjà dans ses romans précédents : l'esprit, l'intelligence, la finesse.

Un exemple parmi d'autres d'invitation à la réflexion, page 20 : Le monde est un mystère qui fonce, sans cesse, qui ne nous laisse pas la moindre chance, et nous fonçons aussi, c'est pour ça d'ailleurs que nous restons étourdis et floués.

En résumé, "Un garçon en ville" m'a procuré un grand plaisir de lecture tout en suscitant en moi de nombreuses réflexions. Exactement ce que j'attends d'un roman.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Romans de J-P Poccioni   20/4/2008, 15:56

Que répondre à John devant tant de compliments ?

Que lire ces mots d'un lecteur vous récompense de mille efforts, doutes, angoisses même.

Et qui si ce lecteur est de surcroît un être qu'on estime le bonheur est complet.

Merci...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Line
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 116
Localisation : Pas très loin de Paris
Date d'inscription : 09/08/2007

MessageSujet: Re: Romans de J-P Poccioni : ses commentaires et vos questions !   24/4/2008, 01:32

Jean-Pierre Poccioni a écrit:

Tout d'abord et clairement: Un Garçon en ville n'est pas antérieur à mes deux autres romans et j'irais même jusqu'à dire qu'il en est la suite.
Tous mes textes explorent les difficultés de l'altérité, dans un cheminement assez logique ( au moins pour moi...)
.
ça doit être l'heure qu'il est mais je ne comprends pas...
il faudrait lire vos autre ouvrage pour comprendre le dernier que j'ai acheté?
(je ne l'ai pas encore lu)
Wink
Line
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Romans de J-P Poccioni   25/4/2008, 06:25

Line,

Aucun problème ! J'évoquais une suite pour dire qu'il y a un cheminement logique de l'auteur dans ses préoccupations.

Les trois romans sont totalement indépendants pour ce qui est de l'histoire contée et des personnages.

Bonne lecture donc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurdy
Membre
Membre


Nombre de messages : 148
Date d'inscription : 29/02/2008

MessageSujet: Re: Romans de J-P Poccioni : ses commentaires et vos questions !   30/4/2008, 16:05

Jean-Pierre Poccioni a écrit:
Par ailleurs, il ne faut pas oublier non plus que Thomas et Claudia sont des marginaux sociaux qui refusent la norme imposée de la vie sexuelle politiquement correcte.

En effet.

J'ai lu votre livre, La Maison du Faune, et je suis étonné que personne sur ce forum n'ait encore osé vous interroger sur cet aspect.

Même si c'est très finement écrit, ça sent le libertinisme à plein nez. Voilà peut-être qui pourrait expliquer pourquoi les enseignants ne font pas lire vos livres à l'école, qu'en pensez-vous ?

Je précise qu'il n'y a aucune volonté agressive dans ma question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Romans de JP Poccioni   30/4/2008, 19:48

Kurdy,

Quelle étrange question !

Bien sûr que La Maison du Faune intègre une remise en question des normes usuelles en matière de sexualité. Il me semble que ce fait n'a rien de subliminal ou de déguisé et que le texte est clair à ce sujet.

Nommer cela "libertinisme" c'est votre choix pas le mien, car je devine derrière ce vocable une étiquette qui a peu de chance de coller à la réalité que je tente d'exprimer.

Car, au fait, quelle est exactement la question ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yugcib
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 986
Age : 69
Localisation : 186 route d'Audon 40400 Tartas
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Un "hamburger" qui fleure bon   30/4/2008, 22:47

Quoi de plus commun qu'un hamburger? Consommé de surcroît à la terrasse d'un bar de plage ou sous l'auvent d'un fast food de station autoroutière aux jours de chassé croisé des vacanciers de juillet/août?
Imagine-t-on en attendant son tour d'être servi, que l'on pourrait prendre plus de plaisir à manger ce hamburger, plutôt que le poulet aux morilles à 17 euros du restaurant « Les Arcades » sachant pertinemment que ce poulet n'est biologique que d'appellation?
« Un garçon en ville » de Jean Pierre Poccioni, ne se « consomme » pas tel un pain bagnat ou un pain américain accompagné de frites, de ketchup ou de moutarde... Et pourtant c'est un hamburger! C'est à dire pas le menu des « Arcades » qui commence par une entrée et s'achève par le fromage et le dessert...
Dans ce monde dominé par une gastronomie mondialisée et aseptisée, « fastfoodylique » et « bon marché de plus en plus cher », le « hamburger pas comme les autres » est une denrée rare...
Le bon hamburger ça existe! C'est celui qui ne te bouche pas le haut du tuyau, ne t'alourdit pas le moulin et ne fait point de l'intérieur de ton four un terrier de renard...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Romans de JP Poccioni   1/5/2008, 07:17

Il me semble deviner sous la métaphore gastronomique un compliment, baroque comme il se doit sous la plume de Yugcib (pourquoi faire simple quand on peut faire bien plus ornementé ?)
« Hamburger » donc mon roman, on ne me l’avait pas encore dit et en cela aussi Yugcib innove et sort des sentiers battus. (À moins d’une perversité qui m’aurait échappée)

Bon appétit donc à tous. Plus vous mangerez de ce hamburger plus j'aurai les moyens de courir vers le poulet aux girolles de quelque chef étoilé !!!

Merci Yugcib
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yugcib
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 986
Age : 69
Localisation : 186 route d'Audon 40400 Tartas
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: Romans de J-P Poccioni : ses commentaires et vos questions !   1/5/2008, 10:18

Je rassure notre ami Jean Pierre Poccioni : il n'y a absolument aucune "perversité" dans cette métaphore du hamburger!
D'ailleurs chez moi, la perversité au sens propre (et bien clair pour tout le monde) n'existe pas!
Par contre, dans un sens assez différent, ma "perversité" serait une architecture : par exemple une tête sculptée autour de laquelle s'enroule un bras dont un doigt de la main désigne la bouche...
Il est certain qu'une écriture épurée est plus lisible, plus fluide, pour un lecteur, plutôt qu'une écriture baroque...
De toute manière ce "petit" livre (par son nombre de pages inférieur à 100) est d'une écriture élégante et simple. Et son sens, très profond.
J'en fais deux lectures : une première lecture pour le plaisir de lire un livre intéressant et bien écrit ; une deuxième lecture pour analyser, noter, me souvenir...
Il y a dans ce récit, un réalisme très actuel. Et dans ce réalisme là, l'être de sensibilité n'est pas si "étrange" ni si seul que cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 986
Age : 69
Localisation : 186 route d'Audon 40400 Tartas
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: Romans de J-P Poccioni : ses commentaires et vos questions !   1/5/2008, 10:33

... Peut-être un réalisme "hamburgeste ou pain bagnesque" justement...
Un réalisme de stéréotypes, un réalisme "Culturo-loisiresque" banalisé!
Un réalisme qui n'est pas dénoncé en propos communs autour d'un guéridon chargé de bouteilles d'apéritif... Mais qui est dessiné d'un trait léger, plus explicite qu'une caricature architecturée!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2378
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Romans de J-P Poccioni : ses commentaires et vos questions !   1/5/2008, 19:33

Sacré Yugcib ! Si tu n'existais pas, il faudrait t'inventer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Romans de JP Poccioni   4/5/2008, 11:09

Reste tout de même une inquiétante fascination de Yugcib pour la gastronomie US !

Au fait avez-vous lu Les Américanoïaques de Rezvani ( Auteur aussi remarquable que passé de mode) ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurdy
Membre
Membre


Nombre de messages : 148
Date d'inscription : 29/02/2008

MessageSujet: Re: Romans de J-P Poccioni : ses commentaires et vos questions !   9/5/2008, 12:47

Jean-Pierre Poccioni a écrit:
Kurdy,

Quelle étrange question !

Bien sûr que La Maison du Faune intègre une remise en question des normes usuelles en matière de sexualité. Il me semble que ce fait n'a rien de subliminal ou de déguisé et que le texte est clair à ce sujet.

Nommer cela "libertinisme" c'est votre choix pas le mien, car je devine derrière ce vocable une étiquette qui a peu de chance de coller à la réalité que je tente d'exprimer.

Car, au fait, quelle est exactement la question ?

Vous exprimez dans "la maison du faune", et aussi dans votre premier roman, si j'ai bien compris, des idées, comportements ou fantasmes que j'ai qualifiés de libertins par facilité mais j'aurais pu détailler selon les scènes (exhibitionniste, échangiste, ...).

Personnellement cela me parle assez peu (chacun ses choses, comme on dit) mais ça ne me choque pas non plus.

Par contre, si j'étais professeur de français, je ne donnerais pas vos livres à lire à mes étudiants et j'imagine que d'autres que moi adopteraient cette même prudence. Je ne recommanderais pas non plus votre livre à plusieurs de mes relations familiales qui, je le sais, y verraient une certaine perversité malsaine.

Vous ne pouvez ignorer que vos livres (en tout cas les deux premiers) s'adressent à un public adulte averti et que par conséquent, vous restreignez d'emblée votre nombre de lecteurs potentiels.

Ma question sous-jacente était : comment conciliez-vous ce choix avec votre désir (très palpable dans ce forum) d'être lu et reconnu par le plus grand nombre?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Romans de JP Poccioni   9/5/2008, 15:40

Kurdy,

Vous voyez dans mes interventions un désir palpable d'être lu par le plus grand nombre, c'est votre vérité et votre vision. Sachez que je fut bien souvent fustigé ici parce qu'exprimant, semblait-il, un élitisme que certains trouvaient excessif ! Comme quoi !

Pour revenir au fond de votre question, je me demande si vous êtes conscient de la part immense de la littérature comtemporaine ( et pas seulement) que vous jugeriez ainsi "illisible", non seulement par de jeunes lecteurs ( ce qui va de soi et n'a pas besoin d'être dit) mais par certains adultes ?

Si vos "relations familales" ont une sensibilité telle que la lecture de La Maison du Faune puisse les choquer vous avez bien raison de les protéger car leur fragilité me semble considérable et pour ma part excessive. Que feraient-ils de Mandiargue, Miller, Sade et quelques autres ?

Pour conclure, vous êtes la première personne qui ait fait montre d'une telle prévention au sujet d'un texte dont les débordements érotiques me semblent à la fois assez sobrement évoqués et suffisament entrés dans les esprits au plan idéatif.
Une remarque, vous allez jusqu'à employer l'expression " perversité malsaine" ! Bigre ! Je suis heureux que l'inquisition soit révolue...

Mais comme vous dites "chacun ses choses "

Sans rancune.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurdy
Membre
Membre


Nombre de messages : 148
Date d'inscription : 29/02/2008

MessageSujet: Re: Romans de J-P Poccioni : ses commentaires et vos questions !   9/5/2008, 16:21

Si je suis le premier et le seul, je ne peux qu'avoir tort, n'est-ce pas?

Donc restons-en là.

Et sans rancune, en effet. Ce n'était qu'une question de lecteur, pas une inquisition.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie chevalier
Membre
Membre


Nombre de messages : 1135
Date d'inscription : 14/12/2005

MessageSujet: Re: Romans de J-P Poccioni : ses commentaires et vos questions !   9/5/2008, 20:31

Citation :
Vous exprimez dans "la maison du faune", et aussi dans votre premier roman, si j'ai bien compris, des idées, comportements ou fantasmes que j'ai qualifiés de libertins par facilité mais j'aurais pu détailler selon les scènes (exhibitionniste, échangiste, ...).

Citation :
Par contre, si j'étais professeur de français, je ne donnerais pas vos livres à lire à mes étudiants et j'imagine que d'autres que moi adopteraient cette même prudence. Je ne recommanderais pas non plus votre livre à plusieurs de mes relations familiales qui, je le sais, y verraient une certaine perversité malsaine.

Vous y avez vu CA?????? confused de la perversité malsaine?????
L'avez-vous lu?
Quel esprit avez-vous pour voir de la perversité dans les romans de Poccioni?

Je ne viens plus ici depuis des mois mais quand je lis ce que vous écrivez Kurdy, je vous plains!

Sade et Brassens doivent être en enfer alors !!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2378
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Romans de J-P Poccioni : ses commentaires et vos questions !   9/5/2008, 23:06

Un bon point pour Kurdy quand même : il a réussi à faire revenir Marie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Romans de JP Poccioni   10/5/2008, 08:34

Merci à toi, Marie pour ta saine spontanéité !

Cela dit, Sade et Brassens SONT en enfer...(si enfer il y a !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Line
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 116
Localisation : Pas très loin de Paris
Date d'inscription : 09/08/2007

MessageSujet: Re: Romans de J-P Poccioni : ses commentaires et vos questions !   10/5/2008, 15:11

Jean-Pierre Poccioni a écrit:
Line,

Aucun problème ! J'évoquais une suite pour dire qu'il y a un cheminement logique de l'auteur dans ses préoccupations.

Les trois romans sont totalement indépendants pour ce qui est de l'histoire contée et des personnages.

Bonne lecture donc...

oki
thks
J’exposerai mes commentaires après la période des examens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Romans de JP Poccioni   10/5/2008, 19:41

C'est bien Line, travaille bien, soit brillante et en récompense...tu liras un très beau roman de Jean-Pierre Poccioni...

Bon courage !

Jean-Pierre Poccioni
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Line
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 116
Localisation : Pas très loin de Paris
Date d'inscription : 09/08/2007

MessageSujet: Re: Romans de J-P Poccioni : ses commentaires et vos questions !   10/5/2008, 20:11

Cher JPP,
j’ai le défaut de vouloir faire bien ce que j’entreprend, c'est-à-dire que lorsque j’entame quelque chose j’aime le faire intensément, jusqu’au bout et non pas faire qu’une partie.
Pour exemple dans l’après midi j’ai lu les poèmes de Jipi (au passage BRAVO !!) et je sais que je m’y attellerai plus en profondeur parce que je risque de manquer des éléments qui je pense sont important…
Je pourrai lire votre livre là maintenant mais je ne prendrai pas le temps que je souhaite prendre après mes examens ce qui serait très dommageable .
C’est vrai que c’est un peu comme une récompense mais pour le coup que je passe ou non mon année lol j’aurai ma récompense ^^, aussi il faut dire qu’avec les avis des autres membres ça me donne vraiment envie de m’y oxygénée, de plus cela me permettra de …enfin je me comprends !!!! Enfin tous ça pour dire que si je ne le lis pas maintenant c’est parce que ça en vaut le coup, faut pas le prendre autrement, surtout pas.
Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Romans de JP Poccioni   10/5/2008, 21:04

Doucement, Line !

Il n'y avait nulle ironie dans mes propos.

Je suis un enseignant qui connais le prix d'un examen et des études bien faites et mes voeux de courage sont sincères et sans la moindre arrière pensée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Romans de J-P Poccioni : ses commentaires et vos questions !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Romans de J-P Poccioni : ses commentaires et vos questions !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Commentaires, réactions, questions ou suggestions
» [Auteur] Les romans historiques d'Hubert Prolongeau
» Traductions des romans "Fullmetal Panic!"
» [Collection] Les Grands romans populaires (Rouff)
» Dollhouse : avis et commentaires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion des mots :: Forums de discussions :: Les écrits de nos membres-
Sauter vers: