Passion des mots

Forum culturel
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Infinie nature

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
condor95



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 04/08/2009

MessageSujet: Infinie nature   28/8/2010, 20:54

J’aime à contempler l’infinie nature
Suivre le chemin des vieux éléphants
Regarder jouer la biche et les faons
M’allonger dans l’herbe où la vie pâture

Le ciel azuré que l’oiseau rature
Se charge à la nuit de roux triomphants
Puis l’aurore accède aux jardins d’enfants
Pleine de rosée qu’un rose sature

Expulsant Vénus hors des horizons
Le Soleil s’amuse à saute-bisons
Avant d’éclairer les folies de l’Erdre

Du désert de glace à l’ilot parfait
Du plus loin possible où je peux me perdre
J’aime à oublier le mal qu’on m’a fait.


28 août 2010
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Infinie Nature   31/8/2010, 18:47

Une petite question en préalable à toute lecture: Qui êtes-vous donc Condor95 ? Par quels chemins êtes-vous arrivé à nous avec votre sonnet qui fleure bon l'antan, la belle et bonne vieille littérature de nos chères études ?

Ensuite nous ( Je) dirons ce qu'éveille en nous cette plainte post romantique.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
condor95



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 04/08/2009

MessageSujet: Re: Infinie nature   1/9/2010, 18:47

Bonjour JP,

je suis un admirateur passionné de Callinira, et je suis arrivé sur ce forum en tapant son nom sur google. Malheureusement pour ses fans, elle n'écrit plus.

Amitiés.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5903
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Infinie nature   1/9/2010, 22:07

Puisque vous êtes passionné de Callinira, qu'avez-vous donc lu d'elle ?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
condor95



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 04/08/2009

MessageSujet: Re: Infinie nature   3/9/2010, 08:09

Le rire en pleurs, la doumka, le calame, et heures séculaires et instantanées. Les autres publications ne sont plus disponibles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nina Padilha

avatar

Nombre de messages : 18
Age : 61
Date d'inscription : 13/12/2010

MessageSujet: Re: Infinie nature   13/12/2010, 19:35

C'est le genre de poésie que j'aime découvrir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leschaisesdenina.over-blog.com/
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5903
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Infinie nature   13/12/2010, 20:56

Quel genre de poésie Nina ?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Nina Padilha

avatar

Nombre de messages : 18
Age : 61
Date d'inscription : 13/12/2010

MessageSujet: Re: Infinie nature   14/12/2010, 09:01

Je suis plutôt assez classique, dans mes écrits.
Hier, je me suis attardée, en ces pages, et j'y ai lu de coruscants textes de poésie dite libre.
Cela est séduisant car l'idée, libre de carcans littéraires, peut s'envoler chercher d'autres étincelles.
Mais j'aime jouer avec les mots, des assonances, les rimes...
La forme du sonnet me plaît particulièrement.
Je vais continuer de me promener...
Bonne journée !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leschaisesdenina.over-blog.com/
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: infinie Nature   14/12/2010, 10:02

Deux remarques en passant:

1) L'emploi de coruscant. Ne faut-il pas une nécessité à l'emploi d'un mot aussi vieux ? ( que je n'ai pas vue) De plus son emploi au sens figuré me semble un peu discutable.

2) Le Sonnet, forme ancestrale dont l'usage me semble aussi étrange que d'imaginer en musique composer une sonate classique ou en peinture une vanité réaliste. Vaste sujet ou faux sujet ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nina Padilha

avatar

Nombre de messages : 18
Age : 61
Date d'inscription : 13/12/2010

MessageSujet: Re: Infinie nature   14/12/2010, 10:32

Je suis désolée de vous heurter, Jean Pierre.
J'écris français. Une langue complexe et compliquée, aux racines multiples.
Pour moi, les mots ne sont pas désuets, obsolètes ou poussiéreux.
Ils existent et illuminent mes expressions.

Mon poète préféré est José Maria de Hérédia.
Mais je n'ai pas la prétention de lui arriver à la cheville...
Le sonnet "ancestral", dans lequel il a excellé, me plaît.
C'est un choix. Un coup de cœur.

Bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leschaisesdenina.over-blog.com/
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5903
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Infinie nature   14/12/2010, 10:51

Nina Padilha a écrit:
Je suis désolée de vous heurter, Jean Pierre.
J'écris français. Une langue complexe et compliquée, aux racines multiples.
Pour moi, les mots ne sont pas désuets, obsolètes ou poussiéreux.
Ils existent et illuminent mes expressions.

Mon poète préféré est José Maria de Hérédia.
Mais je n'ai pas la prétention de lui arriver à la cheville...
Le sonnet "ancestral", dans lequel il a excellé, me plaît.
C'est un choix. Un coup de cœur.

Bonne journée.

C'est votre droit le plus strict de préférer le sonnet à la poésie libre... Question de goût personnel.

Personnellement, comme vous l'avez sans doute deviné, mon coeur et mon esprit s'envolent davantage vers les volutes de l'écriture plus contemporaine !

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Nina Padilha

avatar

Nombre de messages : 18
Age : 61
Date d'inscription : 13/12/2010

MessageSujet: Re: Infinie nature   14/12/2010, 10:55

La poésie contemporaine a de belles envolées que j'applaudis.
Mais j'écris autrement.
Si tout le monde aimait le rouge, personne ne porterait du bleu. N'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leschaisesdenina.over-blog.com/
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5903
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Infinie nature   14/12/2010, 11:27

Nina Padilha a écrit:
La poésie contemporaine a de belles envolées que j'applaudis.
Mais j'écris autrement.
Si tout le monde aimait le rouge, personne ne porterait du bleu. N'est-ce pas ?


Vous avez tout à fait raison, du moment que je rouge ou le bleu soient de qualité !

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Infinie Nature   14/12/2010, 11:29

Mes remarques ne révélaient en rien que j’ai été choqué, l’idée même en est assez plaisante car il faudrait imaginer une rigidité assez incompatible avec mes activités littéraires d’écrivain et surtout de critique.
Il me semble simplement que vous faites le choix d’assimiler lecture et création littéraire avec la petite arrière pensée éditoriale que je crois avoir aperçue, « qui sait, dites-vous, un éditeur peut passer par là »
Lire les textes du passé est non seulement une source de plaisir mais une évidence tant la littérature et l’art en général procèdent par une sédimentation dont il est problématique de négliger les couches anciennes. J’ai ici et dans ce sens dit qu’il me semblait une erreur d’écrire de la prose sans avoir lu Joyce au risque d’être fier d’inventer...ce qu’il a inventé !
L’écriture elle, et surtout si elle s’inscrit dans une ambition éditoriale, se doit de prendre en compte un élément important qui s’appelle un lecteur !
Quel lecteur veut lire ce qui existe déjà ? Quel éditeur va choisir des textes dont la facture sera par trop marquée par une influence historiquement datée et dominée par des aboutissements du genre ?
Ecrire pour soi ou quelques proches donne une totale liberté, mais envisager l’édition, c’est à dire une plus large communication de ce que l’on fait est une autre affaire.
Bref et pour faire simple je ne connais pas un seul éditeur de poésie prêt à publier des sonnets...et je le comprends !
De même aucun éditeur de roman ne publiera un roman balzacien.

Tout cela sauf erreur et exception folklorique tant le monde est grand et les humains fantasques !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nina Padilha

avatar

Nombre de messages : 18
Age : 61
Date d'inscription : 13/12/2010

MessageSujet: Re: Infinie nature   14/12/2010, 11:36

Vous êtes allé sur mon blog, merci.
Si je parle d'une éventuelle publication, c'est en souriant.
La poésie est devenue un art mineur, le parent pauvre des belles lettres.
Je suis une égoïste : j'écris surtout pour moi.
Parce que je me sens bien, ce faisant, parce que je respire...
Je joue avec les maux et les mots.
Si le lecteur aime, j'en suis ravie.
S'il n'aime pas, comme vous, il passe en silence, sans laisser de commentaire.
Ceci dit, je me retire comme je suis venue : sur la pointe des pieds.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leschaisesdenina.over-blog.com/
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Infinie Nature   14/12/2010, 11:48

Quelle souplesse dans le dialogue ! Où avez-vous lu que je n'aimais pas ? Ma mise en garde visait tout autre chose.

De plus vous affirmez que la poésie est devenue un art mineur. Quelle méconnaissance du formidable dynamisme qu'elle soulève ! Connaissez-vous le marché de la poésie? Ignorez-vous les centaines de revues, les éditeurs souvent passionnés, les auteurs innombrables...

Certes la poésie ne fait la une ni des hebdos, ni de la télé, et ne fabrique pas de millionnaires. Mais qui se soucie de cette agitation mercantile et souvent médiocre ?


PS : Vous pensiez m'avoir choqué mais c'est peut-être le contraire. En effet je ne pratique pas la langue de bois, chacun ici le sait, mais rassurez-vous ma bienveillance est au fond acquise aux êtres qui comme l'évoque Jipi visent la qualité et sont honnêtes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Infinie Nature   14/12/2010, 12:48

Pour nourrir ce débat tradition et modernité je viens de songer que mon intervention dans les Jeudis Littéraires d'après demain le 16, portera sur un livre de YI MUNYOL Le Héros défiguré. Je pense au second texte de ce recueil qui en compte trois L'oiseau aux ailes d'or qui au travers de l'art de la calligraphie orientale pose de façon très intéressante le problème de l'opposition entre tradition et modernité. Il y sera question de FORME et c'est en cela que le présent débat pourrait y trouver matière à réflexion...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel Barthélemy
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 101
Localisation : Arlon
Date d'inscription : 08/09/2008

MessageSujet: Re: Infinie nature   14/12/2010, 14:21

@Nina. Vous écrivez: S'il n'aime pas, comme vous, il passe en silence, sans laisser de commentaire.

Un forum est un lieu d’échanges, de partage et de confrontations d’opinions, Nina. Ceci a été écrit et répété quelques fois en ces pages, mais il semble que comme certains autres intervenants de passage, vous occultiez ce principe pourtant fondamental. Si vous n’avez pas envie de connaître les appréciations que vos textes suscitent, réservez-les à votre blog, mais alors, n’accordez pas aux visiteurs la liberté d’y exprimer leurs impressions.
Si vous n’attendez que des louanges, évitez toute soumission de vos textes à qui que ce soit, car il faut savoir que vous ne plairez jamais à tout le monde, quelle que soit la qualité de votre écriture.
L’humanité grouille de sensibilités multiples, vous entrerez en accord avec certaines et en laisserez d’autres indifférentes quand ce n'est hostiles. C’est la loi de toute forme de création qui met en jeu la sensibilité. Autant savoir. Et accepter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mon-louvre.be
Nina Padilha

avatar

Nombre de messages : 18
Age : 61
Date d'inscription : 13/12/2010

MessageSujet: Re: Infinie nature   14/12/2010, 15:35

Passez de bonnes fêtes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leschaisesdenina.over-blog.com/
Gosayn
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1027
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: Infinie nature   14/12/2010, 15:39

Personne n'a émis de critique négative à l'égard de ces textes.

Voilà pourquoi, Nina, je vous conseillais dans mon premier message de ne pas vous montrer trop timide. Le terme farouche aurait été plus juste. Les nouveaux venus ici s'en vont généralement après avoir reçu l'avis de Jean-Pierre Poccioni qui a le défaut d'être à la fois sincère, compétent, obligeant aussi. Car c'est quand même rendre service que de prendre le temps de commenter un écrit, surtout lorsqu'il s'agit d'émettre une réserve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nina Padilha

avatar

Nombre de messages : 18
Age : 61
Date d'inscription : 13/12/2010

MessageSujet: Re: Infinie nature   14/12/2010, 15:55

J'aime la poésie plus que tout ! Je lis souvent des envolées sublimes.
La mienne n'est pas aussi libre et reste dans des formes plus classiques. Mais c'est ainsi que j'aime m'exprimer.
Vous savez, mettre dans une phrase arrondie, l'extrait de concentré d'essence d'une idée qui rejoint une rime... J'aime jouer avec les mots.
Je suis une gentille fille qui aime la nature qui ne fait pas de mal à une mouche (seulement aux moustiques, l'été, mais c'est de la légitime défense), qui ne supporte pas les fleurs coupées...
Je suis poète dans le cœur(dans l'écrit aussi - j'espère) et incapable de méchancetés.
Robert Notenboom, poète, me trouve "charmante". Et nos écrits sont diamétralement opposés.
Je ne suis pas à la recherche de lauriers, de compliments dithyrambiques ou tout autre forme de lustre.
Je voulais croiser la plume. Pas le fer.
J'estime, à mon humble avis, que Jean Pierre pourrait mettre plus de formes, dans ses critiques.
En fait, qu'il enlève même la pierre de son prénom.
Elle est contondante car lancée avec violence.
Je ne suis pas venue en ces lieux pour être lapidée.
Je préfère la douceur. Je suis fragile...
Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leschaisesdenina.over-blog.com/
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Infinie Nature   14/12/2010, 16:26

Voyez-vous comme chacun peut voir sous les mots des sens divers !

Je peine quant à moi à apposer le terme de "lapidation" à mes remarques de départ et d'autre part je trouve que répondre à mes deux derniers messages et à celui de MIchel Barthélémy par, je cite : " Passez de bonnes fêtes " est d'une violence et d'une insolence extrêmes.

Excusez-moi de savoir lire !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nina Padilha

avatar

Nombre de messages : 18
Age : 61
Date d'inscription : 13/12/2010

MessageSujet: Re: Infinie nature   14/12/2010, 16:39

Toutes les pierres de ma vie
M'ont fait grandir. Je remercie
Tous ceux qui mont visé au cœur
Tous ces cailloux de la douleur,
Qu'on m'a jetés pour qu'ils me blessent :
Car je bâtis ma forteresse !
(c) Nina Padilha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leschaisesdenina.over-blog.com/
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Infinie Nature   14/12/2010, 18:21

Chers membres du forum,

Un mot pour que vous ne soyez pas étonnés de me voir désormais plus distant vis à vis des écrits postés par de nouveaux venus.

Je veux bien animer ce forum, donner mon avis et même le modérer même si certaines médiocrités m'agacent mais je refuse de supporter la mauvaise éducation de poètes vexés de n'avoir pas reçu les lauriers escomptés.

Une situation à verser au dossier noir des forums et de l'anonymat (que je déteste de plus en plus) car jamais un auteur reçu par moi, dans mon émission ne se serait permis le dixième de cette insolence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nina Padilha

avatar

Nombre de messages : 18
Age : 61
Date d'inscription : 13/12/2010

MessageSujet: Re: Infinie nature   14/12/2010, 18:30

Vous parlez d'insolence ?
Pourquoi ?
Parce que je ne me courbe pas, éhontée, devant votre parole ?
Eh bien soit.
Gardez votre statut.
Je garde mon intégrité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leschaisesdenina.over-blog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Infinie nature   

Revenir en haut Aller en bas
 
Infinie nature
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Sortie au Festival photo nature de Namur le 16 octobre 2010
» Sortie au Festival photo nature de Montier en Der le 20 Novembre 2010
» Festival international de la photo animalière et nature à Montier en Der (du 19 au 22 11 09)
» Premier essai de nature morte avec l'EP-2
» magasin pour la photo nature

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion des mots :: Forums de discussions :: Les écrits de nos membres-
Sauter vers: