Passion des mots

Forum culturel
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Aux confins de l'imaginaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Aux confins de l'imaginaire    23/9/2010, 07:43

MIchel,

Quelques remarques sur votre intéressante réponse:

- Vous dites en substance "plutôt Tolkien que Schuiten " Mais il est plaisant d'observer que ce dernier a illustré Jacques Abeille que l'on rattache souvent à...Tolkien!

- Pour ce qui concerne Soulages je ne voulais en aucun cas parler de mon imaginaire qui face aux étendues noires du bonhomme serait plutôt en dormance mais bien celui du peintre. Qu'on puisse, comme vous le faites, contester cette approche n'enlève pas le fait que l'obsession de la matière, son omniprésence massive peut aussi révéler une métaphysique ( du vide, du rien, du noir bien sûr) et donc un champ ouvert sur un imaginaire non figuré ou figuré en creux. Mais je ne suis pas un spécialiste et n'irai donc pas plus loin.

- Dernière remarque. j'ai regardé de nouveau les trois reproductions que vous proposez, pour affiner ma vision. Il m'est apparu qu'il faut les dissocier. Le navire ( j'ai oublié le titre) évoque irrésistiblement le monde de la BD ( pour être franc chez moi ce n'est pas un réel compliment) les deux autres s'en écartent nettement et mon regard a sans douté été pollué par la proximité comme il arrive dans certaines expositions qui présentent des voisinages fâcheux.
Breughel ou Friedrich, pourquoi pas ? On peut aussi songer à certains lointains de Patinir. Mais baste, car nous savons que les analogies ne sont souvent que des démissions du langage.

Vous êtes ce que vous êtes et intrinsèquement vous avez raison.

Bon travail, car si j'ai bien compris vous êtes en pleine activité. (Ce qui ces temps derniers est aussi mon cas.)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2379
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Aux confins de l'imaginaire   23/9/2010, 19:19

En tant qu'ex-grand amateur - jadis même un peu connaisseur, mais ce temps est révolu - de BD, je ne vois pour ma part qu'une très lointaine ressemblance entre les oeuvres de Michel Barthélémy et les cités obscures de François Schuiten, par contre l'univers pictural de Barthélémy me rappelle celui de nombreuses BD dites "fantastiques" que j'ai lues il y a 20 ou 30 ans.

Il me rappelle également un poster de tableau qui est au mur d'une de nos chambres et qui s'intitule "Fliegendes Schiff", d'un certain C.W. Röhrig.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Aux confins de l'imaginaire    23/9/2010, 21:01

Mais que dit-on quand on parle de ressemblance ? S'il y avait similitude je serais resté silencieux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2379
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Aux confins de l'imaginaire   24/9/2010, 18:44

Jean-Pierre Poccioni a écrit:
Mais que dit-on quand on parle de ressemblance ? S'il y avait similitude je serais resté silencieux !

Je me suis mal exprimé , je voulais simplement dire que tout comme toi, les oeuvres de Michel Barthélémy me font songer à l'esthétique de certaines BD mais pas particulièrement à l'univers de Schuiten qui est, me semble-t-il, nettement plus architectural et géométrique. Mais les associations qui se forment dans notre cerveau ne se commandent pas et il serait vain de chercher à démontrer que telle association est moins valide qu'une autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romane
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 150
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Aux confins de l'imaginaire   10/10/2010, 04:19

Je ne fais que passer, mais pour la circonstance, je m'arrête par ici quelques minutes, car qui vois-je ? Michel !

En fait, si ton expo s'était trouvée dans les dates de vacances de Toussaint, il y aurait eu de fortes chances pour que je m'arrête sur le trajet qui relie mon chez-moi d'Aquitaine à mon chez-moi de Brenne, puisque Limoges se situe au milieu. Mais je ne désespère pas, hein... quoique de mon côté par ici, le théâtre bat son plein et j'accumule les représentations et la mise en scène des œuvres à venir, hors périodes scolaires, donc... etc.

"Le Songe de Romane" a trouvé sa place d'honneur dans la pièce principale de mon nouveau lieu de vie, sous un éclairage parfait, de sorte que tous les amis qui passent par ici me questionnent sur ce tableau, devinant qu'il porte une histoire, un sens (tous les objets ont une histoire, chez moi). A plus forte raison ce magnifique tableau... Wink

J'espère que ta dernière expo t'a comblé, Mi.
Je t'embrasse, et t'envoie ma pensée océane.
Ro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5901
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Aux confins de l'imaginaire   10/10/2010, 10:33

Message sympa pour Michel, mais si vous voulez contacter Michel, je pense que le ton du message relève davantage du privé et surtout si vous désirez qu'il vous lise à coup sûr !!!

Allez... très très gros bisous !!!

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aux confins de l'imaginaire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aux confins de l'imaginaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Aux confins de l'imaginaire
» Création d'une parade imaginaire ?
» [Evnmt] Printemps de l'Imaginaire à Clermont-Ferrand
» Fantasyland où prend vie le monde de l'imaginaire et des contes de fées
» Un monde imaginaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion des mots :: Forums de discussions :: L'art fait vivre-
Sauter vers: