Passion des mots

Forum culturel
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Textes de Yugcib (3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Hervé Tadié
Membre
Membre


Nombre de messages : 50
Localisation : Cameroun
Date d'inscription : 14/04/2008

MessageSujet: Re: Textes de Yugcib (3)   21/4/2008, 13:12

Très beau texte, agréable, on se laisse bercer. une fois, deux fois, trois fois… comme une cadence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.wikipedia.org/wiki/Herv%C3%A9_Tadi%C3%A9
yugcib
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 986
Age : 69
Localisation : 186 route d'Audon 40400 Tartas
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: De quelle baise es-tu?   23/4/2008, 20:39

C’était un mec qui baisait pas comme les autres mecs.
Et quand on baise comme les autres mecs, c’est au meilleur qui baise, à celui qui a la plus grosse cote auprès des nanas.
Le mec, lui, celui qui baisait pas comme les autres, il avait pas les nanas « lambda » à sa botte.
Les nanas « lambda », elles, voulaient du « cliquant », avec des portables au ceinturon et des assiettes en carton pleines de salades composées sur les genoux assis sur le canapé avant ou après la baise...
Ou des beaux gosses déhanchés en slip basse taille le verre à la paluche...
Ou de l’artiste branché qui laboure des toiles de lin tendues entre 4 clous à coups de couteau – pinceau...
Ou du « lambdamoiseau » en tenue de plage à 3plombes du mat’ sur l’asphalte inondé de lune d’une cité balnéaire un soir de juillet, qui se dandine le cul au rythme d’un cœur de pieuvre orchestral...
Ou de l’universitaire peu ou prou friqué qui refait le monde au « Bordeaux » en face d’un « perroquet » bien tassé et trois cacahuètes sucrées.
Et pour toutes ces nanas « lambda », y’en a, des « pi » et des « mu » ensuqués dans les modes et les contrefaçons, les « embrouillaminis » et les « emberlificotements » ; fans de textos et de SMS et du dernier Harry Potter, du langage « té – té yaka cékoul » ; acrobates de formules éculées, de franglais, d’onomatopées et de syllabes miaulées…
Et ça baise et ça baise…
A qui baisera mieux qu’à la mode et plus haut que le vent.
Voilà ! On n’a jamais autant baisé comme les autres… En baisant différent !
Mais… Pour le mec qui baisait pas comme les autres mecs, y’avait tout de même - et oui qui l’eût cru - des nanas « alpha » et des nanas « oméga » !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5900
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Textes de Yugcib (3)   23/4/2008, 22:30

Pas du meilleur cru yugcibien ! Enfin... c'est mon avis ! Je ne sais pas... peut-être une certaine facilité qui me dérange ? Une vulgarité facile ? Je ne sais pas... À force de lire dix fois le mot « baise », on ne lit plus que cela !!! :lol:

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
yugcib
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 986
Age : 69
Localisation : 186 route d'Audon 40400 Tartas
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: La femme du poète intégriste   24/4/2008, 09:47

Tu me fais mal...
Tu me saccages...
Tu te rues sur moi
ivre de tout ce qui se passe dans la rue
et qui s'est jeté sur toi...
Et que tu as maudit...
Et qui a vitrifié ton esprit.

Tu me traces de toutes les laves explosées de ces entrailles de toi
tu me veux nue
en string
en jupe
en robe
sur la cuvette des WC dans le train...

Tu te vautres sur moi
longtemps
comme une flamme rebelle à la lance du pompier
une flamme mouillée
qui s'accroche à la souche
la souche que je suis
enterrée
enterrée et mouillée.

Les mots que tu dis sont des bombes...
Les mots que tu écris sont des génocides...
Tu ne respectes rien
tu le lamines ce monde...
Abject dis-tu qu'il est!
Ta poésie est intégriste
intégriste comme une religion de purs étrillant le monde.

Tu me fais mal...
Tu me saccages.

Je te pardonne de ne pas m'aimer
puisque... En vérité
n'ayant jamais cessé depuis tant d'années
de te jeter sur moi, de t'enfouir en moi
de me tracer, de me saccager...
Tu m'as aimée sans le savoir
toi le poète révolté, le poète intégriste
le poète des mots génocide
le poète fou étrilleur de tous les chemins...

Je te pardonne d'avoir fait de moi ton unique paillasse de régal
sur laquelle tu fus le seul à te jeter
jusqu'à l'épuisement, jusqu'au coma érotique...
Car nul homme ne peut être plus fidèle que toi dans une telle violence
dans une telle ardeur
et d'une telle constance...
Pour une femme, cette femme que je suis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Hervé Tadié
Membre
Membre


Nombre de messages : 50
Localisation : Cameroun
Date d'inscription : 14/04/2008

MessageSujet: Re: Textes de Yugcib (3)   24/4/2008, 16:12

hum!! ????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.wikipedia.org/wiki/Herv%C3%A9_Tadi%C3%A9
Gosayn
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1026
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: Textes de Yugcib (3)   24/4/2008, 19:23

C'est au contraire un de mes textes Yugcibiens préférés. La répétition n'est pas gênante, elle répond à une logique. Elle est voulue.
On est plus dans un style beat génération que dans du Yugcib, et j'aime bien ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5900
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Textes de Yugcib (3)   24/4/2008, 19:50

Allons-y alors alors pour la beat generation gosaynienne !!! :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: Yes !!!

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Gosayn
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1026
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: Textes de Yugcib (3)   24/4/2008, 20:39

Mmh... Je n'ai pas cette prétention...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yugcib
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 986
Age : 69
Localisation : 186 route d'Audon 40400 Tartas
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Une truie au cinéma   30/4/2008, 09:20

Il serait, je pense, moins aisé de faire d'une truie au cinéma, une composition musicale qu'un film de très court métrage...
Et quant à faire d'une truie au cinéma, une composition littéraire, là, je ne puis me prononcer : cela va de la description, par exemple, d'une plantureuse « cochonne » dont les flancs boudinés transpirent sur la salopette d'un retraité banquier, jardinier et cinéphile à ses heures... et ne mange pas de porc ; à un tout nouveau et tout aussi étodétonnant « Voyage au bout de la nuit » ou encore à une composition proustienne genre « A l'ombre des jeunes filles en fleurs »...
... Plus d'électricité, plus de téléphone, plus d'internet, plus d'automobiles ni de trains ni d'avions – et pas forcément des diligences – plus de journaux, plus de télé, plus de radio....
Sidi El Factor Crior descend de son âne et prend pied sur la place du village – ou sur le forum des Halles en face du Centre Culturel Georges Pompidou – et dans son porte voie annonce : « Avis aux amateurs : à vos plumes, à vos cartons à dessin, à vos flûtes, à vos violons, pour UNE TRUIE AU CINEMA... il y aura des prix pour tout le monde! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 986
Age : 69
Localisation : 186 route d'Audon 40400 Tartas
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Les cimetières   30/6/2008, 09:19

Tous les cimetières se ressemblent. Ils sont tous une sorte de bibliothèque avec pour étagères des allées, et de part et d'autre des allées, des livres de pierre.
Les livres de pierre sont parfois des monuments orgueilleux et ciselés qui trônent dans quelque carré central ou le plus souvent, un grand lit de marbre familial qu'une fois l'an on fleurit de chrysantèmes.
Et je cherche dans la bibliothèque des livres de pierre, ces souvenirs de toi que la vie m'a caché, ces souvenirs de toi que je n'ai pas... Les apprêts mortuaires, les politesses et les regrets bienséants ont tout enseveli...
Ici aussi, tu es « de passage »... Car le livre de pierre, orgueilleux et ciselé, petit ou grand lit de marbre, ne sera plus, dans ces temps qui viendront où la « polaire » d'aujourd'hui ne dira plus le Nord...
Je ne me promène pas dans les cimetières avec des pensées en fleurs artificielles, je cherche les souvenirs de toi que je n'ai pas et dont je peux hériter en ligne directe...
Je m'arrête devant cette tombe sans nom, une tombe comme il en existe dans tous les cimetières, une tombe pauvre et abandonnée qui fut jadis un beau livre de pierre... ou qui est un livre de terre avec un marque-page en croix de bois, jamais fleuri de chrysanthèmes, jamais lu par les vivants... Je ne sais pas ce que l'on aurait pu dire ou écrire de toi avant que tu ne dormes sous ce livre. Il me semble que c'est une solitude, qui ressuscite. Et j'ai fait un rêve éveillé : j'étais un enfant qui courait les bras tendus vers un visage dont on n'avait pas vu la lumière...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Constance d'Epannes
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 96
Age : 72
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Sur cette pierre...   30/6/2008, 17:37

Vous êtes Postier donc, décidément, je savais qu'il y avait des gens de lettres sur ce Forum. Et c'est le facteur chance qui fait que cette après midi, j'ai pris le temps de vous lire et de vous poster des lignes.
Mais je vous en veux d'avoir trouvé cette belle image des livres de pierre, du livre de terre, j'aurais voulu en avoir eu l'idée. Nous serons quelques uns à nous dire que nous aurions aimé l'écrire nous-même. Votre texte est de toute beauté.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gosayn
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1026
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: Textes de Yugcib (3)   30/6/2008, 18:13

Je n'ai rien à ajouter. Mais je tenais à le signaler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hervé Tadié
Membre
Membre


Nombre de messages : 50
Localisation : Cameroun
Date d'inscription : 14/04/2008

MessageSujet: Re: Textes de Yugcib (3)   1/7/2008, 12:06

de très belles formules, on peut voir qu'un effort soutenu sur le style a été consenti, texte bref mais plein. ça laisse entrevoir beaucoup de potentiel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.wikipedia.org/wiki/Herv%C3%A9_Tadi%C3%A9
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Les cimetières   1/7/2008, 14:01

Hervé Tadié a écrit:
de très belles formules, on peut voir qu'un effort soutenu sur le style a été consenti, texte bref mais plein. ça laisse entrevoir beaucoup de potentiel.

On hésite entre l'annotation de carnet scolaire et l'appréciation de dégustation d'un vin...

Heureux auteurs qui sont parfois élevés au rang de produit noble, AOC du genre humain et dans le presque même temps reconduits à la frontière d'enfance qu'ils n'ont d'ailleurs jamais franchie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5900
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Textes de Yugcib (3)   1/7/2008, 16:34

J'ai lu ce texte tout haut... il mérite d'être lu à haute voix... Tu te rappelles bien de ma voix yugcib...

Texte sincèrement très beau... qualité littéraire !

J'aurais suppimé la dernière phrase qui est inutile. Cela me fait penser à ton livre LE CHIEN VERT que je découvre lentement... quelques très beaux textes, mais parfois des chutes ou des petites phrases qui sont de trop... On en reparlera !

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
yugcib
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 986
Age : 69
Localisation : 186 route d'Audon 40400 Tartas
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: Textes de Yugcib (3)   2/7/2008, 15:06

... Jean Pierre Poccioni écrit :

"Heureux auteurs qui sont parfois élevés au rang de produit noble, AOC du genre humain et dans le presque même temps reconduits à la frontière d'enfance qu'ils n'ont d'ailleurs jamais franchie..."

Cette frontière d'enfance, je le déclare sans le crier, je n'envisage pas de la franchir un jour... Ou alors, tout juste pour "jouer aux grands".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Les cimetières   2/7/2008, 15:47

Amusante cette éternelle valorisation de l'enfance, Eden paré de toutes les vertus, vert paradis etc...

Combien de fois ai-je entendu ces affirmations :

" Je suis resté un enfant " " J'ai gardé une âme d'enfant " " Jamais je ne serai tout à fait adulte"

Comme on dirait sans en être conscient " Je suis un peu demeuré !"

Bien sûr, il y a les mots et le sens qu'on leur prête. L'enfance est un symbole, une image. Mais laquelle ?

Innocence ? Allons bon ! Que celui qui n'a jamais entrevu l'infinie perversité des petits n'a rien vu de la dureté humaine.

Pureté ? Pas sexuelle, Freud nous a ouvert les yeux, pas morale, rien de plus égoïste qu'un enfant, pas idéologique, l'enfant livré à lui-même file tout droit vers la dictature seul l'adulte parvient parfois à s'approcher de la démocratie.

Poésie ? Voilà qui peut parler à Yugcib sauf que ses lignes sont pétries d'expérience, de lucidité acquise, de clairvoyance impitoyable. Toutes visions peu enfantines ! Et que la poésie des enfants est le plus souvent reconstruite par le filtre ( philtre?) de notre désir qu'il en soit ainsi !

Alors que reste-t-il qui nous fasse ( vous fasse !) rêver ? Les petites fesses roses et lisses ? Les dents de lait qui cherchent la souris ?

L'enfance quoi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yugcib
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 986
Age : 69
Localisation : 186 route d'Audon 40400 Tartas
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: Textes de Yugcib (3)   2/7/2008, 17:37

... Je pense qu'il y a une ambiguité entre l'idée (valorisation, idéalisation, pureté, innocence...) que l'on se fait (que moi je me fais, que d'autres se font) de l'enfance ; et la réalité même de l'enfance, soit une réalité "sans fioritures", une réalité brute...
Dans la perception de la réalité brute, il y a en même temps, consciemment ou non je crois, un refus de cette réalité... Ou plutôt une "adhésion forcée" qui fait mal, un regret... Alors, l'on revient, l'on veut "à tout prix" revenir à la valorisation par l'innocence, la pureté...
Et l'ambiguité est d'autant plus ambiguë, si je puis dire, que l'on se réclame (parfois à cor et à cri) de ce "privilège" de l'enfance ; mais que l'on a aussi en soi, la réalité brute de l'enfance...
En ce sens, je rejoins votre propos, Jean Pierre...
J'ai conçu dans ma vie un projet : celui de ne pas, effectivement, franchir la frontière de certains territoires de l'enfance, et en même temps et selon une volonté personnelle et déterminée, dompter cette enfance en moi, apprendre ce que les "grands" apprennent... afin d'en faire ce que je veux en évitant autant que possible les désastres...
J'ai été heureux d'avoir été l'enfant que j'ai été... En dépit de ce que j'ai vu et ressenti.

... Au sujet de la dernière phrase de mon texte : "Et j'ai fait un rêve éveillé : j'étais un enfant qui courait les bras tendus vers un visage dont on n'avait pas vu la lumière"...
Ainsi l'écrirais-je plutôt :
"Et j'ai fait un rêve éveillé : j'étais un enfant qui courait les bras tendus vers un visage".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Les cimetières   2/7/2008, 19:27

L'humanité de cette réponse me laisse sans voix, presque sans voix, juste un filet pour dire que celui qui se penche avec cette douceur poignante vers ses vertes années ne peut pas être mauvais.

Salut , Yugcib
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yugcib
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 986
Age : 69
Localisation : 186 route d'Audon 40400 Tartas
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Tes rêves   4/7/2008, 23:13

Tes rêves ont perdu leur couleur de jadis...
Tu leur as donné aujourd'hui ce bleu inachevé, très beau cependant, mais qui ne leur va pas du tout...
Tu ne leur a pas ôté l'habitude d'y croire encore...
Et cette agitation de ton esprit qui traverse tes jours pâlis...
Leur donne ce bleu inachevé...
Dans leur couleur de jadis, tes rêves ne pouvaient pâlir...
Tu ne savais encore rien de demain...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
kistila



Nombre de messages : 30
Localisation : espagne
Date d'inscription : 19/05/2008

MessageSujet: la bibliothèque oceane   13/7/2008, 14:38

je sais que c'est un très vieux post, mais je vais le faire remonter parceque justement je trouve qu'il en vaut la peine.
certes je le trouve un peu trop long et délayé, mais je le trouve "truffé" de bonnes idées.

je cite cette simple phrase:
"ces bibliothèques ne peuvent être que des escadrilles de bouteilles à la mer, de bouteilles contenant un message"

...nous sommes beaucoup à envoyer ainsi des bouteilles à la mer parceque nous avions l'illusion de pouvoir partager notre monde interieur...
mais si beaucoup aussi, comme la petite mimi, arrêtent de jeter tels messages, celà ne veut absolument pas dire que l'on considère sa vie interieure "ratée" simplement que l'on ne croit plus au "partage"...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kistila



Nombre de messages : 30
Localisation : espagne
Date d'inscription : 19/05/2008

MessageSujet: les cimetieres   20/7/2008, 12:03

Et j'ai fait un rêve éveillé : j'étais un enfant qui courait les bras tendus vers un visage dont on n'avait pas vu la lumière...
[quote]


je ne trouve pas cette phrase inutile... parfois on ne "découvre" quelqu'un que trop tard, si ce n'est jamais...
J'ai commencé à découvrir mon père que quand il était déjà amoindri,et je n'ai "connu" sa veritable sensibilité qu'en rangeant ses papiers après sa mort découvrant quelques carnets ecrits de ses pattes de mouche, où il avait écrit des contes, ses souvenirs de la guerre 40... des lettres qu'il avait gardées, en particulier de son propre père... des photos d'indochine, d'algerie, de gens que je ne connaissais pas... des dessins à la sanguine en particulier de fleurs...
je trouve bien triste que les pères d'autrefois, surtout s'ils étaient militaires, croient plus "mâles" de ne pas montrer leur sensibilité et j'envie, j'envie très fortement, ces jeunes génerations qui "peuvent courir bras tendus vers un visage", visage illuminé de tendresse... souvenirs de lui que je n'ai pas...

j'ai aimé votre texte yugcib, indépendament de sa forme très élaborée et de son vocabulaire très imagé, je l'ai aimé par sa sensibilité et son "fond" si humain. merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kistila



Nombre de messages : 30
Localisation : espagne
Date d'inscription : 19/05/2008

MessageSujet: poison des mots   20/7/2008, 12:45

comme vous j'adore les mots et j'en fait parfois des listes rien que pour "entendre" leurs sonorités.

la fète des mots

Tous les mots
Dans ma tête
Font la fête.
Avec confettis
Et petits drapeaux
Ondoyant les banderolles
De fenêtres à fenêtres
tels fifres et tambourins
Clarinettes et saxos
En moi sonnent les mots
Pimpon!: Fête pimpante

J'aime les mots
Je les succionne
Tels des bonbons.
Je les essaye à haute-voix:
Caracole
Barcarole
Degringole
Ça cabriole!
Chamboule
Roucoule
J'en perds la boule!
Fretillent
Oscillent
Vacillent
Ces mots en moi......

et ce poème à la gloire des mots continue et continue... et si vous en inventez? encore mieux!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yugcib
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 986
Age : 69
Localisation : 186 route d'Audon 40400 Tartas
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: Textes de Yugcib (3)   20/7/2008, 22:43

... Kistilla, merci pour tes messages...
A bientôt : je pars demain matin pour les Vosges.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Macaire
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 109
Date d'inscription : 05/07/2008

MessageSujet: Re: Textes de Yugcib (3)   16/8/2008, 22:21

Excellent, et simple.
C'est curieux. On dirait ces pensées écrites par une personne vieillissante.
Des pensées en effet devenues grisonnantes.
Votre texte est réussi, il touche, on se sent concerné.
Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Textes de Yugcib (3)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Textes de Yugcib (3)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Deux textes de Pâques...
» Transferts de textes
» Textes en ligne en italien.
» Souvenirs, émotions, beaux textes.....
» Vos compos, vos textes sont les bienvenues

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion des mots :: Forums de discussions :: Les écrits de nos membres-
Sauter vers: