Passion des mots

Forum culturel
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Coups de poing sur le silence "béabêta"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
yugcib
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 992
Age : 69
Localisation : 186 route d'Audon 40400 Tartas
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Coups de poing sur le silence "béabêta"   20/3/2010, 09:32

Ce qui me révolte ce n'est pas le pourcentage des abstentionnistes annoncé par les instituts de sondage pour le second tour des élections régionales, et donné plus important encore que lors du premier tour...
Non, ce n'est pas ce chiffre par lui-même (de l'ordre d'environ 55 pour cent) dans son ensemble...
Car je considère le fait de s'abstenir de se rendre aux urnes comme une “forme d'expression” dans la mesure où s'abstenir est un acte réfléchi, argumenté, pensé et exprimé tel une réponse, et donc c'est bien là une manière de voter, que de ne pas se rendre aux urnes...
Ce qui me révolte c'est le silence... Le silence “béabêta” dirais-je... et oserais-je dire sans complaisance...
Car ce silence là, cette forme “inconsistante” donc, de l'abstention, d'une abstention non pensée, non réfléchie, sans argumentation autre que celle de propos insipides dans le genre “ça ne m'intéresse pas”, ou “je m'en fous”, sans autre réaction qu'un haussement d'épaules ou qu'un froncement de nez ou qu'un regard vide de sens... Est un silence imbécile, un silence lourd de conséquence et qui engage un pays, un peuple tout entier, et toutes les composantes d'une société dans une déliquescence générale en ouvrant tout grand la porte à toutes les dérives possibles...
Ce silence là, dans le fait de s'abstenir de voter, est de même nature que le silence dans la communication ou dans la relation : il y a le silence en tant que réponse, forme d'expression, et qui vaut parole... et il y a ce silence indifférent et “béabêta” qui lui, ne vaut rien du tout... Et c'est ce silence là que je tape de mes poings, que je piétine avec rage et dont je veux crever l'enflure...
Je vais essayer d'être optimiste en pensant -avec une sorte d'espérance- que dans les probables 55 pour cent d'abstentions, il n'y aura que pour moité, voire tiers... de silence “béabêta”...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5903
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Coups de poing sur le silence "béabêta"   20/3/2010, 17:51

Se taire, ce n'est pas être muet. C'est parler encore. » (Sartre)

J'imagine que ce silence est l'expression d'un ras-le-bol tellement profond.
Entre parenthèses, je préfèrerais que les gens passent leur temps à se rebeller d'une manière à la fois longue et constructive plutôt que de passer leur temps dans les isoloirs.
En fait, en France comme en Belgique, on perçoit depuis cinq ans environ que 75 % des gens qui nous gouvernent feraient mieux de changer de métier. Mais non, ils s'accrochent au pouvoir, aura et goût du pouvoir obligent...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
yugcib
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 992
Age : 69
Localisation : 186 route d'Audon 40400 Tartas
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: Coups de poing sur le silence "béabêta"   20/3/2010, 18:40

... Il ya ceux et celles qui se taisent parce que ce qu'ils (elles) auraient à dire se heurterait à un mur d'indifférence ou de mépris... Alors ils (elles) traitent l'indifférence et le mépris par le silence, un silence qui vaut parole ou cri de révolte...
Et il y a ceux et celles qui se taisent parce que, de toute manière, ils n'auraient rien à dire, gavés qu'ils (elles) sont de tout ce qu'on leur dit et redit et dont ils (elles) se satisfont ; ou seulement préoccupé(e)s de leurs petites affaires du jour ou de la saison...
Il y a aussi ceux et celles qui se taisent... pour le moment, parce que tout ce qu'on leur dit est mensonge ou mirage ou promesses jamais tenues, parce que ce qu'ils (elles) voient de ces "bêtes de scène" de la vie publique les horrifie... Mais qui lorsque l'heure sera venue, ne se tairont plus et se révolteront ouvertement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Coups de poing sur le silence "béabêta"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Coups de poing sur le silence "béabêta"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Marketing: Cablecom utilise des stratégies 'coup de poing'
» vous arrives t`il parfois d`être tellement faché que vous avez envie de cogner, donner des coups de poings et des coups de pieds ?
» PROBLEMES D'"A-COUPS" sur transmission 404 >>
» Gifle/ Coup de poing le plus mérité
» Flash info: Des coups de feu toute la nuit à l´aéroport de Lubumbashi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion des mots :: Forums de discussions :: Regarde vers le passé et vis dans le présent !-
Sauter vers: