Passion des mots

Forum culturel
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Pierre Harmel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Jim
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 589
Localisation : En plein centre de Liège
Date d'inscription : 15/12/2005

MessageSujet: Pierre Harmel   16/11/2009, 16:52

Pierre Harmel fut l’un des hommes politiques belges les plus marquants du 20è siècle.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
A 98 ans, Pierre Harmel a tiré sa révérence hier ! Il a laissé une empreinte indélébile sur le microcosme politique belge. Né au printemps 1911 alors que la France s’aligne sur le Méridien de Greenwich et que Pablo Picasso prépare sa première exposition aux Etats-Unis, Pierre Harmel est issu d’une famille catholique bruxelloise. Après une large formation scolaire - il était Docteur en droit, Licencié en sciences sociales, Licencié en notariat et agrégé de l’enseignement supérieur en droit fiscal – il se destine à une carrière professorale à l’Université de Liège (ULg) avant d’être gagné par le virus de la politique.

Harmel participe aux élections législatives de 1946 sous les couleurs du tout jeune Parti Social Chrétien (PSC) qui vit le jour en août 1945 sur les bases du Parti Catholique. Il est élu Député à la Chambre avant d’être désigné pour représenter la Belgique à la quatrième session de l’Assemblée des Nations-Unies, en 1949. A l’aube des années cinquante, Pierre Harmel entame une longue carrière ministérielle. Il occupe successivement des maroquins à l’Instruction publique, à la Justice, aux Affaires culturelles, à la Fonction publique avant de devenir, de juillet 1965 à mars 1966 le Premier Ministre d’un gouvernement composé des Sociaux-chrétiens et des Socialistes. C’est pourtant lors de son mandat suivant, en tant que Ministre des Affaires étrangères, que Pierre Harmel va acquérir une dimension internationale. Il joue brillamment le coup lors de la fameuse crise de l’OTAN provoquée par le Générale de Gaulle qui provoque, en 1967, le départ du Supreme Headquarters Allied Powers Europe (SHAPE) de France. Grâce à Harmel, ce haut commandement des Forces Alliées en Europe s’installe en Belgique, près de Mons. En pleine guerre froide c’est un immense honneur pour la Belgique que d’accueillir le SHAPE. Mais, d’un autre côté, Européen convaincu, Harmel prône un rapprochement diplomatique avec les nations de l’est.

Il achève sa carrière politique dans les années ’70 en tant que Président de la Chambre. Il se retire officiellement de la vie politique en 1977, à l’âge de 66 ans. Mais l’homme n’est jamais bien loin de la chose politique. On le retrouve notamment dans l’entourage proche du Roi Baudouin pour qui il a énormément d’estime et avec qui il partage une position nette sur l’avortement. Pour Harmel comme pour Baudouin, l’avortement ne doit pas être légalisé. Cependant, c’est Harmel qui conseille au Roi de ne pas s’opposer à la loi en faveur de l’avortement. Il enjoint aussi le Roi Baudouin à se désolidariser de cette loi en précisant que s’il signait cette loi ce n’était qu’en tant que chef de l’Etat et que cela n’engagerait en rien sa responsabilité et ses convictions personnelles. L’histoire nous apprendra que pour permettre le passage de cette loi dépénalisant l’avortement, en 1990, Baudouin se mettra momentanément dans l’impossibilité de régner afin de permettre au seul Conseil des Ministres de sanctionner la loi…

Pierre Harmel à traversé plus de trente années de la politique belge étant ainsi impliqué dans de nombreux dossiers capitaux de la période dites des Trente Glorieuses. On lui doit, notamment, le fameux pacte scolaire qui organisa la coexistence entre écoles publiques et écoles libres et qui mit fin, en 1958, à la crise scolaire. Il s’impliqua aussi dans la construction de l’unité européenne et recevra d’ailleurs la Médaille d’Or Robert Schuman pour sa large contribution à la construction européenne. On retrouve aussi son empreinte dans des affaires aussi complexes que la Question Royale, l’indépendance du Congo, la question scolaire qui déboucha sur la scission de l’Université Catholique de Louvain (UCL). Il participa aussi, dans les années ’60 aux premières réformes de l’Etat belge et s’impliqua dans la mise en place des premières lois linguistiques qui, en 1962, fixaient la frontière linguistique, instauraient le bilinguisme dans les 19 communes de Bruxelles et dans les communes à facilité de sa périphérie et qui règlementaient l’emploi des trois langues nationales dans l’enseignement.

Diplomate et homme de consensus Pierre Harmel était aussi un partisan de la Belgique fédérale mais unie. C’est l’un des plus grands hommes d’Etat belge du 20è siècle qui s’en est allé hier… Un homme d’Etat comme la Belgique en manque cruellement aujourd’hui !



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.actadiurna.be.ma
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5897
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Pierre Harmel   17/11/2009, 11:36

Effectivement le temps des grands hommes politiques en Belgique est loin derrière nous...

Aujourd'hui l'on a davantage l'impression d'assister à une vaste mascarade (le mouvement s'accentue depuis deux ans) : chaque responsable (?) est davantage préoccupé par sa propre image et apparaît de plus en plus sans compétence réelle. Sans compter l'opportunisme constant. Nous payons des personnes qui se croient investies de compétences variées dans des ministères divers, car pour eux l'essentiel est de s'accrocher au pouvoir (ne pas oublier que sans la politique elles ne sont plus rien). Mon analyse succincte n'est pas liée à un parti déterminé.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Jim
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 589
Localisation : En plein centre de Liège
Date d'inscription : 15/12/2005

MessageSujet: Re: Pierre Harmel   18/11/2009, 22:42

Très loin le temps des Van Acker, Spaak, Destenay, Troclet, Vandervelde ou autre Gol... Aujourd'hui on a une majorité de tocards sans envergure !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.actadiurna.be.ma
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5897
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Pierre Harmel   20/11/2009, 13:46

On a effectivement une très grande majorité de tocards et aujourd'hui une potiche comme Président de l'Europe !!!

Honte sur nous, triste Belgique. En France ce n'est pas mieux avec le crétin Sarkozy et sa jetseteuse Bruni !!!

Les problèmes essentiels ne sont pas résolus (et surtout sociaux). On ne vit en Belgique que sur la taxation outrancière et ce à tous les niveaux (on a une taxation sur les revenus qui est une des plus élevées au monde).

On va encore dire que dire qu'affirmer tout cela relève d'une attitude poujadiste sans doute ? De bon ton aujourd'hui de taxer de poujadiste certaines personnes justement revendicatrices.

On va encore dire que l'on râle de nouveau ! Il est de bon ton aujourd'hui de mépriser les râleurs ! Moi je dis que ce sont les râleurs qui feront avancer le monde, car les autres sont souvent résignés ou installés dans leur conformisme typiquement bourgeois et individualiste.

Dois-je vous rappeler ce qu'a dit le grand philosophe belge Raoul Vaneigem en 2008 ? Il affirmait que la situation était plus grave aujourd'hui qu'en 1968 et que mai 1968 ne faisait que commencer. Il ajoute que les gens sont malheureusement davantage résignés et donc soumis et donc béni-oui-oui...

J'ajouterai après de nombreuses observations de mon entourage que les personnes aisées ou les plus aisées ne se posent aucune question, car elles sont installées confortablement dans leur conformisme bourgeois sans plus aucun regard critique sur le monde actuel tel qu'il évolue depuis l'an 2000 (il ne faut pas remonter très loin). Les bobos étant les pires...

Quand on a de l'argent tout va... Vous remarquerez que personne ne parle de son salaire mensuel net !!! Sujet tabou comme il se doit. Moi j'aimerais savoir ce que chacun gagne effectivement et en net ! Mais personne ne me le dira, car ce serait la vraie révolution !!!

Quand une société est gangrénée par des salaires éhontés et trop différenciés, on en vient à repenser à l'idéologie communiste de base sans tous les excés liés au communisme.

La société est dirigée par le fric. Il est aisé de vanter le pouvoir politique en place quand tout va bien et que le salaire suit confortablement.

Quand on crève la dalle ou quand on n'arrive pas à boucler ses fins de mois, le débat est tout autre.

C'est mon coup de gueule de ce jour.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Kurdy
Membre
Membre


Nombre de messages : 148
Date d'inscription : 29/02/2008

MessageSujet: Re: Pierre Harmel   20/11/2009, 16:04

Vous avez mille fois raison.

C'est d'ailleurs pour cela que des milliers de français et de belges s'exilent chaque année et que personne ne veut venir travailler chez nous.

Comment? C'est le contraire? Ah zut alors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5897
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Pierre Harmel   20/11/2009, 18:34

Des milliers ? Incroyable ça !!!

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Jipi le 21/11/2009, 18:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
mireille.j
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 524
Age : 60
Localisation : belgique
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Pierre Harmel   20/11/2009, 23:27

Personnellement, je trouve que la Belgique a toujours été un bordel et de la magouille en tous genres.

Quand on regarde en arrière, il y a quand même eu :

-L’affaire du Commandant François
-Les hélicoptères Agusta
-Le meurtre de Mendez
-L’affaire Cools
-Les tueurs de Brabant Wallon
-Le Stade Heyzel
-Dutroux
-Le Ballet Rose
-Et autre…

Sûrement qu’il y a des choses qui ont été positives dans nos gouvernements passés, mais beaucoup d’affaires qui ont également été étouffées tellement que cela à une odeur tellement puante si on savait le fin fond de ses histoires.
Je trouve que ses ministres responsables n’ont pas payé très cher, ils ont été déplacés en se gardant toujours une bonne place avec des revenus bien élevés.

Je me rappelle bien de cette loi pour légaliser l’avortement, j’en avais à cette époque discuté avec mon gynécologue, me confirmant, qu’il y avait encore trop de filles de 13 à 14 ans qui étaient rejetées par la famille et livrées à elles-mêmes dans le désespoir.
Je ne suis pas spécialement pour l’avortement, mais il faut bien se dire Messieurs, que cet acte n’est pas une partie de plaisir, ni pour leur conscience et que beaucoup de femmes et jeunes filles ne risque plus la mort, suivent un avortement caché et risqué

Bien sûr la famille royale ne vit pas dans la situation de pauvreté et puis, veuillez m’excuser de cette remarque, mais Fabiola n’avait pas ce souci…

Ses gouvernements qui nous font de belles promesses de tout arranger, mais pour qui ? Pour eux ??? Et quand ? Pour 2013 ??? Crève la dalle et bouffe des cailloux… !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maxdelik.be
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5897
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Pierre Harmel   21/11/2009, 15:21

mireille.j a écrit:


Ses gouvernements qui nous font de belles promesses de tout arranger, mais pour qui ? Pour eux ??? Et quand ? Pour 2013 ??? Crève la dalle et bouffe des cailloux… !!!

En fait Mireille mon long coup de gueule qui précède votre message et cette dernière phrase sont des noyaux essentiels pour mieux comprendre l'évolution du monde actuellement.

Les pauvres s'appauvrissent, les personnes assez aisées s'enrichissent, les classes moyennes s'appauvrissent. Toute la société actuelle est conçue essentiellement pour les personnes qui ont des moyens. Bien entendu ces personnes qui ont des moyens vous taxeront de poujadiste ou de râleur dès que vous critiquez le monde politique ou le monde tel qu'il est, car elles n'ont pas de soucis financiers à se faire.

Mon oncle malheureusement décédé disait que si tous les couples travaillaient à mi-temps une grande partie de la crise économique serait résolue et il avait raison. Aujourd'hui des couples travaillant à plein-temps se font plus de 4500 euros net par mois à deux (180.000 francs belges... c'est plus impressionnant). Pas de quoi se plaindre et ils ne se plaignent pas, mais vont critiquer ceux et celles qui se plaignent !!! Et encore pour un couple 4500 euros net par mois c'est souvent à revoir à la hausse. À côté de ces couples je connais des personnes isolées avec deux enfants qui ont même pas 1500 euros net par mois pour subvenir aux besoins de la famille. Vous en savez aussi quelque chose Mireille... de ces difficultés de la vie.

Autre exemple : une connaissance m'a parlé de médecins dont la femme est au chômage. Ou je connais des couples dont le mari ou la femme gagne de l'or en barre et dont le conjoint continue à travailler à plein-temps ! Où est l'équilibre quand je connais des gens qui crèvent la dalle dans les quartiers de la gare du Nord à Bruxelles...

Notre monde est fondé sur l'argent, sur le capitalisme avec tous ses excès. Il faut entendre ce grand économiste qui a fait de grandes études en économies pour consacrer sa vie à lutter contre le capitalisme. Je ne suis pas communiste (car l'on connaît ses excès sur le plan politique), mais une partie de son idéologie me convient. Les amateurs du système sont souvent ceux et celles qui ont quelques moyens (il ne faut pas se le cacher).

J'ai rencontré sous les pont de Paris il y a un mois des couples travaillant à deux... et logeant sous ces mêmes ponts dans des couettes à même le sol. Comment est-ce possible ? Je ne vous donne pas la réponse. Vous pouvez la trouvez par vous-même.

Des hommes et des hommes qui ont des emplois stables perdent tout du jour ou lendemain. On les retrouve parfois dans des caravanes dans certains campings de Belgique !

Autre exemple : quand on voit actuellement la trop grande disparité des salaires, on a compris beaucoup de choses (pas pour rien que les salaires net restent des tabous). Les excès sont liés en partie à ces trop grandes différences.

Autre exemple : l'immobilier qui a augmenté de 114 % en dix an en Belgique (mon salaire n'a pas augmenté de 114 % !!!). Personnellement je prévois (et je l'espère) un krasch de l'immobilier (totalement surévalué) de l'ordre de 30 à 40 %, mais mon analyse est strictement personnelle. Des maisons se vendent pourtant à plus de 260000 euros !!! Mais qui achète ? Pas les personnes aux revenus faibles bien entendu, mais les personnes qui ont des moyens. Je vois difficilement nos jeunes (sauf les nantis ou les fils et filles à Papa) s'acheter des immeubles à 260.000 euros même en travaillant à fond la caisse ! L'argent tourne donc en vase clos.

Comme le disait un jour Jim, le monde va très mal et le mouvement s'amplifie depuis 2001-2002. Je crois que l'on va arriver bientôt à un basculement vers quelque chose de nouveau, mais je ne peux vous prédire quelle sera la forme de ce basculement.

Mais ne dit-on pas qu'il faut positiver ???!!! Tout à fait d'accord à la condition que la « positivité » ne nous permette pas, comme c'est souvent le cas, de masquer les grandes faiblesses de la société actuelle !

Comme je le dis à mes étudiants, et sans vouloir faire de la morale à cinq centimes, chacun à son niveau peut apporter sa petite pierre pour aider à la construction d'un monde un peu plus altruiste, intelligent, social et culturellement et médiatiquement plus élevé.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2376
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Pierre Harmel   22/11/2009, 19:04

Ce n'est pas moi qui te traiterai de râleur ou de poujadiste sur ce coup-ci, Jipi, parce sur le fond tu as entièrement raison : ce déséquilibre entre les revenus des uns et des autres est scandaleusement injuste et injustifiable.

Mais je ne pense pas que cela soit dû à un système politique ou économique particulier. On l'a bien vu avec le communisme : tout système, quel qu'il soit, finit par être détourné de ses objectifs parce que l'homme est fondamentalement égoïste (ce qui explique que les nantis ne se plaignent bien sûr jamais – ou très peu – du système dans lequel ils se trouvent.)
Mais ne nous faisons pas trop d'illusion sur nous-mêmes : tout homme qui accède à la richesse (à part peut-être quelques saints) commence par assurer son propre confort et celui de ses proches, et puis éventuellement songe à partager une (petite) partie de son superflu.

Néanmoins, je pense comme toi que chacun pourrait apporter sa petite pierre. Par exemple en commençant par payer ses impôts et toutes les taxes.

Un économiste de gauche dont j'ai oublié le nom rappelait récemment, lors d'une interview à la RTBF, que la taxation restait à ce jour le système le plus équitable que l'on ait inventé pour redistribuer une partie des richesses. Ce sont les impôts qui permettent de mener des politiques sociales et culturelles, ne l'oublions pas.

Or, je vois autour de moi des gens qui se croient honnêtes et altruistes, mais qui gonflent leurs frais réels pour payer moins d'impôts, qui paient leur jardinier ou leur peintre en noir, qui téléchargent des films et des CD (ce qui nuit non seulement aux distributeurs et aux auteurs mais aussi aux caisses de l'état puisque la TVA n'est pas perçue), etc… je pourrais continuer longtemps comme ça.

On va me rétorquer que ce sont les riches qui fraudent le plus… logique, puisqu'ils ont plus à y gagner. Mais ce que font les autres est-elle une bonne excuse pour ne pas être droit et honnête soi-même? Je refuse ce cercle vicieux.

D'autre disent : pourquoi payerais-je mes impôts puisque j'estime que cet argent est mal utilisé par ceux qui nous gouvernent? A ceux-là, s'ils sont belges ou français, je réponds: les systèmes de sécurité sociale à la belge et la française, qui sont basés sur la solidarité, sont connus comme étant parmi les meilleurs au monde. Tout ce dont ils ont besoin pour mieux fonctionner, c'est suffisamment de rentrées. Ne pas payer ses impôts, c'est scier la branche sur laquelle on est assis.

Je pourrais encore ajouter beaucoup de choses sur ce sujet qui me passionne, mais je crains de vous ennuyer un peu…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jim
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 589
Localisation : En plein centre de Liège
Date d'inscription : 15/12/2005

MessageSujet: Re: Pierre Harmel   23/11/2009, 12:36

Citation :
Mon oncle malheureusement décédé disait que si tous les couples travaillaient à mi-temps une grande partie de la crise économique serait résolue et il avait raison. Aujourd'hui des couples travaillant à plein-temps se font plus de 4500 euros net par mois à deux (180.000 francs belges... c'est plus impressionnant). Pas de quoi se plaindre et ils ne se plaignent pas, mais vont critiquer ceux et celles qui se plaignent !!! Et encore pour un couple 4500 euros net par mois c'est souvent à revoir à la hausse. À côté de ces couples je connais des personnes isolées avec deux enfants qui ont même pas 1500 euros net par mois pour subvenir aux besoins de la famille. Vous en savez aussi quelque chose Mireille... de ces difficultés de la vie.
J'ai souvent dit que la solution, dans un couple, serait de contraindre l'un des deux (et je n'ai jamais dit que cela devait être la femme !) à la maison pour s'occuper de la vie de famille. Quitte même à prévoir une petite allocation pour ça... Mais c'est utopique de penser ça ! C'est pourtant ce que faisait mes grands-parents et ils ont eu une belle vie en éduquant leurs gosses et en vivant dans une petite maison coquette. Bien sûr ils ne changeait pas de télé pour le dernier modèle tous les deux ans, bien sûr ils n'avaient pas téléphone portable (ils n'avaient même pas de fixe par choix personnel), bien sûr ils ne surconsommaient pas...

Aujourd'hui ou on travaille à deux et on gagne beaucoup d'argent ou on gratte pour nouer les deux bouts et, souvent ce sont ceux qui gratte qui se retrouvent chez les autres, en noir, pour entretenir la maison ou le jardin... Oui, ceux qui bossent à deux n'ont pas le temps d'entretenir une maison, de s'occuper de leurs gosses qui sont de plus en plus incultes et malpolis, de prendre le temps de faire les choses, tout simplement. Alors ils les font faire par d'autres soit en noir soit avec cette invention "remarquable" que sont les titres-services qui permettent à ceux qui ont des soucis financiers de faire les basse tâches de ceux qui n'en n'ont pas...

Le progrès social serait-il de revenir à la dualité riches/pauvres d'avant la révolution industrielle ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.actadiurna.be.ma
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5897
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Pierre Harmel   30/11/2009, 18:28

@Jim : Belle réaction !

@John : Merci pour ta réflexion.

Mais la petite pierre dont je parle n'a rien à voir ou si peu avec le payement des taxes et impôts. J'estime d'ailleurs que l'on a dépassé en Belgique tous les excès quand on parle des taxes et impôts.

1) Quelqu'un de bien informé, qu'il soit de droite ou de gauche, sait que nous sommes en bas du classement européen et mondial sur ce plan-là : nous avons une taxation sur les revenus qui frôle les 50 % !!! Du jamais vu dans la plupart des autres pays. Je ne dis pas que les impôts sont à bannir : ils sont même indispensables, mais leur excès est totalement scandaleux. Je peux te trouver de nombreuses analyses à ce sujet que tu sembles ne pas connaître (?).

2) D'autres taxes peuvent être assimilées à du vol légalisé, car en fait tu paies deux ou trois fois des taxes sur les mêmes produits.

3) Un pays qui ne vit en grande partie que sur les impôts et la taxation est devenu un pays très peu inventif et à mon sens au bord du déclin. Surtout quand ces impôts atteignent l'excès.

4) Enfin les taxes, impôts, précomptes mobiliers et immobiliers divers, amendes, atteignent moins les nantis que les pauvres.

Quand tu es riche que t'importe de payer encore telle ou telle somme. Une connaissance me disait qu'un de ses copains nantis se moquait d'avoir une amende de 2000 euros : il est nanti et cette somme ne représente rien pour lui et donc il s'en fout des contraventions et continuera à dépasser le 150 sur autouroute...

Tu parles de l' égoïsme et tu as raison : une enquête récente dans un revue a révélé auprès de quelques nantis du Brabant wallon que ces mêmes nantis ne seraient pas prêts à donner davantage et que la situation des paumés ne les touche guère.

La générosité est d'ailleurs davantage développée chez les personnes peu aisées. Quant à l'individualisme (voire même l'avarice) est plus présente chez les personnes nanties. Sans généralisation cependant.

5) Le travail au noir a priori inqualifiable devient de plus en plus sur le plan « vital » compréhensible. Ce n'est pas un riche qui travaille au noir. C'est souvent le petit qui n'arrive plus à boucler les fins de mois. Il est d'autant plus taxé que la tentation est grande. Ma théorie est simple à ce sujet : si nous étions dans une bonne gouvernance, nous n'aurions quasiment plus de travail au noir. Le petit qui travaille au noir... je peux encore comprendre dans certains cas, car lui n'arrive pas toujours à nourrir, à vêtir, à chauffer et à habiter sa famille.

Par contre des caisses au noir existeraient dans de nombreuses communes pour payer des personnes plus courageuses (sic) que des ouvriers communaux. Je n'en dirai pas plus. On peut induire qu'à un niveau fédéral, de telles caisses puissent exister.

6) En outre les gens sont tellement taxés, imposés, sanctionnés qu'ils passent de plus en plus à l'étranger pour y investir . Notre pays ne devient plus attractif pour toutes les parties (et donc aussi pour les investisseurs étrangers). Voir article dans l'Écho ces derniers jours.

7) Pour moi le combat principal doit se situer surtout sur le plan des abus liés au chômage. Mais apparemment l'état belge ne veut pas trop lutter contre cet état de fait pour des raisons parfois insidieuses. Il faut savoir qu'il y a des personnes qui gagnent autant en chômant qu'en allant travailler : voilà un réel abus. Il y a des femmes de médecin au chômage (entendu hier) !!!

8. Autre abus : toute l'économie parallèle liée entre autres aux dealers, à la prostitution.
Va dans les quartiers de la gare du Nord et tu verras de nombreux étrangers rouler en Mercédès ou en BMW (pas un cliché, mais une réalité). Tu ne t'es jamais posé de questions à ce sujet ? On m'a parlé de cette économie parallèle que l'on laisse se développer.

Mais que l'on ne me fasse pas dire que tous les étrangers sont de cet acabit !!! Il y en a que je connais et qui gagnent courageusement et honnêtement leur vie.

Bon... tu vois que les choses sont bien plus complexes que de dire « y a bon les impôts » !!!

De ces impôts et taxes abusifs je pourrais parler des heures (j'ai étudié plus en profondeur ce secteur même si je ne suis pas un spécialiste économique !). Comme je pourrais parler pendant des heures de ces petits, courageux et travailleurs, qui n'ont pas assez pour vivre décemment et qui sont attirés par toute autre proposition noiresque !!!

Sache qu'aujourd'hui plus de deux millions de belges ont atteint le seuil de pauvreté.

Il faut aller se promener, comme je le fais de plus en plus souvent, du côté de Marcinelle, Anderlues... ou d'autres coins du Borinage... tu verras la misère noire à de nombreux coins de rue. Chaque fois que j'y vais, je me dis... voilà ce que nous offrons à nos concitoyens belges ? J'en reviens à chaque fois chamboulé et quelque part un peu honteux. Ces gens qui gagnent des salaires de misère n'ont pas d'autres choix que de travailler autrement en plus de leurs heures. Pas de misérabilisme de ma part, mais la réalité pure et dure. Fondamentalement je pense qu'aucun parti en Belgique (et certainement pas le MR qui sans son électorat de riches n'existerait plus : aveu entendu à bonne source avant-hier !) ne se soucie de cette pauvreté profonde en Belgique (même situation en France d'ailleurs).

Le monde continue à tourner dans une inodore, insipide, individualiste, égoïste ritournelle : chacun pour soi... et le monde politique est atteint d'un tel seuil spirituel d'inefficacité que les choses ne sont pas modifiables à court terme.

Un jour il faudra bien que les choses bougent. Elles bougeront, car, comme me le disait une connaissance, récemment, on atteint de plus en plus le lieu d'un basculement vers un autre monde. Il faut seulement espérer qu'il s'opère sans violence et avec intelligence. L'histoire est marquée de ces changements subits.

Une vision qui peut sembler pessimiste, mais je crois qu'elle est surtout réaliste.

Non... la petite pierre n'est pas liée aux impôts... même si ceux-ci sont nécessaires.

Mais qu'est-elle donc ? La suite au prochain numéro !!!

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
mireille.j
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 524
Age : 60
Localisation : belgique
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Pierre Harmel   1/12/2009, 22:13

Avec toutes ces pertes d’emploi, beaucoup de personnes ayant soi-disant un emploi stable, se retrouvent dans des situations inquiétantes.
Tous nos grands parents n’ont pas pu se payer leurs coquettes petites maison, quoi qu'elles aient travaillé toute leur vie et durement.
Les personnes qui travaillent payent aussi des contributions pour la sécurité sociale en croyant qu’en cas de maladie ou d’accident de travail et se trouvant dans l’incapacité pour une durée indéterminée (handicapé) elles seront protégées par l’état. Mon œil, et je sais de quoi je parle… !!!
Je n’oublierai jamais, quand moi et Max, on s’est mis en ménage, que pendant nos premières dix années de concubinage, on était obligé de vivre, suite aux lois de l’état, un amour caché, donc en noir !
C’est facile de critiquer le Noir… Mais si on se déclarait, mon revenu était automatiquement déduit des Allocations d’handicapé de mon époux et comme il était maigre à l’époque, on aurait jamais pu se permettre un petit plaisir de la vie, ni nos voyages.
Je suis rentrée dans le monde du boulot à l’âge de mes seize ans en travaillant dans des usines à la chaîne et des resto's comme plongeuse, près de la Grande Place de Bruxelles (endroit très touristique), mal payée, pour des boulots très durs. Dans ma vie du boulot, j’ai connu le chômage pendant seulement trois mois, suite à une personne malade qui a repris sa place.
Comme la santé de Max s’aggravait et comme il dormait tard le matin, ayant peint toute la nuit, je me permettais encore de travailler le matin à mi-temps. Toujours en étant obligé de vivre notre amour caché (en noir).
Finalement, Max... son état s’aggrave, il arrive vers la fin de sa marche. Il veut me protéger et me demande en mariage ; on prend nos renseignements au Ministère de la Prévoyance Sociale. Il a droit à une augmentation de ses allocations suite à l’aggravation de son état et en étant marié, avec une aide à tierce personne. Conclusion, je ne travaille plus.
Soit, je m’occupe moi-même de Max , soit je travaille pour rien gagner puisque mon revenu sera toujours déduit de ses allocations et l’on devrait en plus engager une personne pour aider Max pendant mon absence. Pendant plus d’un an, on galère, ses revenus restes inchangés, problèmes administratifs, Max touche des allocations comme isolé et non comme marié, malgré nos plaintes envers ce Ministère. Enfin une Assistante Sociale s’en occupe et tout se débloque, ouf, on peut vivre un peu plus normalement.
Merde, Max perd sa marche, on a le droit à une chaise roulante, payé par la mutuelle, ultra-lourde et pas facile. Et puis il ne peut plus sortir. Le transport public est inaccessible. Pour que le Fond de reclassement des handicapés nous aide, Max est obligé d’après les lois, de travailler.
Pas facile, étant refusé partout, suite à sa santé. Et puis il a travaillé à l’époque qu’il habitait encore avec ses grands parents, à 50 cent (euro) de l’heure, dans un atelier protégé et en faisant toute la journée les mêmes gestes débiles. Ha, cela n’a pas duré longtemps, le Max a vite mis les voiles, non mais…

Ouf, il montre le maximum de ses preuves de sa vie d’artiste et de ses expositions et il est reconnu comme Artiste-Peintre. Ils veulent bien nous aider dans les adaptations de sa première voiture, mais pour cela elle doit être nouvelle et ses adaptations ne se font pas sur les modèles de voitures, les meilleur marché. Il faut les preuves à l’appui, de la réussite de son permis de conduire et l’on doit tout débourser de notre poche pour être remboursé au bout d’un an et juste les adaptations. L’achat de la voiture est à nos frais.
Zut, la loi m’empêche de travailler déclarée, comment va-t-on trouvé 400.000 FR. (10.000 euro), pour pouvoir s’acheter notre voiture ? Je me renseigne au Ministère voulant rester dans mes droits, ils me disent qu’en étant marié j’ai le droit de gagner 1.500 FR (37 euro) PAR AN de supplément, pour que l’on ne touche pas aux allocations de mon époux. Comment payer cette voiture qui donne la liberté de déplacement de mon époux. Avec ce maigre supplément de 37 euros PAR AN ?
Et puis merde, l’état m’oblige de travailler en Noir, pour payer notre emprunt que l’on a dû faire pour se payer notre première voiture. Qui était vital pour nous.
Si je vous en parle, c’est parce que les lois n’ont pas beaucoup évolué, pour les personnes invalides et mariées, alors que toute ma famille, ainsi celle de Max, ont travaillé toutes leurs vies en payant leurs contributions en se croyant en sécurité jusqu'au jour où ce malheur leur tombe dessus.
Que bien sûr je ne souhaite à personne et pourtant cela peut tous nous pendre au nez. Ex : l’explosion de Ghislenghien. Et sans oublier que si vous ne tombez pas dans les bons critères des lois de l’état, que vous ne serez pas aidée pour une chaise roulante manuelle plus légère et plus facile ou une chaise électrique qui coûte le même prix qu’une bagnole.
L’INAMI qui est venue chez nous pour contrôler l’état de santé de Max, lors de sa demande de sa dernière chaise électrique en lui demandant s’il pouvait encore cuire une omelette.
Ha Ha, une aide de première nécessité qui dépend d’une omelette, franchement c’est de la connerie de loi d’état. Et cela n’a pas changé en 2009.
Pourtant une personne invalide qui vit hors de toutes ses institutions adaptées pour handicapé, coûte moins cher à notre gouvernement et l’INAMI. Donc on leur a fait économiser de l’argent.

Ce texte est ma colère envers l’état et ses lois de débilité faisant soi-disant des lois sociales d’omelettes, sans vous parler de nos autres batailles et la bataille de tant d’autres personnes pourtant très courageuses…

Hé, oui Jipi, ces caisses noires, comme à Charleroi et puis les détournements d’argent de l’AWIPH (aide a l’intégration et adaptations des handicapés de Wallonie) avec ses dirigeants qui, à croire, ont également des cervelets d’omelette.

Max a voulu me protéger, en cas de son décès, au départ ils m’ont dit que j’aurais droit a une pension de survie de 70 euro PAR AN. Désespéré, je me présente aux Titres Service pour décrocher un boulot. Je serais payé 4,50 euro de l’heure (2007), mais je dois avoir une voiture. Avec ce maigre salaire ? Faites le compte!!!
Franchement, c’est de l’esclavagisme moderne, les personnes que travaillent pour le Titre Service ne s’en sortent pas mieux d’après les sondages( c’est un moyen de camoufler le chômage et la misère).
Finalement mes papiers se mettent en ordre, j’arrive à vivre avec ma pension de veuve, mais suite à ce que je n’ai pas de voiture et que je vis dans le logement social. Sinon je serais dans les problèmes financiers. Pourtant dans cette région, sans voiture, il n’y a pas beaucoup de vie sociale, N’allez pas au cinéma ou au théâtre le soir, parce qu’il n’y a plus de transport pour rentrer chez vous.
Alors j’ai fait un choix dernièrement, J’ai fait ma demande pour retourner vivre dans ma ville qui est Bruxelles. La région où j’habite est belle, mais me prive de liberté de déplacement sans voiture. Mais comme Bruxelles manque de logements sociaux et que les loyers dans le privé sont trop chers (ce qui fait partie de la misère moderne des personnes avec des revenus moyens, faibles, et les nouveaux chômeurs suite à cette crise), il me faudrait encore patienter environ cinq ans pour avoir un logement si ce n’est pas plus. Mais je tiens mon mal en patience.

Vous, qui ayez la chance d’avoir un travail, l’auriez-vous encore demain ? Auriez-vous la santé demain ? Je vous le souhaite de tout mon cœur.
Parce une chose est certaine, c’est que je suis fière de ne pas vivre dans des crédits financiers et de pouvoir manger à ma faim sans me permettre le luxe et que Max a tout fait pour que je ne manque de rien. Nous nous sommes offerts un bel amour, même en Noir aime (caché)…Merci Max ! Shht, un amour bien rempli, avec plein de petites étoiles filantes..Very Happy

ATTENTION, CE N’EST PAS FINI, UNE DEUXIÈME CRISE FINANCIÉRE S’ANNOCE DANS UN PROCHE FUTURE…
DUBAI EST EN FAILLITE… !!!!!

Sorry, pour mon coup de hurle Mais, je n'ai nullement honte d'avoir travailler en NOIR...!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maxdelik.be
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2376
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Pierre Harmel   3/12/2009, 22:26

OK, je lis bien tous ces arguments "anti impôts" qui sont largement répandus mais cela ne les rend pas exacts ni convaincants pour autant.

Soyons honnêtes quand même!

Oui Jipi, le niveau de taxation sur le revenu en Belgique est parmi les plus élevés. Mais tu oublies de dire que nous sommes aussi un des pays au monde qui donnent le plus d'allocations familiales et de chômage, et qui offre un système de soins de santé envié par tous.

Quant aux 50% de taxe sur les revenus, tu oublies (curieusement) de dire que c'est uniquement à partir d'un certain seuil de revenus... que personnellement je ne connais pas! Avec mes 3 enfants, mon taux moyen de taxation ces 5 dernières années était de +/- 30%. Cela me semble très raisonnable. Plus le salaire est bas, et moins on est taxé, tout le monde sais ça. Si tu paies vraiment 50% d'impôts, eh bien c'est que tu es toi-même un nanti en fait ! mdr !!! Very Happy

"Quelqu'un de bien informé", comme tu dis, devrait arrêter de colporter des contre-vérités car elles ne font progresser aucune cause.

Quant au travail au noir, je ne m'en prends pas à ceux qui sont obligés d'y recourir pour survivre bien sûr. Relisez-moi, je visais les gens (très nombreux) qui paient les autres en noir alors que souvent ils pourraient parfaitement se permettre de payer la TVA.

Mais bien sûr, nul système n'est parfait, l'expérience pénible de Mireille le montre bien, mais dis-toi bien Mireille que dans la plupart des autres pays du monde tu n'aurais pas été mieux lotie. En Belgique il y a des logements sociaux et des allocations d'invalidité. Avec des aberrations légales ou administratives, c'est juste, mais de nouvelles lois sont votées chaque année pour essayer d'améliorer les choses. C'est pour cela que nous élisons des parlementaires, figurez-vous !

Il y a des impôts abusifs, oui! Mais il y a aussi des gens, plus nombreux que vous ne le croyez, qui passent leur vie à essayer de rendre notre système meilleur en planchant sur des textes de lois, en participant à des commissions et en assumant des responsabilités. C'est pour ceux-là que je vote. Vous pas ?

Ce sera tout pour ce soir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5897
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Pierre Harmel   4/12/2009, 10:20

Mireille, votre témoignage est très fort et me touche personnellement.

John, il n'y a aucune contre-vérité... on a une des taxations les plus élevées au monde. Je parle de la taxation sur les revenus. Au lieu de dire frôler les 50 %, j'aurais dû écrire « qui approche » les 50 %. On est souvent à 40 %.
Et puis mon analyse était très longue... et un peu plus complexe que les quelques petits points que tu en retires. Notre analyse, car Mireille et moi, nous nous sommes surpassés cette fois-ci dans la longueur de la réflexion.

Toutes les analyses récentes le révèlent. En outre les indépendants sont très mal lotis et très taxés. À tel point que de nombreuses personnes (plusieurs dans mon entourage) désinvestissent et vont voir à l'étranger.

Je crois aussi que toutes les souffrances sont personnelles et relatives à chacun : la situation difficile de Mireille et qui lui fait pousser son coup de gueule ne peut être comparée à ce qui se passe dans d'autres pays. Pour Mireille c'est difficile, c'est tout !

J'en reviens toujours à la même chose : quand tu rames, tu te rends compte qu'il y a des soucis. Et quand tout va bien Madame la Marquise, les méchants sont ceux qui vilipendent le monde politique !!! Pourquoi se plaindre finalement quand l'on arrive au bout du mois ?

Le système des soins ? Bien entendu qu'il est meilleur qu'aux États-Unis !!!
Mais comment expliques-tu alors que des personnes ne vont pas chez le médecin, n'achètent pas de médicaments, etc. Parce qu'elles n'ont même pas assez d'argent pour nourrir leur famille... Tout tourne toujours autour des mêmes problèmes. L'argent. Quand on a, on ne se plaint pas trop et on reconnaît la valeur même de ceux et celles qui nous dirigent. On ne voit pas les failles.

Les allocations... renseigne-toi sur le montant pour un enfant ou deux enfants !!! Trois enfants, c'est le Nirvana !!! Comme quoi il faut pousser les gens à avoir au moins trois enfants !!! Quatre c'est encore mieux !!! Exponentielles allocations.

On se demande où se situent les contre-vérités ??? Allez une petite recherche pour toi :

« La combinaison d'un taux d'imposition élevé pour la tranche supérieure et d'une très faible progressivité place la Belgique parmi les pays les plus lourdement taxés, selon une étude publiée ce mardi par le bureau de consultance KPMG sur les niveaux de taxation de 87 pays.

La Belgique se trouve à la quatrième place mondiale des pays les plus taxés (imposition maximale de 50%) derrière la Suède et les Pays-Bas. L'Autriche et le Japon ont un taux d'imposition similaire à la Belgique. »

Pas de quoi être fier...

Quant aux abus, je ne les ai pas niés bien entendu. Je les ai même évoqués dans mon mes messages précédents.

Quant aux personnes qui nous dirigent, je n'y crois plus (pour le moment), car pour moi personnellement il n'y a plus de bonne gouvernance... il n'y a même pas de gouvernement au sens noble du terme. Voir les 192 jours de Jim ! On pourrait dire 292 ou 392 !!! La bonne politique n'est plus liée aux partis selon moi : elle est liée à des hommes et des femmes de haute compétence gestionnaire sur le plan à la fois économique, social, culturel.
Je les cherche...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Kurdy
Membre
Membre


Nombre de messages : 148
Date d'inscription : 29/02/2008

MessageSujet: Re: Pierre Harmel   4/12/2009, 12:18

"Nous payons trop d'impôts."

Permettez-moi de faire remarquer que cette affirmation - et les arguments habituels qui les accompagnent - se retrouve dans les programmes des partis belges suivants:
- MR
- VLD
- Lijst Dedecker
- Vlaams Belang
- le nouveau parti de Modrikamen et Arnoudt

Bref, Jipi, vous savez pour qui voter aux prochaines élections !

Vous voulez mon avis? Vous êtes tous de doux rêveurs! Car seul un système hyper-autoritaire rendrait possible une répartition équitable des richesses en ce bas monde. Mais nous ne voulons pas d'un tel système car nous tenons trop à notre liberté (et à juste titre!) Nous sommes donc condamnés à vivoter dans des systèmes imparfaits mais démocratiques.
Tout le reste, sorry, mais c'est du vent!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5897
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Pierre Harmel   4/12/2009, 14:31

1) Nous payons effectivement trop d'impôts sur les revenus ! La Belgique est en bas de la liste.

2) Je suis un rêveur certes... We have a dream !

3) Personnellement je pense que tout gouvernement sain et intelligent devrait s'atteler à la tâche de lutter efficacement contre la trop grande inégalité entre les individus sur le plan social, salarial, etc.

Si vous pensez, Kurdy, que seul un pouvoir autoritaire peut y arriver, c'est bien révéler l'échec de la situation actuelle dite démocratique.

J'ose espérer que ce pouvoir d'extrême-droite ne sera jamais réalité.

J'ose espérer également que dans le futur des hommes et des femmes démocratiques arriveront à être des lucides actifs pour le bien-être de TOUTE la population.

4) Nous tenons à notre liberté. Certes. Mais quelle est la liberté d'un citoyen du quart monde ? Si je suis un « doux rêveur », le citoyen en question n'a même pas la liberté de réaliser certains de ses rêves !!!

Si je suis un grand rêveur, ceux et celles qui nous dirigent sont de grands « blablateurs » dans la mesure où le seuil de pauvreté a été atteint par deux millions de belges ! Pas de progrès social fondamental depuis dix ans. Mais une immense régression.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Kurdy
Membre
Membre


Nombre de messages : 148
Date d'inscription : 29/02/2008

MessageSujet: Re: Pierre Harmel   4/12/2009, 16:02

Etre un rêveur n'est pas un grand défaut... à condition d'en être conscient. Apparemment vous l'êtes, donc tout va bien.

Après, tout est question de croyance.

Vous croyez que les hommes vont un jour démocratiquement mettre en place des systèmes où toute inégalité sociale sera bannie, moi je n'y crois pas. Je crois que les systèmes actuels sont déficients et le resteront. Comme vous le disiez vous-même, un jour tout cela conduira à une révolution, qui elle-même remettra en place un système plus ou moins similiaire et tout aussi imparfait. Ainsi tourne l'humanité.

Rêver c'est sympa, mais être lucide, c'est pas mal non plus, je vous assure, vous devriez essayer. ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5897
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Pierre Harmel   4/12/2009, 16:14

On se rejoint en grande partie Kurdy...

Allez... je suis un Don Quichotte doux rêveur ! coucou

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2376
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Pierre Harmel   4/12/2009, 17:47

Le mot "contre-vérité" (qui t'a fâché, je le sens, si si) était peut-être exagéré mais je maintiens que ce n'est intellectuellement pas tout à fait honnête de dire que nous payons trop d'impôts simplement en se basant sur des études comparatives internationales, dont les limites ont déjà été soulignées par certains analystes.

Je ne suis pas le seul à le dire : quand on veut comparer les niveaux d'imposition, il faut aussi regarder ce que les contribuables reçoivent en retour.

Mais bon, à la lecture des messages précédents, je constate que tu n'es pas prêt à m'accorder beaucoup de crédit sur ce sujet - je te cite "Je peux te trouver de nombreuses analyses à ce sujet que tu sembles ne pas connaître (?)" - alors je préfère laisser la parole à d'autres.

A lire notamment sur le sujet, cet article paru dans La Libre il y a déjà quelques années :
Le Belge ne paie pas trop d'impôts
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Pour répondre à Kurdy, moi je ne me considère pas comme un rêveur, mais à la différence de Jipi, je crois qu'il y a dans la classe politique actuelle des gens honnêtes qui font ça par idéal et qui essaient vraiment d'améliorer les choses petit à petit. Alors plutôt que de dire que tout va mal et de critiquer tout et tout le monde ou d'attendre la prochaine révolution, je préfère soutenir ces gens-là.

Ca ne veut pas dire que je trouve que tout va bien. Je l'ai dit dès ma première intervention : je suis tout à fait d'accord avec Jipi sur les constats, mais c'est sur l'analyse des causes et surtout des solutions que nos opinions divergent.

Pour info, voici un exemple de solution en laquelle je crois, et qui est portée par des politiciens honnêtes : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Mais voilà, nous avons chacun nos croyances, nos attachements, notre philosophie… Pas facile de mettre plusieurs personnes d'accord sur des sujets aussi complexes!


Dernière édition par john le 5/12/2009, 23:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mireille.j
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 524
Age : 60
Localisation : belgique
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Pierre Harmel   5/12/2009, 12:52

Je suis bien conscient John, que dans beaucoup de pays dans ce monde, ainsi Max, comme moi-même, nous avions eu beaucoup de chance. On a voyagé dans les pays pauvres où ils ont aucun droit. Mais ici, on se prétend dans des pays capitaliste et social, qui voudrait soi-disant aider le tiers-monde, à mieux vivres en ayant des droits…
En restant chez nous, avec des vieilles lois primitives et mal adapté à notre société actuelle, on ne changera jamais le mieux être d’ailleurs, même avec leurs belles paroles, de Ministres
On n’était pas à plaindre et je ne le suis toujours pas, je peux manger et payer mes factures.

Ce week-end c’est la grande fête de l’espoir, "Le Téléthon ", dont je me sentirai toujours concerné y voyant des flashs de ma vie de bataille avec Max. Que ce soit dans le statut social de personne souffrant de maladie ou que ce soit des personnes sans abris, je remarque qu’il y a des choses qui ont changé suite à la bataille des gens concernés, qui veulent que les choses changent en se mobilisant que ce soit dans les recherches des guérisons, comme dans une meilleure intégration et statues sociale et sans eux nos politiciens ne se bougeraient pas un poile du cul….
En France, c’est comme en Belgique ! Une personne qui arrête de travailler pendant de longues années pour s’occuper de son enfant malade,, n’est pas reconnue par l’état, on n’a pas de statut, et quand cette personne souffrant de pathologie incurable, est décédée, vous n’êtes toujours pas reconnu par l’état. On vous donne l’aumône. Avec une pension de survie. On ne vous accepte plus dans le monde de l’emploi.
Pourtant, s’occuper d’un malade est un boulot 24 h. sur 24. et l’on ne le fait pas dans un esprit de boulot mais bien dans un esprit d’humain et d’amour.
Du boulot il y a moyen d’en créer, mais Madame Onckelinckx freine les projets d’assistance d’aide avec statut, pour les personnes à mobilité réduit d’après ses propres besoins et pas celle que nos Ministres décident d’octroyer d’après leurs lois d’incapable ou non expérimenté, ne voulant pas écouté les personnes concernées. Ce service s’appelle le BAP, elle a fait ses preuves en Flandre depuis plusieurs années et commence seulement a être accepté à Bruxelles et en Wallonie. Pourtant cela créerait du boulot. Un vrai boulot valorisant, rien a voir avec les Titres Service ou les métiers médicaux. C’est un métier de cœur et d’être humain dont les personnes n’ont pas besoin de diplôme. Ses gens sans diplôme dont il y en a tant au chômage vivant dans la précarité.

C’est comme les adaptations des lieux publics et les trottoirs, ce sont les valides qui décide, toujours sans beaucoup d’expérience et comme ses plans inclinée qui sont encore trop souvent dangereux, casse-gueule et mal adaptés.
Moi je ne crois pas dans le fascisme pour changer le monde, mais dans les personnes batailleuses. Vivant et dénonçant leurs situations et c’est suite à eux qu’il y a des choses qui changent ou ont changé.
En ’40 les fascistes ont voulu exterminer "les inadaptés de la société", comme ils les appelaient...!

Au Téléthon, j’ai entendu une belle phrase : "Puisque l’état nous n’ouvre pas les portes, on saute par la fenêtre ". C’est bien une phrase de pure vérité et c’est ses gens là, sautant par les fenêtres, qui finissent par faire changer notre société sans avoir honte et peur de dénoncer nos batailles, même en noir. Si on ferme sa gueule, jamais rien ne changera. On est dans une démocratie ?
Je ne veux surtout pas qu’on me plaigne, si je peux tous recommencer maintenant, je recommencerais sans hésiter, la même vie de couple, qui m’était très enrichissant !
Il ne faut pas rêver, mais se battre pacifiquement et fermement… !!! C’est cela l’espoir de voir changé ce monde, même si c’est très difficile et long… !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maxdelik.be
mireille.j
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 524
Age : 60
Localisation : belgique
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Pierre Harmel   5/12/2009, 14:59

John à écrit :
Citation :
En Belgique il y a des logements sociaux et des allocations d'invalidité
Il y a trop peu de logements sociaux adapté John. Moi et Max, on a dû attendre plus de dix années pour avoir un logement adapté. On nous disait que certains logements adaptés étaient occupés par des valides. J’ai dû souvent porter Max pour pouvoir entrée dans notre logement ou pour pouvoir passer une porte trop étroite pour passer avec un fauteuil roulant. Le premier logement social qu’ils ont pu nous donner, était au deuxième étage avec six marche à l’entrée et un ascenseur régulièrement en panne. Comment croyez vous qu’on s’est débrouillé ? Devinez !
C’est parce que Max fessait de sa gueule, que l’on est arrivé à avoir de ce qu’on avait le droit, avec des longs délai de patience.
Je vous pourrai encore vous en dire en large et en long. Il vaudrait qu’un jour, je publie la biographie que Max à écrit… Malgré son caractère optimiste et battant, il n’y était pas toujours tendre… Mais cette biographie n'est pas juste qu'un coup de gueule, malgré qu'elle fait fessait partie de sa vie. La société, n'a pas toujours été tendre avec lui non plus...!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maxdelik.be
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2376
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Pierre Harmel   5/12/2009, 23:09

Je sais que tout ce que vous écrivez est vrai Mireille, mais la question n'est pas là. Personne ici n'a dit que tout était parfait en Belgique. Ce que je dis, très calmement et avec modération, c'est que quoi qu'on en dise et malgré tous les problèmes réels qui demeurent, on vit quand même dans un pays qui est un modèle pour le monde entier en matière de sécurité sociale. Il faut en être conscient et commencer par reconnaître les mérites de ce système avant de le démolir.

Mais ce n'est pas pour ça qu'il ne faut pas continuer à se battre pour améliorer les choses, évidemment! Mais faisons-le pacifiquement, comme vous le dites si bien, et sans exagération parce que les exagérations décrédibilisent le meilleur des discours.

Dire que tous les politiciens ou presque sont des incapables ou des pourris, comme vous et Jipi le répétez dans tous les salons de ce forum, c'est une exagération.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5897
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Pierre Harmel   6/12/2009, 11:21

Je n'ai pas dit que tous les politiques étaient incompétents. J'ai effectivement dit presque !!! J'en suis intimement convaincu. La plupart sont des opportunistes qui s'accrochent au pouvoir pour développer leur image de marque ou marquer le territoire de leur petite crotte, pour laisser une trace de leur passage, car l'homme est ainsi fait qu'il se croit irremplaçable. En outre l'on constate que plus il est incompétent, plus il s'accroche au pouvoir !!! Rarement vu un incompétent se retirer du pouvoir en reconnaissant qu'il n'a pas les capacités requises pour ce poste (voir aussi certaines directions d'écoles !). Un ami me disait que si les responsables politiques travaillaient bénévolement (comme dans la Grèce antique), on verrait des changements car l'on verrait de réelles motivations pour modifier les choses à tous les niveaux. Ils seraient des hommes du privé et occuperaient une fonction liée à leur compétence. Pas comme l'innommable Onkelinx qui après détruit l'enseignement en Belgique se permet d'encore être responsable politique et d'occuper d'autres fonctions. Je cite Onkelinx mais je pourrais citer plus de 50 ministres dans tous les partis... Simonet d'un autre parti ne vaut pas mieux... La Ministre de la Culture ne vaut pas mieux (elle qui ne dit rien connaître à l'art !!!)... Reynders... n'en parlons pas... Nollet a fait beaucoup de tort à l'enseignement primaire, ne l'oublions pas. J'arrête la liste qui serait longue et bien plus argumentée (je connais un peu les coulisses pas très roses que le public ne connaît pas toujours et ce grâce à l'une ou l'autre connaissance). Tu vois John : je parle de tous les partis, ce qui prouve bien que je cherche avant tout des hommes et des femmes aux grandes qualités requises.

Ah ! Si ! Peut-être Olivier VH à Braine-l'Alleud... lol

Je reconnais aussi que parfois les écolos sont les moins pires (!!!) pour le moment et que parmi eux il y a quelques personnes de qualité. Quelques..., car il y a chez eux aussi de la récupération et de la perte de viginité...

Si tu en connais de ces hommes et de ces femmes de talent, dis-le moi !!!
Je les soutiendrai ! Et quand Jipi soutient, cela peut faire mal !!!

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2376
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Pierre Harmel   6/12/2009, 13:30

Tu vises des ministres... ben oui, forcément, ce sont eux qui sont le plus exposés donc ce sont toujours eux qui en prennent plein la tronche.

Mon avis est que les Reynders, Onkelinx et consorts ne sont pas vraiment différents des autres. Ce sont des gens qui aiment le pouvoir, sûrement, mais qui ont quand même décidé de consacrer leur vie à la politique, c'est-à-dire à la gestion de la vie publique, en renonçant parfois à des carrières plus confortables dans le privé.

Onkelinx et Nollet ont fait du tort à l'enseignement en Belgique, c'est aussi mon avis. Mais était-ce dû à leur incompétence? Ce n'est pas si sûr. Il est fort probable que ces gens aient fait ce qu'ils pensaient être le mieux pour tout le monde, en toute bonne foi et après avoir pris conseil auprès d'experts et acteurs de l'enseignement.

Lorsqu'Onkelinx (que personnellement je n'aime pas du tout, mais la question n'est pas de savoir qui on aime ou pas) a hérité de l'enseignement secondaire, elle s'est trouvée face à un problème budgétaire immense, dû principalement à l'introduction du rénové fin des années septantes. Même parmi les syndicalistes les plus mordants, il y en a aujourd'hui qui reconnaissent que n'importe qui d'autre à sa place aurait sans doute du prendre les mêmes décisions.

Quant à Nollet, je pense comme toi qu'il a pris des mesures néfastes pour l'enseignement primaire, mais il faut bien se rendre compte que beaucoup de gens pensaient et pensent encore le contraire. Ce type représentait une partie de l'opinion, il a été élu et il a mis en pratique des choses qui était dans le programme d'écolo à l'époque. Peut-on le lui reprocher? Si quelqu'un d'autre avait pris des mesures qui nous auraient mieux convenues à toi et à moi, nous aurions été satisfaits mais d'autre auraient été crier leur mécontentement dans la rue, ça ne fait aucun doute.

J'ai cité ces deux exemples parmi d'autres pour illustrer mon attitude vis-à-vis des politiciens. En fait pour moi ce sont des gens comme les autres, tout simplement, ni pires ni meilleurs que toi et moi, mais avec d'autres défauts et d'autres qualités. Donc je n'ai aucune raison de les diaboliser, pas plus que les chefs d'entreprise ou toute autre catégorie de personnes, car je ne fonctionne pas comme ça.

Les gens que j'ai rencontrés dans le privé et que je cotoie maintenant dans les écoles ne feraient pas nécessairement des meilleurs ministres. Et ceux dont je me méfie le plus, ce sont les chevaliers blancs et les gens qui croient tout savoir mieux que tout le monde sur tout.

Des noms de politiciens à soutenir? A Braine-l'Alleud, Olivier Vanham en effet, mais aussi Paul Maréchal. En Brabant Wallon, Marcel Cheron par exemple, je ne l'ai encore jamais surpris à dire des conneries mais évidemment il n'a pas encore fait ses preuves comme ministre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gosayn
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1026
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: Pierre Harmel   6/12/2009, 14:27

Concernant la compétence des ministres, puisque nous parlons d’eux, souffrez que je fasse part de mon avis :

La compétence n’a strictement aucune importance. Ce n’est pas cette supposée compétence qui dicte leur nomination à un gouvernement.

Qu’est-ce qui m’amène à penser ça ?

1 : le fait que ces personnages passent en un clin d’œil d’une fonction à l’autre. Ministre de ceci un jour, ministre de cela le lendemain.

Les gens compétents, restent généralement en poste, restent là où ils sont bons. Un prof histoire à l’université reste prof d’histoire, il n’est pas nommé prof de mécanique des fluides après six mois d'exercice

La compétence implique la spécialisation. Nous avons tout le contraire

2 : Des personnages réellement compétents survivraient aux changements de gouvernements, voire aux changements de majorité présidentielle.
Un premier ministre de gauche aurait tout intérêt à conserver un ministre de droite dans son gouvernement dans la mesure où ce dernier se serait avéré véritablement compétent. Par compétence entendez « à même de mettre en place des mesures allant dans l’intérêt du plus grand nombre ».

Il n’en est pourtant rien : ces gens dégagent à chaque changement de gouvernement. C’est donc qu’ils sont remplaçables, jetables, interchangeables. Inutiles.

Je n’ai pas encore eu vent d’un personnage compétent. Celui qui irait non pas dans le sens de tel ou tel camp, mais celui qui irait seulement dans le bon sens.

Cela risque de prendre du temps. Les politiques n’ont reçu qu’un seul enseignement : Comment Parvenir.


Alors à quoi servent-ils ?

Ils véhiculent une image. Celle que le chef de gouvernement qui les nomme désire véhiculer. Je nomme telle personne représentative d’un problème, d’une lutte, d’une grande cause. De par ses origines, son cursus, son sexe, ou autre, cette personne incarnera ma sensibilisation à ce problème.
Plutôt que de me dire sensible à la condition féminine, plutôt que d’agir afin d’améliorer cette condition, il sera plus simple et plus évocateur de nommer Fadéla Amara (je n’ai rien contre elle). Cette dernière rappellera à tout un chacun, de par son image, que je suis de votre côté, mesdames.
Ainsi, en nommant untel ou untel, je transforme mon image. Je ne suis plus Moi. Mais un patchwork devant plaire au plus grand nombre.

Et la compétence, je m'en fiche un peu. Sinon, hein, je n'aurais pas nommé des politiques ou des selectionneurs sportifs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pierre Harmel   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pierre Harmel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Château de sable de Frédéric Peeters et Pierre Oscar Levy
» Pierre Clostermann : Le grand cirque
» Decourcelle, Pierre
» Jacques Rogy - Pierre Lamblin
» Le Corbeau et le Renard (façon Pierre Perret)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion des mots :: Forums de discussions :: Regarde vers le passé et vis dans le présent !-
Sauter vers: